notre ministre de l'Agriculture

Ouvert par camito, 29 avril 2017

Jeu 18 Mai 2017 14:39 #41
oui xavier , en même temps , ou en concurrence , la conjoncture décidera du vainqueur :dubitatif
Jeu 18 Mai 2017 14:41 #42
@lm a écrit:
" ........
La vengeance est un plat qui se mange froid

On a du mal à voir dans ce parcours, ce qui justifie sa nomination au ministère de l’Agriculture. Mais l’explication suivante est possible et même plausible. Il se disait, en mai 2012, que Stéphane Le Foll, à l’époque député européen et fidèle collaborateur de François Hollande pendant dix ans au siège du PS, avait été conduit à taper du point drôles de moeurs, on a plus l'habitude de taper poing ou des poings d'ailleurs sur la table pour obtenir le ministère de l’Agriculture. François Hollande envisageait de le confier à Jean-Michel Baylet sur des critères de dosages politiques au sein du premier gouvernement dirigé en 2012 par Jean-Marc Ayrault. A l’époque, Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de l’Elysée. Il a donc été témoin, voire acteur, de ces tractations. Du coup, comme la vengeance est un plat qui se mange froid, la nomination de Jacques Mézard au ministère de la rue de Varenne ressemble davantage à une revanche de Jean-Michel Baylet qu’à un choix effectué sur un profil compatible de Jacques Mézard avec le délicat pilotage de l’agriculture française malmenée ces dernières années par la politique conduite à Bruxelles dans le cadre de la mondialisation libérale. En attendant de juger Jacques Mézard aux actes, le syndicat Jeunes Agriculteurs affirme que « les responsabilités qui lui incombent sont cruciales pour l’avenir du secteur et le renouvellement des générations en agriculture ». La FNSEA comme par lui souhaiter « bon courage car les chantiers sont nombreux ». Le syndicat que préside désormais Christiane Lambert souligne l’ampleur des enjeux en ces termes : « Face aux crises économiques et climatiques, nous n’avons pas de temps à perdre, il faut passer à l’action. Les agriculteurs seront sensibles à un ministre qui aborde les problèmes avec pragmatisme et volontarisme. Il aura devant lui une FNSEA représentative et réformiste, force de proposition concrète ».
................. "

http://www.humanite.fr/agriculture-vous-avez-dit-mezard-comme-cest-bizarre-636294
Jeu 18 Mai 2017 14:43 #43
padel50 a écrit:
oui xavier , en même temps , ou en concurrence , la conjoncture décidera du vainqueur :dubitatif



.... :clinoeil clin d'oeil à David que je ne pouvais louper :danser

mais remarques que si les deux assertions coexistent économiquement dans une volonté européenne affirmée....ce sera pas si mal
Jeu 18 Mai 2017 14:44 #44
David Gaudin a écrit:
ne pas inversé les rôles,
la commission européenne est aux ordres du conseil des ministres et du parlement européen et pas l'inverse.

:eusa_naughty , regarde bien la constitution européenne :dingue , si aucun accord n'est trouvé , la commission prend la décision , vu que pour mettre d'accord 28 états :eusa_whistle , la commission n'a pas fini décider pour les autres :dingue
Jeu 18 Mai 2017 14:47 #45
chatodin a écrit:
Mono a tout à fait raison ! Et 1 bon siècle de retard...

Au moins , même si il ne sait pas convertir un hectare en m2, il devrait savoir ce que signifie territoire et élevage.

Quand à l'as du calcul, j'espère qu'il a profité du qinquennat pour améliorer ses performances en math.
Radical de gauche des droites chères à mono ???

Je retourne m'occuper de mes radis et de mes roses. Bon courage aux mal-contractualisés !


Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Jeu 18 Mai 2017 14:58 #46
Pour le lait, il faudrait quelqu'un qui connaisse très bien les rouages bruxellois, extrêmement bien l'agro alimentaire et encore plus la grande distribution, qui soit parfaitement rectiligne intellectuellement, et idéalement qui ai été éleveur pour connaître nos contraintes, nos qualités mais aussi nos défauts intrinsèques :-)...

Là on pourrait être gonflé d'espoir et contempler l'avenir avec confiance du haut de notre tank à lait. :|
Vini, Vidi, Pactoli
Jeu 18 Mai 2017 15:01 #47
gwendal raoul a écrit:
Pour le lait, il faudrait quelqu'un qui connaisse très bien les rouages bruxellois, extrêmement bien l'agro alimentaire et encore plus la grande distribution, qui soit parfaitement rectiligne intellectuellement, et idéalement qui ai été éleveur pour connaître nos contraintes, nos qualités mais aussi nos défauts intrinsèques :-)...

Là on pourrait être gonflé d'espoir et contempler l'avenir avec confiance du haut de notre tank à lait. :|
7
un lobbyiste des chez lactalis aurait été le candidat idéal :exit
Jeu 18 Mai 2017 15:02 #48
padel50 a écrit:
David Gaudin a écrit:
Aux dernieres infos que j'en ais eut, il a participe très activement au programme agriculture et ruralité d'En Marche.

Sinon sur ses compatibilités syndicales, aucune infos supplémentaires

oui , c'est ça , son principal discours sur le sujet , en schématisé çà donne ça
- agriculture , les grandes fermes compétitives pour la balance commerciale agricole
- ruralité , les petites fermes en vente directe , pour la balance commerciale touristique :eusa_whistle
mais bon , le seul réel ministre de l'agriculture français ce trouve a la commission européenne :dubitatif


avec une grande partie des exploitations qui sont dans l'entre deux .Exploitations familiales de taille moyenne sans vente directe .Et là quel est le plan ?

tu as raison @lm ,mais pour ça il ne faut rien avoir à perdre .En même temps quand les anciens commencent à ne plus s' intéresser à tout ça , c'est que la mort est après eux
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 18 Mai 2017 15:41 #49
mono44 a écrit:
radical de gauche c'est quoi si ce n'est pas un extrême ? Une bonne soeur ?


Jacques Mes ares ? et mes hectares...? :byec
Jeu 18 Mai 2017 16:58 #50
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 18 Mai 2017 17:33 #51
Le maire au ministère de l'economie ,qui ne sait pas combien de m2 font un ha :dingue : :mdr :mdr
Jeu 18 Mai 2017 17:47 #52
xavier courboin a écrit:
padel50 a écrit:
oui , c'est ça , son principal discours sur le sujet , en schématisé çà donne ça
- agriculture , les grandes fermes compétitives pour la balance commerciale agricole
et en même temps
- ruralité , les petites fermes en vente directe , pour la balance commerciale touristique :eusa_whistle
mais bon , le seul réel ministre de l'agriculture français ce trouve a la commission européenne :dubitatif

Que faites vous des petites et moyennes exploitations qui ne font pas de la vente directe,il faut les eliminer???
Il y a une ressemblance avec le discours du grand syndicat,seules les grandes exploitations sont compétitives il faut les encourager à se moderniser.
Avec ce modele la qui est bien voulu et prévu il restera 3 exploitations par commune et l'abandon de nombreux villages.
Jeu 18 Mai 2017 18:59 #53
tacyst a écrit:
xavier courboin a écrit:
le ministre doit sûrement être CR compatible


Euh, non y aurait fallu voter MLP pour ça :dingue


on s'en fou de la couleur de la casaque
la CR est apoltique
on veut un ministre au service des agriculteurs....et non un ministre qui s'occupe des agriculteurs
Jeu 18 Mai 2017 19:11 #54
Encore mieux: des syndicats asyndicaux :contentg
Vini, Vidi, Pactoli
Jeu 18 Mai 2017 19:20 #55
Que chacun soit force de proposition , constructif et on pourra avancer serainement.....
la consertation des differentes sensiblités serait un plus.....
Jeu 18 Mai 2017 19:25 #56
De grace arreter de raisonner en mode binaire.....
petit/gros, circuit long/ court, ....... la segmentation de nos filières, c'est aussi une opportunité pour ramener de la valeur chez ceux qui apporte autre chose que du minerai......
enfin c'est juste mon avis .....
Sam 3 Juin 2017 19:45 #58
C'est dure l'education , et y a pas d'age......
Dim 4 Juin 2017 17:48 #59
@lm a écrit:
Moralisation politique, le ministre de l'Agriculture Jacques Mézard est-il exempt ? http://www.wikiagri.fr/articles/moralisation-politique-le-ministre-de-lagriculture-jacques-mezard-est-il-exempt-/14200

est-ce vérifié, sans doute ,....et répétitif ?
le nouveau gouvernement dans la lignée de l'élection présidentielle promeut la moralisation de l'attitude du petit monde du pouvoir , dont politique.
je ne comprend pas qu'un ministre éminent , informé doublement (ayant fait campagne et ayant été nommé ès-qualités ) se fasse convaincre aussi bêtement....c'est grossier ou inconséquent....
plus agaçant cela pourrait seulement traduire la suffisance de se considérer, marocain sous le bras , au dessus de ces banalités quotidiennes.....désolé mais elles ont leur importance ....la confiance dans le pouvoir est faite dans l'addition des quotidiens

et tiens donc
http://actu.orange.fr/france/deputes-avocats-agriculteurs-reforme-en-vue-sur-les-conflits-d-interets-CNT000000JgYxQ/photos/le-garde-des-sceaux-francois-bayrou-le-1er-juin-2017-a-paris-e878886adf04b7105efc6fad50b5b713.html

il au moins oublié fonctionnaires ou grands commis de l'état .....y compris d'être élu et retrouver sa place dans son corps après avancements inclus , ce qui n'est pas le cas dans le non-public ,
tout comme les nouvelles habitudes de définitions ou de pratiques familiales à cercle beaucoup plus large, à pas variable et surtout moins lisible de prime abord.

la recherche de la blancheur pour la transparence ça va finir par faire des tâches
Dim 4 Juin 2017 19:57 #60
Quand on fait de la selection, plus on met de critères et moins on avance......
le sens morale est une chose, l'exemplarité, une autre....

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut