Accueil   Grandes cultures   Forum Grandes Cultures  

Le bio c'est bien mais pas pour tous

Ouvert par - M -, 26 mars 2017

Mar 28 Mar 2017 13:32
Ananlogique a écrit:
- M - a écrit:
Je vais tout de suite vous stopper.

Je fais pas de bio et j'en ferai JAMAIS.

Dans ce terrain, que j'irrigue, je sors 120qx de maïs (grain) en moyenne sur 10ans avec des pointes à 130qx. et 70qx de blé avec le record à 105qx...
En bio, un voisin juste à coté en blé il fait au maximum 35qx dans ce terrain et c'est les bonnes années... généralement c'est plutôt 15qx. (ok il n'arrose pas)

Si demain on m'impose du bio ou même un truc s'en rapprochant je met la clef sous porte et je me tire loin d'ici.

L'homme, ses découvertes/inventions ne sont pas bio ?
:byec
>>>Pour vous aider à réfléchir: la traduction de "bio" en grec ancien est "vie".

Pas étonnant que Trouspinette ne Troll pas, blasé.
>>>Afin de bien/mieux vous connaitre, je vous invite à chercher la définition du "troll".
Autrement et à vous lire, avez vous un problème personnel avec trouspinette ?


Le choix d'être un agriculteur "bio" relève de la liberté de chacun de suivre un intinéraire professionnel qui lui convient pour X raisons.Idem pour l'agriculteur ayant choisi l'agri Conv pour X raisons.Bref, le choix de l'itinéraire d'un agriculteur doit être accepté et respécté par tous.
Par contre, l'itinéraire "bio" ne doit pas être une tendance/mouvance uniquement idéologique plus ou moins politisée qui se doit d'être impérativement imposé par n'importe quel moyen à tous les agriculteurs français.
Mar 28 Mar 2017 14:16
trouspinette a écrit:

Le choix d'être un agriculteur "bio" relève de la liberté de chacun de suivre un intinéraire professionnel qui lui convient pour X raisons.Idem pour l'agriculteur ayant choisi l'agri Conv pour X raisons.Bref, le choix de l'itinéraire d'un agriculteur doit être accepté et respécté par tous.
Par contre, l'itinéraire "bio" ne doit pas être une tendance/mouvance uniquement idéologique plus ou moins politisée qui se doit d'être impérativement imposé par n'importe quel moyen à tous les agriculteurs français.

une fois n'est pas coutume , mais je plussoie ces propos , vouloir imposer le bio est une ineptie ,tout comme passer au bio uniquement en pensant prix de vente :eusa_wall , le bio est un concept qui implique bien plus que la seule pensée prix de vente ,sa réussite passe une réflexion bien plus globale ( changement des productions , des modes de productions , etc ) :idea:

pour répondre a M , il n'est pas impossible de faire une production bio rentable sur ses terres a cailloux , mais peut être pas du blé ou du maïs, une rotation incluant une légumineuse ( luzerne , pois, ou , pourquoi pas , haricots secs ,pois chiches etc ) peut être envisageable :idea:
Mar 28 Mar 2017 14:19
pois avec des cailloux, oups !
et historiquement assolement c'est toujours à but de céréales aliment de fondamental
  • J'aime
  • 1
Mar 28 Mar 2017 14:27
le bio en grande culture vit grace au conventionnel les compostes viennent pratiquement uniquement des poulaillers et des porcheries industrielles. si ont supprime ces elevages le bio ne pourra dans la majorité des cas nourrir ces terres
donc pas de nourriture pas de production
  • J'aime
  • 1
Mar 28 Mar 2017 14:36
xavier courboin a écrit:
pois avec des cailloux, oups !
et historiquement assolement c'est toujours à but de céréales aliment de fondamental

faut pas se focaliser sur des détails ;) , les fabricants de coupe de moissonneuses n'attendent que ça pour sortir un modèle spécialisé :gene
Mar 28 Mar 2017 14:39
gaby a écrit:
le bio en grande culture vit grace au conventionnel les compostes viennent pratiquement uniquement des poulaillers et des porcheries industrielles. si ont supprime ces elevages le bio ne pourra dans la majorité des cas nourrir ces terres
donc pas de nourriture pas de production

on peut retourner le problème , les élevages bio ne vivent que des producteurs de grandes cultures bio :idea:
Mar 28 Mar 2017 15:34
gaby a écrit:
le bio en grande culture vit grace au conventionnel les compostes viennent pratiquement uniquement des poulaillers et des porcheries industrielles. si ont supprime ces elevages le bio ne pourra dans la majorité des cas nourrir ces terres
donc pas de nourriture pas de production

Les conventionnels en Chimie de synthèse serait foutus sans pêtrole.... :cache
Les éleveurs sans soja OGM etc etc
Donc plus de Pétrole en cas de crise plus de production ... :eusa_hand plus de nourriture :dubitatif ..;constat une agriculture non durable ..compte tenu de la future disparition du pétrole ..;
En bio de plus en plus nous cultivons des mélanges légumineuses /céréales ..;cette azote n'a pas nécessité de l'énergie pour la produire nuit moins à l'environnement ..;et nous coûte peu ..;juste un complément à faire ..;
suivant l'IFOP 82 % des français seraient favorable pour une réorientation des aides vers la bio afin d'atteindre l'objectif de 20 % de production bio en 2020 ...cela hangerait des plans écophyto qui ont toujours un résultat inverse de ce qu'attendaient les gouvernements successifs ..;
Mar 28 Mar 2017 21:49
@padel les engrais organiques certifiés bio sont majoritairement issus des élevages les plus industriels qui soit, l'inverse en certification n'est pas forcément vrai, c'est le propo de gaby.

@PR un bémol sur le soit disant volontariat politique, les primes à la conversation de 2015 toujours pas touchés il me semble, et sans cesse réviser à la baisse non ?

@M à tu seulement envisager de remettre en question tes pratiques ?
Comme par exemple le retour d'un élevage, pour allonger tes rotations sur petite terre.
Et puis autour de moi c'est pas les bio qui sont à cour de moyens et d'aides spécifiques pour investir.
Mer 29 Mar 2017 08:18
@M on en est tous là, quelques soit nos systèmes et notre propension à se remettre en question : la certitude que l'Europe et la France laisse tomber son agriculture et l'incertitude pour notre avenir presque immédiat.
Il y en a qui plante des noyers, d'autres qui sont dans la fuite en avant, d'autres qui partent sous d'autres cieux, moi comme je l'avais dit ici il y a déjà pas mal de temps, je garde un pied dans la porte issus de secours.
Mer 29 Mar 2017 08:26
Puisque tu parles des prix ...et des prix .. :dingue ;c'est bien une fois de plus la bio; où les prix n'ont pas été réduits à peau de chagrin ...je ne suis pas spécialisé céréale ...juste pour les rotations avec les melons, elles sont une nécessité ...
on va comparer grosso modo les marges avec les tiennes( M) qui sont basées sur le résultat quantité
Quand je fais le mélange Blé/fèverole .>>>>35qx /ha
vendu en direct après séparation : blé avec brisure de fèves >>450 euros/T ; Féveroles>>550 euros/T
Achat de semences >>0 achats d'intrants >>0
Pas de passage de herse étrille ...la fèverole et le blé étouffe tout ...0 pour le désherbage
Résultat marge brute ...:plus de 1700 euros /ha le tout vendu à des éleveurs bio ou pour semence /fèverole
je n'ai pas de cailloux mais quelques parcelles de terre blanc avec marne
Il me tarde de voir tes résultats ... :read
Rotation pour plus de précision : melons avec fumier bio et engrais organique 2.5T/ha > tournesol oléique aucune fumure ;aucun traitement..>luzerne 4 ans aucune fumure 1 ière et dernière coupe broyées..>.blé fèverole sans engrais sans traitements ..;puis rebelotte...
(NB suivant les parcelles la luzerne est remplacée par lin /blé /fèverole /courges ...)
quant aux aides je te rejoins aucune aide pour personne juste pour ceux qui changent de système afin de palier au manque de trésorerie pendant la transition ..;
je te rejoins /importations ..:
le tout dans un conteste national accompagné d'une réduction puis interdiction d'importation de toutes denrées et produits qui peuvent être produits en France ..;
après personne n'est imposé à changer d'agriculture ...depuis longtemps je dis (il faudrait remonter au début de mes premiers posts il y a peut être plus de dix ans ...je disais de gré ou de force l'avenir fera que :
soit les MA de synthèse seront supprimées étant donné leur impact Santé ou environnemental
Soit en toute conscience l'agriculteur passera en bio ...
alors de gré ou de force l'agriculteur est peut être indirectement un pion ...à lui de savoir être en avance sur son temps .... :flower
Jeu 30 Mar 2017 08:14
des prix des prix ...c'est bien vous qui parlez comme cela ...or je ne me plains pas de mes prix ils me permettent de vivre et d'investir et de partir en vacance ...
par contre vous mettez en cause la bio comme solution ...c'est bien dans l'autre agriculture que l'on peut faire des constats :suicides disparition de millions de fermes ..;un environnement massacré 'plus aucune sources individuelles où l'eau est buvable comme dans le temps ..;) plus de Fario de cabots de gougons d'ablettes ..;pour se faire des fritures ..;etc etc ..;une catastrophe
si on compare plus d'une ferme à l'autre nous sommes 3 actifs +2 saisonniers pendant l'été ...les fermes d'à coté le chef d'exploitation va travailler à l'extérieur ..;
c'est bien le résultat ...votre résultat du à l'intensification ..;votre volonté d'exporter ...d'ouvrir par logique les frontières ..;etc etc votre résultat depuis 40 ans ..;avec la bio on n'en serait pas à ce stade ...!
vous n'osez même pas la transparence de vos prix ou marge s... :chut
Jeu 30 Mar 2017 19:06
- M - a écrit:

. Et ce n'est pas le bio qui fermera les frontières, je dirai même que ce serait plutôt le contraire puisque ça entrainerait une pénurie qui obligerait à importer encore plus qu'aujourd'hui! Regardez avant 39/45 l'agriculture qui n'était pas "intensive" comme vous dites La France était un peu courte niveau bouffe... et on était pas 70 millions...
si les frontières étaient fermées explique moi pourquoi il y aurait obligation d'importer ? c'est un non sens ..au lieu d'exporter on consommerait nos production ..;alors qu'en ce moment oui nous importons des produits bio parce que l'agriculture française n'est pas capable de fournir ../étant donné la négation historique de l'agriculture bio ..; :itsnot

Chez moi nous sommes 5 actifs permanents et on est pas de trop.
pour quelle surface ? dans mon cas 43 ha
Chez moi on boit l'eau d'irrigation...
Tu serais pas comme le représentant du round up qui disait qu'il pouvait être bu ...lol
L'environnement massacré, il se trouve dans et autour des concentrations urbaines principalement. Les campagne polluées (vraiment) que j'ai vu sont dans les pays de l'Est, notamment avec du lisier de porc... explique moi l'impossibilité de boire à nos sources ..et la disparition des poissons dans les rivières en amont des villages où il n'y a que de l'agriculture ..;
Vous voulez des chiffres... En maïs( ma culture principale) j'ai une marge brute en 2016 (pas la meilleure hein) à 2000€.Alors pourquoi tu te plains ?
"millions de fermes" t'es pas de Marseille toi ? :mdr
Entre 1970 et maintenant c'est même plus d'un million ...renseigne toi ..;
La PAC a fait disparaître 400 000 exploitations depuis 1992.Ce n'est pas du à la bio ...

La France est le 7eme pays européen en utilisation de phyto/ha et vous me dites que l'environnement est massacré mais alors mieux vaux pas imaginer ce que ça doit être dans les 6 premiers!!! le problème c'est qu'il y a de grande disparité d'utilisation suivant les systèmes culturaux et le type de culture il faudrait affiné les chiffres ..;

Les agriculteurs dans leur très grande majorité travaillent bien il faut vraiment arrêter le dénigrement permanent..;c'est toi qui le dit ...presque chaque année il faut que je fasse fonctionner l'assurance pour dégât à cause des pollutions qui par hasard me déclassent mes cultures ..;et le printemps à plusieurs reprise je suis obligé de quitter ma parcelle à cause des odeurs chimiques insoutenable..;c'est du bon travail d'obliger son voisin à déguerpir ....merci pour le respect ...! :itsnot
Jeu 30 Mar 2017 22:20
- M - a écrit:
PR a écrit:


Alors déjà, il n'est pas question de "fermer les frontières" mais de les contrôler strictement ce qui est bien différent.
Pourquoi importons nous des produits "soit disant bio'? Parce qu'ils sont moins cher bien sur... N'oubliez jamais que c'est la majorité des consommateurs qui dicte son besoin.
Chez moi c'est 580ha et c'est pas suffisant. ( putain je sens que ça va va bien vous énerver.)
Oui je bois l'eau d'irrigation qui pourrait moyennant investissement dans une usine d'embouteillage être en eau de source type Cristaline...
Ah je vois le genre, tu penses que la marge brute c'est le revenu ?!!! j'en rigole encore! Combien tu crois que tu crois que ça s'achète une ferme ? Combien faut il de générations pour être propriétaire? C'est combien à l'hectare ? Ne me sors pas les chiffres parus ici... il ne faut pas oublier le vent...
Oh Oui remontons jusqu'au moyen age, et là on aura 5 millions de fermes disparus... Vous avez l'art de la connerie... :eusa_wall

Renseignez vous sur l'utilisation des phytos en France et en Europe... On va rigoler 5 minutes!

Vos voisins sont des abrutis? je n'y peux rien... :blase
La gravité étant ce qu'elle est, si tant est que le traitement à été fait dans des bonne conditions notamment de vent... Le produit il descend verticalement... à moins que vous ne cultiviez en sous sol de vos voisins... Vous voyez la connerie jusqu'où on peut aller!!! :mdr

J'exècre les gens comme vous, je les classe dans le même groupe que les bobos qui viennent s'installer à la campagne et qui gueulent parce que les "éoliennes" antigel font trop de bruit 3 fois par an dans les vignes!

le dénigrement permanent vous caractérise. Nous n'avons plus rien à nous dire.

il y aurait bcp à dire ...d'abord c'est bien le manque de production bio in situ qui fait que les importations sont massives ...avec une demande forte ...vous ne me convaincrez pas de l'inverse
Pour ce qui est de la pollution de mes voisins votre explication n'est pas la bonne puisqu'il s'agissait suivant les experts ;.;d'une absence de vent ...conjuguée avec une évaporation pendant l'après midi et une condensation pendant la nuit ...pour des hormones sur céréales ...vous avez tout faux ..;les produits chimiques vont là où vous ne pensez pas ...vigne déclassée à 100% malgré le fait qu"elle ne soit pas en sous sol mais plus élevée ..;
Votre exécration est à hauteur de votre ignorance..;
1970 ce n'est pas le moyen âge ..revoyez vos classiques ...!
Vous êtes peut être un cas avec votre forage ...cela représente quel % d'irriguants ?

etc etc etc :sleep
Ven 31 Mar 2017 08:14
Un peu de diversité sécurise le revenu ...nous avons aussi du tournesol et du lin des pommiers ...
pour les importations lisez le copié /collé...
Les produits exotiques (fruits exotiques, café, thé, cacao), en provenance d’hors Union européenne, représentent 31 % de la valeur des importations. Un autre 31 % est à attribuer aux productions pour lesquelles la France n’a pas d’atout particulier : agrumes, soja, aquaculture, légumes méditerranéens et divers produits d’épicerie. Enfin, les 38 % restants pourraient être remplacés par des productions françaises, mais la production nationale reste insuffisante. Il s’agit de céréales et fruits et légumes tempérés frais ou transformés.
je fais des constats je n'empêche personne de faire ce qu'il veut dans la mesure où cela ne me porte pas préjudice à moi, mes enfants mesbiens ....et l'environnement global ...puisque nous y sommes tous liés..;
le fait d'être exécré me passe complètement à côté ...ma sagesse me dit que cela se retourne toujours contre celui qui se comporte ainsi.. :flower


un peu de lecture :

http://www.planetoscope.com/agriculture ... monde.html

[i]Selon l'IFEN, ce sont 36% des rivières françaises qui comportent des pesticides à un niveau de seuil considéré comme "mauvais" et plus de 90% des rivières françaises qui sont polluées

En 2004, les pesticides ont été présents sur 96% des points de mesure des cours d’eau en France.

> 61% des points de mesure des eaux souterraines contenaient des pesticides
> 27% des points d'en eau souterraine devrait être traités pour éliminer les pesticides s’ils étaient utilisés pour la production d’eau potable en eaux de surface,
> 49% des points de mesure ont une qualité moyenne à mauvaise
Ven 31 Mar 2017 09:11
je n'ai jamais dit que nous n'utilisions pas de pesticides ...mais la comparaison entre molécules de synthèse et molécules naturelles ou ayant un moindre impact environnemental 'soufre cu ..;sont des données différentes quant à la pollution et surtout leur décomposition ...on fait toutefois une parenthèse pour le cu ...qui ne s'élimine que très faiblement par exportation ..;mais c'est bien en bio où il y a des limites quant à son utilisation ..;
Après en tant que pro vous devriez savoir que le tonnage en matière de pesticides cela ne veut rien dire ...par ex si on compare les néocotinoïdes et le DDT ...les néo sont 1000 fois plus actif à poids égal..;
effectivement les bacilles peuvent être nocifs sur les abeilles 'MA du Delfin etc le spinosad etc etc ..;) il suffit de ne pas les utiliser quand il y a des floraisons ...mais après ils sont facilement éliminés par la nature ce qui n'est pas le cas des néos...!des organo chlorés qui en Martinique en ont pris pour 100 ans minimum...l'atrazine qui prévaut dans les captages ...etc etc
après l'agricultue bio est jeune elle demande a évoluer et surtout elle n'a pas eu pdt 50 ans le staff de la recherche à son service ..;
Vous dites
On se demande évidemment pourquoi François Veillerette n’exige pas l’interdiction de tous ces produits dangereux…
est ce que les agences de l'eau par ex le demandent?tout simplement non parce que les impacts ne sont pas les mêmes qu'avec vos produits ..;
Huile de neem un produit super dangereux ..;je n'en utilise pas ...il me ferait trop peur :

Les principales Utilisations Thérapeutiques du Neem

1) Traitement naturel de l'acné

Le neem est une plante aux propriétés antibactériennes et antiseptiques, très utile pour traiter l'acné et lisser la peau. Le neem diminue aussi la séborrhée, une augmentation anormale de la quantité de sébum produite par les glandes sébacées qui se caractérise par une peau grasse, rouge et squameuse.

Les principes actifs du neem peuvent être appliqués sur le visage et d'autres parties du corps (front, cou, dos et poitrine) par le moyen de crèmes ou lotions afin de diminuer la fréquence de l'apparition des boutons et des points noirs. C'est un remède naturel qui a l'avantage de réduire les rougeurs et l'inflammation souvent causée par le problème de l'acné.

Ce n'est évidemment pas un produit miracle anti-acné mais de nombreuses personnes sont très satisfaites de l'utilisation des feuilles d'argousier ou l'emploi des cosmétiques à base de feuilles de neem pour combattre l'acné.

► Gélules à base de feuilles de Neem séchées

2) Traiter le psoriasis

Le psoriasis est maladie inflammatoire auto-immune de la peau d'origine mal connue, en partie génétique. Le psoriasis se manifeste par l'apparition de taches rouges accompagnées de squames (peau morte). L'huile de graines de Neem et les extraits de feuilles du margousier sont d'excellents remèdes pour traiter le psoriasis. Ce remède phytothérapique soulage les démangeaisons et la douleur tout en réduisant l'ampleur et la rougeur des lésions hétéromorphes.

3) Traitement naturel anti-poux

En Inde, les villageois appliquent l'huile de neem sur les cheveux pour tuer les poux avec un grand succès.

► Shampooing anti-poux (Shampoing bio anti-poux pour tous types de cheveux, recommandé pour les enfants contre les poux et les lentes)

4) Vertus anti-acarien

L' Azadirachtine renfermé dans l'huile de Neem s'est avéré très efficace pour éliminer les acariens invisibles à l'œil nu (0.2 à 0.4 mm de longueur) et présents dans la poussière domestique. Les acariens sont en effets responsables de 50% des manifestations allergiques y compris parfois les crises d'asthme. La première pression à froid d'huile de neem agirait sur ces arachnides en perturbant leur système hormonal, les empêchant ainsi de se reproduire.

Certaines personnes préparent une émulsion en mélangeant 5% d'huile de neem dans de l'eau et en agitant vigoureusement. Il reste à vaporiser cette émulsion maison aux vertus anti-acariens sur les endroits où aiment résider les parasites (matelas, couvertures, tapis, moquettes, etc.) L'huile de neem est inoffensive pour l'homme et les animaux domestiques.

5) Prévenir le paludisme

Depuis des siècles, le neem en préparation orale a été utilisé par les praticiens en médecine ayurvédique pour prévenir et soigner le paludisme. De nombreux Burkinabès, Nigériens et Haïtiens utilisent les feuilles séchées de neem en infusion pour traiter le paludisme.

6) Soigner la varicelle

Les praticiens de la médecine traditionnelle indienne recommandent que les patients atteints de varicelle dorment sur des feuilles de neem.

7) Soins dentaires

Traditionnellement en Inde et même en Afrique sub-saharien (Mali, Burkina Faso, Sénégal), des petits bâtons de neem sont mâchés pour nettoyer les dents. Ces bâtons de neem constituent en réalité des brosses à dent aux nombreuses vertus médicinales. Cela permet de réduire la plaque dentaire. Les dentistes reconnaissent que l'usage des petits rameaux de neem pour brosser les dents est efficace dans la prévention des maladies parodontales.

8) Remède contre l'inflammation, la douleur et la fièvre

Le neem est un analgésique à faible coût, il soulage la douleur et ferait également baisser la fièvre. Certains essais cliniques confirment les propriétés analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires du neem. Le neem est relativement efficace pour soulager les douleurs articulaires, les rhumatismes et l'arthrite.

9) Remède hypoglycémique contre le diabète

Des études en laboratoire réalisées sur des rats ont révélé que l'extrait de feuilles de neem exerce un effet hypoglycémiant qui pourrait être exploité pour traiter naturellement les personnes diabétiques

10) Produits cosmétiques et traitement cutané

Puisque le neem a des vertus hydratantes, nourrissantes, régénérantes, émollientes et restructurantes, c'est un produit de beauté très prisé en Inde, dans son pays d'origine. Il calme toutes les démangeaisons provoquées par des piqûres d'insectes ou des mycoses. La poudre de feuilles de neem fait partie de la composition de nombreuses crèmes pour le visage et le corps.

L'huile de neem est utilisée pour la préparation de produits cosmétiques (savon, shampooing, baumes et crèmes) et de nombreux produits de santé bucco-dentaire. L'huile de neem purifiée est également utilisée dans les vernis à ongles et autres produits cosmétiques.

► Huile de Neem 100% pression à froid

11) Les bienfaits des fruits du neem

La consommation des fruits du neem est souvent conseillée chez les patients qui souffrent d'hémorroïdes, de vers intestinaux et de maladies urinaires. Quant aux fruits secs de neem, ils sont broyés en fine poudre afin de servir de traitement naturel à différentes maladies cutanées.



Contre-Indications de l'Huile de Neem

Les produits à base de neem ne devraient jamais être utilisés en usage interne par une femme enceinte ou une femme qui désire concevoir un enfant.


En savoir plus sur http://www.naturalexis.com/vertus_du_ne ... OVyVo4f.99
Mer 3 Mai 2017 14:51
Bonjour,
Au risque de passer pour une inculte, je dois vous avouer que j’ai toujours pensé que le bio pouvait s’appliquer en toute circonstance. Il faut croire que je me suis lourdement trompée. Je suis bien contente de m’être inscrite sur ce forum. En sus de récolter des informations pour mon projet, j’apprends énormément de choses sur l’agriculture.
Jeu 4 Mai 2017 09:27
Bonjour amandine,
Il y a parfois des impasses techniques qui empêchent le bio sur certains parasites ou maladie
Après on est libre de choisir nos itk en fonction de nos objectifs de vie
avant j'étais DAJOTHEO, mais ça c'était avant

Image
Ven 5 Mai 2017 10:16
Bonjour David,

Merci de ton retour.
Partager cette discussion
Accueil   Grandes cultures   Forum Grandes Cultures  
Revenir en haut