Accueil   Elevage   Le forum de l'élevage  

« Un grand mensonge en bande organisée »

Ouvert par @lm, 12 janvier 2017

Jeu 12 Jan 2017 08:30
Pour Jean François beaucoup, Dairy un peu ..... Productivité laitière = rentabilité

D'un commun accord, la filière laitière avec ses éleveurs, ses techniciens, ses chercheurs, ses enseignants part du postulat que la productivité par vache ou par exploitant est gage de rentabilité. Mais ne nous serions-nous pas trompés d'indicateur de performance ? A qui profite réellement la productivité ?

...................... http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/alimentation/article/productivite-laitiere-rentabilite-un-grand-mensonge-en-bande-organisee-1172-124455.html
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Jeu 12 Jan 2017 10:03
Pas mal on déjà commenter...

:gene
Jeu 12 Jan 2017 10:07
Ce qui est dingue c'est qu'on est tellement bon qu'on finance avec nos crédits d'impôts les industrie allemandes hollandaise :-) on sacrifi des fermes et des trayeurs ici pour financer fendt , alpha laval lely ...

Bravo les politiques fiscales
Jeu 12 Jan 2017 10:15
JF les politiques fiscales ont bon dos, je crois surtout comme le dit d'ailleurs la pepette, que les agris on un gros problème avec l'orgueil dans leur travail.
Point barre !
Jeu 12 Jan 2017 10:50
Ben oui, à son âge tout est si simple :gene :hihi
Mais bon faut pas non plus taper sur ces jeunes qui veulent absolument s'installer même si ils n'ont que 20 ans, que les parents ont à peine 45 ans, qu'il n'y a pas de place, qu'ils ont le temps de voyager, d'aller voir ailleurs,...
Et surtout pas venir dans les réunions,...

On ne vis pas tous avec un robot, un gros Fendt,...
des fois juste on se démerde avec ses emmerdes :eusa_hand
Jeu 12 Jan 2017 11:46
Entre les extrêmes il doit bien avoir moyen que chacun trouve son " juste milieu " , à condition de savoir dire merde à quelques idées préconçues , voir à ceux qui les véhiculent ( ou en vivent ) .
Jeu 12 Jan 2017 13:56
Ouaich, y aurait comme une odeur de "fake" :eusa_eh
Le style de l'écriture, les exemples pris, le "pro NZ", l'anti propylène et autres "poudres de perlimpinpin" :eusa_think
Vincent Glinec aurait t il une fille? :pascon
Jeu 12 Jan 2017 15:07
titian a écrit:
JF les politiques fiscales ont bon dos, je crois surtout comme le dit d'ailleurs la pepette, que les agris on un gros problème avec l'orgueil dans leur travail.
Point barre !

exactement
Jeu 12 Jan 2017 15:16
titian a écrit:
JF les politiques fiscales ont bon dos, je crois surtout comme le dit d'ailleurs la pepette, que les agris on un gros problème avec l'orgueil dans leur travail.
Point barre !

et , pour finir , c'est ce qui fait vivre les marchands de cordes :byet :freeze
Jeu 12 Jan 2017 15:22
il y a un article sur ouest France ou les futurs installés pour eux ils veulent une grande exploitation ,des vaches à 10 000 L,robot........
On( organisation agricoles -syndicat) leur met dans la tete que vache à 10 OOO l,gros elevages est synonyme de compétitivité rentabilité et réussite
Combien de ja sont en difficultés pour avoir ecouté ces organisations???
Jeu 12 Jan 2017 16:43
padel50 a écrit:
titian a écrit:
JF les politiques fiscales ont bon dos, je crois surtout comme le dit d'ailleurs la pepette, que les agris on un gros problème avec l'orgueil dans leur travail.
Point barre !

et , pour finir , c'est ce qui fait vivre les marchands de cordes :byet :freeze


et donc en conclusion les agris en difficulté c'est de leur faute... :eusa_clap
Jeu 12 Jan 2017 17:16
pop56 a écrit:
et donc en conclusion les agris en difficulté c'est de leur faute... :eusa_clap


bah on est encore maitre chez nous,
personne ne force un eleveur a acheter et a engraisser les fournisseurs.
mis à part un probleme conjoncturel exceptionnel, du par exemple à une année climatique compliqué, c'est compliqué de trouver d'autres responsables.
Jeu 12 Jan 2017 18:57
bzhgrassland a écrit:
pop56 a écrit:
et donc en conclusion les agris en difficulté c'est de leur faute... :eusa_clap


bah on est encore maitre chez nous,
personne ne force un eleveur a acheter et a engraisser les fournisseurs.
mis à part un probleme conjoncturel exceptionnel, du par exemple à une année climatique compliqué, c'est compliqué de trouver d'autres responsables.

Mais enfin BZH c'est vite excuser le poids de la propagande et de la transmission d'une certaine mentalité... Pour rester diplomate.
Jeu 12 Jan 2017 19:08
Pas plus tard qu'il y a une quinzaine de jours, discussion avec un intervenant professionnel rencontrer au Hameau de plus en plus désabusé, il me disait à propos d'un collègue qui a déjà 2 robots et 120 vaches, pour lui de retour d'un farming tour, l'avenir avec certitude ça suffit toujours pas c'est maintenant 300 vaches.
Là c'est incurable, le soucis c'est que que ce genre de profil phénotypique est à la tête de la profession.
Du genre à nous mettre des citernes de 30 000 L sur nos petites routes de campagnes, on en reparlera des économies...
Jeu 12 Jan 2017 19:39
300, 400 vaches et bien sur endette. C'est le futur bien promovee par tout le filiere.
Ce sont cette fermes bien protectee par les banques (too big too fall)
Ils manquent du thune, pas de problème, endette jusqu'au fin. Et le fin sera les exploitations complète dans les mains des banques.
Et avec des exploitations comme ca, les banques ils ont une fort position de negocier avec des transfos pour le prix du matiere.
Quelle difference avec des exploitations familiales. Pas de voix chez les transformateurs, et si ils ont une petit manque du liquiditee, quelle effort besoin pour une emprunt chez les banques de passer une moment de difficultee, meme si le position bancaire est tres bon. Les grands entreprises ils vont toute faire de faire partir leur concurrence et prend le marche.
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 12 Jan 2017 23:13
bzhgrassland a écrit:
pop56 a écrit:
et donc en conclusion les agris en difficulté c'est de leur faute... :eusa_clap


bah on est encore maitre chez nous,
personne ne force un eleveur a acheter et a engraisser les fournisseurs.
mis à part un probleme conjoncturel exceptionnel, du par exemple à une année climatique compliqué, c'est compliqué de trouver d'autres responsables.



ben non c'est pas compliqué il suffit de lire le topic sur le prix prix du litre de lait ou les suicide ou encore la crise du lait.
Ven 13 Jan 2017 21:57
"Voilà bientôt 50 ans que je trais des vaches. En 1985, le lait était payé 36 cts; aujourd'hui il est à 27 cts. On a beau être performant et faire tout ce que l'on peut mais avec les prix du lait standard il n'est plus possible d'y arriver. Si le lait standard avait simplement suivi l'inflation même la toute petite inflation ,le lait serait à 53 cts d'€. De qui se moque t on? Je pense que les pouvoirs publiques sont responsables du fiasco de l'agriculture aujourd'hui. Sans prix, il n'y aura plus de paysans."

Un éleveur lors de l'A.G Génia'test du 06/01/2017 paru dans HSA N° 2158 du 13/01/2017
Sam 14 Jan 2017 11:05
"Trollage" :eusa_whistle :hihi :gnight
Sam 14 Jan 2017 16:31
Ajoutée le 13 janv. 2017

Olivier de Schutter, rapporteur de l'ONU sur le droit à l'alimentation : ''il faut changer de modèle'' : alimentation agriculture santé économie : toutes les questions de gouvernance sont connectées, et lentes à se mettre en place quant aux réformes appelées par les difficultés du modèle agricole productiviste, qui depuis les années 1960 s'étend sur la planète, accroît la pauvreté rurale et l'exode vers les villes ; mais aussi détruit des équilibres naturels. Quand l'agroécologie pratiquée par une paysannerie familiale et populaire est porteuse des solutions.

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Partager cette discussion
Accueil   Elevage   Le forum de l'élevage  
Revenir en haut