Je viens d'etre préempté par la safer

Ouvert par midodiy, 26 décembre 2016

Mar 27 Déc 2016 10:17 #21
ceres a écrit:
Il me semble que parmi les missions de la safer il y a de contenir un prix du marché afin de permettre un accès au foncier pour les agriculteurs. Sur le coup ça semble être le cas. Mais aussi de donner une priorité foncière aux exploitants à plein temps,face aux doubles actifs et financier,promoteurs immobiliers.. Il faut être naïf pour penser qu une demande comme celle-ci soit acceptée. Surtout si c est dans une région où il y a une réelle demande de la part d agriculteurs. En tant que double actif ça ne me viendrai même pas à l idée de perdre mon temps à monter un dossier perdu d avance :dingue ni même la volonté d ailleurs,


autrement dit favoriser les gros propriétaires qui pèsent lourds sur les décisions ...
Pourquoi cette personne qui peut être va installer sa descendance dans un proche avenir ne pourrait elle pas participer à l'acte de production de denrées ?
Combien y a t il d'agriculteurs qui font des extra en prenant le boulot du paysager ou du TP ou du maçon etc etc ? pour survivre me direz vous? ....
Mar 27 Déc 2016 10:21 #22
Quand tu dois rouler à 90 m / h il y a une règle et tu la respectes sinon c est la porte ouverte à tout et n importe quoi. Même si la commission peut regarder le dossier et s adapter, il faut bien pour rester cohérent, rester sur les grands principes fondateurs de la safer
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 27 Déc 2016 11:37 #23
xavier courboin a écrit:
ceres a écrit:
Il me semble que parmi les missions de la safer il y a de contenir un prix du marché afin de permettre un accès au foncier pour les agriculteurs. Sur le coup ça semble être le cas. Mais aussi de donner une priorité foncière aux exploitants à plein temps,face aux doubles actifs et financier,promoteurs immobiliers.. Il faut être naïf pour penser qu une demande comme celle-ci soit acceptée. Surtout si c est dans une région où il y a une réelle demande de la part d agriculteurs. En tant que double actif ça ne me viendrai même pas à l idée de perdre mon temps à monter un dossier perdu d avance :dingue ni même la volonté d ailleurs,


tout réside dans un aspect prioritaire clair et assumé sans "occulte" (donc la qualité de la "prestation Safer, qui ne peut n'être qu'alimentaire pour elle)
les " doubles actifs necessaire ou par nécésité" ont leur place en deuxième rang
il faut l'assumer , avec deux limites le mitage d'un coté, l'uniformité de l'autre ce qui vaut tant sur le géographique que la définition des exploitations
mais à contrario un exploitant principal serait prioritaire surtout s'il est jeune,
après chacun son projet de vie ,
toutefois un "jeune principal" dont la femme est haut fonctionnaire l'est-il plus qu'un double actif dont la partie agricole a besoin d'évoluer pour stabiliser sa situation quelque soit l'âge qu'on lui reconnait.....

je remonte en haut de page
Mar 27 Déc 2016 12:41 #24
PR a écrit:
rebelle a écrit:
les doubles actifs ils ont cas se consacrer à leurs autres activités
et laisser la terre à ceux qui ne vivent que grâce à elle :aie

je vais me faire l'avocat du diable ...
Combien y a t il d'agri qui travaillent à l'extérieur ...pour survivre me direz vous ...mais ne piquent t ils pas le travail aux autres qui essaient aussi d'en vivre ?

tout n'est pas aussi simple que cela ...d'ailleurs ils n'ont pas toujours aussi facilement accès aux aides ...
en général ces doubles actifs sont fils ou petit fils d agri qui n ont pas trop eu la volonté de reprendre la ferme familiale
au bout de quelques années ils se sentent pris soudain d une vocation agricole et commence à lorgner sur tout les terrains des petits vieux qui avaient gardé quelques ha à leur départ en retraite
aprés mainte cirages de pompes ils obtiennent quelques ha qui viennent grossir les deux trois ha qu ils leurs restaient de la ferme de papa manman
commence alors une vie de débauche ou l argent en grosses liasses coulent à flot
ils s en vont corrompre tous les fournisseurs eta , marchands de pailles et de pulpes et achètent tous moins cher que l agris de bases
s en vient alors le bras de fer local ,ou tous ces courageux double actif , qui, soit dit en passant, ne casse pas la baraque dans leur deuxième activité,font de la sur enchère sur les petits lots de biens qui se libérent

un de ces gus a acheté trois petites parcelles à 10000€ de l ha, hors frais, de prairie permanente il y a trois quatre ans dans mon village
du coup à ces tarifs ce n est plus une question de survie :dingue
Mar 27 Déc 2016 13:06 #25
Je vais parler pour mon secteur ...le représentant safer s'arrange toujours soit pour être prioritaire soit pour favoriser ses amis ...!je ne vous dirais pas de quel syndicat... :itsnot
même si c'est un jeune qui veut avoir les moyens de vivre de son travail agricole ...
alors il ya les discours et puis loin derrière les actes ... :itsnot
Mar 27 Déc 2016 13:11 #26
PR a écrit:
....Il faut peut être laisser parler les fantomas comme vous dites ...n'avez vous pas fait un premier pas pour intervenir sur le forum,la première fois? ...il ne vous appartient pas ....!


Tu as vraiment un avis sur tout :eusa_eh et chacun à le droit d'exprimer le sien,il y a des modérateurs pour réguler ça....La 1er fois que je suis intervenu sur un forum c'était pour donner mon avis et/ou pour me présenter,pas pour lancer un sujet de cette manière.Qui,ici,peut donner un avis tranché sur une affaire expliquée sommairement et orienté en 4 lignes,ça ne peux finir qu'en:petits contre gros/Le système contre la morale....
Mar 27 Déc 2016 13:29 #27
@Midodyi,
Pour rester dans le sujet, il est impossible pour un exploitant quel-qu’il soit de juger de ta situation, le droit rural est trop complexe et chaque situation est différente.
Je te conseillerais donc de te tourner vers le Service Agricole Juridique et/ou un avocat spécialisé dans la question et/ou un tribunal paritaire.
Afin, au minimum d'être informé de tes droits et devoirs.
Voila
Mar 27 Déc 2016 13:55 #28
La Safer c'est pas le top. Mais le problème viens d'ailleur pour moi. Tout le monde veut les mèmes terres facile a travailler et des parcelles retournent en friche par manque de prétendants. Il faut du tout cuit maintenant.
Mar 27 Déc 2016 14:09 #29
De la site du SAFER:

"À travers des études et jusqu'à la réalisation d'opérations foncières, les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) jouent un rôle majeur dans l'aménagement du territoire rural.
Les trois grandes missions d'une Safer
• dynamiser l'agriculture et les espaces forestiers, favoriser l'installation des jeunes ;
• protéger l’environnement, les paysages et les ressources naturelles ;
• accompagner le développement de l’économie locale."

Alores, rien de faire un agriculture bien fort de passer le concurrence sur le marche mondiale.
Que un petit vu d'eux, pas loin et pas d'avenir.
Oui, les "jeunes".
Ils ne parlent pas du creation des fermes assez de potention de saturer bien les materiales, les main d'ouvres, et surtout la possibilite d'investir si cette ferme la se peut renforcer. Forts fermes avec un revenu et pret pour demande une financement pour qeulqune qui veut le reprendre.

Que ca peut donner les fermes pret pour l'avenir et alors avec une avenir.

Maintenant le SAFER donne avntage aux jeunes. Mais ca donne des fermes plus fragile et dependant des banques.
Comme ici, le SAFER il pre-empte pour une jeune-installee.
Les voisins ils peuvent acheter et renforce leur entreprise, mais non.
C'est les jeune choisi, mais c'est le banque qui l'achete et fait une bail. Pas une financement par le banque, alors pas confiance au remboursement et succes d'installe, mais bien le Safer l'a choisi et le banque bien proprietaire des terres agricoles. Les banques, apres les chataux les suivants de traire les agris.

REBELLE:
"
un de ces gus a acheté trois petites parcelles à 10000€ de l ha, hors frais, de prairie permanente il y a trois quatre ans dans mon village
du coup à ces tarifs ce n est plus une question de survie :dingue"

Tout se depends au qualite et l'ardeur d'entrepreneur.
Et 10.000 euro, on ne trouve pas en tout l'Europe ouest que en France des terres pour cette prix la, et le concurrence d'eux nous fait toujours peur. :freeze :freeze :freeze
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Mar 27 Déc 2016 19:01 #30
Oui c'est vrai que c'est compliqué de répondre a ta question , la présentation du probléme est un peu vague ....

Maintenant il est vrai qu'en tant que double actif c'est pas non plus trop étonnant , il suffit qu'un voisin ou un jeune en phase d'installation étaient intéréssés par la parcelle ,un courrier a la SAFER et " la messe est dite".

Dans ton cas il aurait était plus prudent d'établir un fermage sur quelques années et la tu n'aurais pas pu être préempté .......
Mar 27 Déc 2016 20:21 #31
Les gars, le soleil brille pour tout le monde.
Moi, la Safer ne m'a jamais classé prioritaire. ça toujours était les jeunes qui m'ont passer devant.
Sauf que les "dit" jeunes, on quasi tous le même age que moi, et qu'ils ont 3 fois plus de vignes que moi.
Bref, on rince qui on veut ......
Et je me suis toujours posés la question "pourquoi" lui et pas moi ???? :eusa_wall
Quelques cartons de flacons, peut être que ça aide à la reflexion ..... :eusa_whistle
Mer 28 Déc 2016 12:48 #32
Chez moi les gros propriétaires sont souvent ceux qui n'ont pas eu peur de prendre des fermages il y a 30 ou 40 ans. A l'époque ou personne n'en voulait.
Mer 28 Déc 2016 16:06 #33
Bonjour c'est fantomas!
Je suis inscrit depuis pas mal de temps sur votre (notre) forum. Je vous lis dans l'ombre, pourquoi? Souvent je lis vos difficultés et votre souffrance. Je ne peux pas me permettre de repondre , nous en champagne tout va bien, en tout cas, par rapport a d'autres regions viticoles. C'est peut etre pour cette raison qu'il y a si peu de forumeurs champenois.
A 20 ans, déraciné de ma Haute-Saône, je suis arrivé à Reims. J'ai ete attiré par les metiers du vin, faciné . Quand je me suis retrouvé à travailler la nuit et les week-ends, j'avais du temps libre la semaine, je voulais reprendre des etudes d'oenologie, j'avais trouvé la fac mais il me fallait un bts de chimie, j'avais en poche un bts d'electronique...j'ai pas trouvé la force de bosser en candidat libre la chimie.
Je fais les vendanges depuis 1984 en prenant des vacances pour cela, tous ces pieds de vigne et dire que je n'en possedais meme pas un!
En 2009, la maison etant fini de payer et les enfants elevés, j'ai poussé la porte des notaires. J'ai acheté une petite vigne de 1are50. Cela doit bien vous sembler ridicule, le prix etait de 1,1 million/Ha. J'avais tout a apprendre.
2 ans plus tard, j'achete aux encheres une terre a vigne de 7ares, une chance, j'etais le seul enchérisseur , j'ai défriché et planté moi même, je passe les tracasseries administrative.
Aujourd'hui je travaille moi même mes 2 vignes y compris les traitements. Je m'en sort bien, j'arrive a faire le quota qui est de environ 10000kg/Ha. Les cooperatives m'achete mon raisin 2016 6,25€/kg pour l'une, 6,33€ pour l'autre.
Je voulais acheté une vigne d'environ 7 ares plus proche de chez moi (1,35M €/Ha c'est le prix des 4 vignes dans cette commune qui se sont vendues en 2016) et revendre la petite qui est a 25km.
Les autres viticulteurs me disent que j'ai un parcours atypique, je ne me connais d'ailleurs pas d'equivalent.
La raison invoqué par la safer: il existe au moins un exploitant qui est en dessous de la surface mini de 3 Ha.
Je vous ai donner les chiffres, je vous laisse calculer combien un viticulteur gagne simplement en vendant le raisin, je parle même pas en vendant des bouteilles.
Vous comprenez pourquoi, quand une vigne est a vendre, c'est à couteau tiré...
PS: je connais des vigerons qui font chambres d'hôtes et j'empeche personne de faire mon metier d'electronicien!
Mer 28 Déc 2016 17:17 #34
Bonjour,

Le rôle de la Safer est de théoriquement préempter pour équilibrer les exploitations. Etant donné ta surface, j'ai dû mal à comprendre les raisons de la préemption.
Je te conseille de te rapprocher de la Safer pour avoir plus d'explications, ainsi que du SGV à Epernay pour connaître tes droits ( c'est gratuit si tu cotises).

Je pense que le vendeur peut se rétracter et décider de ne pas vendre (pour moi, il n'est pas obligé de vendre à quelqu'un d'autre). Il est peut être possible que le vendeur te donne la vigne en location et que tu achètes un an après. La SAFER ne pourra préempter puisqu'en tant que locataire, tu restera prioritaire. Et comme tu es en dessous de 3 ha, tu n'as pas à passer par le contrôle des structures.

Mais tout cela reste à confirmer.
Mer 28 Déc 2016 17:19 #35
Dans ce cas là, vas voir la Safer et propose l'échange de ta petite vigne dans le deal . :eusa_think
Mer 28 Déc 2016 20:49 #36
Merci de vos conseils, avant cette prehemption, je savais que le fermier etait prioritaire lors de la vente de cette vigne mais je ne savais pas que la safer n'avait plus son mot à dire. Apres combien de temps? j'ai pu lire 3ans sur le net, j'ai posé la question au notaire, il dit 2 ans!
Le vendeur est un gars sympa, le courant passe entre nous mais je ne le connaissais pas avant son anonce du boncoincoin, il a besoin de cet argent pour acheter une maison. Si on lui dit qu'il est obligé de vendre, il va vendre. Le notaire lui, il touchera la meme commision qu'il vende a moi ou a la safer. C'est lui qui fait la vente.
Ensuite une fois la vigne en possession de la safer, elle va ajouter ses frais et la proposer a la vente. Elle sera donc a un prix au dela du marché ! Je pourrai postuler, mais ils m'ont deja prevenu, une vigne en grand cru n'est jamais attribué à un double actif, il faudrait que je sois le seul postulant...

Le controle des structure est obligatoire des le premier are mais ce n'est pas un probleme en viticulture, c'est automatiquement accordé apres 3 mois , ils mettent le dossier en attente sur un bureau , 3 mois après ils le traitent (veridique, c'est eux qui me l'on dit)
Mer 28 Déc 2016 21:31 #37
C'est 3 ans de fermage chez moi.
Une des mission de la Safer est de favoriser le regroupement du foncier des exploitation et les échanges pour y arriver.
Dans ton cas, frappe sur ton notaire qui aurait du beaucoup mieux te conseiller plutot que sur la Safer qui à vu de nez ne fait que son boulot. :eusa_think
Mer 28 Déc 2016 23:22 #38
Bonsoir midodiy

C'est "ton" forum également !! ;)
Et je te remercie pour nous avoir donné avec honnêteté les prix qui se pratiquent en Champagne :pouce ... c'est tellement rare dans notre métier .
Je suis fasciné !!! :shock: .... c'est un autre Monde !!

Sur les pluriactifs , je ne suis pas de l'avis de certains collègues .
Chez nous , rares sont ceux qui n'ont pas d'autres revenus que ceux de la terre ...d'une manière ou d'une autre .... et c'est bien compréhensible !

L'important c'est d'aimer "le métier" !! ... pour moi , c'est le seul critère .

Sur la Safer ..... une petite couche !!!

C'est une caste d'intouchables qui se prennent pour des seigneurs !!! :blase ... un entre soi absolu !!!
Qui n'est pas écoeuré personnellement ou indirectement par leur attitude ? :eusa_think

C'est quoi leur mission "théoriquement" ? .... on se le demande ( dans un 1er temps ) ... puis on comprend vite !

L'intérêt des agriculteurs ? .... quand ça ? :interr

Mon exemple est simple .
Il y a quelques années , une parcelle en friche depuis 50 ans s'est vendue .
1 ... j'avais encore la trentaine ... et le plus jeune agriculteur du village
2 ... j'ai 6 ha exploités , directement à coté ... c'est moi le plus proche : et celui qui a le plus gros parcellaire à coté
3 ... je l'aurais bien acheté

Ils étaient ou , ils ont fait quoi , à la Safer , quand elle s'est vendue ?? :itsnot
Je ne l'ai su que quand j'y ai vu le nouveau proprio !!!! ..... qui n'est même pas agriculteur ( mais pas du tout !!! ) ; qui n'en fait rien .

Ils servent à quoi ?? ... je ne puis m'empêcher , avec tant d'autres exemples , de penser que c'est un groupuscule qui se partagent entre collègues les parcelles qui les intéressent !!! ... pas plus !!!! ... sinon y a personne !!! ... zéro !!!!

Quand à essayer d'y rentrer ? :eusa_snooty
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 29 Déc 2016 09:57 #39
Une autre solution c'est que la vente inclue des conditions personnelles entre les deux contractants ...il faut les trouver ....il peut s'agir d'échange d'autre chose ...ou encore un engagement d'une somme en viager...ou en bouteilles ..;...etc etc
tout cela inclue dans l'acte notarié ...la safer dans ce cas je crois ne peut plus intervenir...
Jeu 29 Déc 2016 10:08 #40
La safer chez moi c'est le cirque ...
C'est des agents immobiliers ... ils vendent dès exploitations tu as 0,5 Ha de vignes ou d'abricotiers .... et la ferme à 800 000€ y a que des ventes comme ça dans mon coin ...

Y a quelques années y avait une exploit à vendre à côté de chez moi 15 Ha , vignes et oliviers à prix marché. l'annonce est restée 2 jours. Le 3 eme jour ces cons ont rajoutés la ferme et les gîtes ... paf prix de vente 2 millions , vas falloir qu'il soit costaud le JA !!!! Parceque ici c'est pas la champagne et 15 Ha de vigne en coteaux du Ventoux .... ça vaut pas bien lourd !!

Toute façon il te disent pas de pluriactif et si et ça ... mais comme dit l'insoumis ... tous les monde est pluriactif d'une manière ou d'une autre et à commencer par les gîtes .... et la safer c'est un agent immobilier de gîtes dans mon coins ....
j'en peut plus de ce pays où il y a des parasites, des règles, des normes, des preempteurs de tous poil etc. Etc. à tous les niveaux !!! On vit vraimment dans un pays qui a oublié sa liberté !
Qui est John Galt ?

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut