Préparer sa terre , avant la plantation

Ouvert par Roumegue, 29 septembre 2016

Dim 21 Juil 2019 09:02 #321
light83 a écrit:
diubiban a écrit:
le plantier est tellement beau que je me pose même la question d'une fumure de fond en troisième année :mdr

C'est la vigne qui va "te parler" et le raisin que tu vas lui laisser porter,observe....


J'ai mis sur mon plantier en 3eme feuille , 50 gr/pied ( localisé au pied ) de phosphate d'ammoniaque ( 18-46 ) .... toujours pour favoriser l'enracinement .... je reste cohérent
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 21 Juil 2019 09:14 #322
light83 a écrit:
Roumegue a écrit:
…. défoncer à 50cm comme avant , ou comme tous les autres ici , val pas resss !!!!

Faux!....mais tu peux faire les deux :hihi
le labour doit être fait en plein été,jamais dans l'humide c'est le b.a.-ba et avoir sa terre prête affinée juste après les vendanges et basta ça sert plus a rien de multiplier les passages et de tasser!


light83 ;) j'imagine ( même s'ils sont peu nombreux à le faire de nos jours ) que , comme moi , tu as déjà tiré les racines en défonçant à 50-60cm ......
Si pour certains le rotavator fait une semelle , les charrues monosocs "grenier" , te font une dalle en béton armé :shock: :eusa_doh
Tu destructures tout ton sol et tu ne remontes rien de bon ( notamment en sol peu profond comme chez nous )

Je décompacte à 1m de profondeur .... un coup de pentasocs à 30 cm .... rien de meilleur ;)
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 21 Juil 2019 12:37 #323
non roumegue ce n'est pas le talon ni le soc de la charrue grenier qui tasse mais les roues du tracteur qui passe au fond de la raie mais ça ne se voit pas car les traces sont couvertes immediatement
mais un defoncement doit se faire sur un sol plutot sec en juillet août et là y a pas de problemes quand au decompacteur si c'est mou c'est une vraie catastrophe
Dim 21 Juil 2019 21:07 #324
Chacun ses terres et ses techniques. Chez moi quand c'est trop sec il n'y a rien qui rentre et beaucoup de GNR qui sort. :blase
Je préfère les labours d'automne et laisser faire l'hiver pour une reprise au printemps.
Lun 29 Juil 2019 14:05 #325
Hé non syrano :D ….. quand tu tires les racines , tu suis la charrue , dans le sillon …. et c'est une véritable dalle béton armée .
Au retour les roues du tracteur passent dans ce sillon , et c'est pire :shock:

Enfin de toute manière évidemment décompacter ou défoncer , ça dépend des terres .
Dans les terres profondes , limoneuses , les bas fonds , défoncer ça suffit !

Mais dans la plupart de nos terres du Midi , hors littoral , c'est peu profond , calcaire …. en défonçant tu remontes ces terres mortes , blanches . La terre est alors totalement destructurée . Et là oui , faudrait bombarder d'engrais de fond .
Décompacter permet de casser cette dalle ,d'enraciner profondément et de laisser le "bon" en surface .

Voilà ! ça met tout le monde d'accord ? :lol:

Té les marselans du plantier de l'année ….. 2 arrosages …. zéro pluie ! Et quand je dis zéro pluie ; depuis fin mars je pense pas avoir dépasser les 30mm .

Image
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Lun 29 Juil 2019 16:04 #326
Très beau ce plantier :pouce
Il y a pas photo, pour qu'un plantier pousse correctement, il faut du gras.
Le labour de défoncement, c'est un travail de défrichage. Inventé par nos aïlleux pour arracher les arbres, enfouir l'herbes, bref nettoyer. C'est le seul but.
Si on peut s'éviter de remonter en surface de la terre morte, c'est que mieux.
A l'époque des années 50 à 70 , tout le monde défoncé à la charrue balance. généralement, a cette époque, il y a eu du déboisement. Alors le bull pour arracher les gros culs, puis un labour de défoncement pour enlever au maximum les racines de chênes ou autres. Puis est arrivé les premiers tracteurs 4 roues motrices à pneus dans les années 70 -75
Maintenant les déboisements, ça disparue.
Mais on a gardé la tradition du défoncement ....
Alors selon les sols, ok, pas gênant. Mais les sols peut profond et calcaire, c'est catastrophique.
Vous pouvez faire un essai, moi je l'ai fait une année. Le développement des plants c'est fois 3
Un bon décompactage plusieurs mois avant plantation avec un ripper ou grosse sous soleuse à 90 ou 100 cm.
Et selon le sol, ne pas hésiter de croiser.
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Lun 29 Juil 2019 16:56 #327
Excellente explication :pouce

Et j'ai décompacté et croisé :pouce

Faudrait , mais j'ose pas , que je fasse des photos de plantiers de collègues , même conditions ….. même terroir , défoncé , avec ou sans gag d'ailleurs ….. y a pas photo :shock:

Le meilleur conseil qu'on m'ait donné dans le métier viticool ; un grand merci :pouce
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 30 Juil 2019 06:50 #328
C'est juste une constatation que j'ai fait il y a quelques années.
Chacun travaille comme il l'entend. Et surtout par habitude, mais des fois, les habitudes et traditions sont pas toujours les meilleures.
J'ai eu vu des gars mettre du fumier juste avant de défoncer ..... :mdr
Tout ça pour gagner du temps ....
Travail à la pourcas.
Mais bon, les vignes reflètent la personne .... :hihi
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Mar 30 Juil 2019 08:52 #329
Je vous lis avec intérêt et je vois qu'il faut s'adapter à sa région. Il faut un grand sens de l'observation en viticulture et si on peut dégager une tendance commune c'est que le travail du sol ne doit pas être trop profond.

Je travaille avec des chenillettes de 600 kg à cause de la pente et il n'y a pas de tassement. Aussi les meilleures travaux sont fait par simple bêchage... Si c'est trop raide, j'hésite même à ne plus défoncer en raison de l'érosion... Je me demande si le pourridié n'est pas une légende et s'il n'est pas lié à de la vigne après forêt ? As-t-on déjà vu du pourridié après de la vigne ?

Je vois comme vous que le départ de végétation est meilleur après un travail du sol. Mais dans le cadre d'une viticulture soumise à des quotas de production ??? Est-ce grave de perdre une année ?

Bref j'hésite à ne plus travailler le sol sur les sol de plus de 50 % de pente en me disant que vu l'érosion le bénéfice du travail du sol n'est pas assez important.
Mar 30 Juil 2019 10:21 #330
Très joli plantier bravo! Tu dois quand même avoir une bonne terre à la base et bien reposée. :pouce les miennes sont loin de ça même si elle poussent correctement mais dans nos Cévennes ardéchoise on a pas la terre du Languedoc :gene. Par contre moi j’ai pas encore arrosé car ça craignait pas mais vu l’orage loupé je crois qu’il va falloir y penser. Même constat pour moi pour le griffage. Chez nous les labours profonds remontent des pierres ou de l’argile bleu quand la charrue veut bien rentrer sans trouver du rocher :mdr
Jeu 1 Aoû 2019 14:28 #331
N'oublie pas loic ;) que tu es historiquement Languedocien :D

Image

Ne crois pas que ce soit meilleur chez nous que chez vous :eusa_think ( hors littoral ) à 58HL/HA de moyenne sur la coopé , on fait pas de miracle :?

ça fait 2 plantations aprés décompactage ( plantation manuelle ) , je n'ai jamais eu aussi peu de pertes ( on est entre 2 et 5 pieds/ha à changer ) :eusa_think
La dernière fois que j'ai défoncé et planté à la machine , 10% de mortalité et 5 ans pour monter le plantier ( parcelle même terroir , juste à coté du marselan )

Avise que pour moi , la différence est spectaculaire !!!!

Chasselas ;) je ne peux pas vraiment te conseiller désolé ... je le conseille pour nos sols ( souvent argilo-calcaire peu profonds ) notre climat et notre pluviométrie ....
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 1 Aoû 2019 16:52 #332
Chasselas a écrit:

Je me demande si le pourridié n'est pas une légende et s'il n'est pas lié à de la vigne après forêt ? As-t-on déjà vu du pourridié après de la vigne ?



Je suis entièrement d'accord, pour moi, le pourridié vigne sur vigne n'est qu' imaginaire.
Par contre une vérité sur une parcelle issue d'un déboisage.
Et le fait de défoncer, limite ses conséquences. Disons que la vigne à 8 années devant elle avant de montrer un début de mortalité.
Les racines de chênes descendent jusqu'à 8 m de profondeur.
le chêne vert pose problème de la 8 eme années jusqu'à 15 ans. Après la mortalité disparait.
Le chêne blanc est lui beaucoup plus long, la mortalité peut durer 30 ans avant de voir une amélioration.
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Jeu 1 Aoû 2019 20:45 #333
viticool a écrit:
Chasselas a écrit:

Je me demande si le pourridié n'est pas une légende et s'il n'est pas lié à de la vigne après forêt ? As-t-on déjà vu du pourridié après de la vigne ?



Je suis entièrement d'accord, pour moi, le pourridié vigne sur vigne n'est qu' imaginaire.
Par contre une vérité sur une parcelle issue d'un déboisage.
Et le fait de défoncer, limite ses conséquences. Disons que la vigne à 8 années devant elle avant de montrer un début de mortalité.
Les racines de chênes descendent jusqu'à 8 m de profondeur.
le chêne vert pose problème de la 8 eme années jusqu'à 15 ans. Après la mortalité disparait.
Le chêne blanc est lui beaucoup plus long, la mortalité peut durer 30 ans avant de voir une amélioration.

Le noyer pas trop de soucis, le cerisier un désastre...
Sinon pour moi il ne faut pas comparer un défonçage à 60/70 avec un labour : le labour est au carré normalement, sa profondeur est à peu près égale à sa largeur, ça fait que la terre est vraiment détournée, le bas passe en haut. Un défonçage profond la terre n'est pas détournée, ce n'est pas possible sinon il faudrait prendre 60 ou 70cm de large avec la charrue et on en prend que la moitié : les horizons sont juste mélangés et ça se rattrape facilement.
Ven 2 Aoû 2019 09:44 #334
Roumegue a écrit:
N'oublie pas loic ;) que tu es historiquement Languedocien :D

Image

Ne crois pas que ce soit meilleur chez nous que chez vous :eusa_think ( hors littoral ) à 58HL/HA de moyenne sur la coopé , on fait pas de miracle :?

ça fait 2 plantations aprés décompactage ( plantation manuelle ) , je n'ai jamais eu aussi peu de pertes ( on est entre 2 et 5 pieds/ha à changer ) :eusa_think
La dernière fois que j'ai défoncé et planté à la machine , 10% de mortalité et 5 ans pour monter le plantier ( parcelle même terroir , juste à coté du marselan )

Avise que pour moi , la différence est spectaculaire !!!!

Chasselas ;) je ne peux pas vraiment te conseiller désolé ... je le conseille pour nos sols ( souvent argilo-calcaire peu profonds ) notre climat et notre pluviométrie ....

J’aurai bien aimé resten languedocien encore aujourd’hui. Je le sens plus sudiste que lyonnais qui est la maison mère de Rhône Alpes. :byec Pour les plantiers il y a aussi des coups de poker. J’ai remarqué que tu peux faire exactement le même boulot de préparation chaque années et parfois ça rend un résultat super et d’autre fois c’est moyen. Certe les années et les parcelles sont toutes différentes mais il y’a aussi le résultat en fonction de la date de plantation et je pense aussi la qualité des plants où à mon avis défoi on a pas que du bon avec ces pépiniéristes :interr . Moi ça a été 100% de prise cette année avec au final 10 a changer: 5 des lapins, 4 séchées et une que j’ai cassé en marchant dessus :gene .
Sam 3 Aoû 2019 12:05 #335
Rhône Alpes c'est qu'administratif ;) … l'Ardèche ( comme pour la Drôme provençale ) , c'est le Midi , culturellement , architecturalement … du moins pour la partie Cévenole et au Sud de la ligne Aubenas-Montélimar , je m'y sens encore "chez moi" :lol:
Quand on monte dans le Nord ( ce qui ne m'arrive plus :mdr ) , pour nous la frontière est à Donzère :lol: ..... le paysage , le climat , tout change à partir de là .

Oui , la date de plantation est extrêmement importante aussi ....... aux dernières heures de gloire de mon père ( de qui j'ai récupéré 20ha d'harmas :eusa_snooty ) il m'avait fait le coup de planter au mois de juin , des plants apparemment conservés en chambre trrrrrrés froide , qui une fois plantés , ont explosé comme du pop-corn .... 98% de mortalité :pascon
Si ça c'est pas du travail de merde !!!! :blase


3ème arrosage du plantier .... 4000 pieds .... 18m3 .... atomiseur R80s tuyau ..................... je peux plus me le voir ce ciel bleu :eusa_doh

De 20h à la tombée de la nuit , j'y suis à la sape ..... hier j'ai commencé d'attacher (au tapener) les sarments les plus longs au fil porteur ..... ecraser les sarments ou les arracher avec les griffes , j'aime pas vraiment :?
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 3 Aoû 2019 16:43 #336
Roumegue a écrit:
Oui , la date de plantation est extrêmement importante aussi ....... aux dernières heures de gloire de mon père ( de qui j'ai récupéré 20ha d'harmas :eusa_snooty ) il m'avait fait le coup de planter au mois de juin , des plants apparemment conservés en chambre trrrrrrés froide , qui une fois plantés , ont explosé comme du pop-corn .... 98% de mortalité :pascon
Si ça c'est pas du travail de merde !!!! :blase


ce qui peux être vrai chez toi ne l'est pas forcément chez les autres!
toutes mes plantations que j'ai fait en mai et principalement en juin on toujours réussit. quand on a aucun risque de gel c'est très bien de planter de bonne heure mais ici je ne veux pas prendre de risque, on l'a bien vu en 2017 avec des plantations faites de bonne heure et bonne a refaire après le gel….
ci la plantation est faite correctement est surtout arrosée comme il faut elle rattrapera son retard sur des plantations plus précoces! c'est garantie :sill
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Dim 4 Aoû 2019 12:59 #337
Oui ,... autre région , autre climat , autre calendrier ;)

Disons qu'ici généralement en Juin , il tombe déjà des braises …. des plants qui sortent de chambre froide et se prennent 34°C , c'est le choc thermique assuré :eusa_doh
C'est vrai qu'ici , sauf exception , quand le plant débourre , le gel n'est plus une menace .... donc tu peux le planter le plus tôt possible , pour profiter des pluies ( tant qu'il y en a ) .... généralement ce sont les possibilités de travailler et préparer le sol ( ou pas ) qui conditionnent la date de plantation .

Arroser ..... crois moi qu'on est extrêmement peu à arroser au tuyau ........ en ce moment je fais le spectacle ! Tous les collègues s'arrêtent le long de la route pour regarder :lol: … plus personne ne veut le faire ça de nos jours ( comme travailler le rang à la sape d'ailleurs )
Crois moi que les 3 fois 5 litres au pied avec pression que j'ai mis , c'est autre chose que le gag ;) .... mais c'est un travail long , trrrrrés long .
J'ai fini d'arroser hier vers 23h .... 20m3 au final :eusa_doh

Té ! J'ai 1 plant qui merde depuis 2 semaines .... qu'est ce que vous en pensez ? ... l'impression que c'est la FD , mais les feuilles sont souples ( non cassantes ) :eusa_think

Image
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 4 Aoû 2019 14:59 #338
Ça serait pas tout simplement une mauvaise greffe? Tu as testé si sous la greffe c’est pas prêt à casser? :interr j’ai traité mon plantier 2 fois pour le moment et la dernière fois il y a 15jours je leur ai mélangé de l’engrai foliaire. Ça a l’air de leur avoir plu à la suite elles ont donner un coup d’accélérateur à la pousse.
Lun 5 Aoû 2019 06:38 #339
Roumegue a écrit:
Oui ,... autre région , autre climat , autre calendrier ;)

Disons qu'ici généralement en Juin , il tombe déjà des braises …. des plants qui sortent de chambre froide et se prennent 34°C , c'est le choc thermique assuré :eusa_doh
C'est vrai qu'ici , sauf exception , quand le plant débourre , le gel n'est plus une menace .... donc tu peux le planter le plus tôt possible , pour profiter des pluies ( tant qu'il y en a ) .... généralement ce sont les possibilités de travailler et préparer le sol ( ou pas ) qui conditionnent la date de plantation .

Arroser ..... crois moi qu'on est extrêmement peu à arroser au tuyau ........ en ce moment je fais le spectacle ! Tous les collègues s'arrêtent le long de la route pour regarder :lol: … plus personne ne veut le faire ça de nos jours ( comme travailler le rang à la sape d'ailleurs )
Crois moi que les 3 fois 5 litres au pied avec pression que j'ai mis , c'est autre chose que le gag ;) .... mais c'est un travail long , trrrrrés long .
J'ai fini d'arroser hier vers 23h .... 20m3 au final :eusa_doh

Té ! J'ai 1 plant qui merde depuis 2 semaines .... qu'est ce que vous en pensez ? ... l'impression que c'est la FD , mais les feuilles sont souples ( non cassantes ) :eusa_think

Image


Dans le doute, il faut l'arracher. Ça a un air virosé. Si c'est un rougissement pour un rouge, avec un enroulement (? On ne voit pas trop si la feuille est enroulée ou en cuillère ?) ça fait déjà 2 symptômes de FD... Les grappes, on ne peut pas déjà juger. Dans tous les cas ce genre de cep ne donnent de toute façon rien. Il y a aussi le bois noir et d'autres virus, des carences... Si tu as le temps, tu peux le donner aux stations pour une analyse ? Ça peut permettre d'améliorer la filière du pépiniéristes ? J'étais sidérée de voir le peu de mesures liées au passeport zpd4... En Suisse, si tu veux être certain d'avoir qqch de propre, tu le prends en Suisse allemande car il n'y a pas de vecteur.

Chez moi, la règle est de virer tout ce qui est bizarre...
Ven 9 Aoû 2019 11:36 #340
Faut l'arracher c'est un mauvais greffage,de toute façon elle va mal aouter et geler cet hiver.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut