Préparer sa terre , avant la plantation

Ouvert par Roumegue, 29 septembre 2016

Jeu 29 Sep 2016 13:51 #1
Bonjour à tous ! :D

Bon , aujourd'hui je me fais plaisir . ;)
J'ai pas de question particulière ... juste le plaisir de voir travailler du beau matériel si mes terres , et de le partager avec vous !! :D

Voilà ! En février , je plante ces 2 ha .
Comme depuis 15 ans , il n'y a pas de vigne sur cette terre ( juste du blé et du melon ) , grâce aux conseils de Viticool et Caladoc ( qui m'ont confirmé dans ce choix ) , j'ai décidé de la faire "décompacter" en profondeur ...
Par la suite , peu avant de planter , je ferai passer un coup de quadrisocs à 30 cms ... et pour finaliser , un coup de rotolabour . ;)
Entre temps , quand le sorgho ( tout ce qui est vert , ça en est :blase ... dés que le blé a été récolté , il a explosé ; même si il ne pleut pas :eusa_snooty ... quelle saleté cette plante !!! :itsnot ) aura levé , j'y passerai un coup de glypho !
Heureusement qu'il n'est pas encore interdit :eusa_pray ... sinon tu ne peux pas t'en sortir !!! Impossible !! :eusa_doh

Défoncer la terre à 50 cms ? ... oui , s'il faut sortir les racines d'un vigne récemment arrachée ... pour replanter rapidement aprés .
Sinon , si c'est pour remonter la mauvaise terre ... j'y vois pas grand d'intérêt ! :eusa_think

A débattre ! :eusa_think

Voici quelques photos prises il y a une heure .
Oh fan !!!! ... il envoie le gars , avec ses 250CV :pouce ... le ripper est tanqué à la garde :shock: ... ah ça va me couter 1000 euros , en croisant les terres !! ... mais franchement , ça les vaut !!! ;)
Quand je pense que j'ai payé hier mon pot d'échappement 669 euros T.T.C ... pour pas grand chose ; "un pot" quoi !! ... là y a du travail et du matériel !!!

Feu !!!

Image

Image

Image

Image

Si sur ce beau travail , il veut bien me faire quelques averses :eusa_pray ... ça serait sympa qu'un jour , il veuille bien pleuvoir :eusa_eh ... St vincent ! Pense à nous ! :eusa_pray
Jeu 29 Sep 2016 14:10 #2
250 cv , c'est le petit qu'il a sortit ? :boulet
après ça , si les racines ne s'enfoncent pas , c'est qu'elles y mettent une bonne dose de mauvaise volonté :dingue
Jeu 29 Sep 2016 14:20 #3
sème s'y une racine pivotante quelconque pour stabiliser la fissuration en attendant ton travail du sol suivant
et honnètement j'aurai fait avec un léger biais par rapport à l'axe de la plantation future, et dépend du sol et du sous-sol j'aurai aussi marné pour stabiliser la structure plus creux
Jeu 29 Sep 2016 14:26 #4
l'insoumis a écrit:
Bonjour à tous ! :D

Bon , aujourd'hui je me fais plaisir . ;)
J'ai pas de question particulière ... juste le plaisir de voir travailler du beau matériel si mes terres , et de le partager avec vous !! :D
...
Si sur ce beau travail , il veut bien me faire quelques averses :eusa_pray ... ça serait sympa qu'un jour , il veuille bien pleuvoir :eusa_eh ... St vincent ! Pense à nous ! :eusa_pray


Pour éclater en profondeur 250cv sur du sec, ça doit le faire!
Moi, je me dis quand même que si tu mets une avoine ou un couvert bien dense tout de suite, en la broyant avant la plantation ca te fais un désherbant pas si mal et tu dois pouvoir avoir un mulch sympa et des racines pour entretenir le sol aux dessus des plants en fevrier.

Ou méme tu gardes ton couvert de sorgho ... ca peut faire de la MO
Image
Jeu 29 Sep 2016 14:29 #5
xavier courboin a écrit:
sème s'y une racine pivotante quelconque pour stabiliser la fissuration en attendant ton travail du sol suivant
et honnètement j'aurai fait avec un léger biais par rapport à l'axe de la plantation future, et dépend du sol et du sous-sol j'aurai aussi marné pour stabiliser la structure plus creux

du rumex :boulet
Jeu 29 Sep 2016 14:35 #6
padel50 a écrit:
xavier courboin a écrit:
sème s'y une racine pivotante quelconque pour stabiliser la fissuration en attendant ton travail du sol suivant
et honnètement j'aurai fait avec un léger biais par rapport à l'axe de la plantation future, et dépend du sol et du sous-sol j'aurai aussi marné pour stabiliser la structure plus creux

du rumex :boulet

pas sûr , ça aime bien les sols asphixiés et compactés
Jeu 29 Sep 2016 15:56 #7
D'accord avec ton choix l'insoumis , j'ai fait pareil l'an dernier et se s'est bien réussi :pouce :pouce .

Par contre en ce qui me concerne cette année je dois planter une terre qu'il me faut niveler.
Donc je pense partir sur un passage au quadrisoc (pour ameublir les 30 premiers cm) laisser la terre s'aérer un peu(jusqu'a janvier) puis mettre a plat avec la niveleuse.

Submersion au mois de mars et dés que la terre est séche un coup de chisel puis plantation derriére .

qu'est-ce que vous en dite ?
Jeu 29 Sep 2016 19:14 #8
Beau travail l'insoumis mais je dirais:il est temps,si c'était une année humide ce ne serait plus le même résultat.
Quand à tous les conseils de planter qq chose en attendant je pense que c'est une erreur.Pour une plantation de vigne il faut la terre prête et propre à l'automne et surtout ne plus rouler dessus avec le frais avant plantation.
Perso je croise aussi mais reste sur un défonçage d'été à 60cm et afinage avant et après vendanges (à ce jour mon terrain est prêt à planter) et sans forfanterie je sais déja que la 3eme année il y aura le quota.
Les articles dans les revues qui font peur avec le bouleversement des structures j'y crois pas du tout,de même préparer un terrain en février/mars au dernier moment eh bien bon courage....
Jeu 29 Sep 2016 19:39 #9
light83 a écrit:
Beau travail l'insoumis mais je dirais:il est temps,si c'était une année humide ce ne serait plus le même résultat.
Quand à tous les conseils de planter qq chose en attendant je pense que c'est une erreur.Pour une plantation de vigne il faut la terre prête et propre à l'automne et surtout ne plus rouler dessus avec le frais avant plantation.
Perso je croise aussi mais reste sur un défonçage d'été à 60cm et afinage avant et après vendanges (à ce jour mon terrain est prêt à planter) et sans forfanterie je sais déja que la 3eme année il y aura le quota.
Les articles dans les revues qui font peur avec le bouleversement des structures j'y crois pas du tout,de même préparer un terrain en février/mars au dernier moment eh bien bon courage....


labourer à l'automne c'est très bien quand on a un hiver digne de ce nom! chez nous les 3 derniers hivers on a pas du tout eu de froid, par contre de l'eau à revendre... cette année tout ceux qui avaient labouré à l'automne on planté au mois de juillet parce qu'ils ne pouvaient pas rentrer dans les parcelles sans y laisser le tracteur...
Jeu 29 Sep 2016 20:53 #10
Sacré engin ! :lol:

Effectivement le décompactage aide bien la vigne à s'implanter sans bouleverser tous les horizons du sol, on me l'a toujours conseillé à chaque fois que je posais la question.
J'ai encore rien planté mais si je devais le faire, après tous les conseils reçu de toute part je ferai :
Un labour léger à 20 cm pour enfouir l'herbe et avoir une terre propre à l'automne, puis décompactage sur le même principe que ce que tu as fait faire :pouce
Puis juste avant de planter vers le mois de mars, un coup de griffon pour niveler et mettre tout bien à plat.

En tout cas super travail :eusa_clap
Jeu 29 Sep 2016 21:08 #11
mathieu33 a écrit:
light83 a écrit:
Beau travail l'insoumis mais je dirais:il est temps,si c'était une année humide ce ne serait plus le même résultat.
Quand à tous les conseils de planter qq chose en attendant je pense que c'est une erreur.Pour une plantation de vigne il faut la terre prête et propre à l'automne et surtout ne plus rouler dessus avec le frais avant plantation.
Perso je croise aussi mais reste sur un défonçage d'été à 60cm et afinage avant et après vendanges (à ce jour mon terrain est prêt à planter) et sans forfanterie je sais déja que la 3eme année il y aura le quota.
Les articles dans les revues qui font peur avec le bouleversement des structures j'y crois pas du tout,de même préparer un terrain en février/mars au dernier moment eh bien bon courage....


labourer à l'automne c'est très bien quand on a un hiver digne de ce nom! chez nous les 3 derniers hivers on a pas du tout eu de froid, par contre de l'eau à revendre... cette année tout ceux qui avaient labouré à l'automne on planté au mois de juillet parce qu'ils ne pouvaient pas rentrer dans les parcelles sans y laisser le tracteur...

Dans mon cas c'est des plantations manuelles,ici si tu plantes à la machine tu passes ton temps à arroser,c'est trop sec!
Jeu 29 Sep 2016 21:49 #12
Les plantations machine dans l'argile marchent encore mieux dans le sec, dans l'humide c'est la loterie. Je plante encore à la main, mais cette année avec un labour estival et une préparation d'automne j'ai la moitié d'une parcelle qui est vraiment moche et l'autre moitié magnifique, une plantation machine aurait rattrapé le coup. Je plante pratiquement tout les ans et je pense avoir un peu tout tenté, normalement ça pousse bien, mais quand ça pousse mal je n'ai jamais comprit pourquoi. Une année 3 parcelles avec la mème préparation de sol à la mème époque, 2 magnifiques et la 3ième un désastre, et en plus celle que ce plantait le mieux, je n'ai jamais comprit pourquoi. :interr
Jeu 29 Sep 2016 23:13 #13
Bonsoir les gars :D

Bien , vous me confortez , globalement , dans mon choix ! ;) Merci !!!

ça n'a pas été évident ... car il faut avouer , que sur le village , ce n'est pas une pratique courante . Quasiment tous ne jurent que par le "défoncement" .

J'ai été , trés , trés juste au niveau de la période ... vous avez raison ! :eusa_doh ... c'est ma faute ! Je me suis décidé à "arracher" pour replanter , mi juillet , lors d'un traitement ... en gros , à la dernière minute .
C'est à ce moment là que je me suis vraiment aperçu que 3 de mes parcelles , étaient " à bout" ( ça me préoccupait déjà pendant la taille , à vrai dire :icon_frown ) ... un grenache et un carignan dévastés par l'esca ! Et une malheureuse syrah de 12 ans ( pfffff !! 12 ans !!! :eusa_snooty ) avec une mortalité !!! :shock:

Evidemment , j'aurais préféré décompacter en plein juillet .

J'ai joué de malchance .
A l'origine , je voulais faire travailler un jeune qui s'installait en "prestation" ... d'abord ( et déjà ) son tracteur était en réparation ... puis la terre était trop dure pour son 120CV .
Du coup , j'ai raté le créneau libre de la CUMA locale ( entre les blés et les vendanges ) ... et j'ai été obligé d'attendre cette fin de vendanges , pour que se libère un chauffeur !
C'est vrai que du coup aussi , pour ces 2 ha à décompacter , je passe de 440 euros à 1000 ! ... on le dirait pas sur les photos , mais la terre est toujours aussi dure ... bon je crois qu'il n'y a pas grand chose qui résiste à 250 CV :D

Le sorgho d'alep ... qui est une plaie ici . :eusa_doh
Le collègue qui avait cultivé son blé , l'avait bien contenu ... mais dés la récolte passée , à la 1ère averse , il a explosé !
Il y a passé les disques ... pendant les vendanges , j'y ai passé les griffes ... rien n'y fait !!! :shock: même sans une goutte d'eau !!!
Et ça , sur un plantier , avec les rhizomes que ça fait ... c'est au minimum un calvaire ... au pire un désastre !! :icon_frown

Là , il a bien pris son décompactage croisé ... mais je suis sûr qu'avec les 10mm prévus ce week-end , il se relance ... à chaque rhizome coupé , sa nouvelle pousse ! :eusa_snooty

Pour m'en sortir , je n'y vois qu'une solution ... une fois re-levé , désherber au quad ( j'ai une rampe de 3m ) ... que j'ai l'impression que je pourrais l'enfouir 30 fois , que ce serait la même ! :fatigue

Et pour les plants ... en s'y prenant mi-juillet , c'était limite !! :? ... de même , là aussi ... pas évident de faire le choix des cépages ! :eusa_think savoir anticiper les évolutions potentielles :eusa_think
Du coup , je me suis convaincu ( à tort ou à raison ... je fais le pari en gros ) de prendre le contre pied de ce qui se plante actuellement dans mon secteur .
On verra bien ! :dubitatif

Et la plantation , en elle même ...
Dajo , j'attends toujours tes prix pour le paillage bio-dégradable ;) ... hé , canaillou !! :lol:

Les gars , une question ! rien à voir , ou presque !
J'ai trouvé un canon pour irriguer certaines vignes ( et peut être même l'avant floraison des oliviers ) ... par contre , honnêtement , je n'y connais strictement rien !!! ... mais rien du tout , en enrouleur !! :gene
Le diamètre et la longueur ( 70X200 ) a priori me vont ...
Par contre , d'occasion , qu'est ce qu'il faut que je vérifie ?? :eusa_think
Un grand merci !!! .. comme d'hab ! :D
Ven 30 Sep 2016 06:01 #14
ben j'ai complétement zapé le paillage plastique :gene
je vais chercher ma facture.

sinon, le sorgho adore, le vide, et a horreur de la concurrence.
si ton collègue le voyait plus dans son blè, c'est pour ça.

malgré tout, vu la saleté que c'est dans un plantier, un bon coup derrière les oreilles, avec le quad au glypho,, je crois que ça sera plus expéditif comme solution.

canon vs gag,
bon j'y connais rien en canon, mais je me pose la question si c'est pas plus efficcace de reproduire un bon orage de 40mm au canon, que de perfuser les vignes au gag?

pour ta préparation, c'est vrai que j'aurais croisé un peu plus les passages du ripper.
j'espère qu'il ta fait plusieurs passages dans tes accances?
j'ai vu des plantations avec juste un passage de ripper, puis marquages des futurs rangs, et sur le rang, passage d'une rotobèche (en laissant juste les pelles nécessaires), et ça marche nickel.
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Ven 30 Sep 2016 08:57 #15
dajotheo a écrit:

canon vs gag,
bon j'y connais rien en canon, mais je me pose la question si c'est pas plus efficcace de reproduire un bon orage de 40mm au canon, que de perfuser les vignes au gag?

pour ta préparation, c'est vrai que j'aurais croisé un peu plus les passages du ripper.
j'espère qu'il ta fait plusieurs passages dans tes accances?
j'ai vu des plantations avec juste un passage de ripper, puis marquages des futurs rangs, et sur le rang, passage d'une rotobèche (en laissant juste les pelles nécessaires), et ça marche nickel.


Voilà ! Je pense la même chose que toi !
Je sais ... le GAG limite la consommation d'eau ; c'est vrai ... une fois installé , y a plus qu'à ouvrir les vannes ( et ça , ça y fait aussi ) .
Mais , j'arrive pas à en vouloir :dubitatif ... pour moi , c'est contre nature ( pour la vigne et les oliviers ) , dans le sens , ou ce n'est pas du maraichage ... que je cherche ( notamment avec le décompactage ) à établir un système racinaire profond .
Pour moi ( :eusa_hand ) , maintenir les racines à la surface , les rendre dépendantes d'une perfusion régulière ... ça me plait pas !
Faut dire , que quand je plante , j'estime que c'est pour toute ma vie ... si c'est pour arracher chaque 15-20 ans , c'est pas ma conception de la viticulture !

Je pense que reproduire un orage de 40mm ponctuellement , c'est idéal ! ;)

Mon collègue me tanne pour que je mette le GAG sur mon futur plantier ( comme lui ) ... mais moi , je veux que les racines plongent ; et pas qu'elles restent à la surface :dubitatif

Pour le décompactage , le gars aura passé le ripper chaque mètre ... et croisé ! ... je te garantis que la terre , ça l'a secoué ! :D
Oui , il a insisté sur les " cances " ( le mot d'ici ) ;) ....
Ven 30 Sep 2016 10:08 #16
En étant toujours pas viti,
et si on parle bien des mêmes canons d’aspersions que dans la grande culture,
je n'opterais pas pour ce dernier
Il va vous falloir un puits de forage ou une retenue collinaire avec des compteurs d'eau et aujourd'hui avec les lois sur l'eau ce n'est pas simple
c'est lourd et compliquer à déplacer avec ses tuyaux, sa moto pompe, à mettre en place
quand la moto pompe ne s'arrête pas brusquement, c'est le canon qui reste coincé et qui se pisse sur les pieds toute la nuit
il faut le stocker hors gel l'hiver
Mais surtout, il y a une grosse perte par évaporation, avant que l'eau ne soit utilisée par la plante, ça renforcera vos problèmes liés aux champignons , c'est de l'eau froide (pas comme l'eau de pluie ), qui tombe en grosses gouttes et plus fort qu'une pluie fine
et pour la diffusion d'engrais liquide ça doit pas être simple

Enfin, c'est juste mon avis, si Titian (qui s'est barré mais peut-être pas trop loin) ou Xavier passent par là, ils sont plus spécialistes que moi
Ven 30 Sep 2016 12:04 #17
salut tacyst :byec

il s'agit bien de gros enrouleur avec des canons à aspersion mobiles.

pour ce qui est de la manutention des tuyaux fixes, à une autre époque, j'avais imaginé de prendre un vieil enrouleur, et de m'en servir uniquement pour amener l'eau entre mon points de livraison et la parcelle a irrigué.
du coup y a juste à le dérouler en le tirant, et on renroule avec la pdf du tracteur, puis on le déplace on point suivant, usw...

pour ce qui est du hors gel, comment te dire,....
c'est quoi le gel ? :gene

après, du côté de chez l'insoumis, ou là où je m'en servais, on a des fournisseurs d'eau agricole (canal de provence pour moi), qui délivre tout ce qui faut (compteur, facture, eau, ...) pour alimenter ce genre de canon.

après c'est sur que c'est de la surveillance, mais c'est pas pire que de devoir entretenir un gag, en plus c'est plus ponctuel.

pour ce qui est de la différence de température entre l'eau et la végétation. déjà de nuit, ça se voit moins, et puis un peu de fraicheur au 15/08, ici on dis pas non :tirelang

et pour ce qui est des maladies, juste avant ton tour d'arrosage, tu plantes le bon produit qui faut, et tu est tranquille.

enfin, en ce qui concerne les pertes, c'est le plus gros point négatifs je pense du canon.
mais le but c'est de reproduire un orage. et quand il tombe un orage ici, des fois tu as 40 mm en 15mn, et niveau ruissellement et tutti quanti, je crois pas que ce soit mieux qu'un canon qui va mettre toute la nuit pour faire tomber 40mm.

après, j'aimerais bien avoir l'avis de viticool sur le coup. dans son coin il y a les 2 méthodes qui fonctionnes, et si on pouvait avoir son vécu du schmilblick
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Ven 30 Sep 2016 12:51 #18
les 2 techniques se valent a mon avis. Le GaG c'est surtout pour affronter les bonnes secheresses, on perfuse la vigne quand ca va commencer a défolier a se moment je pense pas que la vigne utilise beaucoup sont systeme racinaire... Après perso je suis pas trop pour l'abus que certain en fond...

Le cout d'en canon enrouleur est peu etre plus abordable, si il marche :mdr

L'année derniere j'ai planté 1 ha au mois d'avril. J'ai fais désherbage a l'automne, disque au printemps suivi de labour au trisoc. C'est une terre sableuse et le précedent était de la luzerne ca aide je pense tout a bien prit. Aussi la terre a été analysée avant et corrigé en fonction, je pense que c'est le plus important.

Sacré travail l'insoumis, tu as une belle parcelle :shock:
Tu passerai pas un coup de cultivateur avec un petit tracteur dessuite après ? C'est sur s'il y a des rhyzomes c'est la me*** mais bon t'aurai du désherber avant peu etre.
Ven 30 Sep 2016 13:25 #19
canon :
-très grande consommation d'eau
- problème de maladie car la plante et mouillé contrairement au GAG
- Installation et maintenance difficile
- obligatoirement avoir une grosse pression de service +/- 10 bar
- évaporation de l'eau plus forte
-structure du sol entier humide (plus difficile pour entré dans les terres avec tracteur)

:byec
Ven 30 Sep 2016 13:38 #20
palme a écrit:
canon :
-très grande consommation d'eau
- problème de maladie car la plante et mouillé contrairement au GAG
- Installation et maintenance difficile
- obligatoirement avoir une grosse pression de service +/- 10 bar
- évaporation de l'eau plus forte
-structure du sol entier humide (plus difficile pour entré dans les terres avec tracteur)

:byec


faux!
chez nous la pression que l'on a à nos bornes d'irrigations dépasse rarement 6.5 bars et l'on fait tourner les enrouleurs sans problèmes. un irrifrance 63-220m à pneuride et un turbocipa 63-220m à turbine.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut