Accueil   Autres discussions   Le bistrot  

la trahison morale des élites

Ouvert par Petit Mayenne, 22 septembre 2016

Jeu 22 Sep 2016 13:31
L’ancienne commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes a été membre du conseil de direction d’une société offshore aux Bahamas jusqu’en 2009, alors qu’elle était en poste à la Commission européenne, entre 2004 et 2014.
La Néerlandaise, après avoirnié l’affaire, l’a reconnue.


http://www.wikistrike.com/2016/09/baham ... lites.html
https://francais.rt.com/economie/26681- ... ciete-dans
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 22 Sep 2016 13:57
Plus on monte vers le nord, plus il n y a qu une religion et doctrine LE FRIC ET L ULTRALIBERALISME. Des gens sans foi ni loi. Et on fait comment pour les orientations européenne qu elle a fait prendre ? On ne repart pas en arrière. Merci pour les usines fermées à cause d elle
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 22 Sep 2016 14:07
j'ai entendu dire que dans le sud ce n’était pas mieux , on ma parlé de certains réseaux d'influence du coté de Naples et de la Sicile :gene
Jeu 22 Sep 2016 14:13
Oui mais occulte. Tandis que ces pourris nordique font la leçon au reste de l Europe
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 22 Sep 2016 14:21
tu peux prendre la grande majorité des politiciens , commissaires européens , conseillés , ect , sont tous élevés dans le même moule , la on est tombé sur une qui a oublié de faire la magouille de la démission provisoire ( je démissionne de mon poste dans la grande multinationale , mais vous me garantissez de me reprendre après) :idea:
Jeu 22 Sep 2016 15:03
padel50 a écrit:
tu peux prendre la grande majorité des politiciens , commissaires européens , conseillés , ect , sont tous élevés dans le même moule , la on est tombé sur une qui a oublié de faire la magouille de la démission provisoire ( je démissionne de mon poste dans la grande multinationale , mais vous me garantissez de me reprendre après) :idea:


avec une "petite voix du passé" :

http://actu.orange.fr/france/videos/quand-francois-hollande-haut-fonctionnaire-en-1989-se-voyait-comme-un-privilegie-VID0000002cFBq.html
Lun 31 Oct 2016 21:16
José Manuel Barroso, l'ancien président de la Commission européenne n'a pas violé les règles «d'intégrité et de réserve» de l'Union européenne en acceptant un poste à la banque d'affaires Goldman Sachs. Tel est l'avis publié lundi 31 octobre par le Comité d'éthique de l'Union européenne saisi en septembre par la Commission européenne
D'après le Comité d'éthique, José Manuel Barroso «n'a pas fait preuve du bon jugement que l'on pourrait attendre de quelqu'un qui a occupé un poste à haute responsabilité pendant de si longues années». Aucune entorse au règlement n'a néanmoins été relevée. Le Comité d'éthique précise d'ailleurs : «Il ne revient pas au Comité de savoir si le Code est suffisamment strict.»

«Sur la base des informations fournies par José Manuel Barroso dans une lettre adressée au président [de la Commission] Juncker, et considérant le Code de conduite pour les commissaires, il n'y a pas d'éléments suffisants pour établir une violation du devoir d'intégrité et de réserve.»

https://francais.rt.com/international/2 ... reputation
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Lun 31 Oct 2016 22:34
  • J'aime
  • 1
Mar 1 Nov 2016 09:39
Tout va bien braves gens, c'était une fausse alerte ... Barroso c'est fait un mot d'excuse auprès du comité qui sert á rien.
On est complètement rassuré sur le fonctionnement des institutions en attendant le prochain référendum.
Allez comprendre ces électeurs qui votent bêtement á coté des questions qui leur sont soumises.

Le comité d'éthique ad hoc de l'UE, consulté après la vague d'indignation publique déclenchée par l'arrivée de l'ex-chef de l'exécutif européen José Manuel Barroso dans la banque d'affaires Goldman Sachs, a estimé que le code de conduite n'avait pas été bafoué, dans un rapport rendu public ce lundi.
"Sur la base des informations fournies par José Manuel Barroso dans une lettre adressée au président Juncker, et considérant le Code de conduite pour les commissaires, il n'y a pas d'éléments suffisants pour établir une violation du devoir d'intégrité et de réserve", conclu le comité, dont l'avis est non-contraignant.

source BFM :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/barroso-chez-goldman-sachs-le-code-de-conduite-de-l-ue-n-a-pas-ete-bafoue-1054163.html
Mar 1 Nov 2016 19:17
Les parlementaires peuvent garder le (autre) jour de travail
176 Les députés qui reçoivent des revenus de sources extérieures peuvent respirer plus facilement.

Par Harry Cooper
| 11/1/16, 5:31 CET
| Mis à jour 16/11/16, 14h12 CET


Guy Verhofstadt peut garder son autre emploi après les avocats du Parlement européen effectivement abattu une proposition qui aurait interdit les députés d'occuper un deuxième emploi pendant son mandat.
Dans un mémoire juridique obtenu par POLITICO, les avocats font valoir qu'une telle interdiction violerait les droits fondamentaux des législateurs.


Verhofstadt, leader du groupe libéral (ADLE), est l'un des nombreux législateurs rémunérés pour le travail à l'extérieur. En plus du salaire qu'il reçoit en tant que député européen, Verhofstadt rachète également au moins 144 000 € par an du travail qu'il fait sur les conseils d'administration des sociétés d'investissement APG et Sofina, selon l'Observancy Integrity de Transparency International.
Il est loin d'être seul. Selon cette organisation, 176 députés reçoivent des revenus de "activités extérieures", bien qu'ils comprennent des postes de fonctionnaires publics ainsi que des affaires impliquant des intérêts commerciaux. Trente-deux députés - dont la plupart appartiennent au parti populaire européen de centre-droit et au groupe ALDE - décrivent leurs activités extérieures comme «avocat», «consultant» ou «indépendant».


Le Parlement semble résolument disposé à accepter des règles similaires en ce qui concerne ses propres membres.

Certains législateurs - ainsi que des ONG faisant campagne pour réduire l'influence des lobbyistes sur le processus politique - considèrent ces activités extérieures comme des conflits d'intérêts potentiels et ont poussé à les interdire en révisant le règlement de 297 pages du Parlement, Qui est actuellement en négociation. Mais jusqu'ici en vain.

Des règles différentes?
Certains voient un cas de double standard.
"Les eurodéputés se sont alignés pour critiquer les cas de porte tournante des commissaires européens", a déclaré Daniel Freund, responsable du plaidoyer à Transparency International. "Pourtant, pour les députés eux-mêmes, il n'y a actuellement aucune restriction en quittant le bureau ... En fait, ils peuvent effectivement être des lobbyistes tout en restant en fonction."
Au cours des derniers mois, de nombreux eurodéputés ont critiqué les commissaires européens qui, après avoir quitté leur poste, ont sauté pour prendre des rôles consultatifs dans des entreprises qu'ils étaient précédemment chargés de réglementer.
Plus précisément, le prédécesseur du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, José Manuel Barroso, a été battu pour rejoindre le géant bancaire Goldman Sachs. Il a récemment été débarrassé de tout acte répréhensible par un comité d'éthique créé en réponse au tumulte.

Neelie Kroes, l'ancienne commissaire à la concurrence et au numérique, a récemment été révélée dans la fuite des Bahamas Papers pour avoir été directrice chez Mint Holdings, une société enregistrée aux Émirats arabes unis pour acheter des actifs de la société énergétique Enron, jusqu'en 2009 .
Lorsque Kroes a rejoint la Commission en 2004, elle a déclaré avoir joué un rôle dans plus de 60 sociétés et organismes, mais n'a pas mentionné Mint Holdings. Selon les règles de l'institution, «les commissaires ne peuvent exercer aucune autre activité professionnelle, lucrative ou non». Au début du mois, la Commission a demandé à un comité d'éthique d'enquêter sur l'affaire Kroes.

En juillet, le commissaire chargé du climat, Miguel Arias Cañete, a été renvoyé devant la commission des questions juridiques du Parlement pour répondre à des questions sur la participation de sa femme à une société de référence basée au Panama.
A cette époque, les députés de gauche ont exigé sa démission, arguant que sa femme étant impliquée dans une entreprise nommée dans les papiers Panama fuites a rendu sa position intenable. Cañete a déjà repoussé les accusations selon lesquelles il aurait protégé un individu accusé de corruption impliquant environ 700 millions d'euros de fonds de l'UE.
En réponse aux scandales, les députés européens - y compris le groupe PPE et les libéraux de Verhofstadt - proposent de limiter les allocations financières que les commissaires européens reçoivent après leur départ "jusqu'à ce que la Commission applique un code de conduite plus strict pour les commissaires pour prévenir les conflits d'intérêts et Porte tournante ".
Bien qu'il soit peu probable que la proposition fasse l'objet des négociations budgétaires de 2017, la déclaration a été une claque claire sur le poignet.

Règles Lax

Cependant, le Parlement ne semble pas disposé à accepter des règles similaires en ce qui concerne ses propres membres.

"Toute interdiction d'activités entrave la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, étant donné que la liberté des députés de choisir une profession et le droit de s'engager dans le travail ainsi que leur liberté de conduire une entreprise serait limitée", ont soutenu les avocats Dans l'avis juridique confidentiel de la semaine dernière, qui avait été demandé par le député Richard Corbett du groupe socialiste.
Bien qu'il ne soit pas contraignant, les députés votent rarement contre les conseils juridiques donnés par les avocats de l'institution.
"Dans le cadre du Parlement, un avis juridique comme celui-ci est comme le droit, donc vous ne pouvez pas aller à l'encontre", a déclaré Sven Giegold, un député vert dont les propres propositions visant à limiter l'influence des lobbyistes au Parlement ont été abandonnées en raison de l'opposition Du groupe PPE et des libéraux.

La semaine prochaine, les députés de la commission des affaires constitutionnelles voteront environ 1200 amendements, y compris des propositions visant à limiter les seconds emplois. Et même si ce vote ne peut aller n'importe où, ceux qui défendent des règles plus sévères n'ont pas encore renoncé.

Giegold, pour sa part, croit que les avocats ont laissé une certaine marge de manœuvre.
"À court terme, ils ont tué ces propositions, mais ils ont dit que l'objectif [d'introduire des règles plus sévères] pourrait être atteint grâce à la législation.", At-il dit. "Nous allons également demander un deuxième avis [sur les conseils juridiques] parce que je trouve cela peu convaincant."

http://www.politico.eu/article/meps-can ... lgium-ngo/

Ce sont les dix députés qui méritent le plus en dehors de leurs emplois dans le Parlement européen, et leur presence dans les reunions du parlement Europeen, selon Integrity Watch.
1. Bogdan Wenta Brunon (Pologne). Participation: 98,85 pour cent. Chiffre d'affaires: sûrement 120.012 euros par an
2. Guy Verhofstadt (Belgique). Participation: 74,9 pour cent. Chiffre d'affaires: sûrement € 144,036
3. Sylvie Goulard (France). Le taux de participation de 88 pour cent. Chiffre d'affaires: sûrement € 132,024
4. Michèle Alliot-Marie (France). 93,12 pour cent le taux de participation. Chiffre d'affaires: sûrement € 180,024
5. Rachida Dati (France). Participation: 81 pour cent. Chiffre d'affaires: sûrement € 120,012
6. Renato Soru (Italie). Participation: 51,94 pour cent. Chiffre d'affaires: Certainement € 120.012 euros
7. Daniel Buda (Roumanie). Participation: 97,72 pour cent. Chiffre d'affaires: sûrement € 126,012
8. Hans-Olaf Henkel (Allemagne). Hausse de 89,3 pour cent. Chiffre d'affaires: jusqu'à 240.000 euros
9. Renaud Muselier (France). 62,97 pour cent le taux de participation. Chiffre d'affaires: jusqu'à 240.000 euros
10. Dariusz Rosati (Pologne). 89,12 pour cent le taux de participation. Chiffre d'affaires: jusqu'à 240.000
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Sam 5 Nov 2016 11:07
Trump's Speech to the New World Order!

https://www.youtube.com/watch?v=EYozWHBIf8g
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Sam 5 Nov 2016 11:20
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Lun 14 Nov 2016 10:29
................... et financière.

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Lun 14 Nov 2016 20:49
Après l'échec d'Hillary Clinton, le New York Times promet d'informer plus honnêtement

«Les journalistes ont cessé d'être journalistes et sont devenus des cheerleaders. Ils sont devenus des gens avec une conclusion puis ont cherché des faits confirmant cette conclusion, montrant ainsi qu'Hillary avait 92%, 93%, 99,999% de chances de gagner.» Il ajoute qu'obsédés par l'accomplissement de leurs propres prophéties, «Donald Trump ne pouvait pas gagner. Ils n'ont pas fait leur travail».

Le mea culpa du NYT intervient alors que les revenus publicitaires du journal papier ont chuté

https://francais.rt.com/international/2 ... onnetement
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 17 Nov 2016 21:23
Jean-Claude Juncker est un «architecte» de l'évasion fiscale.

https://francais.rt.com/economie/29096- ... on-fiscale
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 17 Nov 2016 22:02
Petit Mayenne a écrit:
Après l'échec d'Hillary Clinton, le New York Times promet d'informer plus honnêtement

«Les journalistes ont cessé d'être journalistes et sont devenus des cheerleaders. Ils sont devenus des gens avec une conclusion puis ont cherché des faits confirmant cette conclusion, montrant ainsi qu'Hillary avait 92%, 93%, 99,999% de chances de gagner.» Il ajoute qu'obsédés par l'accomplissement de leurs propres prophéties, «Donald Trump ne pouvait pas gagner. Ils n'ont pas fait leur travail».

Le mea culpa du NYT intervient alors que les revenus publicitaires du journal papier ont chuté

https://francais.rt.com/international/2 ... onnetement


Mais en France il y a des génies du 5éme pouvoir pour expliquer aux américains qu'en fait il ne faut surtout pas faire de mea culpa, d'aprés Francois Bazin de Challenges se sont les auditeurs qui ne savent pas auditer , les lecteurs qui n'ont pas la perspicacité de lire entre les lignes des Médias qui eux avaient parfaitement tout vu et bien prévu. :dingue
http://www.challenges.fr/monde/elections-americaines/la-presse-americaine-a-t-elle-raison-de-se-flageller_438286
Jeu 17 Nov 2016 22:14
Il est quand même regrettable que l'on prenne toujours le lecteur lambda/électeur pour un c :eusa_silenced ne sachant pas lire entre les lignes et se faire son propre avis.
Je croyais que l'on était dans un monde d'adultes responsables :hihi
j'EMMERDE le FRONT
Partager cette discussion
Accueil   Autres discussions   Le bistrot  
Revenir en haut