Génétique néozélandaise.

Ouvert par Dairy, 31 août 2016

Mer 7 Sep 2016 14:22 #41
paul 02 a écrit:
pas grand chose de bien choquant

de mauvais bassins oui
pour l état corporelle rien à redire ,chez moi elles ne sont pas plus grasses,nourries sans maïs

et c est pas les vls en trop bon état en lactation qui rendent le paysan riche

n’empêche que j'en ai encore vendu 3 , sortie salle de traite ,a bigard , ce matin 1400 roros la bête :byec
Mer 7 Sep 2016 21:04 #42
Dairy, Tu n'as pas répondu à ma question plus haut.
Si tu es vraiment picousé nz, pourquoi ne t'intéresses tu pas à ce qui constitue 45.6% des troupeaux nz?

Image
Mer 7 Sep 2016 22:20 #43
Dairy a écrit:

Pourtant, ces vaches, sont les plus efficaces, se sont des brouteuses , programmé pôur brouter sous un soleil d eplomb ou sous la pluie incessante, elles ont une fertilité nettement au dessus des autres, et cette génétique permet a ces éleveurs d'etre les plus compétitifs au monde.


Cette génétique n'est peut etre pas adapté a un modele mais soja, mais en ssyteme trés paturant et bas intrants, elle surpasse les autres races.
Elle a également un gros défaut: elle ne fait pas vivre les gens qui gravitent autour des élevages, elle est sélectionné pour la rentabilité avant tout.

Les néozélandais s ont des gens TRES pragmatiques, si en France on rigole de leurs faàon d efaire (comme vos reflexions), eux , il faut le savoir rigolent également beaucoup de nos charges trés élevés.

pourtant ils ne rigolent pas tant que ça

des contes de fée
qu'elles broutent sous un soleil de plomb ou sous la pluie , c'est parce qu'elles n'ont pas
de stabulation , pas d'abri et surement à peine de l'ombre .

qu'elles sont les plus efficace , c'est toi qui le dit ;
en général le efficacité c'est la production (en lait standard , en matières utiles ou en kg de MS)
divisé par
l'ingestion en kg de MS (et oui , on peut mettre un prix sur les aliments ingérés pour être pragmatique)
Mais
sans avoir de chiffres concluants , ou sans avoir de chiffres tout court ,
affirmer que les vaches les moins productives du monde (occidentale) sont les plus efficaces
et , bah , tu ne te rends pas la vie facile , faut faire croire qu'elles ne bouffent rien ou presque
et tu viens de dire qu'elles broutent et broutent tout le temps .

Et pour la fertilité , 90 % est en chaleurs synchronisé
avec un piqure de receptal , une spirale ou implant et une piqure de oestromate
pour arriver à un taux au premier insémination de 60 % , pour des vaches à 4000 litres
ensuite deuxième IA et ensuite ils ont un petit bande de taureaux pour en finir .
C'est surtout les toros jersiais race pure qu'on élevé et garde pour le plaisir ,
juste parce que la ferti des vaches est si bonne .
Jeu 8 Sep 2016 07:25 #44
c est vrai comme le souligne le MAESTRO du pays de bray elles ne font pas vivre les parasites autour de l elevage mais simplement la categorie au dessus les plus gros parasites: l industrie laitiere les boursicoteurs
Jeu 8 Sep 2016 08:20 #45
entre2o a écrit:
Dairy a écrit:

Pourtant, ces vaches, sont les plus efficaces, se sont des brouteuses , programmé pôur brouter sous un soleil d eplomb ou sous la pluie incessante, elles ont une fertilité nettement au dessus des autres, et cette génétique permet a ces éleveurs d'etre les plus compétitifs au monde.


Cette génétique n'est peut etre pas adapté a un modele mais soja, mais en ssyteme trés paturant et bas intrants, elle surpasse les autres races.
Elle a également un gros défaut: elle ne fait pas vivre les gens qui gravitent autour des élevages, elle est sélectionné pour la rentabilité avant tout.

Les néozélandais s ont des gens TRES pragmatiques, si en France on rigole de leurs faàon d efaire (comme vos reflexions), eux , il faut le savoir rigolent également beaucoup de nos charges trés élevés.

pourtant ils ne rigolent pas tant que ça

des contes de fée
qu'elles broutent sous un soleil de plomb ou sous la pluie , c'est parce qu'elles n'ont pas
de stabulation , pas d'abri et surement à peine de l'ombre .

qu'elles sont les plus efficace , c'est toi qui le dit ;
en général le efficacité c'est la production (en lait standard , en matières utiles ou en kg de MS)
divisé par
l'ingestion en kg de MS (et oui , on peut mettre un prix sur les aliments ingérés pour être pragmatique)
Mais
sans avoir de chiffres concluants , ou sans avoir de chiffres tout court ,
affirmer que les vaches les moins productives du monde (occidentale) sont les plus efficaces
et , bah , tu ne te rends pas la vie facile , faut faire croire qu'elles ne bouffent rien ou presque
et tu viens de dire qu'elles broutent et broutent tout le temps .

Et pour la fertilité , 90 % est en chaleurs synchronisé
avec un piqure de receptal , une spirale ou implant et une piqure de oestromate
pour arriver à un taux au premier insémination de 60 % , pour des vaches à 4000 litres
ensuite deuxième IA et ensuite ils ont un petit bande de taureaux pour en finir .
C'est surtout les toros jersiais race pure qu'on élevé et garde pour le plaisir ,
juste parce que la ferti des vaches est si bonne .


Oui se sont les vaches les plus efficaces avec un systeme trés paturant: se sont elles qui produisent le plus de ms par ha, sans intrants.
Oui se sont des brouteuses , programmés pour cette fonction.
Oui elles n'ont pas de batiment, le cout est trop élevé, la recherche d e cout d eproduction bas est une constante chez eux, sauf quelques uns qui se sont laissés aveuglés par les 8.4 dollard le kg d ems, et qui se sont mis a faire des batiments pour l'hivers.
Si elles ont des abris: il y ades haies , haies d'ailleurs taillés au cordeau.

Je ne sais pas ou tu tures ton chiffre d e 90% des cahleurs induites?? C'est pas ce que j'entend des contacts que j'ai la bas.
La fertilité est de toute façon trés élevé: le systeme de velage compact met une trés forte pression de sélection sur ce critere.
Ces sytemes avec vélage groupés induit une trés forte efficacité d ela main d'oeuvre, et des charges les plus faibles du monde, je pense et j'estime que cela mérite de s 'y interresser et d e voir ce qu'ils font.

Si le principe d e l'autruche , consistant a dire " c'est pas valable chez moi", "ils travaillent mal", "le climat n'est pas adapté" "ils traient des chevres" ou que sais je" est le tient, ce n'est pas le mien. On doit s'y interresser, et voir ce qu'il est possible de faire chez nous.
Jeu 8 Sep 2016 08:22 #46
Debutant a écrit:
c est vrai comme le souligne le MAESTRO du pays de bray elles ne font pas vivre les parasites autour de l elevage mais simplement la categorie au dessus les plus gros parasites: l industrie laitiere les boursicoteurs

peut etre un peu, mais fonterra reste normalement une coop, et si la coop marche bien: iol y a des compléments de prix...chez nous avec Lactalis, les dividendes vont dans la poche du boss.
Jeu 8 Sep 2016 08:23 #47
agritof80 a écrit:
Dairy, Tu n'as pas répondu à ma question plus haut.
Si tu es vraiment picousé nz, pourquoi ne t'intéresses tu pas à ce qui constitue 45.6% des troupeaux nz?

Image

J'arrive pas a ouvrir ton doc.
Franchement l'origine des troupeaux nz, je m'en fout un peu.Ce qui compte c'est ce qu'ils s ont capables de faire dans des conditions paturantes...le reste c'est du détail.
Jeu 8 Sep 2016 08:46 #48
Dairy tu oublies que les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Ici dans mon Finistère ok pour du pâturage 9 mois de l année. Mais le reste impossible. Et sans bâtiment je peux te dire qu à 130 km h de vent régulier avec la grosse flotte tu défoncerais toutes les prairies. Ensuite la peession azote comme je l ai dit n est pas la même. Donc pour les rendements impossible d arriver à 18t ha. Ici 12t déjà on est au taquet.
Pour la fertilité ici je sélectionne cela depuis longtemps....top 100 upra et cela porte ses fruits. Pourtant 100% holstein avec 0 concentrés de production et la 5 mois sans azote. 7500-8000 livres par vl en 305 jours selon les années. Avant j étais en système Herbe 100% 8 mois de vl année. Et à 6000l par vl comme j étais c était aussi simple de les remplir la si elles font 4000 je suppose que le pic de lactation assez bas redescend assez vite donc facilité le remplissage
Jeu 8 Sep 2016 09:46 #49
Dairy a écrit:
agritof80 a écrit:
Dairy, Tu n'as pas répondu à ma question plus haut.
Si tu es vraiment picousé nz, pourquoi ne t'intéresses tu pas à ce qui constitue 45.6% des troupeaux nz?

Image

J'arrive pas a ouvrir ton doc.
Franchement l'origine des troupeaux nz, je m'en fout un peu.Ce qui compte c'est ce qu'ils s ont capables de faire dans des conditions paturantes...le reste c'est du détail.



Ce n'est pas un doc mais une image qui s'affiche.
Après, il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...
Jeu 8 Sep 2016 10:01 #51
là tu change de pied,
de la génétique la plus efficace au système la plus efficace ;
tout d'un coup on parle par hectare .

Si t'as 500 ou 1000 vaches , garés dans des patures de 3 hectares ,
tous croisés HO * J , presque tous tout noir et c'est la saison repro donc au moins 20 vaches en chaleur par jour
et , bah , t'aura pas le temps de voir le soleil se coucher , les dimanche soirs ,
tellement tu doit être concentré pour lire les boucles

Je ne sais pas ou tu tures ton chiffre d e 90% des cahleurs induites??
C'est pas ce que j'entend des contacts que j'ai la bas.

Ils ne te disent peut-être pas tout , comme faire avorter à 6 mois pour les remettre dans le bon cycle .
Donc s'y interresser ,
oui
pour éviter de reprendre tout les points faibles de leur système

une conduite ferti tout industrialisée et tout hormonisée :eusa_hand
bonjour Fink et elle214
Jeu 8 Sep 2016 13:53 #52
agritof80 a écrit:
Dairy a écrit:
agritof80 a écrit:
Dairy, Tu n'as pas répondu à ma question plus haut.
Si tu es vraiment picousé nz, pourquoi ne t'intéresses tu pas à ce qui constitue 45.6% des troupeaux nz?

Image

J'arrive pas a ouvrir ton doc.
Franchement l'origine des troupeaux nz, je m'en fout un peu.Ce qui compte c'est ce qu'ils s ont capables de faire dans des conditions paturantes...le reste c'est du détail.



Ce n'est pas un doc mais une image qui s'affiche.
Après, il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...


J'ai des croisées chez moi: du norvegien, des trois voies jersiais également...
Pour l'instant, je compte maintenir une bonne proportion de sang holstein/frison.
Aprés je verrais bien...et il n'est pas dit que j'acchete aussi du kiwi cross.
Jeu 8 Sep 2016 13:56 #53
Agri-29 a écrit:
Dairy tu oublies que les conditions climatiques ne sont pas les mêmes. Ici dans mon Finistère ok pour du pâturage 9 mois de l année. Mais le reste impossible. Et sans bâtiment je peux te dire qu à 130 km h de vent régulier avec la grosse flotte tu défoncerais toutes les prairies. Ensuite la peession azote comme je l ai dit n est pas la même. Donc pour les rendements impossible d arriver à 18t ha. Ici 12t déjà on est au taquet.
Pour la fertilité ici je sélectionne cela depuis longtemps....top 100 upra et cela porte ses fruits. Pourtant 100% holstein avec 0 concentrés de production et la 5 mois sans azote. 7500-8000 livres par vl en 305 jours selon les années. Avant j étais en système Herbe 100% 8 mois de vl année. Et à 6000l par vl comme j étais c était aussi simple de les remplir la si elles font 4000 je suppose que le pic de lactation assez bas redescend assez vite donc facilité le remplissage

je suis bien daccord, j'ai bien dis dans mon post que l'on devait s'adapter a son climat, chez moi, l'été peut etre sec également, et les hivers rigoureux, je me vois mal laisser mes vaches l'hivers dehors.
Malgré tout, en augmentant la surface paturable, en refaisant des bons chemins d'accés, l'eau, je pense que je peux produire plus d elait avec d el'herbe que ma situation actuelle: le mais ensilage, me permet aussi de sortir des rdts correcte et de faire du stock pour les périodes difficiles: sortie hivers, été, fin de saison....mais je suis persuadé que je peux améliorer tout cela.
Jeu 8 Sep 2016 14:04 #54
entre2o a écrit:
là tu change de pied,
de la génétique la plus efficace au système la plus efficace ;
tout d'un coup on parle par hectare .

Si t'as 500 ou 1000 vaches , garés dans des patures de 3 hectares ,
tous croisés HO * J , presque tous tout noir et c'est la saison repro donc au moins 20 vaches en chaleur par jour
et , bah , t'aura pas le temps de voir le soleil se coucher , les dimanche soirs ,
tellement tu doit être concentré pour lire les boucles

Je ne sais pas ou tu tures ton chiffre d e 90% des cahleurs induites??
C'est pas ce que j'entend des contacts que j'ai la bas.

Ils ne te disent peut-être pas tout , comme faire avorter à 6 mois pour les remettre dans le bon cycle .
Donc s'y interresser ,
oui
pour éviter de reprendre tout les points faibles de leur système

une conduite ferti tout industrialisée et tout hormonisée :eusa_hand
bonjour Fink et elle214

Faut rectifier tes propos, dans la ferme ou j'étais, c'était 300 vaches par 6 ha et pour 12 heures.Tu ne met pas 500 vaches dans 3 ha.

Pendant la saison de la repro, la méthode e st trés pragmatique: les vachers qui vont chercher les vaches observent et note les chaleurs, ainsi qu'en journée, et l'observation est surtout basé sur la peinture déposé sur le dos des vaches, celles qui ont été chevauchés sont triés en sortie d etraite.
Pendant cette période, ils ont aussi de la main d'oeuvre: en moyenne, 1 gars pour 150 vaches.

Je pense que tu exagéres énormément quand tu parles de conduites essentiellement basé sur les hormones, c'est utilisé comme partout mais plus que chez nous en Europe?? la j'en sais rien !!!

La seule chose choquante que j'ai vu, c'est en australie, ou une fois le nombre d egénisses atteintes pour le renouvellement, le véto piquaient les dernieers aux prosta, pour déclencher le vélage.Mon patron justifiait cette pratique par le fait que s aferme était seche, pas d'eau l'été, et qu'il devait faire du lait au primptemps, le maximum de lait.une vache décalé lui coutait beaucoup trop chere. La oui, ca choque.

Malgré tout, je maintiens mes propos: il y a des choses a prendre dans leurs conduites: en terme d'efficacité, ils sont pour moi les champions du monde.
Jeu 8 Sep 2016 14:11 #55
bin , ecoute , dairy , on ne demande qu'a te croire , tu t'y met quand ? qu'on aille voir le résultat dans le pays de bray :idea:
je discutais , dimanche dernier , avec un cousin qui a fait un stage d'un an en irlande , la chose quil'a le plus marqué , c'est que la ferme ou il était, était traversée par une petite route communale , l’éleveur avait mis des barrières ,fermant la route , pour que son troupeau aille paître librement de l'autre coté de la route , les usagers de la route ouvraient les barrières pour passer , et les refermaient ensuite :eusa_clap , trouve moi ça en France :dingue

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut