Le Vrai Prix Du Lait

Ouvert par gwendal raoul, 07 août 2016

Sam 4 Fév 2017 10:38 #101
Malheureusement, comme tu dis en relevant la tête du guidon, tu te ramasses tous les vents contraires:
-ah bon tu trais moins de vaches, oh celui là il va arrêter... , voire plus vicieux : ah tu trais moins de vaches (par devant); oh celui là il savait pas travailler (par derrière)...
La mentalité agricole me dégoute
Sam 4 Fév 2017 12:31 #102
+1 titian passer de 10800 à 9200 , evidemment plus de vl ,, un coût alimentaire plus faible un prix du lait amélioré par la qualité (taux 44, 5 36, 3 cell 153000 etc) mais pas plus riche , on limite la casse , mais on continue à perdre de l'argent , tant que le coût de production n'est pas couvert , il faut bien gagner sa vie ; à ce fameux argent .............., on le voit encore aujourd'hui meilleur poison de l'homme , le monde change et change vite , pas de révolution j'espère , le consommateur commence à réagir , les GMS aussi , encore obliger de s'adapter mais je pense que c'est pour le bien des prochaines générations ..............
...quoiqu'on dise je pense que Lefoll a une bonne vision de ce que souhaite le consommateur futur à travers une agriculture plus censée , plus proche de la nature .?
Ah si dans tous domaines on prenait Dame Nature pour Références ...........

La terre ne nous appartient pas, elle est le fruit des futures générations .
La pachamama .
Sam 4 Fév 2017 15:15 #103
titian a écrit:
Gogenet a écrit:

Il s'est passé 7-8 ans, et comme bon nombre d'entre vous je trais plus de vaches aujourd'hui. Comme bon nombre d'entre vous je travailles plus, plus de prêts, pas plus heureux, moins riche ça c'est sûr.


En 2007 j'étais au pic de production, puis en 2009 j'ai définitivement relever la tête du guidon.
Aujourd'hui j'ai moins de vaches, je fais moins de lait, j'ai moins de dettes, je travaille moins, vaut mieux d'ailleurs avec mais obligations familiale, par contre je suis toujours pas riche, mais pas plus pauvre non plus.
Tout ça pour redire qu'ici on avait bien 10 ans d'avance, quasiment sorti des quotas la plupart on voyait bien que le volume ne fait pas tout. Enfin bon si des gens de bonnes volontés et de la base s'unissent de nouveau, je referai communauté, même si je pense que la restructuration ne tire pas le restant des producteurs vers le haut, du moins au niveau de la mentalité.


en effet en bretagne on a dix ans de retard sur vous car j'envisage maintenant de réduire un peu ma production (apres une très grosse augumentation) mais pas au niveau qu'elle était car maintenant je suis pas riche mais bien moins pauvre qu' avant. le volume c'est comme l'argent ca ne fait pas le bonheur mais ca y contribue.
la mentalité des agriculteurs n'évolue pas elle est ce qu'elle est pour faire simple c'est une mentalité de droite, lorsque la conf sera majoritaire tu pourra faire communauté, avant c'est m^me pas la peine d'esperer.
Sam 4 Fév 2017 15:21 #104
le volume , c'est le chiffre d'affaires , le bénéfice , c'est autre chose :idea:
Sam 4 Fév 2017 15:24 #105
voisindetitian a écrit:
Malheureusement, comme tu dis en relevant la tête du guidon, tu te ramasses tous les vents contraires:
-ah bon tu trais moins de vaches, oh celui là il va arrêter... , voire plus vicieux : ah tu trais moins de vaches (par devant); oh celui là il savait pas travailler (par derrière)...
La mentalité agricole me dégoute

Oui comme tu dis, la mentalité.
Avec l'AG de l'APLI en Béarn la semaine prochaine, je vois bien venir quelques autres commentaires avec le rire intelligent qui va bien : "y a plus que des anciens producteurs" ...
Je sais pas si je vais y aller, faut il encore avoir la foi en nous.
Sam 4 Fév 2017 15:40 #106
pop56 a écrit:

La mentalité des agriculteurs n'évolue pas elle est ce qu'elle est pour faire simple c'est une mentalité de droite, lorsque la conf sera majoritaire tu pourra faire communauté, avant c'est m^me pas la peine d'esperer.



C'est une façon de voir les choses, la mentalité, c'est pas juste syndicalopolitique , c'est surtout une question d'éducation au sens large je pense.
D'ailleurs qui a vus le dernier reportage d'envoyer spécial sur les stages organiser chez les pauvres aux USA.


http://m.pluzz.francetv.fr/videos/envoy ... google.fr/

J'ai bien aimé les réflexions des jeunes filles à la fin du stage sur les à priori et la perméabilité à l'empathie hérité du milieu...
Sam 4 Fév 2017 15:41 #107
.[/quote] pop 56 a posté :

en effet en bretagne on a dix ans de retard sur vous car j'envisage maintenant de réduire un peu ma production (apres une très grosse augumentation) mais pas au niveau qu'elle était car maintenant je suis pas riche mais bien moins pauvre qu' avant. le volume c'est comme l'argent ca ne fait pas le bonheur mais ca y contribue.
la mentalité des agriculteurs n'évolue pas elle est ce qu'elle est pour faire simple c'est une mentalité de droite, lorsque la conf sera majoritaire tu pourra faire communauté, avant c'est m^me pas la peine d'esperer

.[/quote]
je crois que tout est dit dans cette phrase :pouce
de toute façon si en 20 ans tu n as pas avancé , tu recules , il n y a pas de place pour la stagnation dans une entreprise , à moins que l on ait démarré avec un gros quota
Sam 4 Fév 2017 15:44 #108
le vrai bon prix du lait , pourrait arriver , lorsque l'alimentation en minerai deviendrait critique pour certaines unités de transformation ( mais aussi trop tard !!! )... ce qui veut dire que , les critiques des coqs de basses cours qui pensent être plus affinés que les autres , se retrouveront dans le même bain , si l'unité ferme , et les laisse pour compte ...( ils comprendront à ce moment là , que les producteurs sont bien interdépendants les uns les autres ... ) :gene :byec
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Sam 4 Fév 2017 15:47 #109
Si tu n'avance pas tu recule :
C'est tout à fait le genre de réflexion complètement *** pour justifier les mauvais choix mal assumer.
Savoir reculer permet aussi parfois de bien avancer.
Sam 4 Fév 2017 15:47 #110
Ah la fierté du monde agricole!!
Il y en a souvent qui croient que gros chiffres d'affaires = gros revenu
Et bien non quand tu vois le niveau d'equipement il reste plus rien pour vivre ....
Sam 4 Fév 2017 15:53 #111
padel50 a écrit:
le volume , c'est le chiffre d'affaires , le bénéfice , c'est autre chose :idea:


tout est relatif mon résultat actuel est égale au chiffres d'affaires avant......faut arreter de voir dans ceux qui s'agrandissent pour des personnes qui veulent etre le plus gros dans la majorité des cas on est seulement dans la moyenne.
Sam 4 Fév 2017 15:55 #112
ah la mentalité :dingue , il y a 40 ans , pendant mes études agricole ,a l'époque ou l'avenir appartenait a ceux qui voulaient produire a fond , on me prenait pour un arriéré quand je disais que je voulais garder les normandes et continuer a faire pâturer le plus possible :dingue , une bonne partie de ceux qui me prédisaient un avenir difficile ne sont plus dans le métier , moi si , et mon comptable trouve que je m'en sort plutot bien , même avec une production a 75% de ma référence :contentg
Sam 4 Fév 2017 16:01 #113
laiturgie a écrit:
le vrai bon prix du lait , pourrait arriver , lorsque l'alimentation en minerai deviendrait critique pour certaines unités de transformation ( mais aussi trop tard !!! )... ce qui veut dire que , les critiques des coqs de basses cours qui pensent être plus affinés que les autres , se retrouveront dans le même bain , si l'unité ferme , et les laisse pour compte ...( ils comprendront à ce moment là , que les producteurs sont bien interdépendants les uns les autres ... ) :gene :byec

il y a une rumeur qui cours , selon certain prédictionistes le prix du lait pourrait connaitre une tendance baissière a partir du 2 eme semestre 2017 ( une reprise de la production et un coup bas des chinois ):freeze
Sam 4 Fév 2017 16:03 #114
pop56 a écrit:
padel50 a écrit:
le volume , c'est le chiffre d'affaires , le bénéfice , c'est autre chose :idea:


tout est relatif mon résultat actuel est égale au chiffres d'affaires avant......faut arreter de voir dans ceux qui s'agrandissent pour des personnes qui veulent etre le plus gros dans la majorité des cas on est seulement dans la moyenne.

Mais aussi arréter de voir ceux qui ne s'agrandissent pas sont catalogué d'arriérés?
C'est juste qu'ils ne veulent pas avoir la tete dans le guidon et ne plus avoir meme avoir le temps de suivre la gestion de son exploitation,de réfléchir.
Il y en a qui ont 100 VL avec grosse scop qui veulent bouffer tout les terres et se moquent des voisins plus petits..
Sam 4 Fév 2017 16:07 #115
pop56 a écrit:
padel50 a écrit:
le volume , c'est le chiffre d'affaires , le bénéfice , c'est autre chose :idea:


tout est relatif mon résultat actuel est égale au chiffres d'affaires avant......faut arreter de voir dans ceux qui s'agrandissent pour des personnes qui veulent etre le plus gros dans la majorité des cas on est seulement dans la moyenne.

le même chiffre d'affaires , mais avec plus de charges et de travail :idea:
Sam 4 Fév 2017 16:28 #116
padel50 a écrit:
laiturgie a écrit:
le vrai bon prix du lait , pourrait arriver , lorsque l'alimentation en minerai deviendrait critique pour certaines unités de transformation ( mais aussi trop tard !!! )... ce qui veut dire que , les critiques des coqs de basses cours qui pensent être plus affinés que les autres , se retrouveront dans le même bain , si l'unité ferme , et les laisse pour compte ...( ils comprendront à ce moment là , que les producteurs sont bien interdépendants les uns les autres ... ) :gene :byec

il y a une rumeur qui cours , selon certain prédictionistes le prix du lait pourrait connaitre une tendance baissière a partir du 2 eme semestre 2017 ( une reprise de la production et un coup bas des chinois ):freeze


comme on est en "mondialisation" sytemm , si la baisse en EU continue , on pourrait avoir un petit meilleur prix , petit !
mais comme je l'ai dit sur un autre post , j'ai compris que çà resterait autour de 300 (maximum) !
pour moi le vrai prix du lait , il se fait : CHEZ LE PRODUCTEUR ,!!! en premier ....
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Sam 4 Fév 2017 16:42 #117
padel50 a écrit:
pop56 a écrit:

tout est relatif mon résultat actuel est égale au chiffres d'affaires avant......faut arreter de voir dans ceux qui s'agrandissent pour des personnes qui veulent etre le plus gros dans la majorité des cas on est seulement dans la moyenne.

le même chiffre d'affaires , mais avec plus de charges et de travail :idea:
ce qui tranche fortement avec les exploitations qui stagnent depuis vingt ans et qui finiront bouffées par les voisins , car impossible d y installer un successeur faute de rampe de lancement en état de marche

comme deux petites fermes que je connais ou les jeunes qui devaient ou voulaient reprendre , avaient l obligation de traire en pature dans une salle de traite ambulante

pendant que d autres installent des robots de traites

au final ils travaillent ailleurs et les parents se meurent à petit feu
Sam 4 Fév 2017 16:54 #118
Je connais des grosses exploitations qui ont trop de capitaux pour etre reprises.
Comme au Danemark ou les fermes appartiennent aux banques et aux financiers.
Vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres
Sam 4 Fév 2017 17:07 #119
ouais mais dans bien des cas ceux sont des petits chez soi qui finiront chez les autres

et je ne dérogerais pas à la régle
Sam 4 Fév 2017 17:09 #120
qu'appelle tu petit???

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut