L agriculture a t elle encore un avenir ?

Ouvert par ceres, 06 juillet 2016

Jeu 4 Aoû 2016 14:53 #61
titian a écrit:
miton 72 a écrit:
Je me pose une question...

Désolé mais finalement les avis sur les coûts et la stratégie par rapport à la masse travail : c'est comme les trous du ***, tout le monde en a un... :gene

Et que dire de la énième discussion sur le sexe des anges : coût de production, au 1000L, à l'Ha ou pas, prix de revient, revenue disponible, EBE, prélèvement privés, pourquoi pas aussi tant qu'on y est : liasse fiscale, et etc... :dingue Quand on fait pas de sous avec une activités qui se prétend entrepreneuriale, ça ce vois vite, non ?

+ 10000 :eusa_clap
Jeu 4 Aoû 2016 14:57 #62
titian a écrit:

Un exemple à suivre pour certains représentatifs de solutions :

http://www.macommune.info/article/la-fd ... tva-148149





je voudrais pas dire une *onnerie de plus, mais la TVA de toute façon elle nous est remboursé, du coup à part remuer de l'air je vois pas trop à quoi ça sert cette affaire.
vaudrait mieux arréter de payer la MSA, ses cotisations aux différents syndicats et filières,...
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 4 Aoû 2016 15:04 #63
dajotheo a écrit:
titian a écrit:

Un exemple à suivre pour certains représentatifs de solutions :

http://www.macommune.info/article/la-fd ... tva-148149





je voudrais pas dire une *onnerie de plus, mais la TVA de toute façon elle nous est remboursé, du coup à part remuer de l'air je vois pas trop à quoi ça sert cette affaire.
vaudrait mieux arréter de payer la MSA, ses cotisations aux différents syndicats et filières,...

laisse tomber , dajo , t'as affaire a des paysans du grand syndicat , attendre quelque chose de sensé de leur part relève de l'exploit olympique , ou plutot de l'erreur linguistique :dingue
la méthode restera toujours la même , des actions ponctuelles , mais aucune recherche de solution sur le fond du problème :colere
Jeu 4 Aoû 2016 15:07 #64
Pffffffff encore cette histoire d'idiot qui regarde le doigt et pas la lune.
Je me disais aussi :dingue
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 4 Aoû 2016 15:59 #65
le mieux serait de ne plus payer les cvo,taxe adar,taxe chambre d'agriculture,toutes ces taxes inutiles surtout en période de crise.
Mais le syndicat se couperait d'une partie de son financement...
Jeu 4 Aoû 2016 16:09 #66
steph 72 a écrit:
Mais le syndicat se couperait d'une partie de son financement...


Mais ça on s'en fout un peu non ?
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 4 Aoû 2016 16:43 #67
oui,et c'est du manque à gagner pour nous et en plus ça sert à rien
Jeu 4 Aoû 2016 16:45 #68
padel50 a écrit:
dajotheo a écrit:
titian a écrit:

Un exemple à suivre pour certains représentatifs de solutions :

http://www.macommune.info/article/la-fd ... tva-148149





je voudrais pas dire une *onnerie de plus, mais la TVA de toute façon elle nous est remboursé, du coup à part remuer de l'air je vois pas trop à quoi ça sert cette affaire.
vaudrait mieux arréter de payer la MSA, ses cotisations aux différents syndicats et filières,...

laisse tomber , dajo , t'as affaire a des paysans du grand syndicat , attendre quelque chose de sensé de leur part relève de l'exploit olympique , ou plutot de l'erreur linguistique :dingue
la méthode restera toujours la même , des actions ponctuelles , mais aucune recherche de solution sur le fond du problème :colere


Votre réponse à leur attente
http://www.economie.gouv.fr/transparence-lutte-contre-corruption-modernisation
Jeu 4 Aoû 2016 16:51 #69
Sinon, vous pouvez essayer I-télé en replay avec l'interview de E.Aebischer président de la fdpl 70 ou attendre le 20h00 de TF1 ce soir pour l'interview de S.Crucerey, président de la fdsea 70
Jeu 4 Aoû 2016 18:52 #70
Cattenom: le jeune agriculteur qui n’aimait pas les vacances

C’est l’été, mais Mickaël Perrin n’en profitera pas. À 27 ans, ce jeune propriétaire d’une exploitation agricole prépare chaque jour le foin, les bêtes et les céréales. "Les vacances, je m’en fiche un peu !"

Alors que ses amis sont à la plage ou profitent du soleil avec une glace en main, Mickaël Perrin prépare le foin. Il s’apprête à nourrir ses bêtes, comme chaque matin. Le soleil, il n’y prête même plus attention. À 27 ans, ce jeune agriculteur est à la tête d’une exploitation de 210 hectares, basée à Cattenom, où il produit viandes et céréales. Alors quand on lui demande s’il va partir en vacances cet été, Mickaël se marre : Ça ne me tente pas vraiment ! Ça fait un moment que je n’en ai pas eu donc ça ne me manque pas. La dernière fois qu’il est parti en vacances, c’était en mars. Il était à Paris, pour l’anniversaire d’un copain. Il a pris une journée, pas plus. Un jeune qui n’aime pas les vacances ? J’ai tiré un trait dessus depuis longtemps, mon métier me passionne trop pour me permettre de m’absenter , continue Mickaël en ricanant.

Un à deux jours libres chaque année

Le jeune agriculteur passe ses journées à s’occuper des bêtes et de ses céréales, toujours avec grand enthousiasme. Rien de très étonnant : ici, c’est chez lui. Mickaël a grandi avec ses trois frères dans la petite maison en face de l’étable, qui appartient à la famille Perrin depuis 1960. Son grand-père, sa mère et son père sont aussi agriculteurs. Alors quand ce dernier a pris sa retraite, il a décidé d’arrêter sa formation de maçon pour assurer la relève. Il a racheté 50 % de l’exploitation, sa mère a gardé l’autre moitié pour le moment. C’était le 1er janvier dernier. Mickaël fête donc son premier été en tant que nouveau patron.

Devenir propriétaire n’a rien changé pour moi, je ne peux pas prendre plus de jours de congé. Ça me fait juste plus de paperasses ! sourit Mickaël. Ce boulot d’agriculteur, il le fait depuis six ans, pour aider ses parents. Chaque année, il n’a pris qu’une ou deux journées, histoire de récupérer.

"J’ai hâte que l’été se termine ! "

Partir en croisière, à la montagne ou passer des journées devant la télé, il n’en a pas envie. Il est habitué aux sacrifices. Ses amis de l’association des Jeunes Agriculteurs de Lorraine aussi. Ils en parlent rarement. On s’en fiche un peu des vacances. C’est comme ça qu’on fonctionne dans notre métier, chacun son boulot et ses priorités !

Jeunes ou plus âgés, les agriculteurs doivent rester sur place pour s’occuper de la production. Quand d’autres font des grasses mat’, Mickaël est donc déjà debout depuis 7 h, pour préparer les machines, s’occuper des 180 veaux et préparer les 120 hectares de champs de céréales. Quand d’autres font la fête jusqu’au bout de la nuit, lui travaille parfois encore sur son tracteur à la lueur des phares. J’ai même hâte que l’été passe vite ! J’ai encore plus de travail, comme on a un jour de pluie et trois jours de soleil, les récoltes sont mauvaises déplore-t-il. Ma première saison n’est pas top. Il ne prendra même pas une journée de répit en août. Pour s’épargner un peu, il s’autorise à faire moins de paperasse. Ce sont ses "vacances" à lui.

En fait, il fait la bronzette sur le tracteur et ses voyages se font à travers la région pour rejoindre ses différents terrains. Je me balade pas mal, c’est comme si je partais en vacances tous les jours, sauf que je vois du pays ! ironise-t-il.

Il attendra plutôt la fin de l’année pour peut-être prendre une journée. Ses parents pourront l’aider, tous deux œuvrent encore dans l’exploitation, même son père qui fait une retraite active , s’amuse Marie-Josée, sa femme. Le fiston apprécie le coup de main. Ne t’inquiète pas maman, je ne vous laisserai jamais rouiller, !

http://c.republicain-lorrain.fr/edition ... s-vacances
Jeu 4 Aoû 2016 20:22 #72
Sylvain ton article montre vraiment la source du problème de notre profession
Impossible n'est pas............
Jeu 4 Aoû 2016 20:31 #73
L'agriculture elle nous cultives :flower
Impossible n'est pas............
Jeu 4 Aoû 2016 21:22 #74
Dramatique article.
On est nombreux à ne pas prendre de vacances ou peu. Et c'est loin d'être une source de satisfaction personnelle.

Ça rejoint ce que tu avais écrit la dernière fois sylvain ( et dont j'étais d'accord à 100%)
Une femme, des drôles et il verra la vie autrement
Jeu 4 Aoû 2016 21:30 #75
Comme dirait le plus célèbre des lorrains , si à 50 ans t'a pas de fueguo :byec
Impossible n'est pas............
Ven 5 Aoû 2016 07:50 #76
26 mars 1984 , c'était déjà les 15% qui plombaient le marché ......

Ven 5 Aoû 2016 08:31 #77
j'ai du mal a comprendre qu'un jeune de cet age raisonne comme cela!!! :eusa_wall :eusa_wall :eusa_wall
Celui qui me dit " je ne peux pas partir", pour moi c'est du fait de son choix, et uniquement de son choix.

il y a aussi un soucis de mentalité dans le monde agricole: celui qui prend des vacances passent parfois pour un "fainéant", meme si ceux qui ne partent pas, bidouille a rien certaines journées.
Ven 5 Aoû 2016 08:41 #78
Cette phrase résume l'absurdité du monde paysan:

Le fiston apprécie le coup de main. Ne t’inquiète pas maman, je ne vous laisserai jamais rouiller, !

Il y a peu ma mère était à l'enterrement d'une amie.
Comme elle est maintenant handicapée et se déplace avec un déambulateur, elle était assise sur une chaise au bord de l'allée. Une autre agricultrice retraitée, un peu plus jeune que ma mère mais au corps également meurtri par des dizaines d'années de traite et de labeur s'arrête pour la saluer.
Elle lui dit alors avec une pointe d'ironie : "Nous n'avons sans doute pas assez travaillé pour être dans notre état !"

Si ça ne tenait qu'à moi, je ne regrettes pas mes 20 années d'agriculteurs mais quand je vois le prix qu'en a payé ma mère je me dis qu'elle aurait sans doute eu une plus belle retraite si je n'avais pas repris la ferme.
Ven 5 Aoû 2016 08:47 #79
Dairy, j'ai un voisin qui a longtemps été fier de dire qu'il n'était jamais parti en vacances et qu'il n'avait pas fait de voyage de noce.
Ils avaient le même quota que moi et l'ont doublé il y a 2 ou 3 ans.
Il se lève avant le soleil et se couche quand le réservoir du tracteur est vide.

Leur seul but dans la vie est de faire grossir leur ferme. Les industriels doivent se marrer d'avoir d'aussi bons petits soldats prêts à sacrifier leur vie pour produire plus.

Inutile de préciser que le fils a déjà des responsabilités chez les JA et que le père cotise à la fédé
Ven 5 Aoû 2016 08:55 #80
sylvain 57 a écrit:
Dairy, j'ai un voisin qui a longtemps été fier de dire qu'il n'était jamais parti en vacances et qu'il n'avait pas fait de voyage de noce.
Ils avaient le même quota que moi et l'ont doublé il y a 2 ou 3 ans.
Il se lève avant le soleil et se couche quand le réservoir du tracteur est vide.

Leur seul but dans la vie est de faire grossir leur ferme. Les industriels doivent se marrer d'avoir d'aussi bons petits soldats prêts à sacrifier leur vie pour produire plus.

Inutile de préciser que le fils a déjà des responsabilités chez les JA et que le père cotise à la fédé

rassure toi, j'en connais aussi moi je les plains pas!!!

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut