L agriculture a t elle encore un avenir ?

Ouvert par ceres, 06 juillet 2016

Lun 14 Oct 2019 14:17 #441
on n en bat s ils sont encore sur la première marche du podium de la productivité :byec cette vidéo était là pour démontrer que même une agriculture productive ne nourrissait pas son homme :copainp
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Ven 18 Oct 2019 09:31 #444
Rien de bien nouveau avec tes liens tacyst, et oui on peut faire dire ce que l'on veut aux chiffres.
Une chose de sûre, tant que les étals des rayons d'alimentation sont garnis, il n'y aura personne pour s'occuper et réfléchir sérieusement à l'avenir de l'agriculture...
Ven 18 Oct 2019 10:10 #445
si ,rien qu'inventer des trucs pour la démolir parce que les rayons sont trop pleins justement
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 19 Oct 2019 14:59 #447
Politiques , FNSEA , Coop de France, Crédit Agricole , ANIA ,UIPP , INRA , les InterPro etc ... savaient parfaitement et depuis trés longtemps dans quel mur ils emmenaient les agriculteurs et le plan social ''á sec'' est orchestré en toute impunité.

AGRICULTURES DE FIRME : FINANCIARISATIONS, ÉVICTIONS ET DÉLOCALISATION ( 2013)
https://www.canal-u.tv/video/ehess/agricultures_de_firme_financiarisations_evictions_et_delocalisation.13466
Sous l'influence de la globalisation, de la financiarisation et des évolutions technologiques, une agriculture de firme se développe sous des formes organisationnelles nouvelles, qui reposent notamment sur la multiplicité des unités de prise de décision et sur la mobilisation conséquente de ressources matérielles et immatérielles d'origine non agricole.

Au-delà des approches journalistiques qui se focalisent souvent sur des manifestations les plus extrêmes, de nombreuses questions demeurent : du Nord au Sud qui sont les acteurs de ces agricultures ? Quelle place occupent respectivement les producteurs et les salariés agricoles ? Quelles questions se posent aujourd'hui le monde agricole ?

Avec Gérard Chouquer (CNRS), François Purseigle (ENSAT-INP), Jean-Louis Rastoin (SupAgro, directeur de la chaire Unesco en Alimentation du monde), Bruno Villaba (Sciences Po Lille).



http://www.editions.ehess.fr/revues/numero/les-agricultures-de-firme/
Les « agricultures de firme », et, plus particulièrement, l'évolution de l’exercice de l’activité agricole, de son organisation et de sa gestion, vont-elles transformer l’agriculture mondiale ?
Ce numéro vise à rendre compte ici d'une forme d’agriculture encore impensée par la communauté des ruralistes. Le développement de structures hautement
capitalistiques sur le marché des matières premières agricoles, l’émergence de nouveaux statuts juridiques relatifs aux catégories d’exploitations et l’arrivée, sur la scène agricole, d’acteurs étrangers au secteur témoignent en effet d’une rupture avec le modèle familial traditionnel consacré par les grandes politiques de la seconde moitié du XXe siècle.
À l’échelle de la planète et parallèlement à une agriculture familiale « sociétaire » abstraite apparaissent des agricultures de firme complexes portées par
des investisseurs qui cherchent à sécuriser leurs approvisionnements en matières premières agricoles et/ou à maximiser leurs placements financiers.
Ces agricultures reposent notamment sur la multiplicité des prises de décision et sur une mobilisation forte de ressources matérielles et immatérielles
d’origine non agricole.
De la France à l’Indonésie, l’Argentine, l’Afrique du Sud et la Chine en passant par l’Europe centrale et la Russie, les textes réunis dans ce volume montrent que des formes d’intervention, globales et mondialisées, modifient en profondeur les agricultures nationales.
Sam 19 Oct 2019 20:38 #449
pv 53 a écrit:
merci a france television qui apporte chaque semaine sa petite part.......

https://www.plusbellelavie.fr/videos/10 ... Y4811D5tuk



perso j'ai laisser un commentaire en dessous du premier article de cette page . Je vous invite à en faire autant .C'est en ne faisant rien qu'ils se permettent de tout faire !
https://www.facebook.com/PlussBelleeLaa ... on_generic
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 19 Oct 2019 21:01 #450
Miloux11 a écrit:
Politiques , FNSEA , Coop de France, Crédit Agricole , ANIA ,UIPP , INRA , les InterPro etc ... savaient parfaitement et depuis trés longtemps dans quel mur ils emmenaient les agriculteurs et le plan social ''á sec'' est orchestré en toute impunité.

AGRICULTURES DE FIRME : FINANCIARISATIONS, ÉVICTIONS ET DÉLOCALISATION ( 2013)
https://www.canal-u.tv/video/ehess/agricultures_de_firme_financiarisations_evictions_et_delocalisation.13466
Sous l'influence de la globalisation, de la financiarisation et des évolutions technologiques, une agriculture de firme se développe sous des formes organisationnelles nouvelles, qui reposent notamment sur la multiplicité des unités de prise de décision et sur la mobilisation conséquente de ressources matérielles et immatérielles d'origine non agricole.

Au-delà des approches journalistiques qui se focalisent souvent sur des manifestations les plus extrêmes, de nombreuses questions demeurent : du Nord au Sud qui sont les acteurs de ces agricultures ? Quelle place occupent respectivement les producteurs et les salariés agricoles ? Quelles questions se posent aujourd'hui le monde agricole ?

Avec Gérard Chouquer (CNRS), François Purseigle (ENSAT-INP), Jean-Louis Rastoin (SupAgro, directeur de la chaire Unesco en Alimentation du monde), Bruno Villaba (Sciences Po Lille).



http://www.editions.ehess.fr/revues/numero/les-agricultures-de-firme/
Les « agricultures de firme », et, plus particulièrement, l'évolution de l’exercice de l’activité agricole, de son organisation et de sa gestion, vont-elles transformer l’agriculture mondiale ?
Ce numéro vise à rendre compte ici d'une forme d’agriculture encore impensée par la communauté des ruralistes. Le développement de structures hautement
capitalistiques sur le marché des matières premières agricoles, l’émergence de nouveaux statuts juridiques relatifs aux catégories d’exploitations et l’arrivée, sur la scène agricole, d’acteurs étrangers au secteur témoignent en effet d’une rupture avec le modèle familial traditionnel consacré par les grandes politiques de la seconde moitié du XXe siècle.
À l’échelle de la planète et parallèlement à une agriculture familiale « sociétaire » abstraite apparaissent des agricultures de firme complexes portées par
des investisseurs qui cherchent à sécuriser leurs approvisionnements en matières premières agricoles et/ou à maximiser leurs placements financiers.
Ces agricultures reposent notamment sur la multiplicité des prises de décision et sur une mobilisation forte de ressources matérielles et immatérielles
d’origine non agricole.
De la France à l’Indonésie, l’Argentine, l’Afrique du Sud et la Chine en passant par l’Europe centrale et la Russie, les textes réunis dans ce volume montrent que des formes d’intervention, globales et mondialisées, modifient en profondeur les agricultures nationales.

Ce sont les meme qui ont débattu dans les assises de l'agriculture à Rennes pour parler avenir de l'agriculture dans 20 ans;
Et le président d'agrial et coop de France ,toujours la meme rangaine,on n'est pas competitif.

Messieurs de coop de France si vous voulez améliorer votre competitivité
1 Baissez les rémunération des présidents de coop
2 Diminuez vos charges de personnel ( trop de masse salariale par rapport au CA)
3 Diminuez les marges sur vos appro,ben oui le probleme c'est la distorsion de concurrence sur les appros trop chers chez nous qui baissent la competitivité.
Alors il est plus facile de rejeter la faute sur les agriculteurs qu'ils doivent toujours en faire plus sans rémunération parfois,il serait tant que ce petit monde pense à s'adapter aussi;
Dim 20 Oct 2019 23:23 #451
:eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap
steph72 a écrit:
Miloux11 a écrit:
Politiques , FNSEA , Coop de France, Crédit Agricole , ANIA ,UIPP , INRA , les InterPro etc ... savaient parfaitement et depuis trés longtemps dans quel mur ils emmenaient les agriculteurs et le plan social ''á sec'' est orchestré en toute impunité.

AGRICULTURES DE FIRME : FINANCIARISATIONS, ÉVICTIONS ET DÉLOCALISATION ( 2013)
https://www.canal-u.tv/video/ehess/agricultures_de_firme_financiarisations_evictions_et_delocalisation.13466
Sous l'influence de la globalisation, de la financiarisation et des évolutions technologiques, une agriculture de firme se développe sous des formes organisationnelles nouvelles, qui reposent notamment sur la multiplicité des unités de prise de décision et sur la mobilisation conséquente de ressources matérielles et immatérielles d'origine non agricole.

Au-delà des approches journalistiques qui se focalisent souvent sur des manifestations les plus extrêmes, de nombreuses questions demeurent : du Nord au Sud qui sont les acteurs de ces agricultures ? Quelle place occupent respectivement les producteurs et les salariés agricoles ? Quelles questions se posent aujourd'hui le monde agricole ?

Avec Gérard Chouquer (CNRS), François Purseigle (ENSAT-INP), Jean-Louis Rastoin (SupAgro, directeur de la chaire Unesco en Alimentation du monde), Bruno Villaba (Sciences Po Lille).



http://www.editions.ehess.fr/revues/numero/les-agricultures-de-firme/
Les « agricultures de firme », et, plus particulièrement, l'évolution de l’exercice de l’activité agricole, de son organisation et de sa gestion, vont-elles transformer l’agriculture mondiale ?
Ce numéro vise à rendre compte ici d'une forme d’agriculture encore impensée par la communauté des ruralistes. Le développement de structures hautement
capitalistiques sur le marché des matières premières agricoles, l’émergence de nouveaux statuts juridiques relatifs aux catégories d’exploitations et l’arrivée, sur la scène agricole, d’acteurs étrangers au secteur témoignent en effet d’une rupture avec le modèle familial traditionnel consacré par les grandes politiques de la seconde moitié du XXe siècle.
À l’échelle de la planète et parallèlement à une agriculture familiale « sociétaire » abstraite apparaissent des agricultures de firme complexes portées par
des investisseurs qui cherchent à sécuriser leurs approvisionnements en matières premières agricoles et/ou à maximiser leurs placements financiers.
Ces agricultures reposent notamment sur la multiplicité des prises de décision et sur une mobilisation forte de ressources matérielles et immatérielles
d’origine non agricole.
De la France à l’Indonésie, l’Argentine, l’Afrique du Sud et la Chine en passant par l’Europe centrale et la Russie, les textes réunis dans ce volume montrent que des formes d’intervention, globales et mondialisées, modifient en profondeur les agricultures nationales.

Ce sont les meme qui ont débattu dans les assises de l'agriculture à Rennes pour parler avenir de l'agriculture dans 20 ans;
Et le président d'agrial et coop de France ,toujours la meme rangaine,on n'est pas competitif.

Messieurs de coop de France si vous voulez améliorer votre competitivité
1 Baissez les rémunération des présidents de coop
2 Diminuez vos charges de personnel ( trop de masse salariale par rapport au CA)
3 Diminuez les marges sur vos appro,ben oui le probleme c'est la distorsion de concurrence sur les appros trop chers chez nous qui baissent la competitivité.
Alors il est plus facile de rejeter la faute sur les agriculteurs qu'ils doivent toujours en faire plus sans rémunération parfois,il serait tant que ce petit monde pense à s'adapter aussi;
Lun 21 Oct 2019 01:19 #452
Que j'aime a faire connaître un nombre utile
3 14 1 5 9 2 6 5
Lun 21 Oct 2019 01:30 #453
Ananlogique a écrit:


Que j'aime a faire connaître un nombre utile
3 14 1 5 9 2 6 5
Jeu 24 Oct 2019 13:52 #454
https://reporterre.net/L-agribashing-une-fable-qui-freine-l-indispensable-evolution-de-l-agriculture

On aurais pu aussi faire un article titré "agribashing, quand C.Lambert transforme ses troupes en Caliméro, histoire d'essayer de gagner son élection" ("intérimaire un jour, intérimaire toujours")

Ça me troue le c.. cette histoire d'agribashing. P....n, les laitiers ça fait 5 ans que l'on manifeste, proteste,..., on doit y passer tous les ans? On n'a que ça à foutre? Le truc le plus grave aujourd'hui c'est une bande ZNT?
Ils étaient où quand on c'est vu restreindre les périmètres d'épandage des matières organiques? Et c'est cancérigène?
Même pas!!!!

Ce qui me tue, au propre comme au figuré c'est tous ceux qui se gavent sur mon dos (et je ne parle pas du para agri), non je parle de la transfo/distri/fabricants de matos/vendeurs de produits diverses et variés.
Manu c'est de plus en plus gros, un géant qui n'a rien à envier à Rockfeller, les coops pareils, des monstres qui grossissent "pour notre bien", :eusa_liar mais on n'en voit quoi? :?
Que dalle!!!
J'ai racheter celui ci, celui là, pour le déboucher chinois, l'export,... (blablabla) :blase
Et quand tu quittes ta que dalle, rien nada, quetchi,..;surtout si tu oublies de leur réclamer :itsnot :eusa_wall
N'importe quel actionnaire de n'importe quelle boutique cotée il touche plus en revendant quand ça été bien gèré
Les fab de matos, pareil :colere
La plupart des outils ont été inventé y a 20 ans (comme le vario par ex), robot de traite pareil,...alors on nous facture quoi???
Rien, juste se faire pomper... notre fric, putain de vampires :malade

Et ces gros c..s de la distri,
Juste bon à te pourrir le paysage avec leurs centres commerciaux hyper moches qui niquent de la terre agricole en bordure des grands villes en même temps qu'ils te défoncent le centre ville

Apperement tout le monde s'envoit en l'air en enfilant de l'agri (mais pas que),..;et nous??
Ben on proteste pour un manque de capotes et l'absence de teste sidaique :eusa_wall
Jeu 24 Oct 2019 16:21 #455
un monsieur anti FNSEA qui refuse de comprendre l'agribashing . Ca me saoule ce genre de personne qui passe leur temps à ne pas voir l'évidence pour attaquer la fnsea . Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre de leur combat inter syndicale merde . Ils attendent quoi pour ouvrir les yeux ? Qu'il y a un mort dans la profession , un éleveur , une personne qui traite son champs ... Comme en amérique , en angleterre contre un éleveur décédé , un directeur d'abattoir torturer ?
Celui qui ne voit pas l'agribashing qu'il demande une paire de lunettes au père noêL . IL EN A GRANDEMENT BESOIN .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 25 Oct 2019 12:55 #456
tacyst a écrit:
https://reporterre.net/L-agribashing-une-fable-qui-freine-l-indispensable-evolution-de-l-agriculture

On aurais pu aussi faire un article titré "agribashing, quand C.Lambert transforme ses troupes en Caliméro, histoire d'essayer de gagner son élection" ("intérimaire un jour, intérimaire toujours")

Ça me troue le c.. cette histoire d'agribashing. P....n, les laitiers ça fait 5 ans que l'on manifeste, proteste,..., on doit y passer tous les ans? On n'a que ça à foutre? Le truc le plus grave aujourd'hui c'est une bande ZNT?
Ils étaient où quand on c'est vu restreindre les périmètres d'épandage des matières organiques? Et c'est cancérigène?
Même pas!!!!

Ce qui me tue, au propre comme au figuré c'est tous ceux qui se gavent sur mon dos (et je ne parle pas du para agri), non je parle de la transfo/distri/fabricants de matos/vendeurs de produits diverses et variés.
Manu c'est de plus en plus gros, un géant qui n'a rien à envier à Rockfeller, les coops pareils, des monstres qui grossissent "pour notre bien", :eusa_liar mais on n'en voit quoi? :?
Que dalle!!!
J'ai racheter celui ci, celui là, pour le déboucher chinois, l'export,... (blablabla) :blase
Et quand tu quittes ta que dalle, rien nada, quetchi,..;surtout si tu oublies de leur réclamer :itsnot :eusa_wall
N'importe quel actionnaire de n'importe quelle boutique cotée il touche plus en revendant quand ça été bien gèré
Les fab de matos, pareil :colere
La plupart des outils ont été inventé y a 20 ans (comme le vario par ex), robot de traite pareil,...alors on nous facture quoi???
Rien, juste se faire pomper... notre fric, putain de vampires :malade

Et ces gros c..s de la distri,
Juste bon à te pourrir le paysage avec leurs centres commerciaux hyper moches qui niquent de la terre agricole en bordure des grands villes en même temps qu'ils te défoncent le centre ville

Apperement tout le monde s'envoit en l'air en enfilant de l'agri (mais pas que),..;et nous??
Ben on proteste pour un manque de capotes et l'absence de teste sidaique :eusa_wall
à un moment faudra finir par remettre tes compétences en cause , c est bien d accuser les autres de tous nos malheurs , mais faut bien ce dire qu ils ne sont pas les seuls responsables ....l élevage c est un métier et la réussite ne dépend pas exclusivement du prix final .
Ven 25 Oct 2019 14:01 #458
rebelle a écrit:
tacyst a écrit:
https://reporterre.net/L-agribashing-une-fable-qui-freine-l-indispensable-evolution-de-l-agriculture

On aurais pu aussi faire un article titré "agribashing, quand C.Lambert transforme ses troupes en Caliméro, histoire d'essayer de gagner son élection" ("intérimaire un jour, intérimaire toujours")

Ça me troue le c.. cette histoire d'agribashing. P....n, les laitiers ça fait 5 ans que l'on manifeste, proteste,..., on doit y passer tous les ans? On n'a que ça à foutre? Le truc le plus grave aujourd'hui c'est une bande ZNT?
Ils étaient où quand on c'est vu restreindre les périmètres d'épandage des matières organiques? Et c'est cancérigène?
Même pas!!!!

Ce qui me tue, au propre comme au figuré c'est tous ceux qui se gavent sur mon dos (et je ne parle pas du para agri), non je parle de la transfo/distri/fabricants de matos/vendeurs de produits diverses et variés.
Manu c'est de plus en plus gros, un géant qui n'a rien à envier à Rockfeller, les coops pareils, des monstres qui grossissent "pour notre bien", :eusa_liar mais on n'en voit quoi? :?
Que dalle!!!
J'ai racheter celui ci, celui là, pour le déboucher chinois, l'export,... (blablabla) :blase
Et quand tu quittes ta que dalle, rien nada, quetchi,..;surtout si tu oublies de leur réclamer :itsnot :eusa_wall
N'importe quel actionnaire de n'importe quelle boutique cotée il touche plus en revendant quand ça été bien gèré
Les fab de matos, pareil :colere
La plupart des outils ont été inventé y a 20 ans (comme le vario par ex), robot de traite pareil,...alors on nous facture quoi???
Rien, juste se faire pomper... notre fric, putain de vampires :malade

Et ces gros c..s de la distri,
Juste bon à te pourrir le paysage avec leurs centres commerciaux hyper moches qui niquent de la terre agricole en bordure des grands villes en même temps qu'ils te défoncent le centre ville

Apperement tout le monde s'envoit en l'air en enfilant de l'agri (mais pas que),..;et nous??
Ben on proteste pour un manque de capotes et l'absence de teste sidaique :eusa_wall
à un moment faudra finir par remettre tes compétences en cause , c est bien d accuser les autres de tous nos malheurs , mais faut bien ce dire qu ils ne sont pas les seuls responsables ....l élevage c est un métier et la réussite ne dépend pas exclusivement du prix final .

Faire la leçon de moral à tacyst,il a autant de compétence que toi dans ce métier.
Pour etre la aujourd'hui il en faut !

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut