L agriculture a t elle encore un avenir ?

Ouvert par ceres, 06 juillet 2016

Dim 1 Sep 2019 10:45 #422
sledoare a écrit:
Vous connaissez Bruno Lecomte ? Il a réalisé de nombreuses vidéos sur la réintroduction du loup, très bien documentées. Il réalise ici un essai sur "La financiarisation de l'environnement" ou "comment gagner de l'argent avec le ré-ensauvagement ?" 7 mn, pédagogique et je vous garantie que ça fout froid dans le dos...
https://youtu.be/UbTFetVG9OY



https://www.pleinchamp.com/gestion-de-l ... une-camera
Dim 1 Sep 2019 17:55 #423
marisa29 a écrit:
sledoare a écrit:
Vous connaissez Bruno Lecomte ? Il a réalisé de nombreuses vidéos sur la réintroduction du loup, très bien documentées. Il réalise ici un essai sur "La financiarisation de l'environnement" ou "comment gagner de l'argent avec le ré-ensauvagement ?" 7 mn, pédagogique et je vous garantie que ça fout froid dans le dos...




https://www.pleinchamp.com/gestion-de-l ... une-camera

Ré-ensauvagement et propagande :

Lun 2 Sep 2019 09:27 #424
Dim 8 Sep 2019 19:37 #426
Pour que l'agriculture ait un avenir, il faut lui en donner un plutôt que de l'abandonner aux industriels de l'agro-chimie ou de laisser les néo ruraux réinventer une agronomie inspirée par la Bio diversité et le recyclage vertueux.
En Californie une Start-Up menée par un couple de néophytes a transformé une friche , ferme en voie de désertification en jardin d'éden ... une expérimentation durable depuis plus de huit ans ... non sans difficultés mais étonnante. Entre Biodynamie et agro-chimie y aurait il une voie médiane ?
https://www.apricotlanefarms.com/get-involved/visit-the-farm/

Comme toute autre start-up, les Chesters ont réuni des capitaux auprès d'un investisseur pour financer cette nouvelle entreprise. «Nous avons trouvé quelqu'un qui avait la même vision et qui était réaliste en ce qui concerne les retours - ils ne viendront pas de si tôt», dit-il, oubliant leurs vergers, qui ont mis trois ans à passer de conventionnel à biologique.

«Avec l'agriculture, les choses bougent plus lentement, en harmonie avec la nature. Vous ne pouvez pas vraiment accélérer cela. Et cela rend la tâche plus difficile en tant qu’entreprise », poursuit-il.

Les deux sourient au son du mot "durable", arguant que ce n'est pas vraiment un terme exact pour l'agriculture, étant donné que l'agriculture n'a pas été durable ces dernières années. Ils préfèrent "régénératif", un terme qui évoque l'agriculture de la vieille école.

«Nous appelons cela l'agriculture de restauration, parce que nous revenons à un point où le sol était riche et où il était possible de cultiver», explique Molly, qui était chef privé chez des clients à Los Angeles avant de déménager à la ferme.

Au cours des quatre dernières années, le duo a expérimenté différentes variétés pour trouver ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Un processus, note-t-il, prend du temps et coûte cher. Aujourd'hui, la ferme produit un mélange éclectique de kumquats aux noix de macadamia en passant par les goyaves et les pêches. Ce sont des offres uniques, étant donné que leurs voisins se concentrent sur les avocats et les agrumes.


«Ce n'est pas comme les autres entreprises, où vous pouvez obtenir une réponse d'un expert. En agriculture, vous devez utiliser votre propre instinct », explique John. «Chaque fois que nous avions besoin d'aide, nous avons demandé à nos mentors et à nos amis, mais nous avons eu tellement de réponses différentes. C'est à ce moment-là que nous avons compris que vous deviez faire attention à la nature et le résoudre vous-même. "

Selon Demeter USA, l’agence responsable de la certification des fermes biodynamiques, Apricot Lane Farms est le seul du comté de Ventura à obtenir cette certification. Le comté de Ventura est une immense ceinture agricole réputée pour ses fraises, ses citrons et ses avocats. la région a produit plus de 2 milliards de dollars de légumes, de fruits et de noix en 2014.
https://www.huffpost.com/entry/apricot-lane-farms-transformation_n_57608788e4b09c926cfd7fd2

Dim 8 Sep 2019 19:53 #427
Miloux11 a écrit:
Pour que l'agriculture ai un avenir, il faut lui en donner un plutôt que de l'abandonner aux industriels de l'agro-chimie ou de laisser les néo ruraux réinventer une agronomie inspirée par la Bio diversité et le recyclage vertueux.
En Californie une Start-Up menée par un couple de néophytes a transformé une ferme en voie de désertification en jardin d'éden ... une expérimentation qui durable depuis plus de huit ans ... non sans difficultés mais étonnante.
https://www.apricotlanefarms.com/get-involved/visit-the-farm/

Comme toute autre start-up, les Chesters ont réuni des capitaux auprès d'un investisseur pour financer cette nouvelle entreprise. «Nous avons trouvé quelqu'un qui avait la même vision et qui était réaliste en ce qui concerne les retours - ils ne viendront pas de si tôt», dit-il, oubliant leurs vergers, qui ont mis trois ans à passer de conventionnel à biologique.

«Avec l'agriculture, les choses bougent plus lentement, en harmonie avec la nature. Vous ne pouvez pas vraiment accélérer cela. Et cela rend la tâche plus difficile en tant qu’entreprise », poursuit-il.

Les deux sourient au son du mot "durable", arguant que ce n'est pas vraiment un terme exact pour l'agriculture, étant donné que l'agriculture n'a pas été durable ces dernières années. Ils préfèrent "régénératif", un terme qui évoque l'agriculture de la vieille école.

«Nous appelons cela l'agriculture de restauration, parce que nous revenons à un point où le sol était riche et où il était possible de cultiver», explique Molly, qui était chef privé chez des clients à Los Angeles avant de déménager à la ferme.

Au cours des quatre dernières années, le duo a expérimenté différentes variétés pour trouver ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Un processus, note-t-il, prend du temps et coûte cher. Aujourd'hui, la ferme produit un mélange éclectique de kumquats aux noix de macadamia en passant par les goyaves et les pêches. Ce sont des offres uniques, étant donné que leurs voisins se concentrent sur les avocats et les agrumes.


«Ce n'est pas comme les autres entreprises, où vous pouvez obtenir une réponse d'un expert. En agriculture, vous devez utiliser votre propre instinct », explique John. «Chaque fois que nous avions besoin d'aide, nous avons demandé à nos mentors et à nos amis, mais nous avons eu tellement de réponses différentes. C'est à ce moment-là que nous avons compris que vous deviez faire attention à la nature et le résoudre vous-même. "

Selon Demeter USA, l’agence responsable de la certification des fermes biodynamiques, Apricot Lane Farms est le seul du comté de Ventura à obtenir cette certification. Le comté de Ventura est une immense ceinture agricole réputée pour ses fraises, ses citrons et ses avocats. la région a produit plus de 2 milliards de dollars de légumes, de fruits et de noix en 2014.

Image
c est vrai que nous les paysans de base ,agriculteurs depuis des décennies (et toujours pas agridif)on y connait rien
, il y a toujours l exemple des gus qui ont découvert l eau tiède la semaine passée et qui vont nous dire qu ils sont bien plus capable que nous ..... :lol: depuis une trentaine d année on en a vu passer un paquet de ces surdoués ,et qui ont quitté depuis un bon moment le métier ... :clinoeil
Ven 4 Oct 2019 13:58 #429
Voyons voir d'ou il sort Ce jeune homme de 27 ans, dont une partie de sa famille vit aux Fourgs, est détenteur d’un master en biosynthétique obtenu à l’université Paris-Saclay.
Les Fourgs banlieue de Pontarlier :read il a donc grandi dans les effluves du suisse SYNGENTA / Bâle
https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/formation/doctorat/interfaces#l-ecole-doctorale
Une unité de production d'éléments biologiques de synthèse pour faire des aliments sous environnement clos contrôlé ca s'appelle une usine pas une ferme á ma connaissance . C'est juste pousser au bout la logique de la culture menacée par les bio-agresseurs et ravageurs que nous a vendu l'industrie de la ''Protection des Plantes''depuis 50 ans, pour éliminer la ferme et les paysans du paysage sauvage rêvé par les vegans et les biotechnologues de la silicon vallée qui veulent nous fourguer aussi leurs steaks de synthèse au gout d'antan j'imagine. La boucle se boucle et le serpent se mord la queue .
:gene
http://www.uipp.org/Qui-sommes-nous/Nos-missions-et-demarches-de-progres
Ven 4 Oct 2019 19:20 #431
tacyst a écrit:
les vieux ,z ont qu à les achever à coups de pelle ,ils gagneront du temps ,pour que ma petite exploitation puisse aider à installer un malheureux p'tit jeune dont le pauvre papa exploite déjà 200 ha ....
pi c est comme dab du gros barintin , les fils à papa vont directement traiter avec les proprios non exploitant , ton corps de ferme de merde et ta baraque tu te les garderas, parce que t as rien à négocier,.....
ça fait quarante,ans qu ils racontent les mêmes conneries ,qu on va aider la petite ferme familiale ; mais que ça se joue en dessous de table et copinage à la safer et compagnie ....
Ven 4 Oct 2019 19:46 #432
rebelle a écrit:
tacyst a écrit:
...
ça fait quarante,ans qu ils racontent les mêmes conneries ,qu on va aider la petite ferme familiale ; mais que ça se joue en dessous de table et copinage à la safer et compagnie ....

ca fait aussi 40 ans qu'on a les mémés copains autour des tables ou ca se décide á la Safer et compagnie.
:amis
On a les syndicats et les élus qu'on mérite :aie
Ven 4 Oct 2019 20:48 #433
Miloux11 a écrit:
rebelle a écrit:
...
ça fait quarante,ans qu ils racontent les mêmes conneries ,qu on va aider la petite ferme familiale ; mais que ça se joue en dessous de table et copinage à la safer et compagnie ....

ca fait aussi 40 ans qu'on a les mémés copains autour des tables ou ca se décide á la Safer et compagnie.
:amis
On a les syndicats et les élus qu'on mérite :aie
ouais .....tu en es encore à croire que c est l étiquette qui fait la qualité du produit :lol: bin non , c est une question de classe sociale ,si t'as pas au minimum une benne deux essieus voir trois,avec le 200 ch devant ,manman qui roule en q7 ,avoir porté des culottes en soie dès le plus jeune âge ,t es plus bon à rien , t as raté ta vie ....tu circules y a rien pour toi ....
Mar 8 Oct 2019 23:36 #434
Sam 12 Oct 2019 21:35 #435
Sam 12 Oct 2019 21:44 #436
Lun 14 Oct 2019 11:59 #437
rebelle a écrit:
tacyst a écrit:
les vieux ,z ont qu à les achever à coups de pelle ,ils gagneront du temps ,pour que ma petite exploitation puisse aider à installer un malheureux p'tit jeune dont le pauvre papa exploite déjà 200 ha ....
pi c est comme dab du gros barintin , les fils à papa vont directement traiter avec les proprios non exploitant , ton corps de ferme de merde et ta baraque tu te les garderas, parce que t as rien à négocier,.....
ça fait quarante,ans qu ils racontent les mêmes conneries ,qu on va aider la petite ferme familiale ; mais que ça se joue en dessous de table et copinage à la safer et compagnie ....


très bien dit, malheureusement tout cela est bien caché y compris par les médias qui font pourtant beaucoup de reportages sur l'agriculture.
Lun 14 Oct 2019 12:00 #438
ceres a écrit:

il y a de quoi reflechir .Ils font partie des agro les plus techniques et les plus productifs et pourtant ils doivent avoir un autre travail pour avoir un salaire .Et c est vraiement le reve s il faut bosser plus de 50 ans pour pouvoir avoir une retraite :gene si c est ca l avenir



Humm, ce reportage date de 1997 !
Lun 14 Oct 2019 13:11 #439
et ???...
quelque chose a changé ?
je dirais même que ca a empiré
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Lun 14 Oct 2019 13:28 #440
msf a écrit:
ceres a écrit:

il y a de quoi reflechir .Ils font partie des agro les plus techniques et les plus productifs et pourtant ils doivent avoir un autre travail pour avoir un salaire .Et c est vraiement le reve s il faut bosser plus de 50 ans pour pouvoir avoir une retraite :gene si c est ca l avenir



Humm, ce reportage date de 1997 !


en 20 ans sont ils toujours les plus productifs et les plus techniques ? En plus ils sont américains.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut