L agriculture a t elle encore un avenir ?

Ouvert par ceres, 06 juillet 2016

Mar 11 Juin 2019 20:39 #361
lilo35 a écrit:
vous avez tous les deux raison

le problème c'est qu'il y a toujours quelqu'un pour produire a moins chère que toi

et électoralement on es pin up donc
et en plus nous sommes des pollueurs
donc une catégorie a elimine


:ausa_drool "électoralement on es pin up donc
des pin up....on attirerait franchement du monde
pinuts.... même avec du sel ....tout juste à l'apero :byec
Mar 11 Juin 2019 22:40 #362
Xavier au delà de l'humour bienvenue ou pas au vu de la situation, on est juste la minorité invisible, de surcroît bouc émissaire.
Comme l'a déjà trop bien expliquer Monique il y a un bon moment, coupable de surcroît d'avoir aussi évolué avec son temps, ne répondant plus à une agriculture fantasmé et le pense t'on facilement par la même expiatoire pour toutes les dérives du citoyen lambda.
Mer 12 Juin 2019 00:01 #363
bien d'accord sur le fond
et tu remarqueras que l'humour était facile....et que si tu le prends au segond degré il ne fait que confirmer le fond
Mer 12 Juin 2019 10:10 #364
pas mal l'avenir….à avoir vu l'article sur les vaches à 4000l ...ouaahh! à tomber sur le cul non? :dingue .

Malgré tout cela me plait et ça fait comme une bonne paire de claque dans la gueule de certains...Bon d'accord ce n'est pas transposable partout mais leur stratégie évoque que du "bon sens". Ouai c'est quoi déjà , donnez du sens à sa vie ? EUUUH ben euh non non la vie n'a qu'un sens....

Bon vous voyez pas le panneau qui arrive là,? Vous voyez lequel ,?
Mer 12 Juin 2019 10:13 #365
Si je puis me permettre, je viens de lire le dernier numéro de Science et vie "Guerre et Histoire" (N°49-juin 2019) sur les causes de la débâcle de juin 1940,
Très intéressant et je crois que les mêmes maux frappent l'agriculture hexagonale:" pas de stratégie mais des tergiversations au grès des politiques ("ils répondent avant tout à des impératifs de politique intérieure, de conformité à des représentations culturelles et de compatibilité avec la culture institutionnelle de l'armée (agriculture))
Mer 12 Juin 2019 20:52 #366
si de nouvelles normes sont pondues , vous saurez par qui et pourquoi !

https://infoguerre.fr/2019/06/l214-clea ... oguerre%29
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 13 Juin 2019 13:33 #367
garnier a écrit:
pas mal l'avenir….à avoir vu l'article sur les vaches à 4000l ...ouaahh! à tomber sur le cul non? :dingue .

ouais de l enfumage ....du vélage de printemps et du paturage dynamique .....des pics de lactation à 22 litres cherchez l erreur ..... :lol: :lol:
Jeu 13 Juin 2019 13:39 #368
mono44 a écrit:
si de nouvelles normes sont pondues , vous saurez par qui et pourquoi !

https://infoguerre.fr/2019/06/l214-clea ... oguerre%29
il y en a certains qui ont mis longtemps à assimiler l abolition de l esclavage ....plus de 150 ans plus tard d autres ont bien des difficultés à admettre que des consommateurs se préoccupent de la condition animale, en détournant de leur alimentation les denrées d origine animale ....il va bien falloir finir par vous adapter :dingue
Jeu 13 Juin 2019 15:05 #369
Tu es un comique. Tu ne te sens pas concerné en tant que producteur (esclavagiste pour les vegans) de lait ?.comme tu utilises le même langage, tu peux aussi nous parler du viol procreatif de tes vaches ?? :hihi :byet :mdr
Un jour il va falloir mettre les cartes sur table plutôt que laisser raconter n importe quoi.
D un côté 8 ou 9 milliards d humains a nourrir et de l autre coté des pressions pour du bio ( rendement divisé)suppression de l élevage + les lubies de différents groupes....pas fini d avoir des famines :cache
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 13 Juin 2019 15:37 #370
ceres a écrit:
Tu es un comique. Tu ne te sens pas concerné en tant que producteur (esclavagiste pour les vegans) de lait ?.comme tu utilises le même langage, tu peux aussi nous parler du viol procreatif de tes vaches ?? :hihi :byet :mdr
Un jour il va falloir mettre les cartes sur table plutôt que laisser raconter n importe quoi.
D un côté 8 ou 9 milliards d humains a nourrir et de l autre coté des pressions pour du bio ( rendement divisé)suppression de l élevage + les lubies de différents groupes....pas fini d avoir des famines :cache
je vends ce qui s achéte ,quand ça ne s achètera plus , je n en produirais plus ..... :dingue .....pour l avenir ???faudra bien contrôler la démographie ,la faim en est un bon moyen
vos êtes dans la démarche du pseudo simon :lol: :lol: .....
Jeu 13 Juin 2019 16:42 #371
c'est quand même marrant rebelle , tu es comme eux tu ne sais pas lire l'article ou tu ne l'a pas lu peut-être ! Ce qui y est dit n'est pas un problème de consommation en soit mais un problème de prise de pouvoir sur l'humanité .
Aujourd'hui la guerre , dans nos pays , ne se fait pas avec des chars et des bruits de bottes pourtant à la base l'idée la même.
Si tu n'as pas le courage de tout regarder va à 4mn50

https://rutube.ru/video/a7a7e233994bb3b ... IWkBOEm78Y

Sinon la consommation repart

https://www.jeanmarcmorandini.com/artic ... apnqk8qEKM

Sinon petite question , tu ne t'inquiètes pas pour l'avenir de tes enfants à voir tout ça ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 13 Juin 2019 22:28 #372
mono44 a écrit:
c'est quand même marrant rebelle , tu es comme eux tu ne sais pas lire l'article ou tu ne l'a pas lu peut-être ! Ce qui y est dit n'est pas un problème de consommation en soit mais un problème de prise de pouvoir sur l'humanité .
Aujourd'hui la guerre , dans nos pays , ne se fait pas avec des chars et des bruits de bottes pourtant à la base l'idée la même.
Si tu n'as pas le courage de tout regarder va à 4mn50

https://rutube.ru/video/a7a7e233994bb3b ... IWkBOEm78Y

Sinon la consommation repart

https://www.jeanmarcmorandini.com/artic ... apnqk8qEKM

Sinon petite question , tu ne t'inquiètes pas pour l'avenir de tes enfants à voir tout ça ?
c est vrai que la consommation de viande repart :dingue https://www.medisite.fr/nutrition-7-millions-de-faux-steaks-haches-vendus-a-des-associations-caritatives.5515098.524222.html
Ven 14 Juin 2019 22:20 #374
Rebelle qui n'en est pas un , pour toi la célèbre citation .

Quand je disais que sans prise de conscience collective , c'était foutu !


« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 15 Juin 2019 01:33 #375
mono44 a écrit:
Rebelle qui n'en est pas un , pour toi la célèbre citation .

Quand je disais que sans prise de conscience collective , c'était foutu !


« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »
Le point Godwin est au départ une expérience faite sur des forums de discussion en ligne, au début des années 1990, avant le développement d’internet (on utilisait alors Usenet). Le créateur de la loi de Godwin, Mike Godwin, qui participe aux discussions sur ces forums, constate que de plus en plus d’utilisateurs essaient de disqualifier l’opinion d’un adversaire, par exemple sur la pertinence d’une législation, en l’assimilant à du nazisme. Hitler et le nazisme incarnent, dans le monde occidental du moins, une figure absolue du mal, un contre-exemple suprême. Or le développement de cette technique rhétorique ne permet pas de créer un environnement de discussion sain. Pire encore, tout comparer au nazisme risque de banaliser les crimes commis par les porteurs de cette idéologie. :aie
Sam 15 Juin 2019 08:52 #376
Ha ouais ! Tu es encore sur les bancs de l'école pour être aussi primaire ?
Alors attend mon petit , je vais t'expliquer que cette prose peut s'intégrer à toutes les époques .Tu connais la révolution française ? Tu connais l'inquisition ? A chaque fois qu'il y a eût génocide ou période de terreur elle peut s'appliquer .

Aujourd'hui c'est le génocide des agriculteurs .IL y en a qui veulent semer la terreur chez les éleveurs voir les mettre au bucher .

Tu vis enclos chez toi , retiré du monde ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 15 Juin 2019 10:14 #378
mono44 a écrit:
....
Tu connais l'inquisition ? A chaque fois qu'il y a eût génocide ou période de terreur elle peut s'appliquer .

Aujourd'hui c'est le génocide des agriculteurs .IL y en a qui veulent semer la terreur chez les éleveurs voir les mettre au bucher .

Au risque de me répeter, un petit conseil de lecture ''Victime des autres, bourreau de soi-même'' Guy Cormeau
... le constat pessimiste que “presque immanquablement vient un moment où, dans une vie, ça ne va plus du tout”.
Il me semble que nous rencontrons tous, à un moment ou à un autre, un sentiment de défaite intérieure. Il peut se greffer sur un événement extérieur, mais il peut aussi surgir quand tout semble aller pour le mieux. Et c’est pire, parce que l’on ne comprend pas pourquoi, subitement, on se trouve dans cet état-là. C’est comme si tout ce qui faisait notre vie avait perdu de son sens. On a le sentiment de s’être engouffré dans une impasse, de s’être construit sur du vent. L’émotion qui domine n’est pas forcément de l’ordre de la tristesse. Cela peut être de la colère, de la rage. Quoi qu’il en soit, on se retrouve dans une position de victime. Bien entendu, on peut avoir été victime d’un accident, d’une crise économique ou, bien avant cela, de parents maltraitants. Mais accuser les autres n’a rien de constructif. Une fois que l’on a dit : « C’est la faute de maman, de mon conjoint, de mon patron… », que peut-on faire ? Je crois qu’il est plus intéressant de considérer l’échec comme l’occasion d’une prise de conscience : ce qu’il peut nous révéler, c’est qu’avant d’être victime des autres, nous sommes victimes de nous-même, de notre propre fonctionnement.
La position de victime comme une stratégie de survie. Contre quel danger ?
Contre le personnage que l’on se crée inconsciemment, en réaction aux heurts de l’existence, pour se protéger de la perte d’estime. ..La stratégie de la victime est donc une stratégie de soumission qui repose sur une estime de soi défaillante, sur l’intime conviction de ne pas mériter mieux. La victime, c’est l’éternel enfant qui attend tout de ses parents, l’adulte qui attend tout de son conjoint ou de son patron, le patient qui attend tout de son thérapeute. L’autre est investi comme sauveur. C’est à lui d’apporter l’amour ou la reconnaissance qui nous manque. A la longue, c’est un jeu où l’on se perd. Et pourtant, il n’est pas aisé d’y renoncer, parce qu’il apporte des gratifications : tant que je m’en remets à l’autre, je n’ai pas à me blâmer pour mes propres souffrances, je n’ai pas à me prendre en main.

Extraits dirigés de https://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Epanouissement/Interviews/Guy-Corneau-Commencons-par-faire-la-paix-avec-nous-meme
Sam 15 Juin 2019 10:27 #379
ouha un coup de psychanalise maintenant ? Décidément aujourd'hui .

Je ne me considère pas en échec , ni une victime . Je n'ai pas de rage ou de colère simplement une désolation de voir la société en cet état .
Déjà expliqué , je suis très spirituelle et me suis penchée depuis longtemps sur tout ce qui relie historie de l'humanité et histoire religieuse . Au départ je en voulais pas croire que tout ce qui y était dit était vrai , cela me semblait invraisemblable et pourtant tout y est point par point .Il ne manque rien . Ca va très vite , les choses s'accélèrent . Jamais absolument jamais jusqu'à il y a seulement quelques années je ne pensais que cela puisse être vrai et encore même en voyant se dérouler le tableau , je n'y croyais pas vraiment . Par contre aujourd'hui
Je suis encore plus surprise de la naïveté qui réside derrière tout ça
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 15 Juin 2019 11:01 #380
Ce n'est pas d'un echec et d'un positionnement de victime personnel , et pas de tes croyances spirituelles auquel je pense.
Je respecte complétement ton engagement et l'energie formidable que tu mets pour faire bouger les lignes.

C'est de l'avenir de l'agriculture en général qu'il s'agit, et de la relation des agriculteurs á la société . Du vertige de l'extinction ou du sentiment qu'un génocide est engagé contre nous par la communauté qu'on nourri depuis des générations.

Sous couvert de grands principes solidaires mais surtout paternalistes, l'agroalimentaire s'est enfermée dans cette organisation du coopératif familial qui a dérivé vers le mafieux mondialisé en infantilisant les agriculteurs pour mieux les asservir au systéme qui se retourne contre nous. Faut balayer devant notre porte quand le loup est dans la bergerie déguisé en ami qui nous veut du bien, avant d'aller chercher au bout du monde dans la silicon vallée les bourreaux de notre victimisation.

Si on reprend pas possession de notre outil collectif solidaire, de ses principes et de ses objectifs fondateurs , si on ne le remet pas en place comme l'extension de nos fermes, cette chose technocratique en forme de léviathan va achever le processus engagé dans l'autre sens pour nous absorber dans sa mécanique financiére implacable.
Question de choix, devant la loi se sont encore les agriculteurs qui sont les porteurs du capital et des votes qui mettent en place les organes de décison de plus de la moitié de l'agroalimentaire Francaise coopérative dans les status et juridiquement devant la société. Tout le reste est largement secondaire et loin derriére dans notre crise d'identité.
Le législateur, le citoyen , le consommateur ne vont pas se baisser pour nous prendre la main si on est pas capable de se sortir la téte du sable comme des autruches.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut