Le mildiou remise à niveau

Ouvert par terroir66, 15 juin 2016

Jeu 16 Juin 2016 13:14 #21
j'ai frotté avec un camembert imbibé au rosé.... :dingue
le nordox n'est pas trop parti....

mais maintenant y a plus un contrôleur qui osera approcher du pulvé...! :malade :mdr :mdr :mdr
Jeu 16 Juin 2016 13:17 #22
:mdr
Faudrait demander a l'insoumis si ca fait pas quelque chose a la mouche de l'olivier.
Tu laisse le pulve dans le verger toutes leq mouches tombent :mdr
En plus cest bio :mdr :pouce
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 16 Juin 2016 21:35 #23
Quelle serait votre stratégie après un sirbel ( iprovalicarbe + folpel) je positionnerait un tairel ou similaire .
Ven 17 Juin 2016 06:23 #24
A cette saison oublie les anilides !!!! C'est en début de végétation et rien d'autres ... D'autant que si tu as du mildiou déclaré , le benalaxyl ou le mefenoxam sont reconnu pour avoir de fortes résistances !!
Si tu veux rester sur de grandes rémanentes , fosetyl al + folpel ou metiram (ce dernier + efficace sur BR) mais à appliquer 10-12 jours grands max après ton Sirbel (idéal 10 le temps que la systemie se mettent en route)
Sinon n'importe quel contact ! :byec
Lun 28 Mai 2018 22:04 #25
Bonjour
Réouverture d un sujet qui est de saison...Je suis en bio et impossible de traiter certaines de mes parcelles vu ce qui tombe depuis ce matin...j ai peur d une sortie de mildiou sachant que mon dernier traitement remonte à dix jours avec pluie entre temps.que pensez vous que je dois faire de que je peux rentrer dans les parcelles?hydroxyde avec essen'ciel ou lemoncide?quelle dose ou autre traitements?
Lun 28 Mai 2018 22:36 #26
chris110 a écrit:
Bonjour
Réouverture d un sujet qui est de saison...Je suis en bio et impossible de traiter certaines de mes parcelles vu ce qui tombe depuis ce matin...j ai peur d une sortie de mildiou sachant que mon dernier traitement remonte à dix jours avec pluie entre temps.que pensez vous que je dois faire de que je peux rentrer dans les parcelles?hydroxyde avec essen'ciel ou lemoncide?quelle dose ou autre traitements?

En espérant que la météo s'arrange , semaine avec pluie fréquentes annoncé . Ce serait de traiter avec un cuivre , si tu n'as pas de mildiou déclaré ; en bio c'est un peu juste .
On va avoir une sortie sur grappe , chez nous le feuillage est sain ....
Mar 29 Mai 2018 06:08 #27
De toute façon traiter le plus tôt possible face par face,l'hydroxyde à un effet plus choc et tu peux le mettre à 500gr du Cu pur+ un peu de sulfate pour compléter jusqu'au max de 750 gr.Après les écorces d'orange c'est plus pour l'oidium en effet stoppant.
Mar 29 Mai 2018 07:26 #28
Light à raison.
Mais il a oublié le principal....
Cette année avec L'Hydroxide, il est trèèèèès conseillé, d'y mettre de l'eau de LOURDE. :dingue
Et en récitant avec le chapelet " je vous salue Marie ... "
Mar 29 Mai 2018 07:38 #30
Light a raison , du cuivre métal pur comme à l'époque des anciens pour serrer la feuille .
Mar 29 Mai 2018 08:00 #31
Le cuivre métal au moment de la floraison, trèèèès bon pour une coulure magistrale ! :dingue
Mar 29 Mai 2018 08:55 #32
Salut Chris, en ce moment il faut viser juste et vite, 10 jours ca fait beaucoup avec les douches qu'on a il faut donc que tu y ailles dés que ton matos peut passer sans trop de risque. Moi j'ai renouvelé en milieu de sem dernière et refait une tournée dès que possible après les orages qu'on se prend, mon T3 vendredi probablement juste avant la fleur pour encadrer au plus serré avec du limocide.
Il vaut mieux resserrer les cadences et soigner la qualité de ta pulvé avec des doses normales que de compter sur la rémanence avec des doses fortes qui de toutes façon sont lessivé dès 15 mm et ne font que perturber le fonctionnement de ton sol qui a besoin des champignons en ce moment pour décomposer ta MA. Avec la limitation á 4kg/Ha passer en préventif des doses au dessus de 400g/ha ca ne se justifie pas á mon avis, mais sur symptômes déclarés il faudra ajuster. Les essences d'orange moi je dose entre 0,5% et 0,8% .
Si tu as des taches déclarées le limocide est probablement une bonne option pour sécher les foyers et augmenter un peut la rémanence puisque l'essence d'orange est pénétrante et garde une action un peu plus longue.
Je passe toujours de nuit pour éviter les brûlures possibles Attention au budget aussi parce que les essences d'orange c'est pas donné et tu pourras pas raisonnablement en mettre systématiquement des doses importantes.
Moi j'alterne avec des terpènes de pin pour avoir un effet collage et une meilleure adhérence sur feuilles.
Mar 29 Mai 2018 09:52 #33
Salut à tous!!
Rolala c'est la galère en ce moment. Mon fournisseur vient de m'appeler car les voisins qui ce sont pas trop inquiétés ont des attaques de mildiou sur grappes... moi aussi malgré mes traitements. Je suis passé lundi dernier en privest (ametoctradine+metiram) et j'ai remis un coup d'Amaline Flow (zoxamide + cuivre) samedi
Je vais repasser samedi dans 4jrs après les pluies.
Vous conseillez quoi?
Secteur sud Drôme où la pluie ne cesse de tomber aussi :itsnot :itsnot :itsnot
Mar 29 Mai 2018 10:31 #34
le parapluie d'une main et le pulvé à dos de l'autre c'est pas commode :byet
Mar 29 Mai 2018 11:10 #35
En Alsace l'année la plus difficile au niveau du mildiou c'était 2016. Et j'ai réussi à passer sans problèmes en bio quand de nombreux conventionnels ont décroché.
En effet comme le dit miloux aucun intérêt de charger le pulvé niveau g de Cu.
2016 c'est mon record absolu et j'ai terminé à 4,5kg de cu en 12 traitements.

Un conseil ne pas forcément se focaliser sur des conditions optimales pour y aller. Je m'explique en réalité il ne sert strictement à RIEN de tartiner la face supérieure d'une feuille de vigne avec du cuivre. ce dernier empêche la sporulation e cette dernière ce fait SOUS les feuilles exclusivement. Ducoup même si parfois le feuillage en surface est mouillé il vaut mieux passer car souvent le dessous de la feuille est parfaitement sec. Par contre cela implique un matériel de pulvérisation pensé pour, à savoir un atomiseur avec un sortie de soufflerie très basse et qui crash vers le haut.

Le pneumatique ne vaut rien en bio et surtout pas de Canon qui balance par en haut cela ne sert à rien en contact, tu es content ton feuillage est tartiné mais si tu retourne les feuilles en dessous il y a 3 fois rien.

Avec ce réajustement technique nous sommes tombé à moins de 2kg de cu metal/an. Et cette année particulièrement simple chez nous je pense pouvoir rester à 1kg.

Utilise du cuivrol plutôt que du cuivre avant la fleur cela permet en même temps un mini apport de bore régulier. Après fleur cela ne vaut plus la peine et si jamais quelques tâches apparaissent bah tu peux les sécher facilement avec de l'hydroxyde à 0.200g assez rapproché. Mais tjs pareille si tu tapes le dessus de ta feuille cela ne sert à RIEN.
Mar 29 Mai 2018 11:16 #36
Image

Exemple d'une excellente configuration pour faire du contact bio.

En systémique cela importe peu le produit pénètre partout.
Mar 29 Mai 2018 13:31 #37
Salut Alsacien … je suis d'accord avec ta vision des choses

Des années que je me tue à conseiller à tous de traiter à l'atomiseur :eusa_doh …. pourquoi ? L'angle de traitement !!

Taper directement les raisins sans risquer que les feuilles ne fassent écran …. quand la buse est face aux grappes à 60cm .
Y a pas photo !!!! Avec l'atomiseur quand je traite je vois les raisins …. et quand tu fais les vers de la grappe , qu'est ce que t'en as à faire du feuillage :eusa_hand

Le pulvé , il fait mon dernier gobelet ; pas plus …. aaah ça brumise !! C'est flatteur ! …. soit t'as pas de surface foliaire comme dans certaines régions , et ça va …. soit jamais tu ne rentres au cœur de la souche !!


Pareil pour la soufreuse …… un collègue m'a enfin écouté ….. fini les "gros bordels in-réglables" qui t'en foutent dans tout le secteur comme un brouillard …. et ça fait bien longtemps qu'on a oublié le soufre au sol des anciens :dingue ……………………….. il a pris son Teyme" , et il vise les raisins , au kilo/ha prés !


Pareil , on voit moins la pulvérisation ….. mais tu tapes les raisins ……………. que ça dérive chez tout le monde , ça n'a pas d'intérêt :eusa_hand
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 29 Mai 2018 21:23 #38
Avec un pneumatique on peut également orienter les bras comme on veut donc je vois pas trop la différence :interr moi j'ai un flux tangentiel qui fait un véritable rideau sur la végétation mais en effet pour le coeur de la végétation je ne sais pas si c'est aussi efficace...

Petite question à propos des traitements en bio: en conventionnel il faut attendre plus ou moins 3h que le traitement sèche avant une pluie pour qu'il soit efficace, en est-il de même en bio ?
Mer 30 Mai 2018 01:11 #39
L'atomiseur , tu passes chaque 2 …. moi j'ouvre 3 buses de chaque coté … et une tape précisément le raisin !

Le pulvé … dans l'inter-rang dans lequel tu passes , tu as effectivement une paire de buses qui tapent le raisin de bas en haut ; ça c'est bon ….. mais si tu prends 4-6 rangs par passage , en pleine végétation ( avec nos surfaces foliaires conséquentes ) , tu risques pas de bien englober le raisin :eusa_think

Ou alors faudrait effeuiller …. mais c'est une autre histoire !

Pour les traitements bios suivant l'intensité des pluies , c'est lessivé !

Et quand je vois la météo de cette année , les bios m'inquiètent … il pleut de longue … donc ils doivent traiter de longue ………. et avec le nombre de collègues empégués de mildiou dans la région , faut être extrêmement réactif :eusa_doh
Quand à ceux qui n'ont pas traité , avec ce temps là :shock: … y a plus qu'à faire un pèlerinage à Lourdes !!!

Aaaaah 2017 , on aurait peu traité le mildiou , c'était pareil ……………… cette année là , tous les phytos étaient fabuleux , et on pouvait s'amuser à dépasser les délais …….. se baser sur ça , cette année , n'est que pure folie !!!

Quand à ceux qui attendent de voir les maladies pour agir …. c'est aussi , cette année , suicidaire !

Quand j'ai commencé à dire que je voyais des tâches ( de BR ) , j'étais seul au monde ………………..et d'un coup d'un seul 1 semaine après , la région est bandée ! :eusa_think
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 30 Mai 2018 09:12 #40
Faut pas caricaturer Roumégue, et nous faire passer un jour pour des hypocrites pollueurs qui balancent allègrement des tonnes de cuivre et un autre jour des inconscients suicidaires qui dansent á la pleine lune.

Traiter plus tôt et en surdose sur des vignes qui n'ont pas encore 5 feuilles alors que mimille est pas encore sorti du bois ca ne sert á rien qu'á empoisonner ton sol. Tous les essais sérieux qui ont été fait et l'expérience montre que il faut prendre le processus de contamination au bon moment et au bon endroit, de renouveler juste derrière la pluie avec des doses raisonnées bien positionnées . Ceux qui tapent trop fort et tôt, sur des sols nus se retrouvent finalement empégués et avec du BR, Bio ou pas.
Tant que les grappes sont pas fermées je suis sur de rien, je vais sans doute avoir des atteintes mais ca ne sert á rien d'essayer de se rassurer en tapant á + de 1kg de Cu . On verra bien en tout cas la suite et le verdict sur pieds.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut