Le mildiou remise à niveau

Ouvert par terroir66, 15 juin 2016

Lun 18 Juin 2018 22:17 #101
J ai fais du cuproxat au départ à 4litres hectares avec essen'ciel 0.8l et thiovit 6kilos et ensuite j ai fais Copernico équivalent de kocide 3kilos essen'ciel 0.8l et thiovit 8k.j en suis au 6 ème traitement
Lun 18 Juin 2018 22:18 #102
Je travaille le sol en intégral mais vu les pluies j avais de l herbe qui a favoriser le mildiou c est sur
Lun 18 Juin 2018 22:45 #103
A mon avis ton problème c'est pas l'herbe, c'est le cuivre. Si tu as déjá mis 6 x 750g de Cu métal á 4,5k ton sol labouré est asphyxiée par l'eau et le cuivre . Si tu traites souvent je crois que c'est une grosse erreur de dépasser les 400g/ par passage en préventif.
Relis les posts au dessus de maître Chasselas et l'Alsacien qui sont très pointus sur le sujet même en Bio, il vaut mieux passer souvent á faible dose avant la pluie que de taper fort.
Maintenant qu'on a un début amélioration météo faut le sécher comme tu dis comme tu n'as pas le choix des produits, en curatif je pense qu'il faut utiliser l'hydroxyde et l'important c'est de toucher á cadences rapprochées ( 5 jours tant que c'est pas enrayé) le dessous des feuilles et les grappes, les extraits d'agrumes ça aide á mieux coller, moi j'alterne terpène de pin et essence d'orange qui a plus d'effet séchant.
Si tu peux faire un purin d'orties , ça peut aider en période de forte pression á 7l/ha
https://www.reussir.fr/vigne/actualites/le-purin-d-ortie-une-efficacite-en-demi-teinte:BONOQJY2.html
Mar 19 Juin 2018 06:09 #104
@Chris:comme Miloux la qualité de trait+ sans doute du lessivage,faut continuer régulièrement 5/7 jrs et viser les grappes.Mais comme dit copernico/kocide c'est dosé à 35% de Cu pur donc à 3kg ça fait presque 1kg de Cu pur c'est trop,tu peux économiser du produit pour le même résultat.Bonne chance.
Mar 19 Juin 2018 06:35 #105
En fait c est les doses préconisés par les vendeurs de produits phyto...pour la pulvé je pense être pas trop mal un bon appareil et passage chaque deux rangs.je me suis surtout fais avoir par ces pluies et ces journée humide sans pouvoir rentrer dans les parcelles.quand j ai pu rentrer le mal été fait.
Mar 19 Juin 2018 06:36 #106
Je ne connais pas vos pratiques d'effeuillage, de cisaillage (écimage), ni la météo des derniers jours et des suivants.

Le mildiou, c'est de la lutte en préventif avant les pluies. Le cuivre tue les zoospores dans l'eau pendant la pluie. En principe, ce qui est contaminé va être détruit et il faut sauver le reste en anticipant les pluies (traiter avant). Dès que le feuillage est mouillé 3 h il y a une infection (le mildiou est présent et fait des infections secondaires), le cuivre tient un vingtaine de mm et ne protège pas les nouvelles feuilles. Mais il y a aussi une certaine mortalité du mildiou dans le temps et si tu serres les 2-3 prochains intervalles, cela va s'améliorer un peu.

Sécher du mildiou en bio ? Sans barrage à 5 jours et Folpel ? Pas facile...

Il y a un effet de la dose de cuivre, mais il semble que tu as déjà mis 1 kg métal en une fois. Pour me rassurer, je l'aurais aussi fait 1x... :gene. J'aurais mis 1x 5 kg de BB à 20 %. On reste vigneron pour faire du raisin. :pouce Et on oublie que le cuivre a haute dose est plus efficace... :read mais il est limité par la réglementation et détruit les sols à terme. La synergie soufre mouillable (ex. 5 kg/ha de soufre) et cuivre a un effet, mais tu le fais déjà. J'opterai pour de la BB plus douce, plus rémanente et plus asséchante et pour le "back to basic, back to the roots". Revenir à la base quand le navire dérive, donc BB. Il faut écimer le mildiou. J'essaierai les produits asséchants en 2ème traitement après le "back to the roots" à 5 kg de BB pour revenir 100 % philosophie bio avec 1.2 kg de BB (pas plus ça brûle sinon), 2 kg d'Armicarb (max 250 g de cuivre métal avec Armicarb), 4 kg de soufre. Ne pas traiter par grande chaleur (max 27 degrés).
Mar 19 Juin 2018 08:01 #107
chris110 a écrit:
En fait c est les doses préconisés par les vendeurs de produits phyto...t.

C'est la dose maximale homologuées ou presque, selon les produits en Cu métal pur 750g ( BB )á 1,5k/ha (hydroxyde).
Premier pb, tu ne peux pas rester dans les clous des 4 á 6k max/an en Bio aux doses homologuées en faisant régulièrement une dizaine de traitements, tu es obligé de gérer le cumul sur l'année et la moyenne sur 5 ans ( pour le moment).
Les techniciens de secteurs et encore moins chez les dealers de phyto n'y connaissent pas grand chose en bio, et se calent sans aucune réflexion tactique comme en conv sur les doses homologuées. Et la réglementation est en cour de révision, tous les produits cupriques vont être limités avec des homologations en 2019 réduites de plus de 50% en Cu; les fabricants et fournisseurs pourraient être tentés ''d'écouler'' les stocks avant la fin de cette campagne.

Il te faut avoir une stratégie adaptée de près á ton parcour perso á tes conditions climatiques á l'évolution de la végétation et pour pouvoir passer au bon moment et ménager la vie du sol avec des doses raisonnées, il faut absolument garder un enherbement 1/2 ou au moins 1/3 et jusqu'au fin juin.
Mar 19 Juin 2018 08:11 #108
Et le temps ne passe pas au beau ?
Mar 19 Juin 2018 08:15 #109
Quand on se fait empéguer comme vous dîtes, tout commence par un barrage à 5 jours, bio ou non. On traite 2x en 5 jours. Ensuite on reprend normalement.

- hors bio : folpel + cuivre + pénétrant ou systémique.

- bio : à part le cuivre... ça se voit où ça se cherche du phosphonate ? :dingue
Mar 19 Juin 2018 08:19 #110
J'imagine que vous êtes bientôt à la fermeture et que les grappes sont sauvées par les traitements pénétrants + Folpel + cuivre. Si c'est le cas, folpel + cuivre + phosphonate de K fonctionne pour se refaire une belle haie foliaire. Si tout va bien, on peut finir phosphonate + 300 g métal de cuivre pour limiter les résidus.
Mar 19 Juin 2018 08:42 #111
Chasselas a écrit:
Et le temps ne passe pas au beau ?

Non pas vraiment dans l'Aude, en une semaine ici j'ai repris 20mm sur mon T4 de lundi, les nuages sont toujours lá et l'humidité stagne tout ce qu'il faut pour l'entrée en scène de l'oïdium maintenant.
Mar 19 Juin 2018 08:56 #112
Miloux11 a écrit:
chris110 a écrit:
En fait c est les doses préconisés par les vendeurs de produits phyto...t.

C'est la dose maximale homologuées ou presque, selon les produit 750g ( BB )á 1,5k/ha (hydroxyde).
Premier pb, tu ne peux pas rester dans les clous des 4 á 6k max/an en Bio aux doses homologuées en faisant régulièrement une dizaine de traitements, tu es obligé de gérer le cumul sur l'année et la moyenne sur 5 ans ( pour le moment).
Les techniciens de secteurs et encore moins chez les dealers de phyto n'y connaissent pas grand chose en bio, et se calent sans aucune réflexion tactique comme en conv sur les doses homologuées.
Il te faut avoir une stratégie adaptée de près á ton parcour perso á tes conditions climatiques á l'évolution de la végétation et pour pouvoir passer au bon moment et ménager la vie du sol avec des doses raisonnées, il faut absolument garder un enherbement 1/2 ou au moins 1/3 et jusqu'au fin juin.


Absolument correct, les doses d'homologation font peur. Le mildiou c'est du préventif et il faut serrer les intervalles autour de la fleur en bio et hors bio. En Suisse, dès le stade grain de plomb on a déjà 60 % de vignes effeuillées de chaque côté du rang et au stade petit pois, les effeuilles sont terminées. On a donc un certain relâchement du fait que les grappes sont très aérées voire même au Soleil (pas d'échaudage en Suisse si le défeuillage est fait au plus tard à la chute des capuchons, même sur Gamay hyper sensible) pour les rouges depuis l'arrivée de D. Suzukii.

Comme dit Miloux ça se joue avant, on voit apparaître les tâches entre 3 et 8 jours après l'infection. Les tâches deviennent moins virulentes en 1 semaine environ. D'où le nécessaire barrage à 5 jours...

L'immunité de la vigne est largement améliorée et au-delà de toute vie du sol par le phosphonate de K... :dingue Le système immunitaire de la vigne est non sélectif et le phosphonate de K diminue fortement la pression. C'est un effet partiel, mais ça aide bcp.

Mais une question me taraude, le temps ne passe pas au beau ? En général le temps tourne non ? Logiquement ça devrait être un barrage à 5 jours, écimage, fauchage, compter les dégâts et reprise du programme normal. Non ?

A part effeuiller au nord du rang pour éviter du botrytis (parce qu'il est trop tard pour effeuiller dans le plan Sud et ouest à mon avis vu que je n'oserais plus le faire en Suisse...). Et je pense que vos baies seront 20 % plus grosses avec toutes ces pluies. :pouce
Mar 19 Juin 2018 09:10 #113
Miloux11 a écrit:
Chasselas a écrit:
Et le temps ne passe pas au beau ?

Non pas vraiment dans l'Aude, en une semaine ici j'ai repris 20mm sur mon T4 de lundi, les nuages sont toujours lá et l'humidité stagne tout ce qu'il faut pour l'entrée en scène de l'oïdium maintenant.


Courage. :pouce

20 mm, mince déjà lessivé... tu peux le refaire... Mais il me semble que tu n'as pas trop de dégâts et si tu serres cuivre + soufre tu devrais bien t'en sortir pour l'oïdium et mildiou.

Je ne sais pas si tu as vu le schéma d'infection réelle de l'oïdium ? Les contacts tiennent 6-8 jours pendant la période de la fleur seulement et les produits hors bio max 10 jours ! On espace trop et tout le monde... Je pense que le resserrement des traitements lié au mildiou va vous aider pour l'oïdium. Et sur un essai oïdium bio dans ma région, 150 g métal de cuivre faisait la différence entre sain et 30 % de baies touchées... A mon avis vous n'allez pas voir bcp d'oïdium. A part si rien n'est effeuillé et là c'est l'invitation pour l'oïdium.

L'oïdium déteste l'eau liquide et les pluies pendant longtemps font éclater les spores par phénomène d'osmose. L'oïdium déteste la lumière du jour et sur vignes effeuillées qui ont été traitées plein de fois à cause du mildiou, il n'y a rien de favorable pour lui... Mais si rien n'est effeuillé évidemment qu'il faut poudrer...
Mar 19 Juin 2018 09:20 #114
c'est dingue... ici dans le piémont les agri sont partis faucher les foins couchés en ayant écouté la météo qui prévoyait une semaine de beau... mais avec une telle humidité à peine le soleil sort que se reforme les nuages.... et beaucoup de maïs ne sont pas encore semés :dingue

les mines s'allongent.....


Grâce aux conseils que vous vous donnez entre vous j'arrive à suivre...mes 10 pieds de vigne.... :flower
Mar 19 Juin 2018 11:05 #115
Au pied des cevennes c est grand beau et mistral depuis 1 semaine.
Tres grosse sortie de mildiou ce w end chez ceux qui etaient deja touché.... toutes conduites confondues.. bio... pas bio...
Ca va sortir jusqu au 22 /23 puis plus rien normalement vu que c est au grand beau et venté depuis le 11.
Quelques vignes sont en mode defoliage par endroit... essentiellement grenache.
Chez moi toujours RAS. .... a part bcp d herbes :dingue on surveille l oidium sur chardo...on va surement poudrer bientot..
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Mar 19 Juin 2018 11:31 #116
Cevenol a écrit:
Au pied des cevennes c est grand beau et mistral depuis 1 semaine.
Tres grosse sortie de mildiou ce w end chez ceux qui etaient deja touché.... toutes conduites confondues.. bio... pas bio...
Ca va sortir jusqu au 22 /23 puis plus rien normalement vu que c est au grand beau et venté depuis le 11.
Quelques vignes sont en mode defoliage par endroit... essentiellement grenache.
Chez moi toujours RAS. .... a part bcp d herbes :dingue on surveille l oidium sur chardo...on va surement poudrer bientot..


Mode defoliage par le mildiou ? :byet

Une fois les deux traitements rapprochés effectués sur la sortie de mildiou (barrage), on peut se calmer. C'est pour cela que mon côté efficience économique ressortait en disant que le soufre mouillable + anti oïdium spécifique ajouté lors du barrage devrait largement suffire sur vignes effeuillées.

Je me vois pas comment de l'oïdium peut sortir sur vignes effeuillées traitées tous les 8-10 jours avec un programme oïdium sur base de soufre mouillable + spiroxamine ou cyflufenamid...
Mar 19 Juin 2018 12:25 #117
Chasselas a écrit:
Cevenol a écrit:
Au pied des cevennes c est grand beau et mistral depuis 1 semaine.
Tres grosse sortie de mildiou ce w end chez ceux qui etaient deja touché.... toutes conduites confondues.. bio... pas bio...
Ca va sortir jusqu au 22 /23 puis plus rien normalement vu que c est au grand beau et venté depuis le 11.
Quelques vignes sont en mode defoliage par endroit... essentiellement grenache.
Chez moi toujours RAS. .... a part bcp d herbes :dingue on surveille l oidium sur chardo...on va surement poudrer bientot..


Mode defoliage par le mildiou ? :byet

Une fois les deux traitements rapprochés effectués sur la sortie de mildiou (barrage), on peut se calmer. C'est pour cela que mon côté efficience économique ressortait en disant que le soufre mouillable + anti oïdium spécifique ajouté lors du barrage devrait largement suffire sur vignes effeuillées.

Je me vois pas comment de l'oïdium peut sortir sur vignes effeuillées traitées tous les 8-10 jours avec un programme oïdium sur base de soufre mouillable + spiroxamine ou cyflufenamid...

Hé oui !!! Les parties aériennes des vignes commencent à ce déplumer .
La couleur dominante sur grenache tourne au jaune orangé chez certains. :dingue les taches se comptent par milliers ... par ceps !! Mais à ce stade peut on encore parler de taches sur feuilles.... c est plutôt des feuilles de mildiou avec quelques taches vertes intactes :dingue
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Mar 19 Juin 2018 12:49 #118
Aïe... :byet

Il reste du raisin ?

Il faut impérativement faire un barrage à 5 jours d'après ce que tu racontes.
Mar 19 Juin 2018 13:17 #119
Chasselas a écrit:
Aïe... :byet

Il reste du raisin ?

Il faut impérativement faire un barrage à 5 jours d'après ce que tu racontes.

La plupart ont agit d ou le séchage des taches ( des feuilles devrais je dire) et défoliation... mais malgré tout ça ressort depuis ce w end.
J ai un voisin de terre qui a fais deux traitements au 19 juin après avoir pris 650 mm en 5 mois.... faut plus s étonner d avoir du mildiou....
Des cas de 1ère année en conversion bio aussi... c est dur pour eux... ils démarrent sur la pire année depuis 2008....entre le mildiou virulent et le travail du sol retardé, c est la galère pour eux... j ai dû leur prêter mes disques pour travailler l inter rang.... y a que ça qui est efficace dans cette jungle..
Le point positif c est une météo estivale... forte chaleur et vent sec du Nord jour et nuit parfois.. du coup même le matin c est sec bien souvent.
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Mar 19 Juin 2018 13:47 #120
Courage à eux et j'espère qu'il y ait un peu de solidarité.

2 traitements avec 650 litres, effectivement... Ça devrait aller mieux avec le sec, mais dès qu'il pleut ça va spoiler vu que le mildiou est présent.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut