Maintenance du 13/06/2016

Ouvert par admin, 14 juin 2016

Ven 17 Juin 2016 20:13 #21
Effectivement sur le forum élevage le sujet du haut est revenu, mais toujours pas les pseudos des intervenants chez moi, donc indécodable!

Je vais chez le voisin voir si c'est comme sur mes deux ordi? :dingue
Sam 18 Juin 2016 09:01 #22
:dingue :dingue la tout de suite je n'ai pas de solution car franchement je ne comprends pas lol
Je vais y regarder des que possible pour éliminer ce trouble fait. :mdr
Sam 18 Juin 2016 10:47 #23
t"as pas du écouter les conseils

:mdr
Lun 20 Juin 2016 11:51 #24
Bonjour à tous,

En ce début de semaine, les deux soucis principaux ont été réparés.
A savoir, la loupe qui disparaît de la barre de menu et le sujet le plus récent qui n'apparaissait pas dans le forum auquel il était rattaché.

@Rivarol : Concernant les pseudos, je souhaiterai une copie-écran pour voir le soucis et sa localisation sur le forum.

Merci
Lun 20 Juin 2016 12:31 #25
Lun 20 Juin 2016 11:51
Bonjour à tous,

En ce début de semaine, les deux soucis principaux ont été réparés.
A savoir, la loupe qui disparaît de la barre de menu et le sujet le plus récent qui n'apparaissait pas dans le forum auquel il était rattaché.

@Rivarol : Concernant les pseudos, je souhaiterai une copie-écran pour voir le soucis et sa localisation sur le forum.

Merci
Lun 20 Juin 2016 14:40 #26
Je pense avoir résolu ton soucis.
Tu dois avoir un écran de PC au format tablette, ce qui n'avait pas été prévu.
Avec cette dernière modification, tu devrais voir apparaître les pseudos.
Lun 20 Juin 2016 17:10 #27
Non, constate toi même:






Prix de revient et région

Ouvert par ceres, 27 avril 2016
Page 1 sur 5 •

1 2 3 Suivant >

Mer 27 Avr 2016 22:13
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ? Est qu'un producteur du Tarn :youpi, de Corrèze, de Bretagne ou de Bourgogne ont les mêmes contraintes ? A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ? Même si chaque région a ses atouts, certaines sont quand même plus avantagees que d autres. Que dire des pollutions qui vont s emplifier en concentrant l'élevage. Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mer 27 Avr 2016 23:38
Ce n'est pas le region, pas le pays, meme pas le continent que va etre important et deviser les agriculteurs continuerent et les agriculteurs arretent.
Ce ne sont pas les laiteries ou les gouvernements qui vont faire le choix.

Depuis on a fait le lait une commoditie, une matiere premiere, et depuis on a accordée que le pays de production de determine les norms de produire, et avec le libre enchange presque mondial sans frontiers et sans moyennes de refusser l'import,
c'est le concurrence deloyal mondial.

C'est que les multinationales entreprises ils veulent amortir leurs investements et ils ont le fric de payer plus que necessaire de laisser survivre le numbre des agriculteurs besoin de fournir leurs usines, et les besoins des produits frais.

Pour le reste, que une grande conflit internationale, prier c'est loin, que peut changer notres dirigents, et les voteurs, et leurs idolatrer de mondialisation.
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 28 Avr 2016 08:02
Pas facile de comparer dans le 29 les rendements vont déjà du simple au double d'un coin à l'autre , c'est plutôt de voire comment on s'adapte ??
Jeu 28 Avr 2016 10:06
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ?

Oui, un coût c'est une somme en euros.
100 euros en bretagne ont la même valeur que 100 euros dans le lot et garonne, 100 euros en picardie ou en haute savoie.

A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ?

Celui qui sera le plus résilient et qui s'adaptera le plus rapidement et efficacement.

Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??

faire de la viande bovine ou ovine, de la céréale, de l'agrotourisme, de la sylviculture, du lait de chevre, de la pension de chevaux, de l'élevage d'autruches, etc etc
Il n'y a pas de problèmes sans solutions, seulement des opportunités non découvertes.
Jeu 28 Avr 2016 10:27
Bzh, ça c'est un discours que l'on peut se tenir individuellement, "face à soi", au moment de faire ses propres choix!

Que fais-tu de la richesse fromagère de France? Pourquoi notre marché intérieur est si riche, si important? Pourquoi faire table rase de ces atouts en s'adaptant à tout prix aux NZ et aux Irlandais, en n'ayant que certaines de leurs forces et en abandonnant nos atouts magnifiques et enviés?

La valeur ajoutée, elle est dans le terroir. Bien le problème breton d'ailleurs. Produire à fond pas cher en étant certains de ne pas être payés cher du tout n'est pas une solution durable.

Sacrebleu, pourquoi baisser les bras si facilement en se reposant juste sur la chance d'avoir des conditions "compétitives" quand on pourrait conserver et regagner aussi de la valeur ajoutée?

Ça me dépasse, et en plus ça enrage nos collègues aux 4 coins de France, sans nous apporter un kopek de plus!
Jeu 28 Avr 2016 11:01

gwendal raoul a écrit:
Bzh, ça c'est un discours que l'on peut se tenir individuellement, "face à soi", au moment de faire ses propres choix!

Que fais-tu de la richesse fromagère de France? Pourquoi notre marché intérieur est si riche, si important? Pourquoi faire table rase de ces atouts en s'adaptant à tout prix aux NZ et aux Irlandais, en n'ayant que certaines de leurs forces et en abandonnant nos atouts magnifiques et enviés?

La valeur ajoutée, elle est dans le terroir. Bien le problème breton d'ailleurs. Produire à fond pas cher en étant certains de ne pas être payés cher du tout n'est pas une solution durable.

Sacrebleu, pourquoi baisser les bras si facilement en se reposant juste sur la chance d'avoir des conditions "compétitives" quand on pourrait conserver et regagner aussi de la valeur ajoutée?

Ça me dépasse, et en plus ça enrage nos collègues aux 4 coins de France, sans nous apporter un kopek de plus!



:pouce en clair de surcroît ça laisse le gras aux indus !
bien dans la ligne de la "suffisance" prêtée aux penseurs laitiers de l'ouest
tu dissonnes Gwendal dans cet aréopage !
Jeu 28 Avr 2016 11:37

bzhgrassland a écrit:
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ?

Oui, un coût c'est une somme en euros.
100 euros en bretagne ont la même valeur que 100 euros dans le lot et garonne, 100 euros en picardie ou en haute savoie.

A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ?

Celui qui sera le plus résilient et qui s'adaptera le plus rapidement et efficacement.

Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??

faire de la viande bovine ou ovine, de la céréale, de l'agrotourisme, de la sylviculture, du lait de chevre, de la pension de chevaux, de l'élevage d'autruches, etc etc
Il n'y a pas de problèmes sans solutions, seulement des opportunités non découvertes.



discourt d'embrigadement !

Le problème ce n'est pas de savoir la valeur de 100 € mais la valeur du terroir et ce qu'il permet de faire .
Pour la diversification , c'est un mot inventé en 1984 avec l'arrivée des quotas , tenté et essayé par un grand nombre ou les survivants se comptent sur les doigts d'une seule main .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 28 Avr 2016 12:46
Dans nos série "Nos amis d'outre-Rhin"
Les producteurs du nord de l'Allemagne pensaient (probablement des bretons immigrés :hihi ) que leurs collègues bavarois, pressés comme des citrons par ses bêtes de compèt nordiques boostés au méthane et aux travailleurs détachés ainsi que par ses belles parcelles de l'est ,lacheraient l'affaire. :gne
Pour faire quoi à la place? Mystère.
Et qu'ils rafleraient donc tous ces précieux litres de lait
PERDU!
Avec le résultat que l'on sait :eusa_clap

C'est ce qui s'appelle du grand art de gestion du territoire :respect
Jeu 28 Avr 2016 12:54

tacyst a écrit:
Dans nos série "Nos amis d'outre-Rhin"
Les producteurs du nord de l'Allemagne pensaient (probablement des bretons immigrés :hihi ) que leurs collègues bavarois, pressés comme des citrons par ses bêtes de compèt nordiques boostés au méthane et aux travailleurs détachés ainsi que par ses belles parcelles de l'est ,lacheraient l'affaire. :gne
Pour faire quoi à la place? Mystère.
Et qu'ils rafleraient donc tous ces précieux litres de lait
PERDU!
Avec le résultat que l'on sait :eusa_clap

C'est ce qui s'appelle du grand art de gestion du territoire :respect



Les producteurs du nord de l'Allemagne pensaient (probablement des bretons immigrés :hihi )
ça s'écrit "néerlandais" ! :bisoums
Jeu 28 Avr 2016 16:52

ceres a écrit:
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ? Est qu'un producteur du Tarn :youpi, de Corrèze, de Bretagne ou de Bourgogne ont les mêmes contraintes ? A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ? Même si chaque région a ses atouts, certaines sont quand même plus avantagees que d autres. Que dire des pollutions qui vont s emplifier en concentrant l'élevage. Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??



Mon cher ami merci de penser au TARN (surtout le secteur sur lequel nous sommes) n'a rien de comparable à d'autres ........que je ne citerai pas pour ne pas me faire encore plus d'ennemi :eusa_ehh

Un certain forumeur :bisoums a pu le constater et à été scotché en voyant "nos travers" dans lesquels nos vaches paturaient
et bééééé là ........on peu dire ce qu'on veut ............il ne peut rien y avoir d'autre que des animaux..........
Mais par contre ils nous coutent à entretenir.....
Le bluzzzzz me prend lorsque je regarde les autres versants qui nous entourent........ils sont en friches
Seul le notre reste........mais........jusqu'à quand ????? :dubitatif :dubitatif

S'adapter jusqu'à quand ? Nous l'avons fait jusqu' à maintenant .........mais là le panel s'amoindrit.......
Enfin, si un bel avenir pour les "gardeurs" de biquettes pour brouter toute cette belle flore !!!!
Jeu 28 Avr 2016 17:58

gaga81 a écrit:

Mon cher ami merci de penser au TARN (surtout le secteur sur lequel nous sommes) n'a rien de comparable à d'autres ........que je ne citerai pas pour ne pas me faire encore plus d'ennemi :eusa_ehh

Un certain forumeur :bisoums a pu le constater et à été scotché en voyant "nos travers" dans lesquels nos vaches paturaient
et bééééé là ........on peu dire ce qu'on veut ............il ne peut rien y avoir d'autre que des animaux..........
Mais par contre ils nous coutent à entretenir.....
Le bluzzzzz me prend lorsque je regarde les autres versants qui nous entourent........ils sont en friches
Seul le notre reste........mais........jusqu'à quand ????? :dubitatif :dubitatif

S'adapter jusqu'à quand ? Nous l'avons fait jusqu' à maintenant .........mais là le panel s'amoindrit.......
Enfin, si un bel avenir pour les "gardeurs" de biquettes pour brouter toute cette belle flore !!!!





Pour les regions difficile, une solution serrait de faire des produits regionale, comme le fromage Comté. Tout ca avec une (petit) coop.
Le valeur ajouté, bien eleve comparé aux fromages "standart", va arriver dans les mains d'agriculteurs. Avec une bon promotion et beaucoup des tourists, il est possible de cree un marché.
Le valeur ajouté de Gwendal, "Sacrebleu, pourquoi baisser les bras si facilement en se reposant juste sur la chance d'avoir des conditions "compétitives" quand on pourrait conserver et regagner aussi de la valeur ajoutée?", ca ce sont les marques des grands industriels, privées, et tres dificile de regagner notre part de ca. Comme je dit le lait c'est une commodity, souvant pas mieux ou mauvais ici que ailleurs, et les industriels ils achetent et transforment ou c'est le plus moins cher.
Beaucoup dit que je suis pessimiste, je pense je suis que réaliste. Une grande difference.
Il vaut mieux marcher seul, qu'avec d'autres dans la mauvaise direction.
Les mutinationals et la politique s'ententent comme larrons en foire.
Jeu 28 Avr 2016 21:17

ceres a écrit:
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ? Est qu'un producteur du Tarn :youpi, de Corrèze, de Bretagne ou de Bourgogne ont les mêmes contraintes ? A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ? Même si chaque région a ses atouts, certaines sont quand même plus avantagees que d autres. Que dire des pollutions qui vont s emplifier en concentrant l'élevage. Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??



Pour moi, ce n'est pas en proportion celui qui habite dans tel ou tel région qui sera le plus apte a résister a la crise.

Je pense qu'il y avant tout l'effet agriculteur, l'effet humain: tu peux mettre la meme ferme, la meme surface, le mem climat a deux agriculteurs differents: tu reviens 10 ans aprés, il y en a un qui aura gagné sa vie, et l'autre non.Et ca c'est valable dans toutes les professions.

Le plus important c'est d'avoir un systeme cohérent, et de s'adapter a sa ferme.
Exemple concret: en zone d emontagne, ou difficiles, le s couts de productions sont plus élevés: cout de batiment plus élevé, hivernage plus klong, mais ceux qui restent valorisent leurs productions en conséquence.

Faire croire que l'on subit la crise a cause des caractéristiques de sa région est un faux probléme, peut etre qu'il est plus facile de rejeter ses échecs, ou des mauvais choix, que d'accepter de se remettre en question.
Jeu 28 Avr 2016 21:38
t'es un brin caricatural , non !
Jeu 28 Avr 2016 21:51
Gaga tu penses bien que quand j ai cité le Tarn c était pour toi :byec. Sinon je ne suis pas déçu de vos réponses hormis gwerdal qui est réaliste les gars de l ouest n imaginent même pas les avantages pour produire moins cher que les autres régions. Je rejoins jean François sur l effet terroir. Je travaille sur 3 territoires. Aucun n a déjà le même potentiel alors résumer la Bretagne toute entière à un paradis laitier ce serait simpliste... Enfin il ne faudrait pas nier que les mauvais secteur breton doivent bien valoir un terre moyenne française :eusa_whistle l.c est vrai que quand on est gâté par la nature on évite de le mettre en avant. On préfère invoquer d autre chose..
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 28 Avr 2016 21:58

xavier courboin a écrit:
t'es un brin caricatural , non !


Non, je crois que c'est toujours plus confortable de reporter ses erreurs sur les autres....
Quand je bossais en laiterie, et qu'un producteur était positif aux inhibiteurs, dans 90 % des cas j'entendais souvent le meme truc: ce n'est pas moi, c'est ma femme qui a trait ce jour la, ou c'est mon stagiaire qui a du faire la connerie..ou le service d e remplacement..
Trés rare sont les cas ou le gars disait "oui, j'ai du faire une erreur".
Tu appelles cela comme tu veux, mais c'est ce que je constate.
Autre exemple: moi j'ai déja entendu des voisins situés a 5 km de chez moi me dire que le paturage était une bonne chose chez moi car mes terres s'y pretait trés bien et que ca restait vert l'été....ils s ont a 5 km !!! :interr
Jeu 28 Avr 2016 22:06
Dairy tu es décevant. Tu as bossé dans ma région. Tu connais les rendements herbes et maïs de nos 2 régions. Tu peux comparé. Même si on peut toujours s améliorer on ne sera jamais au même niveau. Si ce n était que les 2 ou 3 tonnes de différence... Sans parler de la durée d hivernage, les stocks effluents plus important. Ect
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 28 Avr 2016 22:17

ceres a écrit:
Gaga tu penses bien que quand j ai cité le Tarn c était pour toi :byec. Sinon je ne suis pas déçu de vos réponses hormis gwerdal qui est réaliste les gars de l ouest n imaginent même pas les avantages pour produire moins cher que les autres régions. Je rejoins jean François sur l effet terroir. Je travaille sur 3 territoires. Aucun n a déjà le même potentiel alors résumer la Bretagne toute entière à un paradis laitier ce serait simpliste... Enfin il ne faudrait pas nier que les mauvais secteur breton doivent bien valoir un terre moyenne française :eusa_whistle l.c est vrai que quand on est gâté par la nature on évite de le mettre en avant. On préfère invoquer d autre chose..




chaque région a ses atouts et il faut tirer le meilleur de chacun d'entre eux . Ce que tu ne gagnes pas en herbe , je suppose que tu le gagnes en céréales ou autres cultures .
Nos terres sont humides voir très humides mais elles grillent aussi .C'est de la terre argileuse , l'eau reste en surface au dessus de l'argile mais une fois évaporée , c'est sec quand même . Ici, les cultures c'est dans le meilleur des cas rapport 0 d'après les comptables .Pour en tirer le meilleur c'est de la laisser à l'état naturelle , c'est la solution qu'on a adopté avec le temps .Laisser les prairies vieillir pour être moins sensible au piétinement .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 28 Avr 2016 22:26

ceres a écrit:
Dairy tu es décevant. Tu as bossé dans ma région. Tu connais les rendements herbes et maïs de nos 2 régions. Tu peux comparé. Même si on peut toujours s améliorer on ne sera jamais au même niveau. Si ce n était que les 2 ou 3 tonnes de différence... Sans parler de la durée d hivernage, les stocks effluents plus important. Ect



Je vais etre trés franc avec toi, je ne vbois pas du tout qui tu es!!! :gene si on se connait envoit moi un mp !!

Ne regarde pas que le rendement, va donc faire un tour chez jean françois: la bas les rendements en mauis sont mauvais:7/8 t d ems, a quelques km d ela, du coté de chez pewee (que l'on ne lit plus !!) les terers sont trés favotrables, et malgré les rdt en mais trés bas, JF et son frere ont mis en place un systeme trés cohérent et sortent des résultats trés honotables....
il y a des avantages et des contraintes dans toutes le srégions: j'ai bossé en cote d 'or, le climat y était continental, par contre des bonnes terers pour faire d ela luzerne, des bellles structures s ouvent grandes (pas de contraintes de surface épandables), des feramges trés bas...et des exemples comme cela j'en ai a la pelle.
Jeu 28 Avr 2016 23:09

Dairy a écrit:

ceres a écrit:
A l intérieur de notre belle France, peut on comparer nos systèmes et nos coûts de revient ? Est qu'un producteur du Tarn :youpi, de Corrèze, de Bretagne ou de Bourgogne ont les mêmes contraintes ? A l heures ou chaque centimes de meilleur efficience compte et peut faire la différence, qui a le plus de chance d être là à la fin de lacrise. ? Même si chaque région a ses atouts, certaines sont quand même plus avantagees que d autres. Que dire des pollutions qui vont s emplifier en concentrant l'élevage. Que vont devenir les secteurs qui vont subir une déprise laitière. ??



Pour moi, ce n'est pas en proportion celui qui habite dans tel ou tel région qui sera le plus apte a résister a la crise.
Non partagé par les bretons en bzh

Je pense qu'il y avant tout l'effet agriculteur, l'effet humain: tu peux mettre la meme ferme, la meme surface, le mem climat a deux agriculteurs differents: tu reviens 10 ans aprés, il y en a un qui aura gagné sa vie, et l'autre non.Et ca c'est valable dans toutes les professions.
Hors sujet, on parle terroir, pas éleveur

Le plus important c'est d'avoir un systeme cohérent, et de s'adapter a sa ferme.
Exemple concret: en zone d emontagne, ou difficiles, le s couts de productions sont plus élevés: cout de batiment plus élevé, hivernage plus klong, mais ceux qui restent valorisent leurs productions en conséquence.

Ah????
Faire croire que l'on subit la crise a cause des caractéristiques de sa région est un faux probléme, peut etre qu'il est plus facile de rejeter ses échecs, ou des mauvais choix, que d'accepter de se remettre en question.


Confraternel quand tu nous tiens, la question est "la subissons nous plus durement à cause de contraintes différentes?"

Autre exemple: moi j'ai déja entendu des voisins situés a 5 km de chez moi me dire que le paturage était une bonne chose chez moi car mes terres s'y pretait trés bien et que ca restait vert l'été....ils s ont a 5 km !!! :interr


Comme quelqu'un qui se situerais en fond de vallée humide et profonde avec une rivière et son collègue sur le plateau calcaire juste plus haut avec un sol superficiel et sèchant?
Ven 29 Avr 2016 01:05
je suis effondré de lire certains propos :pascon
Page 1 sur 5 •

1 2 3 Suivant >

Partager cette discussion

Accueil Elevage Le forum de l'élevage
Lun 20 Juin 2016 17:12 #28
Probleme de cache Rivarol.
fais un CTRL + F5 sur une page du forum, ou une discussion
Lun 20 Juin 2016 17:20 #29
je suis sur l'autre ordi c'est pareil
Lun 20 Juin 2016 17:21 #30
rivarol a écrit:
je suis sur l'autre ordi c'est pareil


je t'envoie un MP, surveille ;)
Lun 20 Juin 2016 17:26 #31
TN-Loic a écrit:
Probleme de cache Rivarol.
fais un CTRL + F5 sur une page du forum, ou une discussion





Ok comme ça c'est bon.

Mais je ne comprend pas ce que tu bidouilles quand tu fais tes mises à jour ou tes travaux en tous genre!
Lun 20 Juin 2016 17:30 #32
Ca va que j'aime bien ce forum mais avec des trucs comme ça le gars qu'est pas trop accroc ... et bé il passe son chemin et après ça devient le désert. :sleeping
Lun 20 Juin 2016 17:30 #33
Du coup oublie mon MP ;)

Quand je mets à jour le forum c'est de l’instantané. Malheureusement les navigateurs comme chrome, firefox, safari, edge utilise du cache pour un temps donné. Donc tant qu'il n'est pas expiré ou qu'il ne voit pas de modification majeure, il utilise ce qui est en mémoire sur ton ordinateur et non sur le serveur de Terre-net.

Ce système te permet d'afficher tes pages plus rapidement, notamment pour les personnes qui ont un petit débit ;)

le principal étant que ça fonctionne pour toi maintenant :pouce
Lun 20 Juin 2016 17:32 #34
rivarol a écrit:
Ca va que j'aime bien ce forum mais avec des trucs comme ça le gars qu'est pas trop accroc ... et bé il passe son chemin et après ça devient le désert. :sleeping


Un gars pas trop accroc, ne devrait pas avoir ce genre de soucis car il vient de temps en temps, ou entre sa dernière visite il a éteint son ordinateur donc théoriquement son cache navigateur est rafraichi ;)
Lun 20 Juin 2016 17:33 #35
Nous n'avons pas un petit débit. :eusa_naughty
Lun 20 Juin 2016 17:35 #36
rivarol a écrit:
Nous n'avons pas un petit débit. :eusa_naughty


je ne parlais pas pour toi, mais en général. Il y a encore des villages qui sont à 2 Mbits.
Lun 20 Juin 2016 17:35 #37
.... et les ordis sont éteins la nuit.
Je vais bosser.
Lun 20 Juin 2016 17:38 #38
Comme j'ai effectué la modification en début d'après-midi,
et que ta dernière connexion date d'aujourd'hui à 20 Juin 2016 12:31

Ton cache ne s'est pas renouvelé, il a fallu le forcer avec CTRL+F5.

Bon courage à toi. :contentg

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut