programme abordable engrais folaire

Ouvert par vitifolie, 29 mai 2016

Ven 3 Juin 2016 21:16 #21
Sujet intéressant, je pense que le filière ne vient qu'en plus d'une fumure de fond.
Je passe en général 2/3 fois du maxi fruit, mais il serait peut être moins cher de se faire son propre foliaire car les composants seuls ne sont pas très cher par contre le passage de maxi fruit te calme.
Certains font un foliaire entièrement maison?
Ven 3 Juin 2016 21:22 #22
tu peu travailler avec des nitrate de potasse, epsotop et autre, mais tu trouveras pas les algues et compagnies.
bon on peut se faire des thé de compost, mais c'est une autre démarche

le problème c'est qu'à faire soit même sa mixture, tu prend le risque de mal doser ton produit; si tu sous dose c'est pas bien grave, mais si tu concentre trop et que tu brule tout...

sur les thé de compost:

http://www.agricool.net/forum/index.php ... 20857&st=0

y en a 12 pages de forum :hihi , mais ça vaut le coup de tout lire
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Dim 5 Juin 2016 16:36 #23
L'insoumis , question cout de revient je ne peus pas encore te dire , il m'a dit que c'était moins et lui faisant confiance je l'ai pris .

Je te dirais sa le mois prochain!! :eusa_pray :eusa_pray
Dim 5 Juin 2016 20:30 #24
Maxifruit utilisé samedi matin. Temps idéal. Nuageux et lourd, les stomates ouvertes au max.
Rien que de regarder les feuilles, j'avais l'impression que les rameaux avaient pris 5 cm après mon passage. Lol. Promis, je serai objectif dans 1 mois.
Je vais approfondir le sujet pour les années suivantes, c'est très clair
Lun 20 Juin 2016 22:12 #25
Alors me revoila pourvous donner mon avis sur l'anti coulure Antys Pmg .

Deux applications effectuées au stade boutons floraux et une autre en pleine floraison a 3l/H sur un merlot .

Résultat pour l'heure assez décevant avec un taux de coulure " a l'oeil" proche de celui de l'an dernier ou je n'en avais pas appliqué . Reste a voir maintenantsi sa aura un effet sur le millerandage mais bon a 12 euros HT le litre sa n'a pas l'air de tenir ses promesses ........
Ven 19 Mai 2017 12:24 #26
Bonjour,
Vous pourriez essayer la Bétalgine P5, associée au purtica prémium et au prêle premium pour renforcer les défenses de la vigne face aux insectes, aux champignons et aux accidents climatiques..
Produits naturel à base de différentes algues marines.
Lun 22 Mai 2017 13:58 #27
Ca y est sur les conseil de Roumegue qui date de plusieurs années j'ai passé le Maxifruit qui fait suite au Vital à l'automne 2016. Je l'ai fait sur mes Merlot.
Mar 23 Mai 2017 15:25 #28
Maxifruit utilisé samedi matin. Temps idéal. Nuageux et lourd, les stomates ouvertes au max.
Rien que de regarder les feuilles, j'avais l'impression que les rameaux avaient pris 5 cm après mon passage. Lol. Promis, je serai objectif dans 1 mois.
Je vais approfondir le sujet pour les années suivantes, c'est très clair


Bonjour,

Des nouvelles ???

Je viens d'essayé du foliaire suite au fort gel de printemps pour éviter la coulure. Mais c'est difficile de s'y retrouver car il n'y a aucune étude sérieuse sur le lien entre les fumures foliaires et une meilleure nouaison... à part sur ce forum... :dingue

(Un viticulteur de Suisse qui n'a pas trouvé de Maxifruit, mais seulement du Wuxal Profi...)
Lun 29 Mai 2017 09:54 #29
J'ai donc essayé le foliaire cette année. J'en suis à deux passages (1x des chélates de fer car la vigne était un peu jaune et 1x du Wuxal Profi (engrais folaire NPK, oligos, ac. aminés, un truc générique et pas cher)). Donc en contrôlant mon rang témoin, les différences sont :

- vert plus foncé pour la partie traitée (par rapport au témoin).
- 10 cm de pousse en plus. On voit bien dépasser les derniers fils sur la partie traitée.
- moins de différence de couleur entre les nervures et le limbe...

Je n'ai toujours pas réussi à trouver du Maxifruit... :eusa_think

Sinon, j'attends toujours de vos nouvelles pour vos essais 2016 et espère que la fleur va bien passer, parce qu'on a été gelé à 55 % en moyenne... :sad: Maintenant, il faut que le raisin qui reste fasse des belles grappes. :D
Jeu 1 Juin 2017 15:33 #30
3ème passage d'engrais foliaire (1x chélates de fer et 2x engrais général NPK + oligos, fer, bore, acide aminé etc.) et je suis toujours en train de douter... :dingue Avez-vous des nouvelles de vos essais 2016 ? Concluant ?

Faut-il continuer après fleur contre le millerandage ? Voire après pour faire grossir et gagner du sucre ?

Pour l'instant, par rapport au témoin, c'est un peu plus vert, 15 cm plus grand, et 2-3 jours en avance parce que la fleur a débuté avant sur la partie traitée.
Dim 11 Juin 2017 15:09 #31
Le stade moyen est chute des capuchons dans ma région de Suisse. C'est assez hétérogène avec le gel de printemps où la repousse qui se mêle avec le reste devrait atteindre la fleur en fin de semaine.

Les premiers résultats sur grappes nouées sont encourageant. Il semble que les traitements foliaires aient fait de l'effet, mais il s'agit d'une impression pour l'instant. Je pense que je vais remettre un engrais foliaire vers la pleine nouaison et un vers le début véraison.

Mais si vous avez des astuces pour faire "cracher" la vigne... Je suis attentif car avec le gel, on part avec 45 % des bourgeons... (55 % de dégâts). Toute la littérature actuelle est orientée qualité et rien sur la production... Mis à part dans ce forum d'où ma venue. :pouce
Dim 11 Juin 2017 16:59 #32
Pour faire cracher, déjà faut donner à manger.
Et une plante ça mange par les racines.
Les foliaires se sont des correctifs, pas plus
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Dim 11 Juin 2017 19:27 #33
Oui j'ai mis les trois années d'avant un engrais NPK + Mg + Bore et en avait acheté pour 2017... Mais de manière unanime la littérature et nos conseillers cantonaux nous disent de ne pas mettre d'engrais sur du gel. Les arguments sont que ça empêcherait un aoûtement des bois et favoriserait les maladies sur une vigne hétérogène et donc sensible vu qu'on aura 5 semaines de floraison (stade hyper sensible) entre ce qui a gelé (repousse en décalé sur les doubles) ou non.

Du coup je me suis dit que mes vignes étaient stressées par le gel et que la floraison risquait d'en pâtir. D'ou l'idée de diminuer la concurrence de l'enherbement et de mettre des engrais foliaires...
Mer 21 Juin 2017 11:48 #34
Je ne peux pas donner de décompte définitif en raison du gel et du fait que certaines repousses sont à la chute des capuchons, mais le bilan est bon ! :eusa_angel Merci à tous pour les conseils, la fleur a super bien passé partout et mieux que d'habitude. C'est même étonnant à certains endroits sur Pinot où je n'ai jamais vu ça.

Par rapport au témoin il y a une différence "à l'oeil" en faveur du Wuxal profi. Je ferai un comptage dès que le stade petits pois sera obtenu sur tous les rameaux.

Les vignes sont bien vertes et font plaisir à voir. Maintenant il faudrait un peu d'eau, mais je suis en Suisse près des montagnes... je reste confiant pour un petit orage... :dingue
Lun 10 Juil 2017 12:56 #35
J'ai essayé de faire un comptage entre la partie traitée par engrais foliaires et le témoin.... En bien c'est difficile! :interr
Vu le fort gel de la parcelle (70 %), donc de l'irrégularité, il est quasiment impossible de ne pas "sélectionner" une grappe plus grosse ou plus petite à l'œil et donc d'influencer le résultat.

J'ai donc fait une comparaison de souches entre le rang traité par le Wuxal et le témoin en distinguant les repousses du gel, ce qui n'avait pas gelé etc. Voici mes observation sur le taux de nouaison :

- Globalement il y a plus, voire beaucoup plus de raisin dans la partie traitée au Wuxal, mais est-ce que cela vient d'un hasard avec plus de gel dans le témoin ??? Parce qu'il y a plus de grappes dans la partie traitée au Wuxal et une application dès le stade 6 feuilles ne peut quand même pas faire apparaître des grappes, non ? Est-ce que cela peut impacter la différenciation entre vrille et grappes pour les repousses du gel ??? Bonne question.

- Il n'y a plus de chlorose ferrique dans la partie traitée et donc cela va influencer le rendement de cette année et des suivantes (meilleure assimilation et donc sortie de raisin l'année suivante).

- L'effet du traitement foliaire est très marqué sur les parties "stressées" par le gel. La nouaison est bien meilleure sur les grappes des repousses. De même, la nouaison des ceps fortement gelés est bien meilleure sur la partie traitée. Pour info, il s'agit d'une excellente vigne en terme de rendement en général et les repousses et grappes sur les repousses doivent approcher les 600 g/m2 sur la partie traitée et 300 g/m2 dans le témoin. Les repousses ont 2 semaines de retard et sont parfaitement "vendangeables". Le taux de nouaison est très différent sur les grappes qui restent sur des ceps gelé à 90 % (uniquement 1-2 bois non gelé et tout le reste en repousses).

Globalement, je pense qu'il doit y avoir 15 % de différence, car j'exclus pour l'instant qu'un foliaire fasse pousser des grappes... :dingue Ou alors, je n'ai pas assez regardé en choisissant mon témoin... :dingue Bref, la différence est plus importante que 15 % actuellement mais cela me fait penser que les blocs et répétitions sont indispensable pour tester l'effet d'un foliaire.... Comment mesurer 15 % ????

- Il y a moins de différence sur les parties moins stressées par le gel.


Bref, il y a un effet, celui-ci est difficile à mesurer. Il est plus marqué sur les parties gelées.
Mar 11 Juil 2017 16:47 #36
Des tofs de mon plantier de l'année qui me cause pas mal de soucis:plants gelés non repartis,plans repoussés+secheresse avec 2 arrosages mi-juin et début juillet...un vrai combat pour arriver je l'espère à un résultat honorable en septembre...
Image Image Image
Et le lièvre qui passe toutes les nuits...
Image
Et qu'est-ce qu'il faut pas faire pour manger qq raisins de table....p...n de cochons!!!
Image
Mar 11 Juil 2017 19:07 #37
Je compatis... on a déjà compté 700 plants non re partis (raide...) et le bilan risque de s'alourdir lors de la taille... On disait qu'un gel de printemps n'entraîne pas la mort du cep... tu parles... :eusa_wall
Mar 11 Juil 2017 19:15 #38
L'an dernier j'ai planté un ha en 2 fois, 2 jours d'intervalle juste avant le gel, 1/2ha minable, 1/2ha magnifique, et quand ça démarre mal c'est pas en 1 ans que ça se rattrape :dingue
Cette année ça a l'air de mieux se passer, le terrain est très argileux et tien bien le sec.
Light83, tu as frappé une tète de rocher au labour ou tu as des pierres partout ? :eusa_think
Mar 11 Juil 2017 20:16 #39
Et souvent des plantations qui peinent finissent par donner satisfaction... Souvent après 2x100 unité d'azote parce qu'on en a raz le bol ! :dingue

J'ai une charge sur une plantation qui n'a rien donné pendant 6 ans ! Et l'an passé et cette année elle est pleine de raisin ! Elle n'a pas gelé (juste 30 %) au mileu d'un endroit à 70 % ! Je crois que j'avais mis double ou triple dose d'un engrais complet par dépit ! Sur une autre c'était 100 unité d'azote. Tout est décalé d'un an mais ça paie.
Mar 11 Juil 2017 21:17 #40
@West:c'est passé au broyeur de pierres sur 2/3 du morceau pour pouvoir labourer sinon ce serait une carrière de pierres!

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut