L'escalade d'engagement anti-agriculture conventionnelle

Ouvert par trouspinette, 23 mai 2016

Mer 20 Mar 2019 23:42 #821
Roumegue a écrit:
Salut westvar ;) …. non , ce que j'écris , n'a rien à voir , ni de prés ni de loin , avec toi . Je suis un méridional sanguin qui part au quart de tour :lol: …. mais si je suis critique , je suis tout autant , et facilement , capable de reconnaitre la valeur des gens .
Je suis souvent d'accord avec toi … je sais que tu travailles très bien , que tu gères bien ton exploitation ( c'est ça être un bon chef d'entreprise :pouce ) et qu'en plus tu es extrêmement modeste quand au rôle décisif que tu as joué au sein de ta coopérative .

Passionnant Hazta :pouce …. très bien écrit ; très bien posé !!! ……. tu m'as mis le doute , et c'est vrai que du coup , je vois les choses autrement :eusa_think
Je fais une erreur …. comme les sanctions , les interdictions , les règlementations sont généralisées à tous , je fais l'erreur de faire de mon cas une généralité . C'est vrai :eusa_think
Je me rends compte après t'avoir lu que si je critique "le bio" , je peux tout autant critiquer les collègues en "traditionnel" …. je m'en suis rendu compte en te lisant et en me relisant ! :eusa_doh
Sans aucune ironie , j'ai le mauvais réflexe de défendre un milieu qui , au final , ne le mérite souvent pas !

C'est vrai qu'au final , si je prends l'exemple de mon village , je ne travaille absolument pas comme les autres :shock:
C'est vrai que chez moi , la nature explose de vie !
L'enherbement naturel total 8 mois sur 12 ... partiel les 4 mois avant vendanges .
Le travail manuel représente 80-90% de mon temps de travail .
Je traite de nuit , sans aucun vent , avec un atomiseur qui limite la dérive .
J'entretiens les berges ... je gère mes haies .
Et c'est vrai que tout le gibier se trouve chez moi .... sans parler de mes oliviers , ou je n'utilise ni glypho , ni insecticides ( mais ou je refuse de passer en bio ... je reste "roumègue" :lol: )

Je fais l'erreur de généraliser :?

Hé bien je vais critiquer ce que je vois à coté , pour rétablir la balance :eusa_think

Déjà , on l'avait senti avec Cevenol , nos prix hl ont baissé :blase je suis furieux !!!
Ils ont l'air malins maintenant les collègues , à plus tailler eux mêmes ..... ils iront chercher les bénéfices ! :eusa_snooty

Quitte à faire tailler , putain ils pourraient au moins le faire faire le plus tard possible .... quand ça débourre ... histoire d'économiser 1 traitement .... et c'est déjà ça !!!! Hé non , pardi !!! Faut que ça soit terminé mi janvier ! :dingue Pourquoi ? Epater les collègues ? .... on s'en branle !
Puis c'est taillé "à la merde" :malade …. une honte pour celui qui aime le travail bien fait !!!
La taille c'est essentiel !!! :boude
Evidemment , je taille avec respect … avec le recep comme les anciens , des liens bouclés … et je n'ai pas peur de reformer une vigne , quand la majorité des "maraichers" préfèrent arracher …. aaaah c'est fatiguant vous comprenez :eusa_snooty
Ma foi , je finirai le dernier, et c'est très bien .... mais j'aurai économisé pas loin de 7-8000 euros de taille .... une paille sûrement :dingue

Alors ça désherbe !!!! D'accord :eusa_hand ...... je les comprends plus !
Désherber maintenant , une hérésie !!!!
1 …...desherber en plein pour travailler le sol ensuite 1 inter rang sur 2 .... c'est nul !!! Inutile !!! Contreproductif !!! Je viens justement de passer les griffes pour enfouir le végétal .... sur mes analyses , j'ai des taux fantastiques de MO .... j'enfouis pas du cramé :dingue
2....... c'est malin de desherber maintenant , juste pour faire comme tout le monde ...... c'est zéro !!!! Détruire les herbes bénéfiques et non invasives , alors que le chiendent est encore sec et que le sorgho n'a pas encore levé :dingue
Hé pardi , ils vont devoir y repasser :eusa_snooty ...... en fait il n'y a finalement "que moi ici" qui n'utilise qu'1,5l/ha/an de glypho ... sans aucun antigerminatif , aucun défanant !

Etc, etc ......

Je suis donc entre le marteau et l'enclume .... pas vraiment conventionnel et pas bio ........ trop attentif à la nature , à la vie de mes sols ................................ finalement je me rends compte que les gens se baladent chez moi , car c'est autrement plus vivant que chez la quasi totalité de mes voisins :shock:

Putain Hazta , tu viens de me faire prendre conscience de pas mal de chose :shock:

Je suis prisonnier entre ceux qui font n'importe quoi et ceux qui veulent tout interdire à cause des premiers :shock:

Je suis un dommage collatéral .... un gars qui travaille simplement et aime son métier

Evidemment , nous devons être quelques uns à se sentir comme ça :shock:



Magnifique ton message Roumegue !!! Je me reconnais complétement dans ce que tu viens de dire et je fais partie également d'un dommage collatéral !!
Je travaille quasiment de la même façon que toi, je taille encore moi aussi et je finirai que début avril. J'ai également un troupeau de 200 brebis en ce moment dans mes parcelles qui n'ont pas encore débourré !! ça me fait faire de sacré économie et c'est de l'engrais gratuit ! :lol: :lol:
Jeu 21 Mar 2019 09:01 #822
Aaaaah caladoc30 , toi et moi , nous pensons de la même manière sur tout !!! ;) ….. je vais te dire ! Les lycées viticoles devraient avoir obligation de se former chez toi , et s'inspirer de tes techniques ! :pouce
Tout y est pensé intelligemment !!!!


Quand j'ai regardé ton village sur géoportail , j'ai trouvé ton domaine de suite ..... le seul endroit ou c'est vert !!!!! :pouce
C'est un écrin de verdure , un havre de paix pour la faune et la flore ..... ça explose de vie !!!!! :pouce

Toi et moi , nous sommes ni bios , ni vraiment conventionnels .... et nous ne faisons rien comme les autres ! ;)

Par contre , nous subissons les contraintes qu'on nous impose , à cause des erreurs des autres ! Parce que beaucoup font n'importe quoi .... juste en voulant faire "comme tout le monde" :eusa_snooty .... un sort le pulvé ! Tout le monde le sort ! :lol: ......... je n'ai jamais ni desherbé ni traité en même temps que les autres .... je le fais quand il le faut !
Je traite en début de nuit , au meilleur moment .... pas le matin avec la rosée , pas quand il fait du vent , pas quand il tombe des braises ........ je suis pas "employé" , j'ai pas des horaires de bureau et j'en ai rien à branler d'être à 20h devant la télé :lol:

Je travaille "avec" la nature !!!!

Et toi c'est pareil !!!

Alors on devient fada devant ces avalanches d'interdictions , de normes , de règlementations .... tout simplement parce qu'on a attendu personne pour réfléchir !!!

Et quand on voit le résultat des syndicales dans l'Hérault , qu'on te met à la tête de la CA , un type qui n'a pas été foutu de présider sa propre coopé ...... hé bé tu peux te dire qu'il en manque pas , dans la profession , des types qui ont l'oeil du veau dans la luzerne :eusa_doh
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 21 Mar 2019 20:52 #824
Roumegue a écrit:
Aaaaah caladoc30 , toi et moi , nous pensons de la même manière sur tout !!! ;) ….. je vais te dire ! Les lycées viticoles devraient avoir obligation de se former chez toi , et s'inspirer de tes techniques ! :pouce
Tout y est pensé intelligemment !!!!


Quand j'ai regardé ton village sur géoportail , j'ai trouvé ton domaine de suite ..... le seul endroit ou c'est vert !!!!! :pouce
C'est un écrin de verdure , un havre de paix pour la faune et la flore ..... ça explose de vie !!!!! :pouce

Toi et moi , nous sommes ni bios , ni vraiment conventionnels .... et nous ne faisons rien comme les autres ! ;)

Par contre , nous subissons les contraintes qu'on nous impose , à cause des erreurs des autres ! Parce que beaucoup font n'importe quoi .... juste en voulant faire "comme tout le monde" :eusa_snooty .... un sort le pulvé ! Tout le monde le sort ! :lol: ......... je n'ai jamais ni desherbé ni traité en même temps que les autres .... je le fais quand il le faut !
Je traite en début de nuit , au meilleur moment .... pas le matin avec la rosée , pas quand il fait du vent , pas quand il tombe des braises ........ je suis pas "employé" , j'ai pas des horaires de bureau et j'en ai rien à branler d'être à 20h devant la télé :lol:

Je travaille "avec" la nature !!!!

Et toi c'est pareil !!!

Alors on devient fada devant ces avalanches d'interdictions , de normes , de règlementations .... tout simplement parce qu'on a attendu personne pour réfléchir !!!

Et quand on voit le résultat des syndicales dans l'Hérault , qu'on te met à la tête de la CA , un type qui n'a pas été foutu de présider sa propre coopé ...... hé bé tu peux te dire qu'il en manque pas , dans la profession , des types qui ont l'oeil du veau dans la luzerne :eusa_doh



Bravo !!! :pouce :pouce :pouce
Tu as tout dis sur notre façon de travailler et notre manière de voir les choses :pouce
Le jour où tout le vignoble sera enherbé 1 rang sur 2 ça sera beau !! Mais avec ces conneries de HVE et bio ça va a l'envers de comme on travaille nous !!!
Je suis persuadé que le bio fera plus de mal a la vie des sols que le conventionnel d'aujourd'hui !! On marche sur la tête !!! Bio = travail du sol = érosion = catastrophe !!!! Pfffffff

Pour l'enherbement total en bio = augmentation du sorgho d'alep + chien dent alors qu'avec 1 litre ha de glypho utilisé a la lance on contrôle ces herbes a la con !!!
Pour détruire du chien dent c'est 10 passage de griffon par an contre 3, 4 l/ha de glypho pour s'en débarrasser totalement en 2 ans !! :eusa_wall :eusa_wall :eusa_wall
Mais oui continuons avec le bio, c'est l'avenir du monde, mais oui c'est magique le bio !!! Pays de conos
Sam 23 Mar 2019 16:36 #825
Ce que tu dis , nous parait à toi et moi , une évidence :eusa_think ………. pourquoi la plupart de nos collègues , "le" syndicat , n'arrivent pas à le comprendre ??? :interr
Mais c'est pareil pour tout !!! :eusa_snooty …. comment se fait il , que les agriculteurs croient que l'argent de la PAC , c'est l'Europe :dingue … quand la France donne 20 millards à l'UE pour n'en récupérer que 12 …. son propre argent !
Finalement on se bat contre tout le monde , parce que le bon sens à quitter ce monde agricole français !!!

Image

Voilà mon secteur !!!!! De petites parcelles partout , de vignes , d'oliviers , des haies , des bosquets , des bois ..... il y a 40 ans ce n'était pas comme ça !!!!
Alors , du moins ici , il faut arrêter de nous casser les couilles avec leurs conneries normatives :itsnot

Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 23 Mar 2019 20:02 #826
caladoc30 a écrit:
Bravo !!! :pouce :pouce :pouce
Tu as tout dis sur notre façon de travailler et notre manière de voir les choses :pouce
Le jour où tout le vignoble sera enherbé 1 rang sur 2 ça sera beau !! Mais avec ces conneries de HVE et bio ça va a l'envers de comme on travaille nous !!!
Je suis persuadé que le bio fera plus de mal a la vie des sols que le conventionnel d'aujourd'hui !! On marche sur la tête !!! Bio = travail du sol = érosion = catastrophe !!!! Pfffffff

Pour l'enherbement total en bio = augmentation du sorgho d'alep + chien dent alors qu'avec 1 litre ha de glypho utilisé a la lance on contrôle ces herbes a la con !!!
Pour détruire du chien dent c'est 10 passage de griffon par an contre 3, 4 l/ha de glypho pour s'en débarrasser totalement en 2 ans !! :eusa_wall :eusa_wall :eusa_wall
Mais oui continuons avec le bio, c'est l'avenir du monde, mais oui c'est magique le bio !!! Pays de conos


Globalement je suis d'accord avec vous (toi et l'insoumis), ce qui fait que j'interviens rarement pour simplement rajouter un "+1" ça fait pas avancer le débat.
Par contre la je suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis "bio = travail du sol" rien que la tu t'égares, bio n'est pas plus égal à travail du sol que conventionnel, je t'invite à venir visiter mes parcelles, le sol est travaillé à partir de mi juin pour la concurrence hydrique et jusqu'a la fin aout je fais environ 3 passages, le reste du temps c'est tondu a partir de fin avril / début mai et sinon l'herbe est semée pour maximiser la couverture du sol.
Et je peux te garantir que la vie de mes sols se porte très bien, en est témoin la vitesse de dégradation des bois de taille que je ne broie jamais et que tu ne retrouve plus une trace au bout de quelques mois.

Quand tu dis "enherbement total en bio = augmentation du sorgho d'alep + chien dent" la aussi tu dois confondre, mais depuis que je suis en bio, il n'y a plus une seule plante qui domine, la diversité est revenu depuis l’arrêt des désherbant qui ont tendance, qu'on le veuille ou non, à sélectionner les plantes qui y résistent. Le chiendent il y a beaucoup de plante qui poussent plus vite que lui et qui ne le laisse pas s'installer.

Par contre je suis d'accord la ou tu dis que "travail du sol = érosion = catastrophe" en tempérant quand même le travail du sol estival n'entraine pas d'érosion ou presque. Mais la encore on est plus dans le débat bio ou conventionnel, dans mon coin a l'heure ou j’écris, tous les viti ont passé le griffon bien profond un rang sur deux, le débourrement est loin et la vigne n'est sensible à la concurrence qu'en gros juste avant la floraison, est-ce qu'on était si pressé de venir travailler le sol maintenant ? conventionnel ou bio je précise, les nouveaux bio sont pires car ils ont peur de l'inconnu et de plus avoir le glypho et manque d'information / de formation, et la le travail du sol s’arrête jamais effectivement ou presque, mais en conventionnel ils font pareil, un rang sur deux. Un coup après vendanges pour détruire l'herbe qui a réussi a s'installer pendant cette période, plus dans l'hiver des qu'ils peuvent et rebelote en mars / avril et la bonjour l'érosion on voit la terre foutre le camp à chaque pluie dans ces rangs qui font 10cm de moins que le rang voisin :eusa_wall
Sam 23 Mar 2019 22:25 #827
Là, on rentre dans une guéguerre inutile, pour moi, chacun fait ce qu'il veut chez lui tant que ça ne gène pas les autres. Comme je l'ai dit une parcelle c'est un espace de production, enherbée , pas enherbée, labouré ou pas, ce n'est pas la nature. Quand votre voisin c'est super GMS et son parking de 4ha, vous n'allez pas compter les vers de terre !
Le gros pipo de la biodiversité nous emmène à nous battre entre nous alors que le problème n'est pas là !
Pourquoi ce serait notre problème ? :eusa_think
C'est bien beau ça de vouloir la biodiversité chez les agriculteurs, et ça permet de se dégager du problème ! Si la biodiversité c'est un bien commun et l'affaire de tous, c'est simple, les collectivités n'ont qu'a faire la biodiversité sur leurs parcelles au lieu de les bétonner. L'affaire de tous avec le pognon de tous !
Les collectivités sont prioritaires pour l'achat de terres quand elles se libèrent, vous les voyez acheter au prix du marché pour faire des zones naturelles ? :eusa_whistle
Tout ces écolos bobos veulent bien que les autres s'en occupent, mais surtout ils ne veulent pas mettre la main à la poche.
Dim 24 Mar 2019 01:12 #828
wawa30 a écrit:
Globalement je suis d'accord avec vous (toi et l'insoumis), ce qui fait que j'interviens rarement pour simplement rajouter un "+1" ça fait pas avancer le débat.
Par contre la je suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis "bio = travail du sol" rien que la tu t'égares, bio n'est pas plus égal à travail du sol que conventionnel, je t'invite à venir visiter mes parcelles, le sol est travaillé à partir de mi juin pour la concurrence hydrique et jusqu'a la fin aout je fais environ 3 passages, le reste du temps c'est tondu a partir de fin avril / début mai et sinon l'herbe est semée pour maximiser la couverture du sol.
Et je peux te garantir que la vie de mes sols se porte très bien, en est témoin la vitesse de dégradation des bois de taille que je ne broie jamais et que tu ne retrouve plus une trace au bout de quelques mois.

Quand tu dis "enherbement total en bio = augmentation du sorgho d'alep + chien dent" la aussi tu dois confondre, mais depuis que je suis en bio, il n'y a plus une seule plante qui domine, la diversité est revenu depuis l’arrêt des désherbant qui ont tendance, qu'on le veuille ou non, à sélectionner les plantes qui y résistent. Le chiendent il y a beaucoup de plante qui poussent plus vite que lui et qui ne le laisse pas s'installer.

Par contre je suis d'accord la ou tu dis que "travail du sol = érosion = catastrophe" en tempérant quand même le travail du sol estival n'entraine pas d'érosion ou presque. Mais la encore on est plus dans le débat bio ou conventionnel, dans mon coin a l'heure ou j’écris, tous les viti ont passé le griffon bien profond un rang sur deux, le débourrement est loin et la vigne n'est sensible à la concurrence qu'en gros juste avant la floraison, est-ce qu'on était si pressé de venir travailler le sol maintenant ? conventionnel ou bio je précise, les nouveaux bio sont pires car ils ont peur de l'inconnu et de plus avoir le glypho et manque d'information / de formation, et la le travail du sol s’arrête jamais effectivement ou presque, mais en conventionnel ils font pareil, un rang sur deux. Un coup après vendanges pour détruire l'herbe qui a réussi a s'installer pendant cette période, plus dans l'hiver des qu'ils peuvent et rebelote en mars / avril et la bonjour l'érosion on voit la terre foutre le camp à chaque pluie dans ces rangs qui font 10cm de moins que le rang voisin :eusa_wall

:pouce tout á fait d'accord avec toi wawa30, il faut pas tomber dans la caricature que ce soit du Bio ou des autres, je ne dis pas conventionnels parce que ça ne veut rien dire, Caladoc et Roumégue en font bien la démonstration.
La seule chose qui défini le conventionnel c'est l'homologation de produits qui ne sont que des outils, comme en Bio on a aussi différents outils même si c'est restreint ça ne présume pas de la façon dont on les utilise ou pas pour atteindre des objectifs avec une stratégie que chacun se construit.
Ca s'appelle de l'agronomie et ça demande autre chose que d'appliquer des recettes dogmatiques toutes faites et systématiques quelles soient chimiques, mécaniques ou de permaculture.
La guéguerre Bio Conventionnel c'est une invention de l'agrochimie qui jette de l'huile sur le feu pour protéger son business, ca ne correspond á rien de réel sur le terrain.
Dim 24 Mar 2019 14:25 #829
Je ne suis pas dans la guéguerre bio conventionnel, j'en ai juste marre que dans les médias on tape sur les conventionnel alors qu'il y a des conventionnel qui travaille très bien et mieux que des bio....
Quand on écoute les médias, il y a que le bio qui est merveilleux et ça je ne supporte plus de l'entendre !!!!!!!!
En France ce qui détruit le plus l'agriculture en ce moment ce sont les médias, ensuite les consommateurs et ensuite les politiques....

Bravo Wawa30 ! Tu fais partie des quelques bio qui travaille bien et avec respect de la nature et de tes sols.
Sur le chien dent c'est pas aussi simple que ça mais ça dépend si l'on a des été secs ou humide.
J'ai juste une question, sous les pieds a l'intercep tu commence a travailler seulement mi juin aussi ?? tu fais combien de passage d'intercep sur l'année ?
Dim 24 Mar 2019 19:55 #830
Non l'intercep je fais un premier passage avec des brosses (qui "peignent les herbes" selon un collègue mais qui couchent bien les herbes et fait un dégrossissage utile pour le reste de la saison) mi mai après avoir roulé le couvert, mais comme l'intercep est à l'ombre du couvert tout le temps, il reste relativement propre.

Le travail a proprement parlé oui je commence mi juin, je fais un passage de lame bineuse au moment ou je travaille l'inter rang, a partir de mi juin et souvent un autre passage en juillet selon la météo. Pour le moment ça m'est encore jamais arrivé de devoir passer en aout mais je me l'interdit pas. Du coup 3 passages par an, brosse en mai > lame bineuse mi juin et mi juillet.

Pour en revenir au sujet, je n'ai jamais opposé bio et conv, c'est effectivement une autre façon de faire le même métier c'est en aucun cas un gage de bien travailler. D'ailleurs avec "mes conneries" dixit pas mal de collègues (couvert végétaux notamment et globalement l'herbe partout dans mes vignes) et bien cette année j'ai 2 collègues du village qui sont venus me demander de semer leurs vignes, bon je leur ai dit que c’était pas le moment, semer maintenant c'est assurer une bonne concurrence à la vigne et c'est pas le but, mais comme quoi ça les travaille et j’entends plus les moqueries mais plutôt les compliments ou du moins les interrogations :mdr
Lun 25 Mar 2019 20:05 #831
La guéguerre Bio Conventionnel est uniquement le fait du business "bio" bêtement idéologique et des adeptes le soutenant (des agriculteurs, des médias, des ONG et des politiques).Ceux-ci à l'aide de mensonges et de contrevérités jettent de l'huile sur le feu en dénigrant/en diabolisant de façon gratuite et arbitraire l'agriculture Conv et ceux qui la pratiquent afin de faire peur aux consommateurs pour les diriger fallacieusement vers le business du "bio".Cela correspond à la réalité des faits.
http://seppi.over-blog.com/2019/03/le-b ... ibune.html

caladoc30 a écrit:
Je ne suis pas dans la guéguerre bio conventionnel, j'en ai juste marre que dans les médias on tape sur les conventionnel alors qu'il y a des conventionnel qui travaille très bien et mieux que des bio....
Quand on écoute les médias, il y a que le bio qui est merveilleux et ça je ne supporte plus de l'entendre !!!!!!!!
>>>caladoc30 vous avez parfaitement raison.Les producteurs "bio" honnêtes ne dénigrent pas/ne diabolisent pas les producteurs Conv afin de justifier de façon péremptoire leur itinéraire librement choisi et le bien fondé d'acheter des produits "bio".
Ces mêmes producteurs "bio" honnêtes n'ont pas besoin de balancer des mensonges et des contrevérités pour justifier leur choix d'itinéraire et le bien fondé de leur production.
Encore une fois, le "bio" bêtement idéologique et le business "bio" qui va bien avec utilisent la peur de façon infondée en balançant des mensonges, des contrevérités et donc diabolisent arbitrairement l'agriculture Conv et ceux qui la pratiquent.Cela pour influencer les gens/les consommateurs afin de les orienter fallacieusement vers le "business bio".
Il est tout à fait normal qu' un agriculteur Conv (peu importe la production, fière de son travail et de la qualité de ses produits) soit fortement exaspéré par cette pitoyable démarche malhonnête se voulant pour certains fanatiques ^etre le support justifiant d'autorité le bien fondé de produire "bio".
D'ailleurs un jour ou l'autre la supercherie, cette malhonnêteté sera découverte et malheureusement la filière "bio" va peut-être s'en mordre les doigts.

En France ce qui détruit le plus l'agriculture en ce moment ce sont les médias,
>>>Concernant ce domaine/sujet c'est en effet le première vecteur de la désinformation collective.Celle-ci se devant d'être tolérée/approuvée/recommandée.Aussi, ils n'hésitent pas a tenter de faire culpabiliser les agriculteurs Conv par n'importe quels moyens.En général le "bio" est toujours plus ou moins "déifié/béatifié" par les médias.Pour cela comme le business "bio" bêtement idéologique ils utilisent les mêmes mensonges, les mêmes contrevérités et donc des mots ou des phrases se voulant être rassurants/rassurantes pour les consommateurs.
Par exemples:Produits de la nature-agriculture naturelle- sans produit chimique-sans OGM......

ensuite les consommateurs
>>>À part les fanatiques, dénialistes patentés ils ne sont pas forcément responsables.Heureusement ils ne sont pas tous perméables à la charlatanerie et aux évidentes âneries alléguées.N'oubliez pas que nous sommes tous ignares (volontairement ou pas) dans de nombreux domaines et les adeptes/les acteurs de ce "bio" bêtement idéologique savent très bien utiliser l'ignorance des gens pour mieux enfumer.Afin d'avoir un fort pouvoir d'influence à l'encontre des consommateursd, n'oubliez pas aussi que les marchands de peur sont toujours sur le devant de la scène (toujours invités par les médias plus ou moins militants) et ceux-ci sont très nombreux.

et ensuite les politiques....
>>>À part les politiques baignant aussi dans le dénialisme et ayant adopté un mode politique proche d'un "écologisme religieux" tous adeptes ou militants de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM, les autres "normalement plus rationnels" ont également un agendas politique à tenir/suivre.Eux aussi vont souvent dans le sens (opportunisme politique) du vent pouvant permettre de faire l'éventuelle favorable petite différence dans l'urne.L'écologie politique n'a pas forcément de couleur et elle aussi est un autre vecteur (complémentaire) de la désinformation se devant d'être tolérée/approuvées/recommandée.Ceux-ci aussi n'hésitent pas a tenter de faire culpabiliser les agriculteurs Conv par n'importe quels moyens.
http://seppi.over-blog.com/2019/03/sema ... ntale.html

Vous avez oublié les rigolotes ONG anti-agriculture Conv/OGM qui justifient leur existence en étant des "marchands de peur".Peuvent pas /plus faire autrement pour ne pas disparaitre.
Le business du "bio" bêtement idéologique donne un bon coup de pouce à ces ONG.
Pour le fun:
L'argent "bio" c'est bien !
http://www.ecolopedia.fr/?page_id=32
En ce moment il y a un truc à la mode qui doit faire peur destiné aux ignares (volontaire ou pas).
http://alerte-environnement.fr/2019/03/24/__trashed-4/


Autrement:
caladoc30 courage et soyez fière de votre travail en tant que producteur Conv.
wawa30 félicitations de ne pas vous fourvoyer avec ce pitoyable "bio" bêtement idéologique.


Lun 25 Mar 2019 21:37 #832
Il y a aussi dans cette histoire des investisseurs, vu les taux d'intérets actuels et la morosité ambiante, ils recherchent des marchés à fortes progression. Il y en a peu en ce moment et comme le bio et l'écologie ont le vent en poupe, ce sont des rares secteurs où il y a de fortes marges. C'est maintenant une histoire de gros sous. :eusa_whistle
Mar 26 Mar 2019 07:18 #833
Salut à tous, pour ceux qui se souviennent de moi et les nouveaux. Je suis un ancien jeune agriculteur installé en bio dans le Gard. Par la suite j'ai travaillé 3 ans en élevage conventionnel ( porcin et avicole) à l'île de la Réunion, et là, je suis pseudo chef de culture dans un vignoble gaillacois conventionnel. (Coucou Caladoc ! )

Je réagis car je trouve dommage toutes les oppositions que je lis. La vérité doit sûrement se trouver dans un mix des pratiques et idées des uns et des autres.

Pour moi toute forme d'agriculture actuelle va devoir se réinventer et personne aujourd'hui ne connaît la recette idéale.
La formule à chercher serait, la production avec la plus petite empreinte carbone, avec le moins de résidus de pesticides possibles dans le produit final, pour une production de qualité, dans le respect des producteurs et de leurs ouvriers, tout en protégeant au mieux notre environnement.
En d'autres mots, je serais satisfaisant quand on mettra autant en avant la protection du consommateur que celle de l'environnement et autant le bien être animal que celui de tous les travailleurs agricoles. Mais je sais que nous vivons dans un monde clientéliste...

Pour résumé, il y a des bons et des mauvais partout et du bon et mauvais en chacun de nous.

Je ne vais pas trop épilogué pour ne pas vous assommer avec un long texte.
Mar 26 Mar 2019 08:03 #834
Avec caladoc30 , on a pas opposé bio et conventionnel …. en parlant de la vie de nos sols , on a mis dos à dos , le desherbage intégral et le labour intégral ! 2 hérésies !
Nous avons réussi , l'un et l'autre , à installer un enherbement naturel de qualité qui nous permet de diminuer au maximum toutes les variétés d'herbes invasives ! Et la vie de nos sols est incomparable !
Nous disons que de nous interdire "le peu" de glypho qu'il nous faut , pour le rang , est contre productif !!!! C'est nous forcer à exploser nos bilans carbone !!! :eusa_snooty

Ce sont des injonctions paradoxales !!!


Mon exploitation ( vignes/oliviers ) est de 16ha ...... depuis la fin des vendanges à aujourd'hui , je ne dépasse pas les 15h de tracteur !
Je l'ai toujours dit ..... 90% de mon travail est manuel ... niveau empreinte carbone , je peux pas faire mieux !!!

Me faire revenir au travail de l'intercep , entre autres , n'a aucun intéret , ni agronomique , ni écologique !!!!

Souvent quand on voit les décisions que ce pays prend au niveau agricole , le remède est pire que le mal :eusa_snooty


Ne rêvez pas avec le bio !!!! Il y a trop d'impasses ............ et je vois que les dégats sur la récolte 2018 chez nos collègues bios , n'ont pas marqué les esprits , dans la profession ! On oublie vite !!
Des vignes bios ravagées par la FD …. on oublie vite !!!

Je fais le parallèle avec la médecine !!!!! Interdisons les médicaments chimiques ( les pesticides pour humains ) au profit de l'homéopathie , et nous verrons les résultats !! :dingue

Vous avez également un article sur le "paysan du midi " qui annonce la baisse du nombre de consommateurs de productions bios ...........y a pas de miracles !!! .... malgré le battage médiatique pour encenser les uns et criminaliser les autres !!! :eusa_snooty

Ce pays sacrifie son agriculture , son autonomie alimentaire ..... pour de l'irrationnel , de l'écologie religieuse !!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 26 Mar 2019 08:23 #835
Y a t il encore beaucoup de types qui pratiquent le désherbage total par chez vous? Vers chez moi quasi plus aucun. A part quelques anciens irréductibles. Beaucoup de travail du sol plus enherbement naturel un rang sur deux. De toute façons je veux pas faire le résigné mais les médiats et les bobos ont gagnés! Ils ont réussi à nous faire détester d’une grande partie de la population en nous faisant passer pour les pollueurs du monde alors qu’ils se demandent jamais quel est l’impact environnemental pour la fabrication d’un iPhone. Il suffit de lire les commentaires sur Facebook ou ailleurs pour voir les conneries qu’il se dis. Tout le monde sais tout sur tout! :eusa_wall Ceux là ils ne méritent même pas que les agriculteurs français les fasses bouffer. Qu’ils continuent à manger leur tomates bios cultivées sur leur balcon parisien au dessus du périph et qu’il se la ferme :malade
Mar 26 Mar 2019 13:56 #836
Tu as raison ….. la bataille médiatique est perdue …. la faute à "notre" syndicat qui s'est totalement chié dessus ! ils ont cru qu'en restant discret , ça passerait ! :blase
Des millions de budget pour ce syndicat de malheur …. qui s'est fait bouffer par 3 associations bobos écolos !!!

La faute "aussi" à pas mal de nos collègues qui n'y comprennent rien , à rien ! :fatigue …. de types qui , en coopé , croient avoir les mêmes marges de manœuvre qu'en domaine particulier ! Des types qui ne savent pas calculer ….. voir pire , des types qui collaborent avec l'ambiance irrationnelle du moment !!!!

Passer d'1,5 litre de glypho sur le rang au intercep , et ne pas se poser des questions sur l'impact réel sur la nature , le temps de travail , etc …. je comprends pas :interr

Je crois qu'il est temps que le GNR passe à 1,50 euros , pour que les types réfléchissent enfin !!! :eusa_snooty Et superbe le bilan carbone !! :eusa_clap

Le seul qui n'a pas encore desherbé ici , c'est moi … et il n'y a "que" moi !
Pourquoi ? ……. faute de pluie l'herbe est rase , et des espèces inoffensives ……. j'attends …. que le chiendent verdisse , que le sorgho lève , et le meilleur moment pour ne passer qu'une fois !!! ça me parait tellement logique !!!
Bien entendu , aucun anti germinatif ………… oh ceux là , ils nous les laisseront ! En maï , un katana à 100 boules ha :dingue …. celui là , il pollue pas , pardi :mdr

Je sais pas si c'est le fait qu'on s'approche de la fin du glypho ….. dans tout mon secteur, c'est le retour du desherbage intégral à 90% des parcelles …. même dans la partie travaillée :dingue pour moi , incompréhensible !!! :interr

Je vois une chose …. à force de se faire taper sur la gueule par des gens qui n'y connaissent rien , les vitis sont complètement paumés :eusa_think c'est n'importe quoi !!!!


3 mois de taille à 60h semaine , en moyenne …. juste avant de mettre l'engrais à la sousoleuse , j'ai passé un gros coup de broyeur partout … une fois l'engrais mis , un coup de griffon ….
Et le passage de prétailleuse fin automne .... y a pas eu plus de tracteur !! :eusa_hand

Moi le tracteur , c'est mon moment de détente !!! Et moins je le sors , moins je pollue .... ça c'est sûr , concret et réel !!!!

Entre le glypho et le gnr …. y a pas photo !!!
Entre les "pesticides" et les "pesticides bio" , déjà que ça m'emmerde de traiter 8-10 fois par an ( tout confondu ) , m'attendez pas pour traiter au cuivre jusqu'à 19 fois l'an :dingue …. et maï du GNR !!! :dingue
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 27 Mar 2019 08:21 #837
Juste une info qui doit vous éclairer sur le bilan carbone sans rentrer dans votre débat,
Dans une bouteille de vin, 50% du bilan carbone provient de la production du verre ensuite 20 à 30 % provient du palissage à la vigne notamment de la galvanisation qui demande beaucoup d'énergie, ensuite une dizaine de % provient de la fabrication des phytos.
Finalement l'incidence des travaux mécanique en tracteur ne pèse qu'autour de 5% du bilan carbone Total d'une bouteille de vin et évidemment ce pourcentage baisse encore si le vin voyage à l'export.
Ducoup vouloir parler de bilan carbone (qui est une vaste blague) est une véritable connerie
Mer 27 Mar 2019 13:45 #838
Moi je te parle de "bilan carbone" du travail à la vigne …. le seul impact sur lequel nous avons la main !

La bouteille ….. c'est 0,001% de la production à ma coopé .
Le galva …… les cornières en galva , ça vaut pas une merde ! Personne n'en veut ici , quand on voit le désastre chez le seul qui s'y est essayé !

Ah mais si tu joues à ça …… et le bilan carbone , de tous ceux , "au réel" , qui changent de tracteurs chaque 3-4-5 ans ??? :interr

Je mets juste une réalité face à ceux qui se félicitent de l'interdiction du glypho ... et des tous ces écolos bobos qui n'y comprennent rien en agriculture :eusa_think

Maintenant , c'est sûr ...... westvar à raison , si on va par là !!!!! Elle est ou la biodiversité quand on construit un supermarché et son parking , hein ? La même pour Biocoop !!! :eusa_hand
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 27 Mar 2019 15:25 #839
https://www.vitisphere.com/actualite-89 ... THBT8o39K0


Alors la vous allez rire !! Encore de nouvelles connerie en vue !! :dingue :dingue :dingue

Les associations d'écolos sont encore derrière tout ça, ils veulent faire péter le vignoble français qui pour eux pollue trop !! Maintenant il n'y a plus de questions a se poser, une partie de ce pays veut définitivement notre mort !!!! :colere

Les bio ont du souci a se faire avec le cuivre et les epi surtout les grosse exploitation !! vas falloir qu'il fasse ébourgeonner les mecs la nuit a la frontale pour pas qu'il explose dans la combi !! :mdr :mdr

Il faudrait une bonne grosse année de black rot pour remettre les idées en place a tout le monde !!! Les bio raclé et ceux qui auront des raisins traiteront 12 fois au minimum !!!!
Jeu 28 Mar 2019 08:48 #840
Aaaaaaah , ça a voulu faire ami-ami avec les talibans verts :eusa_snooty …. mais comme avec les intégristes religieux , une fois que tu cèdes à leurs exigences , ça ne s'arrête jamais !!!

Aaaaaah la transition écologique !!! Une fois de plus ce qu'on annonçait , des avalanches de contraintes et interdictions sont "en marche" …… et qu'ils allaient nous faire crever !!!

Personne n'en avait rien à foutre des dégats occasionnés sur la viticulture Languedocienne ….. hé bé , que tout le monde morfle , j'en a rien à foutre moi non plus désormais !!!!

Aaaaah on s'en est félicité , on l'a voulu , le gros coup dans notre …… !!!! Pas même un soupçon de révolte !

Ce n'est que le début …. masos que nous sommes !!!! :eusa_snooty

Vivement qu'on soit tous en bio … que la production agricole française s'écroule …. et qu'on importe massivement de pays moins cons que nous !!!! :dingue
Déjà cette année , on sait que la récolte de blé sera catastrophique …. une bonne pénurie pour faire flamber les prix des consommateurs :pouce
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut