L'escalade d'engagement anti-agriculture conventionnelle

Ouvert par trouspinette, 23 mai 2016

Lun 23 Mai 2016 13:48 #2
:blase !!!! Je vais employer les mots qu'il faut !!!
La Gauche a réussi , avec la complicité des médias , à installer dans ce pays une psychose irrationnelle au sujet des "pesticides" ( comme ils aiment à les nommer )
Encore un secteur , aprés l'Industrie , que ce pays cherche à sacrifier !!!
La Gauche et les talibans écologistes jouent avec le feu ... et exacerbent les tensions et la haine , contre les Agriculteurs .
Bravo Le Foll !!!! :eusa_clap

Quel pays de merde !!!!! :malade
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Lun 23 Mai 2016 13:53 #3
l'insoumis a écrit:
:blase !!!! Je vais employer les mots qu'il faut !!!
La Gauche a réussi , avec la complicité des médias , à installer dans ce pays une psychose irrationnelle au sujet des "pesticides" ( comme ils aiment à les nommer )
Encore un secteur , aprés l'Industrie , que ce pays cherche à sacrifier !!!
La Gauche et les talibans écologistes jouent avec le feu ... et exacerbent les tensions et la haine , contre les Agriculteurs .
Bravo Le Foll !!!! :eusa_clap

Quel pays de merde !!!!! :malade

c'est a qui fait feu le premier , sur l'autre :mdr http://www.ouest-france.fr/politique/eelv/duflot-accuse-hollande-davoir-orchestre-lassassinat-des-ecologistes-4247040
les verts vont regretter le grenelle de sarko :mdr :mdr
Lun 23 Mai 2016 20:08 #4
Toulouse: La commune de Saint-Jean restreint les pesticides... même pour les particuliers

ENVIRONNEMENT A Saint-Jean, tout près de Toulouse, l’utilisation des pesticides est désormais ultra-réglementée, pour les agriculteurs et bientôt pour les particuliers. Une première en France..
Image



Il va falloir y aller mollo sur les bidons de produits chimiques dans le secteur de Saint-Jean. Marie-Dominique Vézian, la maire de cette commune de la banlieue de Toulouse, vient de signer un arrêté qui risque de mettre en ébullition les agriculteurs du coin.

Il interdit l’épandage des pesticides, pas seulement à proximité des écoles, crèches ou établissements de soins comme cela se fait habituellement - mais « à moins de cinquante mètres de tout îlot d’habitation ». « Il s’agit d’agir pour la sécurité sanitaire, notamment des femmes enceintes et des jeunes enfants », plaide le député socialiste Gérard Bapt, désormais 1er adjoint de Saint-Jean.
Plus de nettoyage agressif des fossés

Mais ce n’est pas tout. Le parlementaire annonce aussi qu’un second arrêté municipal va interdire « pour les particuliers l’emploi d’herbicides dans les fossés collecteurs des eaux pluviales ». Plus question donc de « nettoyer » son devant de porte avec des produits phytosanitaires. Dans ce second cas, la mairie veut notamment préserver les escargots et les « espaces de pollinisation ».


http://www.20minutes.fr/toulouse/184974 ... rticuliers

Les commentaires ça vaut le coup d’œil.
Mer 25 Mai 2016 19:09 #5
:eusa_clap un post facebook intéressant


https://www.facebook.com/ChezVSJ/posts/1032744173461983

A tous ceux qui s’apprêtent à signer les pétitions qui circulent pour l’interdiction du Glyphosate.

1. Monsanto n'est pas le seul à commercialiser du glyphosate ( matière active du Round up, notamment). Bayer, Syngenta, BASF....aussi . C’est même plus cynique que ça : la matière active a très longtemps été propriété de Monsanto. Elle est maintenant dans le domaine public et ce depuis quelques années. Les plus grandes quantités sont commercialisées sous forme de produits "banalisés" ("low cost", comme les génériques pour les médicaments). Monsanto n a plus rien à voir là-dedans d’autant que les plus gros fabricants sont chinois. Bayer "crop sciences" (vous savez "for a better life") s apprête à racheter le petit poucet Monsanto qui sombre et dont l image n est plus "bankable"

2. contrairement à ce qui se dit dans les médias, le glyphosate n'est pas dans la plupart des produits phytosanitaires, mais uniquement dans les désherbants totaux, tels que le fameux Round up. C'est un désherbant non sélectif, et donc non utilisé sur une culture déjà en place... mais avant qu'elle ne soit semée ou germée.

3. Un des plus gros acheteur individuel de glyphosate en France : la sncf ... qui l'applique à des doses 50% plus élevées que les agriculteurs. Mais c’est plus écolo de prendre le train que de prendre sa voiture….

4.. Supprimer le glyphosate ne va pas diminuer les consommations de pesticides, mais, au contraire, peut-être bien les augmenter, car il faudra en utiliser d'autres pour arriver aux mêmes fins. Et cela ne supprime pas les fongicides ni insecticides, qui ne sont sans doute pas meilleurs à la santé.

5. L'évolution vers une agriculture de conservation des sols , ou "durable", passe, pour le moment encore, malheureusement, pas l'utilisation de désherbants. Cela évolue, petit à petit. Des essais prometteurs existent. Mais il faut du temps pour faire évoluer les choses. Et sans le glyphosate, on risque de couper l'herbe sous le pied (c'est le cas de le dire) de pas mal de paysans qui veulent se lancer dans cette agriculture durable.

6. Nous invitons ceux qui veulent qu'on interdise le glyphosate à se mettre au jardin pour devenir autonomes en alimentation, sans dépendre de la production des agriculteurs, s'ils y arrivent. (évidemment, sans utiliser de chimie (désherbants, anti-limaces etc…). En d’autres termes, que chacun accepte de consacrer un peu plus d’argent à l’alimentation, que chacun dédie une partie de son temps non pas aux loisirs mais à se nourrir…

7. Le 23 juin a lieu la nuit de l'agro-écologie. Renseignez-vous, et venez découvrir les initiatives d'agriculteurs soucieux de préserver les sols et de préserver l'environnement. Ces agriculteurs-là ne sont pas en "bio", quoique, pour certains, la finalité est, malgré tout, de se passer de la chimie. Bientôt une carte des évènements organisés partout en France. (lien en commentaire)

8. Nous invitons aussi toutes ces personnes à mettre à la poubelle tous les autres produits qu’ils utilisent au quotidien et qui contiennent, eux aussi, des perturbateurs endocriniens. (produits cosmétiques, produits de nettoyage etc…)

9. L'image de l'agriculture est biaisée par les médias qui nous montrent toujours les "mauvais" paysans, celui qui "traite" n'importe quand, celui qui, avec son accent paysan et son "mauvais français"
ne semble pas suffisamment intelligent pour trouver des solutions "bonnes" pour la planète, celui qui brûle des pneus pour manifester sa colère.....

10..Les paysans sont intelligents (si si, je vous assure, ce ne sont pas les « pécors » qu’on montre à la télé dans n’importe quel reportage qui fait parler un paysan). Ils n’utilisent pas la chimie parce que les firmes font du lobbying. Mais en premier lieu parce qu’il n’y a plus 20 millions d’agriculteurs en France, mais pas plus de 500 000. Vous en saurez plus en continuant à lire....

La première utilisation de la chimie en agriculture a été celle des engrais simples. Par exemple l’usage de scories de déphosphoration : issues de la production du fer des hauts fourneaux, c’ etait un sous-produit encombrant et naturel extrait du sous-sol, tout comme les potasses d Alsace. Il y a eu progrès immédiat dans les rendements et ce dès 1850. Ces engrais etaient wagonnés rendus en sacs toute France avec un prix public !

Après ce premier pas, l'étape suivante a été le recours à la chimie pour lutter contre des périls sanitaires qui anéantissaient totalement les récoltes... en particulier le mildiou en pommes de terre, culture vivrière de base . Cette maladie a généré des famines et a conduit, par exemple, à l’exode des irlandais vers le nouveau monde.
Trouver dans la chimie une solution était du bon sens !
Le cuivre, le soufre le mercure ou l arsenic qui entraient dans la danse (certains il y a 1000 ans en Chine) sont des fongicides (qui tuent les champignons).
Viennent ensuite, au cours du siècle dernier, les guerres qui ont conduit à mettre au point les neurotoxiques et autres insecticides ou assimilés : DDT and co. Nous les avions utilisés contres des hommes...alors contre des doryphores....le pas a vite été franchi !

Et nous, paysans, dans tout ça ?
Si nous utilisons aujourd’hui de façon incontournable la chimie sur notre exploitation ce n’est pour aucun de ces cas. Ce qui nous empêche de passer le pas vers "la bio" c'est la maîtrise difficile des mauvaises herbes qui nécessite l’usage d’herbicide ( nés dans les années 60 pour la guerre du Vietnam, le fameux « agent orange ».... )... Les Herbicides remplacent des milliers de bras pour piocher...
D’ailleurs si vous faites un peu de jardin vous vous rendez vite compte que vous ne pouvez pas laisser la nature faire...faute de quoi vous n’aurez rien à récolter...et ce n’est pas une affaire de rendement. Si on peut couvrir un jardin avec une grosse épaisseur de paille pour limiter les mauvaises herbes, c’est un peu plus compliqué en grandes cultures. Les couverts végétaux (un des piliers de l’agriculture de conservation) le permettent en partie. Mais c’est insuffisant.

Sur une exploitation comme la nôtre il devait y avoir , jadis, une vingtaine de paysans qui faisaient travailler leur ribambelle d'enfants avec eux. Et le tout pour produire de quoi se nourrir eux, vivre chichement et être, à l époque accusés d affamer le monde car bien souvent le monde agricole mangeait à sa faim et vendait l’excédent...s il y en avait !

Malgré tout, et pour conclure, la chimie phytopharmaceutique est utilisée sans entrain sur l'exploitation....Si nous pouvions nous en passer, nous serions les premiers à le faire. Et, lorsqu'elle est utilisée, elle l'est dans les "règles de l'art", c'est à dire :
- lorsque la plante est réceptive, sinon le traitement ne sert à rien (température modérée et hygrométrie suffisante pour que les "stomates" de la plante soient ouverts)
- en l'absence de vent (pour éviter les pertes dans l'atmosphère et par respect pour le voisinage).
- à des doses minimales et seulement si nécessaire
Sam 28 Mai 2016 20:45 #6
Parlons en des règles de l'art dans certaines régions ou communes :
Désespéré Avez vous des solutions ?
Je viens de faire le tour des parcelles après une parcelle de vigne c'est à nouveau une parcelle de lin à l'autre bout de la commune qui a été impacté par le désherbage du tournesol d'un voisin
Cette année c'est la cerise sur le gâteau deux parcelles ..; :itsnot
Mon fils s'est juré que l'année prochaine après avoir averti les voisins si dégâts il y a ...avec le vibro il va appliquer la loi du Taillon
parce qu"il ne faut pas compter sur les assurances ...on est toujours perdant ..;
La contrôleuse passe mardi on va voir ?
Quelle considération a cette agriculture ou ces voisins qui se permettent tous les ans de provoquer déclassement des parcelles soit:
pertes de récoltes
pertes de clientèle etc
conséquences directes et indirectes voire commerciales plus crédibilité auprès des consommateurs clients ...

certiphytos avec formation contrôles des pulvés....l'administration n'a pas résolu le problème qui ne pourra être résolu que par l'interdiction de ces molécules
car rien n’empêchera un voisin de traiter un Dimanche matin (quand tous les contrôleurs fonctionnaires font la grasse matinée ...) même s'il y a du vent ou un excès de température
Dim 29 Mai 2016 02:35 #7
Que veux tu qu'on te dise ? :dubitatif ... t'as vraiment pas de chance !
Ici , pour les 20 dernières années ... jamais entendu parler de dégats ... et on a tous des vignes proches de parcelles de céréales .
Mis à part les parcelles d'un gars en Biodynamie qui sont de véritables foyers "de toutes les maladies possibles et imaginables " .... si j'osais , j'en ferais des photos ! .... et les lotissements ( chacun voulait son Olivier ) qui sont des viviers à Bactrocera et Cochenilles ....... :pouce :itsnot .... ne rien faire , c'est si facile !!!

Bon !! J'avais pas envie d'écrire ces quelques lignes .... je suis écoeuré en ce moment ! Ecoeuré de voir que cette psychose anti-agriculteur gagne mon village ...
Je dis bien "anti-agriculteur" ....... vous pouvez avoir du soufre mouillable dans le pulvé. ou une BB ... le problème est le même . On est tous dans le viseur !
Les médias ont bien fait leur travail de démagogie !!! :blase ... petit à petit , ils vont réussir à nous faire disparaitre !
Je vais essayer d'être calme ! :eusa_pray ....parce qu'on atteint un niveau de bêtise et de haine , jamais vu jusqu'alors dans mon village .... un village languedocien typique , qui depuis 2000 ans a toujours connu la vigne , et qui n'a vécu que grâce à elle.... comme dans toute la région d'ailleurs !!!!
2600 ans de viticulture dans nos régions Languedo-Provençales .... mais c'est le vignoble Bourguignon qui est classé au patrimoine mondial ! :eusa_snooty

Bref ! C'est bien beau d'accueillir chez nous dans le Sud tous les Ch'tis et Parisiens ( entre autres ) qui fuient leur climat pourri .... mais à un moment donné , il va falloir , comme nos collègues Corses , montrer qu'ici , on est chez nous !!!! :blase ... et que s'ils ne sont pas contents , ils peuvent vite reprendre la direction du retour ! Ils ne nous manqueront pas !!

Aaaaah nos villages sont beaux .... et ce soleil ... cette pierre ....ces vignes , ces oliviers .... charmant n'est ce pas !!!
Charmant jusqu'à ce qu'ils ne découvrent que la vigne , les oliviers , ça se travaille !!! Aah bé merde alors ????? :eusa_think ça , ça leur était jamais venu à l'esprit !!! ............ fatalement , à force d'écouter et de croire les gourous médiatiques , écologistes , qui laissent penser que les cultures poussent toutes seules et que les paysans sont tous "actionnaires" de firmes phyto. :blase .... fatalement , ils sont surpris !!!
Aaaaaah on se régale sûrement de traiter ... c'est plus fort que nous ! On est probablement si cons .... et c'est l'orgasme absolu , que de chaque mois , faire de beaux chèques juteux à nos fournisseurs .... on est si cons que ça , non ?....... :itsnot

Voici pêle mêle , les dernières histoires du village .... qui assurément , vont un jour , mal se terminer !!! :blase
Ces néo-ruraux !!!! :blase
Le lotissement à coté de la cave coop. a signé une pétition pour la faire dégager ....aaah les terrains constructibles étaient moins chers ; en connaissance de cause , ça ne posait aucun problème .... comme toujours !!! .... ces messieurs-dames sont indisposés par le bruit et l'odeur !!! Tiens donc !
A dégager ces enc..... !!!! :itsnot .... s'ils veulent les fusils ... y a qu'à demander !!!

Ces Messieurs Dames ont aussi construit à coté des hangars agricoles.... ne voilà-t-il pas que les uns et autres se prennent pour élise Lucet dans la grande inquisition anti-agriculteur ? C'elle là , elle ne parle pas français ; elle parle "écolo-socialiste" !!!
Maintenant nos chers voisins se prennent pour des enquêteurs à la recherche du scoop !!!
On les voit bien à leur fenêtre avec leur appareil photo et leur caméra !
Aaaa et ça va se plaindre à la Mairie :itsnot .........le dernier en date , parce qu'un collègue remplissait sont atomiseur au hangar .... et alors ??????? Quoi de plus normal !!!!!! :itsnot
"Oui mais ....les cancers ... les pesticides " .... bref , les gens ont le cerveau pourri par la télé !!!! :itsnot
Là aussi , la tension monte .... et il n'est pas dit qu'une distribution générale de gifles , se mette en place !
Parce qu'on commence nous aussi à avoir la haine ... la haine de certains néo-ruraux !!!

Un de ceux là est allé à la mairie ... il habite en plein centre du village ( on croyait qu'il habitait en bordure , mais non )... il se plaint des traitements la nuit ( ça c'est pour moi :lol: ) et qu'il sent les pesticides dans son appartement ......... :mdr :mdr :mdr ..... en plein centre du village ? à 54 mètres de hauteur ?
De ma vie , on n'avait jamais entendu ça !!!! :blase .... ça n'est jamais arrivé ... ça ne se peut pas !!!

L'autre jour un promeneur s'arrête auprés d'un collègue ( en pleine campagne ) ... et il se plaint que l'autre jour , il traitait cette parcelle !
....." oui ! C'est criminel !!! Vous nous empoisonnez ! Vous pulvériser sur vos vignes du round-up ... je vous ai vu !!!!" ..... oh les gars ! Vous imaginer pulvériser du glypho. en foliaire ??? :mdr
N'importe quoi !!!!! :itsnot
Les gens ne savent rien de notre métier .... et viennent faire la leçon ... tout comme ces écologistes !!!

Un autre .... auprés d'un collègue qui traitait ses pommes .... " moi , je n'achète plus vos pommes ... nanani les pesticides .... nanani les cancers .... nanani les abeilles .... moi j'achète bio !!"
:mdr Au bord de la parcelle , il y a 6 ruches ! Et le collègue n'emploie aucun traitement nocif pour celles ci !
Elle est bien bonne celle là ! :dingue

Et enfin ma petite histoire ...
vendredi je traitais ... tranquille ... il n'y avait que moi ce jour là ( comme souvent ) .... et pas un brin d'air ; des conditions idéales !
Des néo ruraux ont acheté une petite parcelle d'oliviers à coté d'une de mes vignes ....ils y font d'ailleurs n'importe quoi !!!! Pour 10 oliviers , ils ont dû cette année y pulvériser plus de BB que tout le village réuni
Oui !! Mais c'est bio !!! :dingue
Je voulais justement traiter cette vigne .... je passe à coté ... je les vois ; ils me voient .... brave comme je suis , je suis parti traiter ailleurs en attendant !
De retour , ils étaient sur le point de partir . J'enquille le tracteur dans la rangée ; je vais les voir 2 minutes ! Juste le temps de dire bonjour quoi ! Je connais tout le monde ici ... ma foi , c'est chez moi :sill
Deux-trois banalités aprés , le gars me demande s'il pouvait ( encore! :eusa_doh ) faire une BB sur ses oliviers .... :" pas pendant la floraison ! Et ma foi ! 2 fois par an suffisent ; aprés la taille et la récolte " je lui réponds .....
sa femme me dit : " et vous allez encore traiter ? c'est obligé ? et c'est pourquoi "
.... " ma foi oui ! Si je traite pas ... je récolte pas ! C'est simple ( je ne vais pas , ni me justifier , ni me lancer dans un débat technique avec elle )! Et ma foi , ça fait un peu 20 jours que je n'ai pas traité ...20 jours c'est déjà pas mal , non ?... je ne suis plus couvert depuis longtemps ... et vu ce qu'il annonce pour ce week end ...."
la femme continue : " et le tracteur , vous pouvez pas l'éteindre ?"
Je réponds sur un autre ton , bien moins sympa .... : " Je suis venu juste vous dire "bonjour" ; vous prévenir que j'allais traiter ; j'ai vu que vous partiez ! ... vous avez bien vu que j'ai retardé mon traitement parce que vous y étiez non ? "
Elle répond ; " Ah oui , c'est vrai ! .... mais attendez qu'on parte , je ne veux pas mourir !!!!"
:shock: :blase :itsnot auquel j'ai répondu : " Allez ! Barrez vous de là !!!!!"
Aaah ils sont vites partis ... sans un mot de trop !!!!



Voilà ! Moi qui ai connu un village de "natifs" , amoureux de leur village et des cultures qui l'entourent ... tout le monde avaient un lien de parenté avec la viticulture ....
Maintenant place à des touristes déracinés , décérébrés , atteints par cette psychose générale .... qui se croient chez eux au bout de 6 mois ... et surtout qui ont pour mission de nous faire disparaître ; nous et 2000 ans d'Histoire !
Les écolos , les médias , la télé nous font un mal terrible en ce moment ... mais aussi ( je ne parle pas du forum ) des bios qui alimentent cette démagogie en laissant croire qu'on n'a pas besoin de traiter ( surtout quand on a pas les problèmes , ni les ravageurs des autres )
Sur une chose , ils ont raison ......... ils nous font perdre le gout du métier ; tout le monde ne rêve plus que de se casser à la retraite et d'oublier les emmerdes et les emmerdeurs !!
On se le dit ..... si on avait suffisamment d'argent , on te ferait une belle culture d'harmas !!! Et terminé !! :blase

A les écouter ces touristes , tout le monde a un cancer ... et "tous" l'ont à cause des agriculteurs !!!

Ma foi !!! Dans ce métier , la principale cause de mortalité , ce sont les suicides .... et de trés trés loin !!!!
Tout ça parce qu'on nous pourrit la vie .... et que dans certains secteurs , on travaille pour perdre de l'argent ....... ça , ça n'existe que chez nous !!!!!

Alors comme disent tous les gens que je croise .... : " ce pays est devenu complètement fou !!! Et celui qui travaille est un con qui n'a rien compris !!! Autant ne rien branler .... les cons qui travaillent cotiseront pour toi !!!! "

Vous croyez qu'on va aller loin comme ça ??? :blase

A force , il va se passer un drame !!!! :blase
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 29 Mai 2016 07:47 #8
:eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap

Voilà, t'a tout dit !
Superbement résumé.
Et je partage à 300 %.
L'agriculture est condamné et voué à disparaitre. On fait tout pour la rendre coupable.
Au vu ou vont les choses, dans 5 ans, beaucoup auront jeté l'éponge.
Les tensions montent, et tôt ou tard, il y aura inéluctablement des règlements de comptes.

L'autre jour, je vais acheter des cerises chez un producteur "conventionnel"
Il y avait une femme qui venait acheté également.
Elle pose la question : elles ne sont pas traité au moins ?
Ha si madame ! si on ne traite pas, c'est impossible d'avoir des cerises belles et bonnes.
Et maintenant que l'on a plus de diméthoate, regardait le déchet que l'on a .... c'est catastrophique. On jette le 30 %.
Les produits qu'ils nous restent en autorisation d'emploi ne sont pas ou peut efficaces.
La femme, a oui, mais non. Alors j'en prend pas si elles sont traité. Moi je veux bio.
Le producteur lui dit, vous n'en trouverez pas. Et si vous en trouvez, prennez soin de bien les regarder, le jus coule dans tout les sens, elles sont piquées à 90-95 % par la drosophile suzikii. C'est un vers microscopique, et chaque cerises en contient plusieurs dizaines.
La bonne femme ...... baaaaaah, alors ils y a des vers dedans ? :malade
:eusa_wall
ça veut du beau et du bon, mais non traité. :blase
En tout les cas, le producteur est complètement démoralisé, entre qu'il y a peut de cerises cette année, et la drosophile, il n'y a plus aucun avenir. J'employai de la main d’œuvre, et bien tout ça va disparaitre.
Et beaucoup réfléchissent a une éventuelle reconversion en tant que salarié. Voilà où nous en sommes.
Dim 29 Mai 2016 10:51 #9
cette année il y a rien qui marche tout va de travers et personne bouge , c'est la demobilisation totale , ça sent la fin , d'une epoque et de ses acteurs
Dim 29 Mai 2016 11:22 #10
Maintenant que les gens ont bien compris que la bouffe devait être gratuite voilà que tous savent comment il faut cultiver ... sans jamais n'y avoir mis les mains ...
"Panem et circenses "(du pain et des jeux) , nous arrivons bien au bout de quelque chose comme le dit syrano .

Mieux ! A Paris hier ils semblent même avoir découvert que la foudre pouvait s'abattre aussi chez eux :shock: , encore une chose intolérable .. :mdr
Dim 29 Mai 2016 11:41 #11
l'insoumis a écrit:
....

Mis à part les parcelles d'un gars en Biodynamie qui sont de véritables foyers "de toutes les maladies possibles et imaginables " .... si j'osais , j'en ferais des photos ! ....
...
Les médias ont bien fait leur travail de démagogie !!! :blase ... petit à petit , ils vont réussir à nous faire disparaitre !
Je vais essayer d'être calme ! :eusa_pray ....parce qu'on atteint un niveau de bêtise et de haine , jamais vu jusqu'alors dans mon village .... un village languedocien typique , qui depuis 2000 ans a toujours connu la vigne , et qui n'a vécu que grâce à elle.... comme dans toute la région d'ailleurs !!!!
2600 ans de viticulture dans nos régions Languedo-Provençales .... mais c'est le vignoble Bourguignon qui est classé au patrimoine mondial ! :eusa_snooty

.....
Vous croyez qu'on va aller loin comme ça ??? :blase

A force , il va se passer un drame !!!! :blase


Très belle analyse de terrain l'insoumis, faut espérer que quelques uns de nos politiques et médiatocrates persuadés d’être investis d'un pouvoir supérieur en tirent un peut de sagesse.
Je penses quand même qu’il faut pas oublier que pendant 2560 ans la viticulture a vécu sans les produits de synthèse, et les citoyens sans TV . Curieusement ( ou pas ) les phytos en question et la TV/Média sont intriqués et de la même génération.
Collectionner les maladies ce n'est pas l'apanage des biodynamistes, ou des bios si tu fais n'importe quoi avec des tisanes du cuivre comme avec des systémiques de synthèses tu finis dans le mur.
Ce n'est pas parce que des bobos-écolos instrumentalisent le Bio qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain et dresser les agriculteurs les un contre les autres, le débat est ailleurs.
Dim 29 Mai 2016 11:49 #12
Pour certains, avec le ventre plein, il est facile de dénigrer la main qui les a nourris...
Dim 29 Mai 2016 11:54 #13
et dire qu'une grande partie de nos ennuies de traitements sont dus à cause de 2 abrutis qui ont traité quand les gamins étaient dans la cour de l'école. depuis on est fliqué pire que des criminels, avec des horaires fixées par arrêté préfectoral. pas facile de ne pas être hors la loi au niveau des horaires ci l'on veut traité en condition optimale.
cette semaine il fallait que je traite, mais avec une météo capricieuse pas facile... le pulvé était attelé le mercredi matin, impossible de traiter avec le vent qu'il y avait. le vent c'est calmé en soirée donc j'ai traité une dizaine d'ha et j'ai fini vers minuit.... j'étais hors la loi :eusa_whistle , pourtant conditions idéales pour traiter. à 5h je refais le plein d'eau du pulvé et quand je commencais à incorporer les produit il ce met à pleuvoir, du coup je rentre le matériel à l’hangar et je retourne regarder la météo qui effectivement annoncé 4.5mm pour 5h du matin. (j'avais regardé la veille au soir avant de commencer à traiter et la pluie était annoncée pour jeudi soir et c'est pour cela que j'en avais fais la veille pour être sûr d'avoir le temps de tout faire mais ils sont même pas capable d'annoncer une météo fiable pour le lendemain :itsnot )
du coup après la flotte vint le vent et j'ai pu recommencé vers 12h sans finir de tout traiter puisque la météo annonçait toujours de l'eau pour la soirée, que l'on a pas eu d'ailleurs! j'ai fini mon traitement le lendemain matin...
moralité, quand le temps s'y prête (de jour comme de nuit) il faut y aller sinon ce qui prend une journée à faire peut prendre la moitié de la semaine voir + ci l'on respecte tout à la lettre (je parle au niveau des horaires) ...
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Dim 29 Mai 2016 13:22 #14
quand il faut y aller , faut y aller mieux vaut etre hors la loi que en retard d'une guerre car quand tu auras mal au cul personne viendra te passer de la pommade
rater sa date de traitement peut , quelquefois etre douloureux ,tres tres douloureux meme
Dim 29 Mai 2016 19:18 #15
Miloux11 a écrit:

Très belle analyse de terrain l'insoumis, faut espérer que quelques uns de nos politiques et médiatocrates persuadés d’être investis d'un pouvoir supérieur en tirent un peut de sagesse.
Je penses quand même qu’il faut pas oublier que pendant 2560 ans la viticulture a vécu sans les produits de synthèse, et les citoyens sans TV . Curieusement ( ou pas ) les phytos en question et la TV/Média sont intriqués et de la même génération.
Collectionner les maladies ce n'est pas l'apanage des biodynamistes, ou des bios si tu fais n'importe quoi avec des tisanes du cuivre comme avec des systémiques de synthèses tu finis dans le mur.
Ce n'est pas parce que des bobos-écolos instrumentalisent le Bio qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain et dresser les agriculteurs les un contre les autres, le débat est ailleurs.


Salut Miloux11 :D
Tu connais , comme nous tous , l'historique de l'apparition des maladies et leur origine . La vigne , mais aussi les autres cultures , à l'échelle de l'Histoire , n'en sont impactées que depuis , tout au plus , 150 ans . Avec une accélération des problématiques , sur ces 20 dernières années .
Je ne souhaite pas dresser les agriculteurs les uns contre les autres .... MAIS .... j'estime que "certains" bios participent " en toute mauvaise foi " à la démagogie et l'hystérie actuelles !!!
On va se parler franchement !!!
Quand un bio dit qu'avec seulement du soufre et du cuivre , on peut mener toutes les vignes de toutes les régions .... c'est mensonger !!! Fatalement ( je me répète ) quand on n'est pas confronté au BR , à la flavescence et aux vers de la grappe .... c'est facile de jeter l'opprobre sur les conventionnels ... et faire croire au pays entier , que si les conventionnels traitent avec des molécules de synthèse s'est uniquement parce qu'ils sont pieds et mains liés à l'industrie phyto.
ça , cette mauvaise foi "idéologique" , nous fait aussi un mal terrible !!

.... le fameux : " Pourquoi vous , vous traitez ? ... si les bios n'en ont pas besoin :eusa_think " ...... Il n'y a pas de traitements bios pour certaines maladies !!!! Cuivre et soufre pour le Black Rot , ce n'est pas vrai !!!!! :eusa_snooty .... ni seulement des chauves souris pour l'eudémis ! ça c'est un pipo magistral télévisuel !

Et pour les cerises , ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de suzukii dans le Quercy de notre cher ami PR , que les cérisiculteurs du Midi doivent être désarmés et crever la bouche ouverte , face à l'invasion locale !
Dire que "personne" n'a besoin du diméthoate , c'est démagogique ! Ce n'est rien d'autre qu'une condamnation à mort de cette culture , localement !
Pareil pour l'olivier !


Comme on se parle franchement ! J'en ai marre de "certains " bios et de "certains" gars en Biodynamie , qui nous crachent à la gueule , à longueur de temps ... et qui , une fois , leur récolte raclée , se fournissent chez nous ! :itsnot
C'est un secret de polichinelle !!!! Entre nous , tout se sait !!!.... comment sortir des vins , de l'huile d'olive quand la nature s'est chargée elle même de tout récolter ?? :eusa_snooty .... et aprés , ça fait la leçon !!! :itsnot

Té ! J'ai fait mon tour en quad ... voilà , une des parcelles du gars en Biodynamie ....
Image

Il va sortir quoi de ça ??? :dingue Et je vous garantis qu'il ne manquera pas un litre !!!! :blase
Dieu merci , mes parcelles ne sont pas à coté ..... de ce "fongiland" !! Un exemple idéal pour nos écoles agricoles .... toutes les maladies sur 30 ares !!!! :shock: :eusa_snooty
Et aprés , ces gars nous sortent que nos vins sont "morts" ???? :blase c'est pas la honte qui les étouffe !!!

Bref !
Petit constat aussi !!! Ces néo-ruraux qui nous pourrissent la vie , qui nous donnent des leçons d'agriculture en permanence ( moi j'en ai rien à branler de ce qu'ils font professionnellement ... et je ne me permettrais pas d'ailleurs ) .... la 1ère chose qu'ils font quand ils achètent 40m2 de terre , c'est de tout barricader à grand renfort de grillages et barbelés , et de passer chez le voisin paysan ( on va s'y mettre aussi à force :itsnot ) ;.... c'est mêmes enc..... , ce sont les mêmes qui ont la cagne de faire le trajet vers la déchetterie , et qui nous balancent tous sur nos terres . Le jour ou la déchetterie sera directement payante , nos vignes seront des poubelles !!!

Je suis passé à Montaud cet aprés midi ... et j'ai trouvé un collègue qui a la même rage que la mienne !!! :mdr
Maintenant ... fini la gentillesse !! On va abraser !!! :itsnot
Image

J'étais plié de rire !!! :mdr .... le gars m'a régalé !!!
A force , quand on va commencer à s'énerver ... on sera pas nombreux , mais on va faire du dégat !!!! :pascon
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 29 Mai 2016 20:06 #16
:eusa_clap :eusa_clap :eusa_clap

CQFD!

l'insoumis tu me régale des comme toi il en faudrait plusieurs dans chaques villages et certains problèmes seraient vite réglés et certains emmerdeurs resteraient calmement chez eux au lieu de faire chier le monde !

ce qui me peine le plus c'est les propos que l'on tiens sur ce forum qui est constitué de professionnels passionnés par leur boulot! d'ailleurs pas un boulot pour nous mais une passion et plus encore! On consacre notre vie à notre métier. Et donc ce qui me peine c'est de voir notre passion et nos vies s'écrouler sous les problèmes du quotidiens qu'ils soient écologique, économique, relationnels avec le voisinage et j'en passe . Le dégout est en train de prendre le dessus sur les traditions, et les métiers qui à la base sont indispensable à la vie humaine. Le monde agricole tout comme de nombreux autres métiers n'a pas besoin de recevoir des éloges et des félicitations pour le travail accomplie mais simplement d'être respecté et libre de pouvoir travailler.
Dim 29 Mai 2016 20:39 #17
Pour répondre à Loïc la passion n'est pas unilatérale on peut la trouver pour le travail même chez un éleveur de poulet industriel ...que j'en connais... cela ne les empêche pas de ne pas goûter à ce qu"ils produisent ..;avec leur traditionnel poulailler juste à côté..;comme d'autres ils ont leur jardin aussi à côté ...
Pour répondre à mon ami l'Insoumis je suis d'accord sur certains point mais pas tous malgré l'effort d'écoute que je garde en moi comme je le faisais avec les élèves ..;
Les pollutions avec des décharges sauvages,plus les canettes en bordures de route ,quand ce n'est pas celles en verre qui déchiquettent un pneu de tracteur en 2 secondes ..;etc on y a droit aussi cela n'a pas de rapport si ce n'est parfois l'incivilité de la nature humaine ..;
Après il peut y avoir des points de vue qui diffèrent de par la formation ,l'éducation le niveau de compréhension des interrelations environnementales entre les écosystèmes et l'homme ...par ex: en clair pour moi un champ massacré par les désherbants comme je vois parfois des vignes que l'on dirait implantées sur un cours de terre battue ...cette vigne est pour certains propre mais pour moi peut être sale de l’intérieur ...!avec des impacts environnementaux qui ne sont pas toujours évalués ..
quant aux maladies ou parasites n'ayez crainte le BR et la suzuki ont la déjà eu ...surtout il y a deux ans tant qu'on ne la connaissait pas maintenant je fais avec pièges pour essayer de limiter les générations successives surtout par rapport au raisin de table le Muscat de Hambourg qui est très propice à son développement ..;quant aux BR pour les bios essayez les oligo à base de Zn (n'est ce pas la base de certains de vos fongicides manco et compagnie ..;)faire des essais en fct de la sensibilté des cépages au Zn...
Pour ce qui est de l'état des cultures je pourrais mettre certaines photos de cultures conventionnelles qui vous feraient peur ...là on touche à la compétence des individus mais pour le fun je vais mettre la photo de ma vigne en raisin de table avec un nouveau mode de palissage qui éloigne les raisins et le feuillage du sol (moindre impact des projections des spores ...;Image

Alors s'il y a des incompétences dans la nature c'est qu'il y a au départ de mauvaises formations ...des mauvais profs qui ne recherchent pas nécessairement le pourquoi du comment ...
et des profs qui ont essayé mais qui ont baissés les bras devant la rigidité des fermetures d'esprit .....
Dim 29 Mai 2016 20:43 #18
l'insoumis a écrit:

Salut Miloux11 :D
Tu connais , comme nous tous , l'historique de l'apparition des maladies et leur origine . La vigne , mais aussi les autres cultures , à l'échelle de l'Histoire , n'en sont impactées que depuis , tout au plus , 150 ans . Avec une accélération des problématiques , sur ces 20 dernières années .
Je ne souhaite pas dresser les agriculteurs les uns contre les autres .... MAIS .... j'estime que "certains" bios participent " en toute mauvaise foi " à la démagogie et l'hystérie actuelles !!!
On va se parler franchement !!!
Quand un bio dit qu'avec seulement du soufre et du cuivre , on peut mener toutes les vignes de toutes les régions .... c'est mensonger !!! Fatalement ( je me répète ) quand on n'est pas confronté au BR , à la flavescence et aux vers de la grappe .... c'est facile de jeter l'opprobre sur les conventionnels ... et faire croire au pays entier , que si les conventionnels traitent avec des molécules de synthèse s'est uniquement parce qu'ils sont pieds et mains liés à l'industrie phyto.
ça , cette mauvaise foi "idéologique" , nous fait aussi un mal terrible !!

.... le fameux : " Pourquoi vous , vous traitez ? ... si les bios n'en ont pas besoin :eusa_think " ...... Il n'y a pas de traitements bios pour certaines maladies !!!! Cuivre et soufre pour le Black Rot , ce n'est pas vrai !!!!! :eusa_snooty .... ni seulement des chauves souris pour l'eudémis ! ça c'est un pipo magistral télévisuel !

Et pour les cerises , ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de suzukii dans le Quercy de notre cher ami PR , que les cérisiculteurs du Midi doivent être désarmés et crever la bouche ouverte , face à l'invasion locale !
Dire que "personne" n'a besoin du diméthoate , c'est démagogique ! Ce n'est rien d'autre qu'une condamnation à mort de cette culture , localement !
Pareil pour l'olivier !


Comme on se parle franchement ! J'en ai marre de "certains " bios et de "certains" gars en Biodynamie , qui nous crachent à la gueule , à longueur de temps ... et qui , une fois , leur récolte raclée , se fournissent chez nous ! :itsnot
C'est un secret de polichinelle !!!! Entre nous , tout se sait !!!.... comment sortir des vins , de l'huile d'olive quand la nature s'est chargée elle même de tout récolter ?? :eusa_snooty .... et aprés , ça fait la leçon !!! :itsnot

Té ! J'ai fait mon tour en quad ... voilà , une des parcelles du gars en Biodynamie ....
Image

Il va sortir quoi de ça ??? :dingue Et je vous garantis qu'il ne manquera pas un litre !!!! :blase
Dieu merci , mes parcelles ne sont pas à coté ..... de ce "fongiland" !! Un exemple idéal pour nos écoles agricoles .... toutes les maladies sur 30 ares !!!! :shock: :eusa_snooty
Et aprés , ces gars nous sortent que nos vins sont "morts" ???? :blase c'est pas la honte qui les étouffe !!!

Bref !
Petit constat aussi !!! Ces néo-ruraux qui nous pourrissent la vie , qui nous donnent des leçons d'agriculture en permanence ( moi j'en ai rien à branler de ce qu'ils font professionnellement ... et je ne me permettrais pas d'ailleurs ) .... la 1ère chose qu'ils font quand ils achètent 40m2 de terre , c'est de tout barricader à grand renfort de grillages et barbelés , et de passer chez le voisin paysan ( on va s'y mettre aussi à force :itsnot ) ;.... c'est mêmes enc..... , ce sont les mêmes qui ont la cagne de faire le trajet vers la déchetterie , et qui nous balancent tous sur nos terres . Le jour ou la déchetterie sera directement payante , nos vignes seront des poubelles !!!

Je suis passé à Montaud cet aprés midi ... et j'ai trouvé un collègue qui a la même rage que la mienne !!! :mdr
Maintenant ... fini la gentillesse !! On va abraser !!! :itsnot
Image

J'étais plié de rire !!! :mdr .... le gars m'a régalé !!!
A force , quand on va commencer à s'énerver ... on sera pas nombreux , mais on va faire du dégat !!!! :pascon


A vous me régalez les gars.
Content de voir que l'on parle la même langue.
Et il est clair, que s'il on fesait tous un résumé, on en finirait tous par la phrase finale, "le dégout du métier" et lasser d'entendre tout ce ramadan sur les traitements. Comment peut on garder le moral, investir, planter, embaucher quant on voit le ciel s'assombrir de jour en jour ?
J'ai fait mon petit coin de potagé, et bien la première des choses que j'ai fait, une cloture, toute simple avec un portillon non fermé à clé. Et bien ça y es, il m'a fallu mettre le cadenas, en une semaine, j'ai viré en deux fois des personnes dans mon jardin. Et des traces de pas qui ne sont pas les miennes, ni celle de ma femme. Alors voilà, cadenas.
Les néoruraux n'ont aucun respect, ils voyent des fruits des légumes, et bien ma fois, on ce sert ....
ha bé on savait pas que c'était privé ..... et mon poing dans ta gueule, tu veux le savoir s'il est privé ou public !!! :evil:
Et ses mêmes cons qui viennent promener et faire pisser leur chien, lorsqu'il te passe à côté et que tu traites, il te montre le point.
Casse toi, que si je descend du zinc, tu vas t'en prendre une de mandale que tu iras cracher tes dents jusqu'à Marseille.
Un jour, ça finira mal, ça c'est certain.
Il y a quelques années en arrière, quant un continental venait avec ça voiture en Corse, il était pas rare qu'elle brulé là ou elle était garé. Et ben ma foi, s'il faut en venir à la même chose ... c'est pas compliqué. S'il on est plus respecté sur nos propres terres, je ne vois pas pourquoi je respecterai les personnes qui ne me respectent pas.
Dim 29 Mai 2016 20:57 #19
Après avoir vu la photo du vignoble "biodynamique" prise par l'insousmis, je me permet de vous présenter cette image de mon vignoble, également en culture bio et bio-dynamique. Juste histoire de montrer que tous les vignobles en BD ne sont pas des vignobles à l'abandon.


Image
Dim 29 Mai 2016 21:56 #20
l'insoumis a écrit:

...une accélération des problématiques , sur ces 20 dernières années .
Que certaines maladies aient voyagées c'est sur, mais l'accélération en question alors que l'industrie de la chimie te fournis depuis 20 ans des produits supposés toujours plus performants, efficaces, pointus, rémanents, et + chers permet moi d'avoir un tout petit doute sur le bien fondé de la stratégie en question. Avec des résultats de ce calibre dans n'importe quel secteur concurrentiel ou bien une équipe de foot on attendra pas 20 ans pour te débarquer violemment á sec.

Quand un bio dit qu'avec seulement du soufre et du cuivre , on peut mener toutes les vignes de toutes les régions .... c'est mensonger !!! Fatalement ( je me répète ) quand on n'est pas confronté au BR , à la flavescence et aux vers de la grappe ....
Peut être pas n'importe quel cépage lá ou il n'a pas lieu d’être mais je connais pas encore de région interdite au Bio. Perso, je n'ai de leçon á donner á personne mais quand je regarde la carte de modélisation l' IFV je suis en plein dans les zones á risques BR , Oidium , Mildiou les vers sont pas loin et ma commune est en 2/3 traitements Flavescence obligatoires, je suis pas le seul en bio et franchement pour le moment je traite moins que quand j'étais en conventionnel raisonné et la vigne s'en porte pas plus mal. ( même si je n'ai pas le recul nécessaire pour en tirer encore des conclusions probantes)
Ceci dit ce je suis d'accord avec toi, ce n'est certainement pas juste avec du soufre, de la BB et des interdits qu'on va mener la viticulture de demain sans changer l’entraîneur.


Té ! J'ai fait mon tour en quad ... voilà , une des parcelles du gars en Biodynamie ....
Lá , ce gars est peut être en osmose vibratoire orgasmique avec la lune, mais sa vigne ne doit pas le voir souvent.

.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut