Adieu mes holsteins ! bienvenu mes futures croisées...!

Ouvert par bfl912, 16 mars 2016

Mer 16 Mar 2016 23:07 #1
Aujourd'hui j'ai inséminé 3 vaches de mon troupeaux avec des doses de taureaux rouge norvégien.
je n'inséminerai plus mes holsteins avec des doses holsteins ! j'ai commandé 60 doses au centre GEMO via La Bovec.Elles sont arrivées hier.
Cela fait 23 ans que je me suis installé après mes parents.
Depuis 23 ans , comme la plus part d'entre vous, j'ai "essayé" de faire au mieux : mise aux normes , bâtiment adéquate , logettes comme ci ,couloir comme cela , chemin revu et accessible , ventilation ,stockage , nurserie......
Mais nous avons aussi travaillé , comme vous tous , sur les espèces fourragères les plus intéressantes avec des techniques de récoltes et de conservation les plus diverses .
Et la génétique dans tous cela ????
En discutant avec plusieurs potes éleveurs , un constat revient : cela fait plus d'une dizaine d'année que nos troupeaux n'évoluent plus . la production stagne , voir régresse , les taux sont parfois catastrophique (un technico m'a raconté qu'il n'était pas rare de voir des taux de moins de 30 en TP sur certains troupeaux ! ) même si les postes" patte "et "mamelle" se maintiennent.
Bref , ras le bol de ses centres d'insémination sclérosé par des habitudes et coutumes d'un autre temps.
Ras le bol de ses pseudo mères à taureaux trafiquées et qui donnent de futurs reproducteurs indignes mais diffusés aux "bon coopérateurs"
Elle est ou l’amélioration génétique ??
Mon père utilisait des doses dans les années 70 et 80 de taureraux qui marquaient leur génération : valiant , paclamar, astronaut, triple threat., majority , pickland... et bien d'autres . Nous avons même eu une mère à taureau !
Bref une crise peut avoir du bon : une bonne remise en cause et donc pour moi : adieu l'upra ! adieu le contrôle laitier ! adieu EVOLUTION et BIENVENU à mes futures croisées !!
Mer 16 Mar 2016 23:47 #2
c'est juste une histoire de temps en somme , il y en a qui sont vraiment long à la détente quand même (sans jeu de mot mal placé ) !
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 17 Mar 2016 08:40 #3
Je crois que tu as raison , après BOVEC ??? ils sont fort en commerce

Prépare toi a avoir moins de lait/vache mais des vaches plus résistante
Jeu 17 Mar 2016 09:32 #4
et aussi des vaches de plus petit gabarit

apres a propos des taureaux des années 70-80, ils ont surtout marqués leur generation parce qu'ils etaient utilisés en France sur des pies noires frisonnes qui était une toute autre vache au niveau lait et morphologie

pour moi la stagnation voire la baisse du niveau laitier en Holstein est surtout due aux changements successifs de la formule ISU qui donne de moins en moins de poids a la production pour en redonner aux index fonctionnels
Jeu 17 Mar 2016 10:01 #5
J'ai sauté le pas aussi !
Actuellement mes holstein vêlent des petits bruns, et mes montbéliardes des petits têtes blanches !
Ne cherchant pas une moyenne de folie, je préfère chercher des taux et surtout de la repro !!
Jeu 17 Mar 2016 10:48 #6
Pour la repro il faut prendre les meilleurs de chaque race en fertilité
Jeu 17 Mar 2016 11:18 #7
Oui c'est le premier critère pour moi ! L'ivv c'est la ou je perds le plus quand je traîne des vaches en fin de lactation vu comme elles ont galérer à prendre
Jeu 17 Mar 2016 11:21 #8
mono44 a écrit:
c'est juste une histoire de temps en somme , il y en a qui sont vraiment long à la détente quand même (sans jeu de mot mal placé ) !


du sucre ,de l'air, des colorants, du volume, un bâton et des soucis de santé

http://machineabarbeapapa.eu/
Jeu 17 Mar 2016 12:28 #9
Moi j ai mis les montbéliardes en red holstein et ensuite j'aurais voulu en mettre en brun mais mon associé n'est pas trés chaud a cause du veau mal qui ne vaut rien....
Pour l'instant je suis tres satisfait mais la ou je suis decu c'est sur la vitesse de traite ou je trouve que j'ai pas gagné pas grand chose
Jeu 17 Mar 2016 12:52 #10
Oui les bruns valent à peine plus qu'un noir mais largement pas autant que du montbeliard
Jeu 17 Mar 2016 13:05 #11
@ job 462
Du red sur de la montbéliarde alors que ça a déjà été fait il y a 30 ans et que l'on est sur le même rameau ?

Par contre ils sont fort ces ricains, ils avaient vendu des chewing-gums à nos grand-parents, des OGM à nos parents et maintenant du croisement.
On m'avait dit que c'était un peuple de commerçants et de marchands. :hihi
Jeu 17 Mar 2016 13:33 #12
Tu es mauvaise langue, le croisement ça fait longtemps que ça existe on a pas besoin des ricains pour mettre ça en place ^^
Jeu 17 Mar 2016 13:42 #13
franck 59 a écrit:
et aussi des vaches de plus petit gabarit

apres a propos des taureaux des années 70-80, ils ont surtout marqués leur generation parce qu'ils etaient utilisés en France sur des pies noires frisonnes qui était une toute autre vache au niveau lait et morphologie


Ces taureaux ont bénéficié de l'effet heterosis (holstein sur FFPN). Le même effet qu'on recherche ailleurs et critiqué par les picousés HO.
Jeu 17 Mar 2016 13:45 #14
Oui, je te l'accorde Leadersheep!
Mais pourquoi traiter Bovec différemment des autres commerciaux ?
Ça ça me dépasse. :interr
Ils sont là pour te vendre leur"came", point barre, ils ont amené quoi?

Il y a peut-être mieux à faire :eusa_think
Du moins c'est juste mon avis, après chacun fait comme il veut

Reste une question à laquelle jamais je n'ai eu de réponse :
"Si tout le monde croise, qui conserve les races pures?" :dubitatif
Jeu 17 Mar 2016 13:47 #15
Jean François a écrit:
Pour la repro il faut prendre les meilleurs de chaque race en fertilité


D'un autre côté, c'est le critère qui bénéficie le plus de l'effet heterosis.
Sans prendre des taureaux négatifs en fonctionnels, prendre des taureaux extrêmes, c'est peut-être dommage, sauf à avoir un système où 100% à 365jIVV est obligatoire.
Jeu 17 Mar 2016 13:49 #16
Jean François a écrit:
Je crois que tu as raison , après BOVEC ??? ils sont fort en commerce

Prépare toi a avoir moins de lait/vache mais des vaches plus résistante




Tu peux tourner à 8000-9000 avec des bêtes résistantes qui ne vont pas au prés mais sans dépenser trop d'argent pour autant. :ausa_drool
Jeu 17 Mar 2016 13:50 #17
tacyst a écrit:
Reste une question à laquelle jamais je n'ai eu de réponse :
"Si tout le monde croise, qui conserve les races pures?" :dubitatif


Question subsidiaire : qui a 100% de mère à taureaux?

Je vais reprendre toujours le même exemple en Holstein : la famille andersen a fait naître Supersire, Headliner, Silver. Elle possède, je crois aujourd'hui autour de 2000VL. 200HO référencées et tout le reste pour faire du lait est en croisées.
Jeu 17 Mar 2016 13:51 #18
Leadersheep a écrit:
J'ai sauté le pas aussi !
Actuellement mes holstein vêlent des petits bruns, et mes montbéliardes des petits têtes blanches !
Ne cherchant pas une moyenne de folie, je préfère chercher des taux et surtout de la repro !!







Bestiaux ingérable!

Mais chacun ses choix. :dingue
Jeu 17 Mar 2016 13:52 #19
Tu t'es enfin mis au croisement pour confirmer tes propos? :cache
Jeu 17 Mar 2016 13:54 #20
agritof80 a écrit:
franck 59 a écrit:
et aussi des vaches de plus petit gabarit

apres a propos des taureaux des années 70-80, ils ont surtout marqués leur generation parce qu'ils etaient utilisés en France sur des pies noires frisonnes qui était une toute autre vache au niveau lait et morphologie


Ces taureaux ont bénéficié de l'effet heterosis (holstein sur FFPN). Le même effet qu'on recherche ailleurs et critiqué par les picousés HO.






Le jour ou tu seras capable de reconnaître ton erreur alors tu deviendras un vrai ingénieur pas un bricolio! :contentg

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut