Recherche sur l'amélioration de la culture des plantes

Ouvert par Miloux11, 06 mars 2016

Sam 21 Oct 2017 11:58 #41
Désherbage au canard, ce n'est pas un canulard
https://positivr.fr/canards-rizieres-camargue-alternative-ecologique/
Après les canards nettoyeurs de vignes, voici les canards qui nettoient les rizières. Inspirée d’une technique japonaise ancestrale, cette méthode Takao Furuno sans engrais ni pesticides est 100% naturelle. Elle permet de lutter contre la dégradation de la nature et contre l’impact négatif des pesticides sur la santé.
http://www.bipiz.org/recherche-avancee/le-japonais-takao-furuno-utilise-les-canards-dans-ses-rizieres-l-duck-rice-r.html
Image
Mer 1 Nov 2017 16:24 #42
SOIGNER LES SOLS POUR NOURRIR L’HUMANITÉ,
https://revue-progressistes.org/2014/01 ... -le-puill/
Nous vivons dans un monde fini aux ressources finies qui devra compter sur les biotechnologies. Gardons-nous, toutefois, d’oublier les potentialités de l’agronomie ainsi que les contraintes afférentes, occultées par la chimie depuis une soixantaine d’années.

GÉRARD LE PUILL est Journaliste honoraire. Il Publie en juin 2013 : « Produire mieux pour manger tous »
Ven 22 Déc 2017 00:38 #43
Un rapport très complet et détaillé sur les techniques de SDSCV, Semi-Direct Sous Couvert Végétal sans herbicides.
Synthèse de l'ITAB sur la base d'essais et de recherches sur Grandes Cultures Bio aux USA .
http://www.itab.asso.fr/downloads/com-agro/brochuresdscpartie1web.pdf

LES FACTEURS CLÉ DE LA RÉUSSITE EN SEMI DIRECT SOUS COUVERT VÉGÉTAL ROULÉ
 Favoriser le développement du couvert végétal pour gérer la flore adventice
La performance du couvert est déterminante sur la maîtrise des adventices jusqu’à la récolte de la culture. Différents
leviers sont mobilisables pour favoriser le recouvrement du sol et la production de biomasse : espèces, variétés,
densité de semis, fertilisation, irrigation etc.
 Détruire le couvert végétal par roulage en fonction du stade de maturité
Il est indispensable d’attendre au moins 50% de la floraison des graminées et le début de la formation des gousses
dans le cas de légumineuses pour maîtriser efficacement le couvert et éviter les repousses.
 Optimiser le semis de la culture principale
Le semis de la culture peut être problématique en cas d’une forte quantité de résidus sur le sol. Plusieurs leviers
existent pour optimiser le contact graine-sol : date de semis, inter rangs, variétés, densité de semis etc.
 Choisir un matériel performant
Pour la destruction du couvert ou le semis de la culture, un équipement performant est nécessaire pour gérer
l’importante biomasse recherchée en SDSC (rouleaux cranteurs, semoirs SD). Hormis les questions de conception
même de ces outils, l’ajout de poids reste un levier essentiel pour optimiser leur performance.
 Repenser la rotation culturale
Les rotations culturales pratiquées doivent être repensées pour construire des systèmes de culture viables en
cohérence à la fois avec les objectifs de rendement et les contraintes du milieu.


Resultats des essais effectués en France
Partie 2 : Retour d’expériences et de discussions entre agriculteurs et chercheurs dans la Drôme
http://www.itab.asso.fr/downloads/com-agro/brochure_sdsc_partie2.pdf
-La réussite d’un semis direct sous couvert roulé nécessite quelques années d’essais pour identifier les bons ajustements dans le contexte de son exploitation (espèces, réglages du matériel, etc.). Pour évaluer la viabilité de ces systèmes, il faudrait être en mesure d’étudier l’impact sur la marge brute mais également de prendre en compte l’ensemble des bénéfices apportés à l’échelle de la rotation améliorant globalement les systèmes de production (qualité du sol, temps de travail, consommation de carburant etc.).
- Des études européennes en agriculture conventionnelle, montrent qu’un équilibre semble se créer dans le sol au bout de 3 ans de pratique de SD. L’apport de fertilisation réalisé initialement pour sécuriser le système pourrait ainsi être réduit ensuite progressivement grâce à l’enrichissement du sol en matière organique
Mer 10 Jan 2018 20:58 #44
Une méthode agronomique pour la culture du riz á très faible densité, permet d'atteindre de très hauts rendements avec une irrigation limitée et peut d'intrants; sans mécanisation cette méthode développée á Madagascar est très efficace pour améliorer la situation économique de régions en développement d'Afrique.

Le SRI est une combinaison des éléments de la relation sol-eau-plante-lumière de
manière harmonieuse permettant à la plante d’exprimer son potentiel de production
caché par les pratiques inappropriées. En terme pratique, il s’agit de produire le riz
avec très peu de semences, d’eau, d’engrais, sur un sol riche en matière organique
et bien aéré.



Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut