gouvernance de nos coops

Ouvert par juju47, 22 février 2016

Mer 5 Oct 2016 20:41 #42
inhabituel ,mais ça arrive parfois comme il y a peu de temps dans une moyenne coop laitiere des hauts de France ...
faudrait pas toujours que tous les adhérents sachent le cout d une telle operation pour la coop ,(environ le cout d une tres bonne installation dans la region)
on peut quand meme saluer la tenacité de ce president de coop qui merite d etre connu et reconnu ...
Mar 11 Oct 2016 07:26 #43
Vers une augmentetion de 40% de la production porcine en Russie

Selon Stéphan Shubaev, la production porcine russe va augmenter de 40% d’ici 2020. A cette date, le pays devrait devenir exportateur net de viande porcine. Les principaux pays importateurs de viande porcine russe seraient la Chine, le Japon, la Corée du Sud, le Vietnam et même l’Australie. D’où cette conclusion optimiste qui ridiculise quelque peu la position de François Hollande et de Laurent Fabius, son ministre des Affaires étrangères de l’époque, qui furent en pointe pour exiger des sanctions économiques contre la Russie. « Le gouvernement russe, a dit Stéphan Shubaev en conclusion de son exposé, mène une politique protectionniste pour développer sa production nationale. En Russie il manque surtout de la technologie et des services. Mais des entreprises occidentales comme la Cooperl en Bretagne travaillent avec nous dans ces domaines. On a un marché protégé et la baisse du rouble rend la production russe compétitive ».Bref, alors que l’Europe à décidé au printemps 2016 de maintenir ses sanctions économiques contre la Russie, l’exemple donné par Stéphan Shubaev sur la montée en puissance de l’élevage porcin en Russie montre que les dirigeants européens ont davantage sanctionné leurs paysans et les entreprises exportatrices des pays membres de l’Union que la Russie elle-même. Et cette sanction économique de la politique étrangère de Vladimir Poutine par l’Europe, vient de se traduire par une majorité absolue pour le parti de ce même Vladimir Poutine aux élections législatives de dimanche.
Mar 11 Oct 2016 08:25 #44
Tiens, revoilà olmer Simpson, alors, ça va mieux? on a réussi à boucher son trou?
Profites en ça ne va pas durer....
Mar 11 Oct 2016 13:00 #45
Chinois déterminer le prix du porc de l'UE
10/08/2016 Marcus Arden




Wageningen Logo Uni Wageningen
Archives Selon les Wageningen Centres néerlandais économiquesrecherche (OMS) l'autonomie (SVG) étaitporc dans l'UE au premier trimestre 2016 à 119%. En particulierles producteurs espagnols ont construitproduction. Un an plus tôt, le SVG était encore à 114%. Le taux d'autosuffisance élevée comporterisques énormes, parce quedépendance surexportations augmentecontinu sur. "Les Chinois déterminer maintenant dans une large mesure notre prix du porc»dit l'OMS. Un risque sont égalementprix devolaille etboeuf. Devrait leur donner davantage,qui réduit la compétitivité du porc.

Dans la nouvelle année, les experts néerlandais attendent des prix stables, étant donné que les producteurs européens ont des stocks maintenant réduits à nouveau. Les mauvais porcelets et l'engraissement des prix des porcs au printemps ont contraint de nombreux raffineurs pour descendre. Parce que les prix des céréales devraient rester à un niveau bas, les éleveurs de porcs font des profits, de sorte que l'OMS.






Topagrar.com - Lesen Sie mehr auf: http://www.topagrar.com/news/Schwein-Ne ... 86056.html
Dim 16 Oct 2016 11:45 #46
"L’accès au foncier, un enjeu majeur des coopératives
Le foncier est un élément central de la vie agricole et
donc de la vie coopérative. Or, tous les dix ans, l’équiva-
lent d’un département français est soustrait à la surface
agricole française. Aujourd’hui le foncier se fait de plus
en plus rare. Et, de fait, il est de plus en plus cher.
Les causes sont multiples et l’on pointe du doigt le plus
souvent l’étalement urbain et la spéculation foncière.
Quelles que soient les causes, elles produisent un effet
unanime et transverse à toutes les productions : les
jeunes agriculteurs peinent de plus en plus à s’instal-
ler dans une activité agricole par nature gourmande en
capitaux. De leur côté, les coopératives éprouvent par-
fois de véritables difficultés pour assurer un renouvel-
lement des générations de leurs associés et assurer le
maintien de leur potentiel de production.
C’est souvent dans un contexte inédit que naissent les
solutions les plus créatives. Et face à cette probléma-
tique, les caves coopératives sont devenues depuis
quelques années un laboratoire d’idées pour accom-
pagner le renouvellement des générations. Au fil des
projets et des montages innovants, les coopératives
sont devenues un véritable acteur œuvrant pour l’ins-
tallation des jeunes. "

on est fixé et ça augure d'une suite indigeste !!!

Acquérir du foncier : nouveau guide pratique Source : http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cooperatives-acquerir-du-foncier-nouveau-guide-pratique-1,0,2869786953.html

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Lun 24 Oct 2016 13:55 #48
Les conditions de travail sont devenues d'années en années toujours plus difficiles, dès lors que nos outils de production ont été obligés de croître par la pression des industriels." Tout est dit, simplement et brutalement. Le toujours plus grand, plus productif oblige à l'investissement systémique lié à l'économie du libre marché . Cette logique fonctionne sur le principe de la tornade qui grossit et amplifie son action destructrice à partir des maillons faibles qui apportent la matière première nécessaire à leur montée en puissance. Le pire dans ce système particulièrement visible dans les terres de l'Ouest et principalement en Bretagne c'est que les emplois perdus dans l'agriculture liés au toujours plus grand et plus productif du "modèle" agricole sont devenus les emplois dans la partie avale des filières agricoles celles de l'abattage, de la découpe, de la transformation et au final de la mise en (hyper) marché avec toujours la même logique du toujours plus grand et plus productif avec toujours les mêmes conséquences, les maillons faibles de la "chaine" alimentaire subissant des "conditions de travail devenues d'années en années toujours plus difficiles": dans une même famille, producteur (trice), ouvrier(e), employé(e) soumis(es) aux pressions du libre marché et du management d'entreprise en arrivent à perdre le sens du vivre-ensemble et de la solidarité pour défendre simplement leur emploi . Tout ça pour quoi et pour qui ? c'est quoi cette " main invisible du marché sensée "réguler"notre monde" ? uniquement un aspirateur "ascensionnel" où 1% d'élus disposent de 99% du patrimoine commun et où 99% de maillons faibles continuent à subir ? et si nous brisions ces chaines ?
Lun 24 Oct 2016 14:39 #49
@lm a écrit:
"L’accès au foncier, un enjeu majeur des coopératives
...
on est fixé et ça augure d'une suite indigeste !!!

Acquérir du foncier : nouveau guide pratique Source : http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cooperatives-acquerir-du-foncier-nouveau-guide-pratique-1,0,2869786953.html
..

:eusa_wall C'est la lutte finale des coops pour boucler l'expropriation collectiviste, la phase terminale du cancer de l'agriculture en France, on réinvente les kolkhozes. :byet
Mar 25 Oct 2016 20:49 #50
frankiz a écrit:
Tiens, revoilà olmer Simpson, alors, ça va mieux? on a réussi à boucher son trou?
Profites en ça ne va pas durer....


t content frankiz le porc baisse ,hélas olmer n 'as peut etre pas boucher son trou

bonne nouvelle pour toi ...?
pas pour moi !
un peu de solidarité ne nuirai pas à notre métier !
Mar 25 Oct 2016 22:01 #52
camito a écrit:
http://www.pleinchamp.com/actualites-generales/actualites/ceta-la-goutte-qui-fait-deborder-le-tank-a-lait-canadien



http://www.pleinchamp.com/actualites-ge ... es-parties

plein champ site du CA ...prennent-il leur distance vis à vis des cogestinnaires...fossoyeurs...
Mer 26 Oct 2016 08:02 #53
frankiz a écrit:
Tiens, revoilà olmer Simpson, alors, ça va mieux? on a réussi à boucher son trou?
Profites en ça ne va pas durer....


Ca c'est de la remarque pertinente......
On touche le fond.........
Mer 26 Oct 2016 11:49 #54
- M - a écrit:
J'ai lu (brievement) les réponses de ce post et je constate avec plus ou moins d'amertume que beaucoup se trompent de débat ou de cible ( faites votre choix).
Vous pouvez taper sur les coop ou les gms, ce ne sont pas ceux là qui sont à l'origine des problèmes de l'agriculture dans son ensemble.
Tant qu'il n'y aura pas de contrôles aux frontières vous pourrez déblatérer tout un tas de conneries "faut faire ceci faut faire cela" ça ne sert à rien du tout!
Il est totalement impossible de continuer de produire dans les conditions de prix actuelles que ce soit en lait, en viande ou en céréales.
Les prix de toutes ces productions dans les conditions franco-européennes qui nous sont imposées (sociales fiscales environnementales et SURTOUT conditions de PRIX) devraient être au minimum multiplié par 2 et selon moi par 3 !!
Le prix de la bouffe est loin d'être à son juste prix! ( et je suis un consommateur comme tout le monde) La différence c'est que je connais le travail que représente la production de tel ou tel aliment!
Personnellement je n'ai pas l'intention de continuer dans des conditions telles qu'aujourd'hui.
Soit il y 'aura un bouleversement avec un doublement/triplement des prix, soit je n'hésiterai pas à quitter le pays.


Tout à fait d'accord, c'est quand qu'on va jusqu'au bout....
Mer 26 Oct 2016 12:05 #55
- M- : Soit il y 'aura un bouleversement avec un doublement/triplement des prix, soit je n'hésiterai pas à quitter le pays.

Pour aller ou?
Mer 26 Oct 2016 12:36 #56
Nous en porc, il suffirait de 30 ctes de plus au kg pour vivre correctement, sans subventions, juste une répartition des marges, c est tout.si ça c est de l utopie alors oui vaut mieux arrêter
Mer 26 Oct 2016 13:09 #57
Idem en lait,mais on va se faire traiter de bisounours par les pros du low cost du forum;
Les industriels il n'y a que le gagnant perdant qu'ils connaissent :dingue
Sam 10 Déc 2016 18:11 #59
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut