Les exigences agro-écologiques de l’abricotier

Ouvert par mooh90, 19 février 2016

Page 1 sur 1
Sam 20 Fév 2016 00:12 #1
Exigences climatiques

La production mondiale est principalement située dans une large bande comprise entre 25° et 45° de latitude nord, souvent en association avec la culture de pêches, nectarines et prunes. Cependant, l’abricot n’est pas aussi adaptable aux conditions climatiques que ces autres fruits à noyau. Une variété qui produit correctement dans une région est souvent improductive dans une autre.

L’abricotier requiert un climat méditerranéen chaud, il a besoin d’hivers froids et humides pour arrêter sa dormance et d’étés chauds et secs. L’abricotier fleurit tôt, ce qui l’expose aux gels de printemps dans la plupart des régions où il est cultivé.

Les fruits ont tendance à éclater par temps humide. L’arbre est assez résistant à la sécheresse, mais nécessite une irrigation supplémentaire pour que les fruits atteignent leur potentiel de rendement maximal. Les vergers d’abricotiers devraient être abrités du vent du Nord (CHRISTEN, 2006).

Le climat constitue le principal facteur limitant de la culture de l’abricotier qui reste, de par ses origines, un arbre de pays aux saisons nettement contrastées. Il résiste en période de repos hivernal à des froids de – 20 à – 30°C, mais il a une tendance très nette à se mettre en sève dès que se produit un réchauffement de fin d’hiver; ses bourgeons sont alors susceptibles d’être tués par un retour subit du froid (figure n°4). La floraison se montre également extrême­ment sensible aux températures basses (Tablau n°04). L’abricotier se développe bien en montagne et ne redoute pas la sécheresse (RETOURNAD et JOACHIM, 1988).

Tableau N° 5: Seuils de sensibilité au gel de l’abricotier

Stade phénologique C D E F GH U
Température – 4°c -3.5°c – 3°c -2.5° c -1° c -0.5° c
(Drand, 1963)

5.2. Exigences édaphiques

Sol : l’abricotier franc préfère les sols perméables, bien structurés. En terrain argileux il est sujet à la chlorose et à la gommose.

. L’abricotier ne supporte pas les sols lourds et argileux, ni les sols froids et humides. Il préfère les sols chauds et drainés. Il s’adapte bien aux sols à pH compris entre 6 et 8. L’espèce est assez tolérante aux conditions alcalines mais très sensibles aux concentrations élevées en sel (CHRISTEN, 2006).

(Source: Ctifl) Figure N° 4: Sensibilité de l’abricotier au gel de printemps selon le stade phénologique
(Source: Ctifl)
Figure N° 4: Sensibilité de l’abricotier au gel de printemps selon le stade phénologique

source : http://www.agronomie.info/fr
Dim 6 Mar 2016 23:42 #2
salut mooh,

très intéressant ton fil, mais je crois pas que tu l'ais mis au bon endroit.

par ailleurs, si tu pouvais te présenter et nous en dire un peu plus sur toi, ça serait bien,
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Mer 3 Mai 2017 14:50 #3
Bonjour,
J’ai toujours été fascinée par cet arbre fruitier et je voulais en planter. Je ne savais toutefois pas s’il existait tant d’exigences concernant sa culture. Je suis ravie d’être tombée sur ce sujet qui me permet d’en savoir plus sur l’abricotier. Je ne manquerai pas de mettre toutes ces informations à profit si je me lance dans cette aventure.
Jeu 4 Mai 2017 09:28 #4
Bonjour dans quelle région est tu?
L'agriculture en bio ça marche assez bien
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Ven 5 Mai 2017 10:14 #5
Salut,

Je suis de l'Ile de France. Penses-tu que ce serait possible d'y faire pousser ce genre d'arbre fruitier ?
Ven 5 Mai 2017 13:29 #6
Bonjour,

Je suis trop du sud pour répondre précisément a ta question.

Tu devrais regarder au château de Courson.
Il travaille au maintiens et à la diffusion de variété ancienne, et ils auront peut être des variétés du ch'nord.

Le principal problème ça va être les gelées de printemps et l'excès d'humidité.
Mais en choisissant correctement l'implantation et en utilisant et la microaspersion on doit pouvoir y arriver
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut