la BRETAGNE !!!!!!

Ouvert par marisa29, 05 décembre 2015

Lun 7 Déc 2015 15:16 #61
mais un vote "utile" et surtout pour des valeurs d egalite et de solidarite,

mouuuiii ! en ayant franchement l'impression que cela ne s'applique "que une fois préalablement soi-même servi"
'scuse :oops:[/quote]

C est a dire??? En "lait" je veux bien parfois mettre le decodeur "quezaco courboin" ;) en route, en politique et en valeurs humaines je ne m'y risquerai pas..[/quote]

moi , breton , puis....(mais on trouve ça ailleurs aussi....mais comme le vent vient de l'ouest[/quote]

Ca a l'air d'etre du vecu-subit, et on doit trouver de tout chez les bretons, comme partout, maix ceux qui ouvrent le plus leur gueule ne sobt pas forcement les plus representatifs, ils faut sonder plus loin qu en surface.
Vini, Vidi, Pactoli
Mer 9 Déc 2015 08:46 #63
@lm tu ne grandit pas a diffuser se genre d'article.......
Si avril ,comme le poisson nage parfois en eau trouble, je préfère et de loin le voir soutenir des investissements que cargil and co .si le placement n'est pas désintéressé, la philosophie est quand même d'un autre niveau.......
Pour ce qui ai des prétendants au siège de président de région le résultat du premier tour est intéressant dans le sens ou la valeur des personnages me convient au delà des couleurs politiques
Mer 9 Déc 2015 23:39 #64
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Jeu 10 Déc 2015 22:44 #65
il nous reste encore la filière légumière......

12243063_886540034786958_2396778706793028002_n.jpg
12243063_886540034786958_2396778706793028002_n.jpg (50,38 Kio) Vu 2042 fois
Ven 11 Déc 2015 21:22 #66
Si ça c'est pas des salades......
Ven 11 Déc 2015 21:24 #67
Non, c'est des choux
Vini, Vidi, Pactoli
Ven 15 Jan 2016 10:47 #68
Image Les 40 plus gros projets bretons d'avenir

http://www.letelegramme.fr/economie/industrie-cette-bretagne-qui-investit-15-01-2016-10919984.php

Alors qu'Emmanuel Macron est attendu ce vendredi en Bretagne, voici un tour d'horizon -non exhaustif- de la Bretagne qui investit. Ces investissements industriels restent un bon indicateur de la santé économique de la région. Qu'elles s'installent en fanfare comme le Chinois Synutra, à Carhaix, ou qu'elles cultivent la discrétion, les entreprises - l'agroalimentaire en tête - continuent à construire des usines, à étendre et moderniser leurs sites de production.

La fin des quotas laitiers dans une région d'élevage et les besoins en lait des pays émergents favorisent l'arrivée de nouveaux investisseurs. La Bretagne a ainsi séduit Synutra, le numéro 3 chinois de la nutrition infantile, qui a construit, à Carhaix (29), deux tours de séchage d'une capacité de 120.000 tonnes de poudre de lait par an. Les Chinois s'assurent ainsi un approvisionnement régulier tout en misant sur la sécurité alimentaire qui fait souvent défaut dans leur pays secoué par quelques scandales sanitaires. L'installation carhaisienne entrera progressivement en production cette année. De l'ordre de 170 millions d'euros, l'investissement pourrait rendre modestes, à la comparaison, certains dossiers bretons.
Le lait inspire de beaux projets
Ce n'est pourtant pas le cas de Gilles Falc'hun, le patron de la Sill qui se lance, lui aussi, dans la construction d'une tour de séchage de lait à Guipavas (29) pour 60 M€. Ni du projet, évalué à 60 M€, du groupe Laïta pour sa laiterie de Créhen (22). Celui d'Entremont (Sodiaal) concernant une nouvelle unité de production de lait en poudre, à Quimper, n'est pas encore chiffré. Contrairement aux projets de Lactalis, de l'ordre de 70 M€ sur deux sites du pays de Vitré (35). Et si Synutra a décidé d'une implantation en Normandie, rien n'exclut prochainement, après Carhaix, un deuxième site de production en Bretagne, où les Chinois poursuivraient leur prospection.
L'expansion des fleurons de l'agroalimentaire breton
2015 aura été marquée par de gros chantiers (en cours d'achèvement pour certains) qui visent à développer l'activité des entreprises déjà installées sur des axes porteurs. Comme le bio pour la société Triballat (Sojasun, Petit Billy) qui a investi 45 M€ dans la construction d'une nouvelle usine de yaourts et desserts à Noyal-sur-Vilaine (35). Ou Davigel (Brakes Bros) à Noyal-Pontivy (56) qui, misant sur la restauration hors foyer, s'est offert 12.000 m² (40 M€) d'ateliers supplémentaires. D'autres, à l'étroit, ont choisi de pousser les murs en changeant de site. Loc Maria (Traou et Gavottes) a quitté Saint-Grégoire (35) pour Lanvallay (22) et consacré 25 M€ à son nouveau site (siège, production, logistique). Remarquable, aussi, le chantier (12 M€) du grossiste Le Saint (fruits, légumes, frais), qui va déménager à Guipavas (29) la majeure partie de ses activités et triplé sa surface.
L'avenir de la filière viande
On peut encore citer le groupe Guyader qui a quitté Quintin (22) pour un site entièrement modernisé destiné à la production de ses charcuteries cuites à Saint-Agathon (22). L'illustration positive d'une filière viande bretonne (abattage et transformation) en pleine restructuration et modernisation. Pour survivre dans la compétition internationale et trouver de nouveaux débouchés, les entreprises ont l'obligation de moderniser leurs outils de production. Agromousquetaires (Intermarché) a dégagé 20 M€ pour le site de Josselin Porc Abattage, afin d'augmenter ses capacités d'ici à deux ans. Un renouveau pour l'ancien abattoir Gad, en ces temps difficiles pour les producteurs de porcs. Les capacités d'abattage vont croître et l'atelier de transformation sera entièrement automatisé. Au total, 55 M€ seront investis dans la filière porcine par Agromousquetaires. Autre acteur de poids, Jean Floc'h (conserves et salaisons) serait prêt à miser sur l'innovation technologique dans une nouvelle usine à Baud (56). La Bretagne pourra aussi compter sur l'implantation prochaine d'une usine de la Cooperl à Plestan (22) avec démarrage de la production, l'an prochain, ainsi que d'un établissement de transformation de viande 100 % française envisagé en Ille-et-Vilaine des groupes Avril et Tönnies. Quant à Kerméné (Leclerc), elle étend son usine de Saint-Léry (56) afin de doubler sa production de steaks hachés, et devrait encore consacrer 40 M€ à la fabrication d'ici à 2024.
Légumes et chocolat
Impossible d'être exhaustif, mais comment ne pas citer le groupe Belge Ardo qui souhaite consacrer 37 M€ à son site morbihannais de Gourin (légumes surgelés)... Ou deux premières en Bretagne : la création d'une champignonnière par Légulice (6,5 M€) à Poilley (35) et l'arrivée du chocolatier Monbana à Fougères (35), dont l'usine (16 M€) entrera en production au cours de l'été prochain.
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Ven 15 Jan 2016 11:19 #69
Tout va encore bien chez ceux qui vivent des agriculteurs
Ven 15 Jan 2016 11:29 #70
steph 72 a écrit:
Tout va encore bien chez ceux qui vivent des agriculteurs

rien de surprenant ,le grand syndicat ayant décidé que les aides a l'agriculture iraient en priorité a la modernisation des outils de transformation , la chasse aux subventions est ouverte :dingue
Ven 15 Jan 2016 11:48 #71
C'est pas ce qui a été fait en Allemagne ? Et partout on entends "c'est trop bien en Allemagne faut trop qu'on fasse pareil"

Moi tout ce que je vois c'est toujours plus de concentration...
Lun 18 Jan 2016 08:35 #73
:pouce Superbe ! Bravo ! :eusa_clap
Lun 18 Jan 2016 08:51 #74
Oui, c'est mais en Bretagne il y a la cote et l'entrecôte.......
En Bretagne il y a le poisson de mer...... Et le poisson d'eau douce.... La tanche .... Et l'anguille....
Lun 18 Jan 2016 09:20 #75
Ça, c est subtil. J'aime bien
Lun 18 Jan 2016 09:24 #76
Nom de zeus, encore d accord avec mimi.
Au secours! Dieux de la guerre et de la méchanceté gratuite, faites quelque chose! !!!
Lun 18 Jan 2016 11:52 #77
mimi49 a écrit:
Oui, c'est mais en Bretagne il y a la cote et l'entrecôte.......
En Bretagne il y a le poisson de mer...... Et le poisson d'eau douce.... La tanche .... Et l'anguille....


la tanche ? j'en connait une belle,un très beau spécimen de la race et qui loge du côté de la Loire Inférieur dans le secteur de Saint Nazaire....... :byec
Lun 18 Jan 2016 12:22 #78
Ça c'est pas sympa de faire de la délation.... Et avec notre Dame des Landes.... Elle va monter au 7eme ciel......
Lun 18 Jan 2016 12:35 #79
Pardonnez mon intrusion, camarades, mais je crois que vous faites erreur sur la définition et la localisation......
Lun 18 Jan 2016 14:46 #80
TANCHE

Définition :
N.f.* désigne un sot, une sote. « Ah quelle tanche celui (celle) là! ». V. gland[/i]

ou:

Tanche (Tinca tinca)
Description:
Classe des Actinoptérygiens
Ordre des Cypriniformes
Famille des Cyprinidés
Tinca tinca (Linnaeus, 1758)


ma tanche est plutôt de la première définition...... :byec

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut