A l ombre de la tonnelle, un verre de rosé. A la main...

Ouvert par David Gaudin, 01 décembre 2015

Dim 6 Jan 2019 01:09 #2401
Ne cherche pas ! Pour un amateur de vin , il n'y a pas meilleur qu'un assemblage AOP Syrah , Mourvèdre , Grenache , Carignan …. c'est et ça restera le summum ! ;)

Le reste , même à faible rendement , ça reste "moyennas" ! :eusa_hand

Je ne me fais aucune illusion sur la qualité gustative des cépages "résistants" …..
Un ami en a planté une vingtaine , en rouge , pour voir …. hors vers et FD , il n'a rien fait , "et cette année 2018" avec la pression exceptionnelle de mildiou …. feuilles , raisins , impeccables !

Ce qui vont faire 3 ronds , sont ceux qui les auront planté en 1er ( en secret ) …. quand ça se sera démocratisé , on retrouvera nos bons vieux 70 euros/hl .

"L'acidité" , c'est devenu la mode , et ce dans toutes les appellations :malade …. pendant ces fêtes , j'ai dégusté pas mal de vins de régions différentes …………….. l'essentiel est parti à l'évier ! J'ai horreur de l'acidité …. cette putain de "fraicheur" qui te fait poser un civet 15 min après :malade

J'espère que , rapidement , les phytos vont évoluer …. apparemment ça va bouger dés cette année :eusa_pray
Et du performant , efficace , "réellement" ! :eusa_pray

Et il est temps …… ce dernier mois , j'ai dû expliquer à plusieurs promeneurs pourquoi je ne voulais pas passer en bio et pourquoi je voulais conserver le glypho …. tous ces paradoxes "écologiques" , cette désinformation !
Et ces discussions sont fascinantes :shock: que de fantasmes sur le bio :shock:
Quand je leur dis que les bios "traitent aussi" …. et au cuivre de plus ……. ils ont du mal à me croire :shock:
Très fort ! Les médias , les bios ont été très forts !!! :shock:

Quand je leur parle de l'impact du travail du sol , etc …. je les achève :lol:

En 2018 les bio-contrôle n'ont pas fait de miracles ...... les naïfs ont pris des gifles ! La confusion peut être valable , si tout le monde s'y met dans le secteur .
Les UV ? pas entendu parlé :eusa_think

Je suis sidéré westvar par le budget de fonctionnement de Franceagrimer :blase .... et tous les organismes "greffes" du métier pètent des budgets délirants !!!! :itsnot ..... le monstre administratif est insatiable :eusa_snooty

L'autre jour quand je suis allé à la chambre d'agriculture , "exceptionnellement" , tu comprends que c'est un gouffre financier ...... des employés de partout , oisifs , ambiance estivale tellement les chauffages crachent ....
Je comprends que nos élus qui y ont gouté , ne tiennent pas à retrouver la terre ..... tailler sous le froid , le mistral en ce moment , en passant en voiture , ils ne nous envient pas !

Quand aux plans collectifs ..... même si la caution est la règle , ça n'en est pas moins idiot et inutile ;) ... j'espère ne pas être , une fois de plus , le seul à penser ainsi .
Et oui , un plan triennal , c'est débile aussi :eusa_think
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 6 Jan 2019 11:17 #2402
Roumègue, pour la caution je pense que c'est tout simplement les banques qui voulaient leur part du gâteau.
C'est comme ça avec toutes les aides, primes qu'on distribues généreusement, ça ne fait que passer pour aller profiter à d'autres.
En bref c'est un leurre pour faire tourner l'économie, créer de nouveaux métiers de services et faire profiter une caste d'improductifs.
On devrait être les rois du monde, on est dans les derniers créateurs de richesse du pays, au lieu de ça on nous tape dessus de tout les côtés, et en plus comme on sait ce contenter de guère ils en profitent parce qu'ils savent qu'on ne lâchera pas...
Dim 6 Jan 2019 20:09 #2403
WESTVAR a écrit:
Roumègue, pour la caution je pense que c'est tout simplement les banques qui voulaient leur part du gâteau.
C'est comme ça avec toutes les aides, primes qu'on distribues généreusement, ça ne fait que passer pour aller profiter à d'autres.
En bref c'est un leurre pour faire tourner l'économie, créer de nouveaux métiers de services et faire profiter une caste d'improductifs.
On devrait être les rois du monde, on est dans les derniers créateurs de richesse du pays, au lieu de ça on nous tape dessus de tout les côtés, et en plus comme on sait ce contenter de guère ils en profitent parce qu'ils savent qu'on ne lâchera pas...


Tu as raison, je pense comme toi la dessus !!! :pouce :pouce
ça deviens du n'importe quoi toute ces aides....
Mar 29 Jan 2019 20:54 #2406
caladoc30 a écrit:
ça devrait plaire a Roumegue.... A la cour des comptes y'en a encore quelques uns qui ont le cerveau qui fonctionne bien !! :pouce :pouce

https://www.challenges.fr/economie/la-c ... tKEdY2SJI0

https://www.liberation.fr/checknews/2018/02/09/combien-coute-la-cour-des-comptes-et-quels-sont-les-salaires-de-ses-magistrats_1653067
Une chance que leurs cerveaux fonctionnent bien, avec ce qu'ils palpent :mdr
plus de 1800 fonctionnaires payés à plus de 100000€ en moyenne et ils critiquent des structures ayant touchés 22000€ de PAC : c'est beaucoup trop ! :mdr :mdr
C'est ça la France administrative ! :dingue
Ven 22 Fév 2019 20:24 #2407
Bon, je me suis inscrit sur twitter, pour voir un peu, et de temps à autre en dire une aussi. Je suis entre autre notre cher ministre, ça fait peur. Mais je pense qu'il faudrait ètre plus nombreux sur les réseaux sociaux, et surtout sur celui là, pour remettre poliment certains réveurs à leur place.
Un forum c'est bien, super, mais nous sommes entre convaincus, et justement ceux à qui il faut expliquer ce que l'on fait et pourquoi ne sont pas sur les forums agricoles.
C'est pas simple au début....
Sam 9 Mar 2019 11:19 #2408
Paysans en colère : un siècle de révoltes
https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps/paysans-en-colere-un-siecle-de-revoltes
Nous sommes voués, au temps des gilets jaunes, à considérer de près les différentes formes de révolte populaire, dans nos villes et dans nos campagnes. ...
Aujourd'hui c'est sur le monde paysan au XXe siècle que je vous propose de concentrer notre attention, sur les nombreuses protestations brutales qui l'ont parcouru et secoué, de génération en génération. Il s'agit de s'interroger sur le déclenchement des multiples épisodes de cette histoire, sur les ressorts qui les ont suscités et prolongés, sur leurs relations avec l'ensemble de la société, avec la situation économique et avec la nature des régimes politiques.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut