A l ombre de la tonnelle, un verre de rosé. A la main...

Ouvert par David Gaudin, 01 décembre 2015

Ven 2 Nov 2018 11:21 #2381
Les Moules-Frites au rosé d'Oc ; une histoire belge pas si drôle que ça, ou quand un train de bonnes intentions affichées par certains peut en cacher un autre chargé d’un tout autre dessein.

Cash investigation avait montré il y a quelques temps déjà comment SODIAAL logeait ses marques dans une tirelire Luxembourgeoise pour y accumuler discrètement des redevances ponctionnées plutôt que distribuer du résultat aux producteurs adhérents ou contribuer á la collectivité en payant des impôts.

Le Benelux est plein de ressources en matière d’ingénierie financière, et pour une coopérative qui s’est fait une spécialité du pressurage de la matière première c’est du pain béni.
========================== :chant ==== :friendforever==============================
Quand ta coop Des.Joyeux.Adhérents annonce en AG pour approbation á main levée en 5mn, qu’elle a conclu le rachat de son partenaire metteur en marché Belge, ceci pour développer la bouteilles et l’export en s’appuyant sur ses marques qui vendent déjà bien ton vin sous des étiquettes belges depuis quelques temps, tu pourrais te demander pourquoi on a pas pensé plutôt á développer directement nos bouteilles et nos marques maison ; mais bon si c’est pour la bonne cause et le retour de la valeur pour les adhérents après tout, mieux vaut tard que jamais, vive la bouteille et l’export par la croissance externe!

Quand de plus la prise de contrôle de la Belge Sté, se fait par un montage financier pointu de ‘rachat par effet de levier’, oú la 'Holding crée reprend la Sté en auto financement á crédit sans que ta coop ne débourse rien, lá tu devrais te dire ‘waouh’ quel coup de génie !!! Merci Mr le Directeur et le Conseil d’Administration, c’est toi qui est garant de l’emprunt mais tu vois bien miroiter les dividendes de ce nouveau joyau du Groupe désormais internationalisé.

Qui est contre ???.. personne
Qui est pour. ???.. 400 mains levées -----> adjugée résolution adoptée
A l’unanimité !!!

========================= :eusa_clap === :pouce ===== :eusa_clap ===============
Bizarrement tes acomptes restent pourtant au plancher du prix marché et de dividendes tu ne vois pas la couleur puisque la coop s’interdit vertueusement de te distribuer des profits financiers, mal acquis mais maintenant blanchis bien au chaud dans un paradis fiscal. Comme le nombre de cartes Amex sur le compte est limité, ben faudra faire la queue pour prendre son tour de vacances au Bahamas, on a un peu oublié de t'expliquer mais pas de doute on va surement nous en parler á la prochaine AG.

Car la valeur ajoutée est maintenant siphonnée par deux pompes financières :
- La première en amont, c’est le montage de rachat par levier, la Sté holding paye son emprunt avec la marge ,
le différentiel Vente/Achat
c.a.d prix de ses bouteilles/prix de ton vin qui transite bien sur en vrac á prix d’ami au plus bas.
C'est donc toi qui payes par retenue directe á la source, mais tu ne verras jamais la couleur du retour sur cet
investissement payé á crédit 'gratuitement'' au prix fort entre amis aussi.
- La deuxième en aval, c’est les royalties, des redevances sur les marques qui ne sont maintenant plus dans la
coop mais déposées au Benelux ou á Honk Hong, ponctionnées sur la marge á chaque étiquette vendue pour
approvisionner un compte offshore.

Tu n'y crois pas ? :gene
http://www.societe-holding.com/redevances.html
Image

Post Scriptum: Toute ressemblance avec des Personnes Morales ( qui ne sont morales que techniquement d'ailleurs) et des faits réels (même s'ils semblent surréalistes) ne saurait être que fortuite, ce scénario étant bien entendu une pure fiction écoopnomique mise en scène par Textin et Miloux pour vous divertir . :mrgreen:
Sam 3 Nov 2018 11:13 #2382
et pour les amateurs de Moules Frites au Rosé, qui en ont marre de payer l'addition,
la suite est lá: :gene
topic-267423-40
Petits arrangements entre amis
https://www.usinenouvelle.com/article/la-cooperative-invivo-s-empare-de-son-premier-distributeur-etranger-de-vins.N544198

Ou tu apprendras aussi comment se construit ''le prix du marché'' complètement déconnecté de la réalité de l'offre de la demande et du vrai marché, mais prix qu'on te donne en aumône pour ton labeur désintéressé ( de force)
Sam 3 Nov 2018 22:25 #2383
Quand ta Coop te donne entre 0,40 et 0,50€ pour les 75cl equiv/bouteille sur un IGP qui se vend 5€ en GD
ou est la corrélation avec le marché?
Si je vais au caveau de ma propre Coop acheter un carton de mon propre vin , avec un justificatif adhérents je vais avoir le privilège de me le racheter 3,50€ ... x10 ce qu'on ma payé le contenu :dingue
Consommation : quel est le juste prix du vin ?
http://www.europe1.fr/culture/consommation-quel-est-le-juste-prix-du-vin-3792851
Un minimum
Il faut tout d’abord énoncer un principe : "En France, on ne peut pas trouver un vin honnête en termes de qualité, et qui rétribue son producteur, en dessous de 4 ou 5 euros. Quand vous trouvez du vin en promotion à 1,50 euro chez les hard discounters, quelque part, le vigneron se fait tordre le bras."
L'explosion du foncier (pour les grands crus)
Le prix de production d’un grand cru en France, vendange à la main comprise, est de 12 à 15 euros la bouteille. Ce qui est payé au-delà est l’amortissement du foncier (les parcelles de vignes) et la spéculation. "Le problème, c’est que l’amortissement du foncier aujourd’hui a explosé", indique Olivier Poels, qui démontre par l'exemple : "En Bourgogne, cette année, il s’est vendu 7,5 hectares du clos de Tart pour plus de 220 millions d’euros, soit environ 30 millions d’euros l’hectare, un hectare pouvant faire 5.000 bouteilles de vin." Ne sortez pas votre calculette, on l’a fait pour vous : il faudrait donc vendre des bouteille au moins 300 euros l'unité pendant 20 ans pour amortir cet achat.
Le prix du bio
La viticulture en bio demande plus de main d’œuvre et de temps : le prix en est donc impacté. Sur des vins qui seraient à 4 ou 5 euros en non bio, il faut compter un euro de plus pour une bouteille biologique.
Dim 4 Nov 2018 20:30 #2384
Roumegue a écrit:
Té , pour une fois , je ne vais pas rouméguer :lol:

Les bonnes nouvelles sont suffisamment rare dans le métier , pour devoir en parler .

Bon , vous me direz , ça part de la faible récolte 2017 , et le -40% que je me suis carré :eusa_doh

J'ai fait un dossier d'aide à la cotisation auprés de la MSA …. et pour une fois la MSA a été correcte . :pouce
C'est assez rare pour le souligner !
C'est une vraie bouffée d'air … un soulagement !



J'ai reçu la même chose et j'ai été aussi agréablement surpris !!! Pour une fois que l'on a une bonne nouvelle de la MSA !! :hihi
Je pense que peu de personnes ont remplis le dossier cet été...
Dim 4 Nov 2018 20:41 #2385
Quand je faisais un dossier , je recevais 100 balles ( ils avaient le plaisir :eusa_snooty ) … puis y avait l'émission rectificative des cotisations , quelques jours après , +4-500 euros :blase

Pour une fois !!!! :pouce

"Peu de personnes ont rempli le dossier" …………hé pardi !!! A la pose , ils font tous 15T/ha "à la maïsse" :mdr
Y a que Roumègue et Caladoc30 qui ont fait une mauvaise récolte en 2017 :hihi
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 8 Nov 2018 10:00 #2387
ça là ????? :shock: ………. :mdr

Image

Mon Dieu !!!! :mdr …. vé ! Un blindé de 14-18 ! :shock: ……….. le prix doit être très attractif :mdr …. l'aspect général , très rassurant :mdr Les écolos vont prendre peur !!!
Puis très pratique , vu les tournées fabuleuses qu'il y a dans nos régions ! :mdr

Oooooh dans 4 matins , on nous obligera à acheter des panneaux récupérateurs , ou à faire appel à des prestataires "hautement qualifiés" ……. une blinde !!! C'est ça notre avenir ! :eusa_snooty

Ce qu'il y aura de bien avec ces panneaux , c'est qu'avec un printemps , comme celui de cette année , tu retournes au hangar avec la cuve encore plus pleine !!! :mdr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 9 Nov 2018 18:33 #2388
Bah, c'est vrais que c'est pas beau, mais je pense que dans l'avenir pas mal de boulot pourront se gérer tranquille du bord du champs.
Je pense à Chasselas qui se balade avec son EPI sur sa chenillette, il existe déjà des modèles télécommandés et bientot autonomes : https://machinisme.reussir.fr/un-chenillard-telecommande
Ven 9 Nov 2018 19:23 #2389
Vu l'escalade d’imbécilité qu'atteint ce pays .... le jour où on traite avec ce genre de scarabé doré, faudra prendre l'option plaque de blindage avec ..... sinon bonjour les trous de balles ..... :hihi
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Dim 11 Nov 2018 01:58 #2390
viticool a écrit:
Vu l'escalade d’imbécilité qu'atteint ce pays .... le jour où on traite avec ce genre de scarabé doré, faudra prendre l'option plaque de blindage avec ..... sinon bonjour les trous de balles ..... :hihi


:mdr ah bé au village avec les braquos qu'on a , ça fera comme les panneaux routiers .... des cartons a n'en plus finir :mdr

Puis y a intérêt d'y mettre des caméras :shock: ... avec nos caraques , le blindé "mad max" fera pas la nuit :mdr le lendemain même , il est chez le ferrailleur :mdr :mdr ... oh cousin !! :mdr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 11 Nov 2018 08:07 #2391
:lol: :lol: :lol:

Avec quoi tu traites ?
Hof, j'ai investie sur un Exterminator pestidentiel. :mdr

Pourrait être intéressant pour des manifs d'escrologies .... :eusa_think
Pulvérisation d'un biocarburant ...... et puis l'allumette finale. :hihi :hihi :hihi
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Mer 2 Jan 2019 23:56 #2392
Bonsoir et bonne annee a tous!

Hier en lisant un article sur ces nouveaux cepages resistants ( qui en fait ne sont pas si nouveaux que ca...), je me suis demande en quoi pouvaient ils etre revendiques. Ils ne sont biensur dans aucune aop, et ne sont pas non plus en VDP... Du coup on peut juste en faire du vin de table non? Vous avez eu des echos sur les prix qui pourraient se pratiquer?

Une autre question m'est venue a l'esprit, peut on demander une prime de plantation ''exceptionnelle'' si on peut dire, pour un cepage autorise dans notre appellation meme s'il n'est pas primable normalement?

En vous remerciant,
Jeu 3 Jan 2019 12:07 #2393
http://www.inra.fr/Entreprises-Monde-agricole/Resultats-innovation-transfert/Toutes-les-actualites/cepages-resistants
Valeurs ajoutées économique et environnementale des nouvelles variétés Resdur
La résistance polygénique des variétés représente un levier efficace de baisse des charges d’exploitation en utilisation de produits phytosanitaires (diminution de 96 % de la fréquence des traitements en fongicides, herbicides et insecticides). Par ailleurs, grâce à ces variétés, la filière viti-vinicole se donne la capacité de maintenir dans le temps son image de qualité et d’excellence dans un contexte de sensibilité accrue du consommateur vis-à-vis des questions environnementales liées à l’usage des nombreux traitements. Ces travaux sont potentiellement très intéressants pour l’ensemble des producteurs et viticulteurs en France et potentiellement dans les autres régions viti-vinicoles à travers le monde.

Que ce soit sur l'éligibilité des primes ou le prix du kg de raisin, c'est politiquement verrouillé par la '' filière'' si on garde la clique qui se gave sur le système actuel le prix sera calculé á l'envers au SMIC pour le rendement optimum sur le bas de l'échelle.
Ce qui est sur c'est que les primes vont aller au label HVE et Bio ( + de 60%) au bon vouloir des filiéroculteurs.
https://www.vitisphere.com/actualite-88504-La-filiere-vise-40-de-HVE-et-20-de-bio-dans-10-ans.htm
Des objectifs chiffrés ( Plan á 10ans de la filiére)
Le plan frappe par ses objectifs affichés sur les trois axes de la RSE, démontrant la volonté de pouvoir évaluer les actions qui seront mis en place. Sur le volet environnemental, la filière vitivinicole occitane souhaite que dans dix ans, 40 % des surfaces de vignes soient labellisées HVE et 20 % en bio (pour rappel, le vignoble occitan représente 270 000 hectares. En matière économique, le plan vise un développement des « signes officiels de qualité et d’origine» (AOP, IGP, bio…) de 40 % d’ici 10 ans

Si il y a ''un véritable débat collectif sur le prix'' comme annoncé, on a intérêt á ne pas laisser les filiérologues et syndicat inféodé instrumentaliser le débat pour nous la visser un tour de plus. Faut monter au créneau pour que l'Occitanie ne soit plus la région viticole qui rémunère le plus mal ( de trés trés loin) le rapport Raisin/Bouteille
Objectif contractualisation
Sur le plan économique, le thème clé est le développement de la contractualisation triennale, travaillée depuis des années, en particulier dans le Languedoc. Le plan demande une organisation « d’un véritable débat collectif sur le prix au sein des interprofessions » et que leur soit accordé l’autorisation de « définir une formule de prix et ses modalités d’évolution ».

Comme les absents ont toujours tort, et qu'il ne faut pas compter sur un syndicat qui représente la filière plus que les vignerons, si on est pas présents pour négocier nos prix lá ou ca se décide quand ca se décide on continuera de se faire presser jusqu’à la moelle avec des formules de calculs sur des rendements max, des coûts compressés et l'heure de travail payée en mode survie complètement déconnecté de la vraie valeur de la bouteille bue par le consommateur.
Jeu 3 Jan 2019 19:27 #2394
Miloux11 a écrit:
Ce qui est sur c'est que les primes vont aller au label HVE et Bio ( + de 60%) au bon vouloir des filiéroculteurs.
https://www.vitisphere.com/actualite-88504-La-filiere-vise-40-de-HVE-et-20-de-bio-dans-10-ans.htm
Des objectifs chiffrés ( Plan á 10ans de la filiére)
Le plan frappe par ses objectifs affichés sur les trois axes de la RSE, démontrant la volonté de pouvoir évaluer les actions qui seront mis en place. Sur le volet environnemental, la filière vitivinicole occitane souhaite que dans dix ans, 40 % des surfaces de vignes soient labellisées HVE et 20 % en bio (pour rappel, le vignoble occitan représente 270 000 hectares. En matière économique, le plan vise un développement des « signes officiels de qualité et d’origine» (AOP, IGP, bio…) de 40 % d’ici 10 ans




hormis ceux qui vendent uniquement le bouteilles aux particuliers, les autres n'auront pas d'autres choix que d'être certifié HVE et puis les subventions, quand on voit ceux qui font un pve le temps qu'il faut pour toucher l'argent, il ne faut pas en avoir besoin!

chez nous, les négociants nous laisse jusqu'en 2022 pour être certifié HVE3. passé ce délais, ils n'achèteront plus de vins.... enfin c'est ce que l'on nous demande!

les vins d'espagne qui font du vieillissement en camion citerne sont certifiés eux :eusa_whistle c'est toujours les mêmes à qui l'ont rajoute toujours plus de contraintes :eusa_wall
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Ven 4 Jan 2019 18:57 #2395
Hé oui !!! Toujours aucun paiement du PCAE ( ex pve ) ….. un dégout !!! :blase …..

cam34 a écrit:
Bonsoir et bonne annee a tous!

Hier en lisant un article sur ces nouveaux cepages resistants ( qui en fait ne sont pas si nouveaux que ca...), je me suis demande en quoi pouvaient ils etre revendiques. Ils ne sont biensur dans aucune aop, et ne sont pas non plus en VDP... Du coup on peut juste en faire du vin de table non? Vous avez eu des echos sur les prix qui pourraient se pratiquer?

Une autre question m'est venue a l'esprit, peut on demander une prime de plantation ''exceptionnelle'' si on peut dire, pour un cepage autorise dans notre appellation meme s'il n'est pas primable normalement?

En vous remerciant,


J'ai vu dans la liste RQD que certains cépages "résistants" sont primables en VPOC .

Mais compliqué cette histoire ! :eusa_think

Personne ne sait s'ils donnent de bons vins ….
ça se plante en "secret" ….…. officiellement personne n'en plante , les caves coop n'en veulent pas … et les pépinières n'en tiennent pas tellement ces cépages sont demandés ! :interr
En gros , ceux qui en plantent :eusa_ehh , espèrent que les autres n'en planteront pas !

Et ceux qui trouvaient mes plants à 1,50 euros chers , vont avoir de belles surprises .... il parait que c'est hors de prix , proche du double !

Quand au plan RQD , triennal ..... ils ont trouvé un système pour dégager des viticulteurs et éliminer des projets !

Il faut désormais mettre en caution , le montant de 3 ans de plantations prévues , à 4032 euros/ha .
Bref , pour pouvoir obtenir ces aides , t'as intérêt d'avoir de sacrées économies , et de ne pas en avoir besoin ..... comme pour le PCAE , c'est génial quand t'en as pas besoin ...... à dégager la viticulture familiale à taille humaine ! L'argent doit aller à ceux qui en ont le plus :eusa_snooty la contradiction absolue avec le principe d'aide !!!!

J'ai dû abandonner mes projets de plantation pour 2020 et 2021 :blase ….

Une caution pour quoi d'ailleurs ??? :interr
Je n'ai jamais perçu l'aide RQD , sans que la plantation de la vigne ne soit contrôlée !! ça sert à quoi alors ? :interr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 5 Jan 2019 09:25 #2396
Au niveau du plan collectif , le cautionnement bancaire ne date pas d'aujourd'hui . Un e forme de garantie qui te lie au plan , tout le monde se couvre ...
Sam 5 Jan 2019 10:57 #2397
Et oui roumegue tous ces dossiers sont toujours mals foutus. Avant il y avait qu'un dossier papier puis maintenant c'est papier ET informatique! C'est vrai que faire en double ca va beaucoyp plus vite... Bref ca cree de l'emploi, pas la ou on en a le plus besoin mais bon...
Le pire c'est les vignerons de la generation 50 70 ans disons qui ne se sont pas mis a l'informatique! La c'est femme et enfants qui doivent s'y coller, sinon faut payer un comptable en supplement.... Et c'est pas toutvle monde qui peut se le permettre!

Pour le prix des plants, j'ai vu dans reussir je crous pres de 2,50e le plant! Car les obtenteurs demandent de l'argent sur chaque plant. A 4400 pieds/ hectare ca revient cher, sans parler des regions ou ils plantent a plus de 8000...
Je ne comprends pas qu'on nous les presente comme de nouvelles varietes alors qu'elles ont ete presque toutes obtenues vers les annees 70 80. Ils parlent aussi de manque de plant, alors que plusieurs de ces varietes sont cultivees en allemagne, ils pourraient s'echanger des greffons. Je comprends pas pourquoi ils ont pas reautorise le noah et compagnie dans la foulee...
Sam 5 Jan 2019 20:15 #2398
:eusa_think Je ne comprends pas cette "garantie" ! ……. si tu touches ton aide , "seulement" après que la plantation soit effectivement contrôlée :interr
Quel risque FranceAgriMer prend il ?

ça en dit long sur la confiance que nous inspirons !! :eusa_snooty

Quand je pense au PCAE ou tu fournis "le bulletin de commande" , "la facture acquittée , signé par le vendeur " , "le relevé bancaire avec le numéro des chèques débités" …. et les photos ….. en plus , il y a un contrôle avec RE-photos , ainsi que des N° de série des matériels ………………………………… c'est quoi la prochaine étape ? Le test ADN pour prouver son identité ? :eusa_snooty

Et les fournisseurs qui exigent le paiement immédiat des factures ………. planquent certaines pièces …….

En 1 génération , nous sommes passés de "la parole d'un paysan est sacrée" à " ce sont tous des magouilleurs" :eusa_think

Quand pour la RQD tu ne passes pas par un organisme , tu peux attendre ton aide un an supplémentaire !
La caution …. être caution de soi-même , sur son propre argent , à la banque , engendre des frais :dingue
Et si un JA projette sur 3 ans de planter 6ha , à 24000 euros de caution , il a intérêt d'avoir de belles économies !

Moi je pense que nos cautions servent à solder e paiement de la RQD 2018 ….. voilà tout !!!! :blase


Cam34 , j'avais dans l'idée de planter en 2021 un cépage "résistant" ............... mais avant celà , je voulais déguster les vins issus de ces cépages :eusa_think
Ce n'est ni plus ni moins que le retour des "hybrides" .... qu'on nous a fait arracher pourquoi ? Con à zéro traitement ni les fournisseurs ni l'état ne si retrouvaient ! ..... si à partir du mois de mai jusqu'aux vendanges , ton seul travail est d'écimer :lol:
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 5 Jan 2019 21:46 #2399
Il y a quelques années j'ai dégusté du vin de cépages résistants au Sitevi, du blanc qui tenait vraiment la route.
Bon, avec mes AOP et l'interdiction des OGM ce n'est pas demain que je remise le pneumatique.
Les bobos ont encore gagnés, ça me fait ricaner doucement.
Roumègue, les cautions avec les plans collectif existent depuis un bon moment. C'est un choix à faire... Que je n'ai jamais fait : s'engager sur 3 ans c'est complètement débile en agriculture.
J'ai péché ça sur wikipédia : "En 2014, le budget de FranceAgriMer est de 734 millions d'euros : il comprend 400 millions d'euros de dépenses d’intervention communautaire, 206 millions de dépenses d’intervention nationale et 128 millions de dépenses de fonctionnement".
Donc, tu comprend bien qu'il faut bien faire vivre cette entreprise, 128 plaques de fonctionnement, 17% de ponctionnement rien que pour faire tourner la bécanne ! Et tout ça sur le dos du contribuable à qui on fait croire que l'agriculteur Français est un assisté, alors que le plus gros bénéficiaire est l'administratif !
128 millions ! Combien d'entreprises rèveraient d'un tel budget de fonctionnement rien que pour distribuer du pognon :eusa_wall
Sam 5 Jan 2019 23:11 #2400
N'exagérons pas roumegue. Il faut faire un peu plus qu'écimer et labourer... Il faut quand même encadrer la fleur, traiter les vers de grappe et la cicadelle, ce qui fait je pense 4 voire 5 passages avec le pulvé.
Au final c'est pas si écolo que ce qu'ils nous disent les cépages résistants. Ca ne fait pas tout!

J'en avais déjà parlé, j'ai gouté des blancs et des rouges, et tous étaient très acides. Les vignes étaient jeunes avaient beaucoup produit, et étaient dans on ne sait pas quelle région de France. Mais bon ça ne m'a pas conquis, même si certains arômes étaient plutôt assez intéressants. Les blancs étaient du genre agrumes, fleurs et litchi, mais trop acides à mon goût.
J'ai préféré les rouges (un tout petit peu moins acides, mais ca vallait pas un bon grenache syrah carignan...à mon avis. Faut savoir s'ils avaient été bien travaillés en cave ou pas aussi...

J'ai pas prévu d'en mettre pour le moment, on va attendre que les plants baissent et que ça se démocratise un peu pour voir ce que ça donne, gout, prix...

Si on le présente comme bio écolo...etc il y aura toujours une catégorie de gens qui dira ''c'est exceptionnel, exquis, extra...'' car ce sera bio! Mais c'est pas tout le monde qui sera prêt à abandonner les cépages traditionnels.

S'il se plante que ça on perdra notre diversité qui fait la richesse des vins français.
Pour réduire les phytos, ce sera plutot avec des solutions de bio-contrôle, confusion, UV...
D'ailleurs, il parait que ça se vendra d'ici 2 ans maximum les UV et que ça marche plutôt pas mal...!

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut