A l ombre de la tonnelle, un verre de rosé. A la main...

Ouvert par David Gaudin, 01 décembre 2015

Ven 25 Mai 2018 12:21 #2221
C'est beau :pouce .... mais c'est pas gagné ! :icon_frown

ça fait 20 ans que j'entends , de temps à autres , dans des articles discrets , que le Languedoc Roussillon est "un nouveau monde viticole" .... de qualité à prix abordables !!

Mais prêcher à un convaincu ? :dubitatif

Des "moi je ne bois que du Bordeaux ! :boude " ..... :dingue .... il n'en manque pas !
Vous me direz ... celui qui dit ça , c'est sûr , en vin , il n'y connait rien ! :interr

Par contre les Varois sont balaises en ce moment :mdr !!!! .... il manque du Rosé :pleur ... va être obligé d'augmenter les prix !!! :dollar ...... et ça marche à tous les coups ! :pouce :mdr

Ils sont bien moins cons que nous en Languedoc :blase

On te parle , via Franceagrimer de -12% de récolte .... hors tous ceux que je connais oscillent entre -30 et -50% :eusa_think
Le Varois qui a appelé sur RMC disait , "LUI AUSSI" , être passé de 550hl en 2016 à 350hl en 2017 ...... -12% on vous dit :manipulateur

Alors il manque du Rosé ... le prix va augmenter ... admettons ! C'est logique !!!

Donc la région Occitanie est la 1ère productrice en Rosé du Sud :eusa_think ... nos prix vont donc monter ? :eusa_think

PENSES TU !!!!!!!!!!!!!!! :eusa_naughty 69euros l'hecto , c'est déjà bien trop pour un Languedocien !! :dingue .... qu'est ce qu'il en ferait ? :dingue
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 25 Mai 2018 12:46 #2222
WESTVAR a écrit:
Roumegue a écrit:
Déjà faudrait peut être que les Agriculteurs , eux mêmes , aient conscience de leur importance ! ... arrêtent de se sous-estimer et de se vautrer dans la culpabilité permanente ! :blase


Je pense surtout à une pudeur qui interdit d'avouer toute faiblesse : contre vent et marais il faut toujours faire comme si de rien n'était et rien ne semble ébranler un bon agriculteur.
Tu parles de carottes, de pantalon à la cheville, un agriculteur pense plutot qu'un peu plus à porter dans la hotte déjà bien lourde ça changera guère à la besogne.
Le raisonnement est celui là : "tu veux m'emmerder, me casser ? Regarde : je suis là et je resterais là !"
Je suis bien d'accord avec toi pour le fait qu'il faudrait que ça change, mais tan que le fond n'est pas atteind ça pètera pas. Le soucis c'est qu'après quand ça pète ça fait pas semblant...


Fut un temps , j'aurai pu penser comme ça .... et des collègues qui pensent comme ça , il en reste peut être :eusa_think

Mais la mentalité du monde agrciole a trop changé .... et pas en bien :eusa_naughty

Il n'est qu'à voir le peu de solidarité entre nous lors des derniers évênements judiciaires .... c'est fini la solidarité , le sentiment d'appartenir à un monde , une âme agricole ...... place au "chacun pour sa gueule du FAMEUX chef d'entreprise agricole " :malade

Et y a 2 attitudes que je remarques de plus en plus ......

- Il y a ceux qui se félicitent de toutes ces mesures , ces interdictions .... un manque absolu d'estime de soi , et la volonté masochiste de vouloir plaire à tous ceux qui nous détestent ( écologistes et autres L214 :blase )

- Puis il y a ceux qui voient tout ça d'un bon oeil ... en se disant que le voisin immédiat ou la pauvre région voisine va en crever de ces normes .... et qu'il y aura plus de place pour lui , voir même , la possibilité d'acquérir des terres de celui , écoeuré , qui aura jeter l'éponge !

J'avais "avant" une vision idéaliste de notre monde .... pour moi c'était un "conservatoire", un "rempart" de valeurs .....
Mais c'est fini .... l'immense majorité de nos collègues ne sont pas à la hauteur de leurs ancêtres

L'Agriculture n'échappe pas à la décadence générale !!!


Ne le prenez pas pour vous , vous qui participez à ce forum :eusa_hand ...
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 25 Mai 2018 13:30 #2223
Roumegue a écrit:
C'est beau :pouce .... mais c'est pas gagné ! :icon_frown

ça fait 20 ans que j'entends , de temps à autres , dans des articles discrets , que le Languedoc Roussillon est "un nouveau monde viticole" .... de qualité à prix abordables !!

Mais prêcher à un convaincu ? :dubitatif

Des "moi je ne bois que du Bordeaux ! :boude " ..... :dingue .... il n'en manque pas !
Vous me direz ... celui qui dit ça , c'est sûr , en vin , il n'y connait rien ! :interr

Par contre les Varois sont balaises en ce moment :mdr !!!! .... il manque du Rosé :pleur ... va être obligé d'augmenter les prix !!! :dollar ...... et ça marche à tous les coups ! :pouce :mdr

Ils sont bien moins cons que nous en Languedoc :blase

On te parle , via Franceagrimer de -12% de récolte .... hors tous ceux que je connais oscillent entre -30 et -50% :eusa_think
Le Varois qui a appelé sur RMC disait , "LUI AUSSI" , être passé de 550hl en 2016 à 350hl en 2017 ...... -12% on vous dit :manipulateur

Alors il manque du Rosé ... le prix va augmenter ... admettons ! C'est logique !!!

Donc la région Occitanie est la 1ère productrice en Rosé du Sud :eusa_think ... nos prix vont donc monter ? :eusa_think

PENSES TU !!!!!!!!!!!!!!! :eusa_naughty 69euros l'hecto , c'est déjà bien trop pour un Languedocien !! :dingue .... qu'est ce qu'il en ferait ? :dingue

Ho... a l instant au jt... + 73% en prix ....le rosé de Provence.
Production x 6,5 en 10 ans...et c est la pénurie !!! Certe un peu à cause de la secade 2017 mais surtout a cause de la renommé :eusa_clap
En même temps c est pas volé...même si la production a explosé ça reste une niche et c est leur force... mais comme tu dis ROUMEGUE... le rosé de Provence ne sert pas de locomotive aux autre rosé... quelle misère.
Ven 25 Mai 2018 14:28 #2224
Ils sont trrrrrés forts ces Provençaux ! :pouce

Boudiiiiii ici si ça continue , avec nos pipasses commerciales , va falloir payer le consommateur pour qu'ils veuillent bien boire des vins de chez nous ! :dingue

Et pourtant , à l'aveugle , y a pas un client qui ferait la différence entre un cinsault Provençal et Languedocien :lol:

Maintenant , même si je ne suis pas amateur de Rosé , je déteste entendre à la radio, à la télé , des conos qui , avec mépris , disent que ce n'est pas du vin :itsnot
Une preuve de plus , que même en France , pas grand monde ne s'y connait :blase ...... par contre , pour nous donner des conseils en viticulture , ces enc.... de citadins , là non plus , ils ne s'en privent pas !!! :itsnot

Moi le reproche que je fais aux Rosés ... ce n'est pas la vinification , la conduite du vignoble ; ce serait débile .... c'est que le consommateur les a poussé à la "fraicheur" ... doux euphémisme pour dire "acidité" .... et moi l'acidité , j'en ai horreur .... c'est bon pour te foutre la cagagne !!! :eusa_doh
Putain , c'est pas permis cette acidité là !!! :malade
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 25 Mai 2018 17:44 #2225
Cevenol a écrit:
Ho... a l instant au jt... + 73% en prix ....le rosé de Provence.
Production x 6,5 en 10 ans...et c est la pénurie !!! Certe un peu à cause de la secade 2017 mais surtout a cause de la renommé :eusa_clap
En même temps c est pas volé...même si la production a explosé ça reste une niche et c est leur force... mais comme tu dis ROUMEGUE... le rosé de Provence ne sert pas de locomotive aux autre rosé... quelle misère.

Oui mais ça nous oblige à nous décarcasser pour limiter cette pénurie,on doit travailler beaucoup plus forcément,c'est pas drole... :dingue :hihi :hihi :hihi :flower
Plus sérieusement nous avons entrainé dans notre sillage les rosés de Loire et autres qui ont aussi de bons prix.Ce qui se passe dans vos IGP est difficile à comprendre.
Ven 25 Mai 2018 20:15 #2226
light83 a écrit:
Cevenol a écrit:
Ho... a l instant au jt... + 73% en prix ....le rosé de Provence.
Production x 6,5 en 10 ans...et c est la pénurie !!! Certe un peu à cause de la secade 2017 mais surtout a cause de la renommé :eusa_clap
En même temps c est pas volé...même si la production a explosé ça reste une niche et c est leur force... mais comme tu dis ROUMEGUE... le rosé de Provence ne sert pas de locomotive aux autre rosé... quelle misère.

Oui mais ça nous oblige à nous décarcasser pour limiter cette pénurie,on doit travailler beaucoup plus forcément,c'est pas drole... :dingue :hihi :hihi :hihi :flower
Plus sérieusement nous avons entrainé dans notre sillage les rosés de Loire et autres qui ont aussi de bons prix.Ce qui se passe dans vos IGP est difficile à comprendre.

+1, on dirait qu'il n'y a personne à la barre et que chacun gère ses ventes dans le flou le plus complet.
Quand je vois que les prix de ventes sont annoncés à la baisse à peine la récolte rentré alors qu'il y a une petite récolte, je me pose des questions. Traditionnellement, il y a un certain délai de négociation avant de lacher une petite récolte ; les grosses récoltes c'est pas la mème sauce.
Malgré que j'ai parfois du mal à comprendre certaines décisions ou communications de nos syndicats, je dois dire qu'il y a quand mème de l'efficacité, mème si il y a d'autre facteurs qui rentre en jeux. En bref, on a pas l'impression de se faire voler nos cotisations ODG.
J'aurais préféré une hausse plus linéaire, ce serait beaucoup plus sain pour tout le monde, mais comme on dit ici : c'est le négoce qui fait monter les prix, et c'est les producteurs qui les font baisser...
Sam 26 Mai 2018 10:48 #2227
En parlant de rosé; même si j'aime bien ces rosés frais et fruités; (pas ceux qui déchaussent les dents... :mdr )
Je trouve que l'offre de rosé du languedoc n'est pas très diversifiée: Ca tourne autour de grenache; cinsault; syrah et c'est tout.
J'ai l'impression que beaucoup de rosés aussi bons soient-ils se ressemblent beaucoup.

On vient de planter pour changer un peu des grenaches gris au lieu des noirs; première récolte cette année.

Avant on avait du Terret blanc dans la région; je sais que le port est intéressant; mais mon grand-père me dit que ça meurt pas mal. J'ai gouté dans un restaurant un blanc qui en contenait et j'ai trouvé ça pas mal du tout associé à du viognier et du chardonnay.
Il existe une mutation noire et une mutation grise du terret.
Comme il ne fait pas beaucoup de degrès; pensez-vous comme moi qu'il pourrait être intéressant d'en avoir une petite surface afin de l'associer aux grenache/cinsault/syrah pour tomber un peu le degrès; et ainsi diversifier un peu l'offre?!

Certains d'entre vous en ont-ils encore?

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut