A l ombre de la tonnelle, un verre de rosé. A la main...

Ouvert par David Gaudin, 01 décembre 2015

Ven 13 Avr 2018 08:07 #2061
WESTVAR a écrit:
terroir66 a écrit:
Chez nous , on nous tarabuste pour passer en bio, le négoce est demandeur . Mais bof , vu que les cours sont pas mal sur les aoc à quoi bon !

Que te conseilles ta calculatrice ? :eusa_think
Ici en tout calculant ligne par ligne ça ne vaut pas le coup en coop, et pourtant on n'a pas de vers de la grappe, pas de FD et pas de Black Rot, par contre une énorme pression oïdium.


Un surcoût de traitement , main d'oeuvre , de nouvelles contraintes et pas des moindres ....
Même si le produit est mieux valorisé , en coop la maîtrise des charges sur l'exploit , la structure est déterminante .
Le conventionnel est plus adapté à mon exploit ; par contre ce qui peut devenir préoccupant , la vente au négoce car celui ci pourrait faire fausse route si l'on n'en fournit pas .
Vu que la production est en baisse , d'année en année les structures , exploitants diminuent ça reste à confirmer .
D'autant que les aides à la conversion ne sont plus que temporaires ...
Ven 13 Avr 2018 09:33 #2062
WESTVAR a écrit:
Nous aussi on a en majorité de la Picholine, mais comme c'est de Provence ça passe ! :mdr
Je sais pas, j'ai l'impression d'ètre un martien sur ce forum, mais pour moi un métier c'est fait pour gagner sa vie, et je préfère rien faire, voyager, bricoler ou chasser que de travailler dans mes vignes.
Le truc de vinifier pour vraiment finir l'action ça me fait bien rire, rien que dans l'agronomie et la conduite de la vigne il y en a pour 4 générations pour seulement commencer à maitriser, alors quand tu en arrives à choisir le bon bouchon pour ta bouteille en tout maitrisant depuis le début, ou tu es Einstein ou tu bluffes. Le parfait n'existe pas dans un produit qui est soumis aux bons gouts des clients, et personne n'a les mèmes gouts, heureusement !
Je pense qu'il faut redescendre sur terre, arrèter de faire beau, aller à l'essentiel tout en ce faisant des petits plaisirs dans notre travail, songer un peu à nourrir nos familles et prendre un peu de bon temps .
Hé, les employés sont à 35h, et c'est la France qui se lève tôt !
Bè nous on se lève encore plus tôt, on bosse comme des cons, et on est prit pour ce qu'on est :dingue


Avise que dans vos marchés Provençaux , l'huile a souvent un bel accent espagnol !!! :mdr
Hop une nappe provençale "Made in China" , une horrible cigale en céramique .... et les touristes ont le slip mouillé !!! :mdr
Je vais te dire ... mis à part l'Aglandau du Vaucluse , qui a du caractère :pouce ..... en huile , la Tanche de Nyons , la Grossane des Baux , la Bouteillan du Var ou le cailletier de Nice , te font pas mal aux papilles !!! :mdr
ça vaut un "Lesieur" ... mais au touriste t'y fais péter 30 euros pour l'étiquette .... :mdr

On revient toujours sur notre éternel désaccord .....
Certains , comme moi , voient leur métier comme une passion , un art de vivre .... c'est dans l'âme ... on ne se sent pas viticulteur à temps partiel :lol:
C'est pour ça que nous sommes attachés , même sentimentalement , à nos cultures , notre matériel .

C'est un état d'esprit ..... se reposer c'est sympa ... mais rapidement , beaucoup d'entre nous , on l'envie , le plaisir irrésistible , de retourner dans leurs terres .... de sortir le broyeur , la tronçonneuse pour embellir un coin ... de sortir la mini pelle ................. c'est un plaisir qui vaut tous les loisirs du monde !
La satisfaction que ça procure .... le résultat immédiat ... la beauté du paysage !

Quand on se fait un repas entre amis "agris" , on se régale aprés , de faire le tour du Domaine :D

Nous avons un métier de l'esthétique !!! Contemplatif !

Je vais partir la semaine prochaine 4 jours en vacances , avec ma petite famille .....
Crois moi que je préfère sillonner les Terroirs , déguster des Vins , et mon plaisir absolu , "aller au resto" , que d'aller à la piscine chauffée du camping ! :sill

Et au bout de 4 jours , je retrouverai avec grand plaisir mes Vignes , mes Oliviers ....

Le métier est parfois dur , épuisant .... mais quel bonheur !!!! :D
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 13 Avr 2018 10:37 #2063
C'est un état d'esprit ..... se reposer c'est sympa ... mais rapidement , beaucoup d'entre nous , on l'envie , le plaisir irrésistible , de retourner dans leurs terres .... de sortir le broyeur , la tronçonneuse pour embellir un coin ... de sortir la mini pelle ................. c'est un plaisir qui vaut tous les loisirs du monde !
La satisfaction que ça procure .... le résultat immédiat ... la beauté du paysage !


Belle philosophie roumegue...
On se régale d'embellir des coins...
Il y a un endroit chez moi où la terre ne vaut vraiment rien; et pourtant je ne m'en séparerai pour rien au Monde! C'est magnifique!
Quel plaisir d'aller y travailler et de manger des amandes; des figues ; des mûres; des nèfles, des raisins, de revenir avec des coings; des melons, des pastèques; des asperges; des artichauts; des tomates...!! Ca prend du temps mais on se regale des yeux et des papilles!
(Enfin quand les voleurs sont pas passés avant...Il y en a un que quand je vais y tomber dessus; il ne va pas être sourd!)
Et en plus avec les arbres; pour la PAC ils sont content...! :mdr

A part l'hivers; je reviens toujours avec quelque chose!
Tout ce que je regrette c'est qu'il n'y ait pas l'eau dessous! :icon_frown
Ven 13 Avr 2018 13:29 #2064
Même réponse Roumegue, mon métier est une passion, la vigne , les foudres les dégustations etc je ne travaille pas.
Et quand je vois que des copains en préfecture, en usine passent leurs temps à compter les heures avant le week-end alors que personnellement je trouve qu'il arrive toujours trop vite , bah je me dis que j'ai de chance.

Tiens hier je fou de la merde de poule dans un épandeur à engrais , ce matin je termine des assemblages, cette aprèm je vais étiqueter et demain je vais tailler une jeune avec mon frère. Bah je suis heureux comme un pape !

Après cela demande une femme tolérante...
Ven 13 Avr 2018 14:20 #2065
J'aime beaucoup ce que vous dites les gars :pouce

Je vais vous dire mon sentiment profond .... depuis que je suis sorti du service national .... que j'ai "choisi" de revenir à la terre ( depuis 1999) j'ai l'impression d'être en vacances permanentes ..... parce qu'être Viticulteur-Oléiculteur , c'est un bonheur de tous les jours :D
Sur les bancs du lycée , de la Fac , j'avais horreur du lundi .... depuis ce sont les dimanche oisifs dont je ne suis pas fan ... et si rien n'est programmé de sympa , je n'attends pas sur le canapé que ça se passe !!! :lol:
Ce qui rend fou mon père .... un catholique ne doit pas travailler ce jour là . :lol: ..... hors pour moi ce n'est pas du travail .... je me régale ! :D
Surtout quand je prends mes tracteurs ( que j'aime .... et ils sont pas prêts de me les dégager à coup de normes :blase ) , ..... comme l'essentiel de mon travail est manuel ... le tracteur c'est un moment de relaxation ! Assis , tranquille !

Le seul moment que j'apprécie moyennement , ce sont les vendanges .... le seul moment ou , travaillant avec un associé , je ne suis pas maître de mon temps .
Le seul moment , tout mécanisé , qui a un coté "industrie" :eusa_think

Aaaah cam34 , j'ai aussi désormais mon coin jardin :angel .... pour l'instant , j'y ai juste planté mon saule pleureur ; avant d'attaquer le potager , je veux remettre en état mon vieux mur et mon vieux puit ....
Alors y a 2 façons de voir les choses ...... soit c'est du plaisir , de la passion , ou là aussi on ne compte pas ses heures ..... et si c'est une corvée , autant pas le faire !

Je pense que l'immense majorité de nos collègues ont du plaisir à travailler .....

Je pense pas qu'on ait besoin d'aller à la salle de sport , ou d'avoir l'air débile avec la marche nordique :mdr ..... ceux là quand mon père les voit , il me sort toujours ; " Manca de trabalh :mdr "

Quitte à faire un sport autant qu'il soit amusant ! :sill ........ et si je me fais chier , dans mes terres ça ne m'arrive jamais
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 13 Avr 2018 19:11 #2066
J'ai la même philosophie. J'aime quant tout est nickel.
Le travail bien fait, et rendre jolie à voir.
C'est une satisfaction. L'impression que la nature te remercie. (Vouai, je sais, ça va faire rire les biomans) :hihi
Surtout quant tu as des anciens qui te disent, POooo, ta des vignes superbes, C'est beau à voir. Félicitation....
Alsacien, une femme intolérante, c'est la porte .... il y a assez d'emmerdes avec les languastes de normes et paperasses, si quant on rentre à l'oustaü c'est soupe de mourre ... va cagua. :eusa_hand
Ven 13 Avr 2018 19:47 #2067
C'est vrai qu'on a un des rares métiers , ou les satisfactions sont immédiates :D ..... après chaque intervention , le résultat est beau ............... et dans ce monde , et cette époque de conos , c'est important ....
Y a la fierté de son travail et l'estime de soi ........... parce que les compliments sont rares !

viticool a écrit:
Alsacien, une femme intolérante, c'est la porte .... il y a assez d'emmerdes avec les languastes de normes et paperasses, si quant on rentre à l'oustaü c'est soupe de mourre ... va cagua. :eusa_hand


Aaaaah oui !!!! :pouce :mdr

Alors ça , je le supporte pas :eusa_doh soupe de mourre en rentrant à la maison :eusa_snooty

Et bon Dieu , si on n'avait cette paperasse de merde , maladie bien française , on aurait le plus beau métier du monde .............. parce qu'eux , ils font vraiment tout pour nous en dégouter ! :blase
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 13 Avr 2018 19:53 #2068
Je vais faire l'avocat du diable. J'aime bien aller au fond des choses. Je suis entièrement d'accord avec vous sur le principe, mais dans tout les métiers il existe des passionnés qui aiment leur travail et quand il est bien fait, en général le salaire est en accord aussi. Quand la passion doit compenser la juste rémunération de son travail c'est là que ça pose problème.
(Roumègue, faire un jardin et entretenir un puit ne fait pas parti de ton travail, à moins que tu comptes devenir maraicher ?)
Ce que je veux dire c'est que c'est trop simple pour les autres surtout : ils peuvent tirer le maximum sur l'élastique, ils savent que derrière avec la passion du métier dans le monde agricole ça ne lachera pas. Enfin c'est mon idée et mon expérience qui me fait peut ètre penser comme ça. Dans d'autres secteurs avec les mèmes contraintes, en employé il y en aurait les 3/4 qui se mettrait en maladie ou qui attaquerait au prud homme ; et en chef d'entreprise qui mettrait en vente ou se déclarerait en dépot de bilan.
Sam 14 Avr 2018 09:02 #2069
Je travaille aussi un rang sur deux mais moi je ne change jamais c'est toujours les mêmes rangs qui sont grattés.

La première des raisons est que je traite un rang sur deux donc je passe dans le rang enherbé et si j'alternais les travaux du sol un rang sur deux il y a 1 an sur 2 où mon pulvé passerait dans la mauvaises rangée et vu que je n'ai pas que des grandes parcelles cela ne serait pas toujours pratique de passer à côté.

J'ai cette habitude depuis toujours et ça marche pas mal. Depuis longtemps on travaille comme ça et jusqu'à sa retraite mon père travaillait le sol avec les célèbres vigneronnes GARD puis un coup de griffon en été et basta.
Sam 14 Avr 2018 09:04 #2070
merde j'me suis trompé de post pour le sujet :eusa_doh bon je fais un copier-coller :gene
Sam 14 Avr 2018 10:37 #2071
WESTVAR a écrit:
Je vais faire l'avocat du diable. J'aime bien aller au fond des choses. Je suis entièrement d'accord avec vous sur le principe, mais dans tout les métiers il existe des passionnés qui aiment leur travail et quand il est bien fait, en général le salaire est en accord aussi. Quand la passion doit compenser la juste rémunération de son travail c'est là que ça pose problème.
(Roumègue, faire un jardin et entretenir un puit ne fait pas parti de ton travail, à moins que tu comptes devenir maraicher ?)
Ce que je veux dire c'est que c'est trop simple pour les autres surtout : ils peuvent tirer le maximum sur l'élastique, ils savent que derrière avec la passion du métier dans le monde agricole ça ne lachera pas. Enfin c'est mon idée et mon expérience qui me fait peut ètre penser comme ça. Dans d'autres secteurs avec les mèmes contraintes, en employé il y en aurait les 3/4 qui se mettrait en maladie ou qui attaquerait au prud homme ; et en chef d'entreprise qui mettrait en vente ou se déclarerait en dépot de bilan.


Je comprends ce que tu veux dire .... et t'as pas tort !

C'est sûr qu'il vaut mieux qu'ils nous laissent encore nos vignes ...... aucun employé ne travaillerait autant .

Disons .....
En Languedoc notamment qu'est ce qu'il nous reste , si ce n'est la passion .... pas les revenus cette année ; des médias qui nous "stigmatisent" ( mot que je déteste ) et l'état , avec tous ces organismes , qui nous pourrissent la vie .

Franchement , être viticulteur Languedocien , en coopérative , aujourd'hui ..... moi , je dis "chapeau" !!! ça vire à la résistance !

Ce qui suit derrière auront pas l'envie .... ni du volume de travail , ni du délire normatif et administratif de ce pays .

Sans passion , il n'y aura plus personne .....
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 14 Avr 2018 11:19 #2072
Si on met de coté l'administratif très pénible il faut l'avouer, alors la passion fait le reste.

Me concernant, je me suis installé en 2013, avant ça j'étais simple salarié et pas du tout dans l'agriculture, mais ce qui me fait dire que je ne reviendrai pas en arrière c'est en partie une sorte de fierté de reprendre le même métier que mon grand père et son père avant lui etc etc, et surtout le cadre et le rythme de vie. Je sais pas comment le dire mais j'ai pas l'impression de faire un travail à proprement parlé, je vais dans mes vignes, je fais ce qu'il y a à faire, elles poussent et je les regarde chaque jours évoluer sans jamais avoir l'impression de contraintes comme on le ressent en salarié.

bref c'est pas très clair mais j'me régale :mdr
Sam 14 Avr 2018 13:39 #2073
Je trouve qu il y a bcp de chenilles vertes cette année.... l’avantage d attacher tard c est de les voir et de les « neutraliser » :byet
Sam 14 Avr 2018 14:02 #2074
wawa30 a écrit:
Si on met de coté l'administratif très pénible il faut l'avouer, alors la passion fait le reste.

Me concernant, je me suis installé en 2013, avant ça j'étais simple salarié et pas du tout dans l'agriculture, mais ce qui me fait dire que je ne reviendrai pas en arrière c'est en partie une sorte de fierté de reprendre le même métier que mon grand père et son père avant lui etc etc, et surtout le cadre et le rythme de vie. Je sais pas comment le dire mais j'ai pas l'impression de faire un travail à proprement parlé, je vais dans mes vignes, je fais ce qu'il y a à faire, elles poussent et je les regarde chaque jours évoluer sans jamais avoir l'impression de contraintes comme on le ressent en salarié.

bref c'est pas très clair mais j'me régale :mdr

Hé si c est très clair... et je suis d accord avec toi.
J ai un peu le même parcours mais sans famille dans le milieu.
Installé en 2000 suite à un licenciement agricole... j ai franchis le cap ... ca n a pas été facile du tout, pas de foncier , partir de quasiment 0.
Mais bon ça c est fait. Aujourd’hui hui ma foi c est pas facile effectivement mais c est vrai qu on a une qualité de vie autre que pas mal de salariés, je me sens libre, sans regarder l heure du matin au soir, sans avoir l angoisse du dimanche soir en pensant à la semaine ( ça c était le pire).
Après c est sur y a toujours un revers de la’ medaille, et c est vrai qu on est sur de rien dans notre profession. La moindre erreur et c est paiement cash !! Sur les acomptes!! Mais on le sait et ça nous rends encore plus responsables et impliqués.
La je bosse non stop.. meme sous la pluie avec mon imper... et ca depuis des semaines.!! Je suis à la bourre donc j ai pas le choix à moins de payer du monde et ça je veux pas.... ça va le faire :pouce
Mais même au taquer comme en ce moment je changerais pas !!!!
Et si ça me convenais pas bin je pense que j aurais vite fait de vendre et de trouver une place de tractoriste.
Mais c est pas à l ordre du jour même si je râle de longue .
Alors oui on peut parler de passion à ce niveau là .... mais je comprends les visions différentes aussi..
Sam 14 Avr 2018 19:16 #2075
Tout d'abord , bravo Messieurs !!!! :pouce .... d'avoir franchi le pas ... d'avoir la passion !!

Courage Cévenol ! ça va le faire , comme tu dis ;) ..... moi aussi ! Personne ne touche à mes vignes :eusa_naughty ... :lol:
Moi aussi , j'ai vu pas mal de chenille verte ! :?

C'est très clair wawa30 ;) ... on ressent la même chose !

Travailler au rythme de la nature .... se sentir libre .... on ne peut pas avoir plus beau bureau que le nôtre :D

Wawa30 , je sais pas si t'as des vignes derrière Aspères , sur le chemin de St Clément ..... le coin est sublime ! Hors du temps , de la civilisation :angel ......
Le Maire a vendu l'essentiel de son exploitation , de son matériel , à des prix trés corrects .... j'espère que tu as pu investir ! ;)
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 14 Avr 2018 22:19 #2076
Du coté du vieux cimetière vers le bois de Paris, effectivement c'est très sympa par la bas :) , mais non l'essentiel de mes parcelles sont dans la plaine en bas du village, j'en ai bien une de l'autre coté du bois de carelle dont le cadre serait parfait si la nouvelle route direction Quissac passait pas juste a coté et la bonjour les déchets qu'on retrouve :itsnot

Quant au maire oui il a pris sa retraite il y a quelques temps déjà, je lui ai acheté une vigne de syrah l'année avant sa retraite quand il commençait a liquider mais rien depuis, de toute façon j'en ai déjà un peu trop a mon gout (15ha) si j'en avais plus je m'en sortirai plus sans embaucher et c'est pas ce que je veux faire.
Dim 15 Avr 2018 20:16 #2077
Un temps superbe aujourd'hui. Haaa ça fait du bien.
ça sent les beau jours. Repas de midi en terrasse, avec la plancha. Une belle cote de boeuf aux herbes de provences accompagné de ses légumes. Me suis bardé comme un cochon.
Avec tout ça un superbe Chato9 ..... :hihi
Suivi d'une bonne siestasse.
Puis d'une bonne virade en moto ..... depuis que je l'avais plus démarrer ..... octobre.
3 secondes ............. VROUM le V4 qui ronronne :eusa_dansce
Une journée comme je les aime. :D
Dim 15 Avr 2018 21:02 #2078
Je me suis un peu occupé du tour de la maison, j'ai presque passé plus de désherbant aujourd'hui que toute l'année dans les vignes !
Puis un peu de taille au taille haie sur buisson et bambou ça change de la vigne :mdr
J'avais déjà taillé les muriers cet hiver.
Lun 16 Avr 2018 11:47 #2079
Aaaah moi aussi , j'ai sorti ma 125 hier !!! :D .......

Un vent de liberté !!!!
.... j'étais un PV ambulant ! :lol: .... bon , on est resté sur les dralhes du village , tranquille ... une petite après l'autre , derrière moi ; pas de casque bien sûr ! Pas le permis sur moi , ni le bordereau d'assurance .... rien ! Rien que la liberté ! :sill

ça c'est de l'éducation ! :mdr .... vaï ! Los chots fan pas de perdigals :badass

Depuis , hier je suis en vacances :eusa_dansce .... vé ! Je me prends la semaine ! ....bon aujourd'hui et demain j'embauche les petites quelques heures pour faire une paire de marcotages et poser les bambous .... mais en famille , c'est encore moins du travail ;) ....... bon , embaucher ses enfants , ça doit être aussi interdit dans ce pays de cons :sill ...... m'en fous !!! Et à un point que ... :sill

Par contre mercredi on part chez les catalans ......

Terroir66 , je cherche un resto qui ferait une bonne Cargolade !!! ..... si tu as une bonne adresse , je t'en remercie ;)
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Lun 16 Avr 2018 11:58 #2080
Depuis , hier je suis en vacances :eusa_dansce .... vé ! Je me prends la semaine ! ....bon aujourd'hui et demain j'embauche les petites quelques heures pour faire une paire de marcotages et poser les bambous .... mais en famille , c'est encore moins du travail ;) ....... bon , embaucher ses enfants , ça doit être aussi interdit dans ce pays de cons :sill ...... m'en fous !!! Et à un point que ... :sill


Si roumegue il y a encore l'entraide familiale...!

Les marcottes ça fait combien de temps que vous en faîtes?
Vous les coupez ou pas?
Moi j'en fais depuis 2, 3 ans du coup j'ai pas encore un grand recul sur l'évolution.
Je les fait à la perpendiculaire au cas ou un jour on serait obligé d'avoir des interceps; car si il y en a dans tous les sens je me demande ce que ça peut bien faire...!
Je trouve que c'est plus long à faire mais ça racine plus vite que les plants dans les vignes foutues!

Pour les rangs; on préfère alterner pour éviter de trop tasser. Je me demande si on va pas essayer de faire des cycles de 2, 3 ans pour enfouir plus d'herbe au printemps et pour faire plus de matière organique.

Les engrais verts en terrain faible ça donne quoi? ça assouplit? ça redonne de la vigueur ou pas trop? En combien de temps on voit un résultat?

Merci beaucoup

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut