Réduire l'utilisation des produits phyto.

Ouvert par trouspinette, 19 novembre 2015

Mer 22 Aoû 2018 11:08 #41
et toi miloux, t y connaît quoi , et à tu conscience des disparités que ce 300 recouvre.... entre la nécessité réelle et celle comptablement organisé en passant la moitié à gauche de la main à la main et des gens honnêtes qui sont réellement dans la difficulté.....
la réalité est un peu plus complexe.....
Mer 22 Aoû 2018 18:13 #42
mimi49 a écrit:
et toi miloux, t y connaît quoi , ....
la réalité est un peu plus complexe.....

Complexe sans doute, mais si on en est réduits à survire de charité (PAC) et de dessous de tables ( au noir) il serait peut être temps de s’occuper de trouver un autre modèle économique que celui dicté par des industriels qui ne justifient leur existence et engrange leurs profits que par les maladies et ravageurs des plantes cultivées.
Perso je me prèocupe plus de la rentabilité de mon agriculture et de son rendement économique que du cour de l’action Bayer et des rendements/hectares qui nourrissent le système.
Un modèle agricole ou ce sont les pharmaciens qui rédigent les ordonnances va forcement dans le mur, ce n’est pas le trou de la sécu que tu creuses c’est ta propre tombe. :gnight
Mer 22 Aoû 2018 19:28 #43
combien d'agri se préoccupe de l'action Boyer? trés peu pour ne pas dire pas un....
par contre pour garder des leviers équivalent à nos concurrents, certainement beaucoup plus.....
pourquoi à t on des conditions d'usage qui deviennent draconienne? délai de ré-entré, ZNT, restriction d'usage dose maxi sur 2 voir 3ans,disparition de nombreuses molécules à large spéctre et peu couteuse...... Et j'en passe
alors en voir courrir comme toi après le mythe du 0 phyto, j'avoue que sa m'irrite un peu ,et je crains de ne pas être le seul......
allez donc faire de la demoustication au filet à papillon en Camargue et lâchez nous un peu la grappe.. .. on verra bien lequel ira faire la bise au vers de terre le premier....
Jeu 23 Aoû 2018 15:25 #44
Le Zéro-phyto est un mythe de technocrate au même titre que la course aux rendements chimériques par la lutte chimique et les OGM qui vont avec.
Au delà des polémique politico économique et du buzz médiatique, l’agronomie devrait rester au centre du débat pour trouver un modéle durable propre à nourrir la planète. Curieusement les agronomes sont trés discrets :angel pour le moment.
Jeu 23 Aoû 2018 17:32 #45
content de lire des propos plus posé....
pour mémoire les premiers agronomes sont les agriculteurs....
mon propos tiend simplement a souligné que plus on aura de leviers pour intervenir et plus on limitera les phénomènes de contournement..... Et ça ne vaut pas que pour la chimie......
sortir de la posture pour être pragmatique et efficace.....
Mer 19 Sep 2018 17:34 #46
mimi49 a écrit:
On peut rêver, mais garder les pied sur terre .....
Si le procédé est intéressant pour la gestion des vivaces,pour le reste j'ai comme un doute..... Et on parle même pas du coût......



il vient d'ou le doute, de tes propres analyses scientifiques?

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut