Recherches sur l'amélioration des plantes cultivées.

Ouvert par trouspinette, 29 mars 2015

Lun 29 Aoû 2022 13:07 #982
Jeu 1 Sep 2022 18:30 #984
Lun 5 Sep 2022 13:10 #985
Ven 23 Sep 2022 19:07 #989
Jeu 6 Oct 2022 13:16 #991
Jeu 20 Oct 2022 19:15 #997
"Éthiopie; Les pommes de terre GM résistantes à la brulure alténarienne sont désormais la troisième PGMs approuvée dans le pays"
https://geneticliteracyproject.org/2022/10/20/blight-resistant-gene-edited-potatoes-now-third-genetically-enhanced-crop-approved-in-once-anti-biotech-ethiopia/
https://www.ethiopiaobserver.com/2022/10/09/ethiopia-approves-genetically-engineered-potatoes-trials/

.....................................

"Comment l'outil Édition du Génome (CRISPR) est en train de devenir un outil puissant pour lutter contre le changement climatique"
https://geneticliteracyproject.org/2022/10/20/how-crispr-gene-editing-is-emerging-as-powerful-tool-to-counteract-climate-change/
https://www.labiotech.eu/interview/caszyme-crispr-climate-change/
Jeu 27 Oct 2022 14:01 #998
Tiens Professeur, pour soigner en particulier votre tallophobique obsessionnelle (du maïs) et au sujet de votre ignorance involontaire en général de la génétique des plantes cultivées.

Nature : Le gène tin1 conserve la fonction de promotion du tallage dans le maïs
Parution/ revue scientifique de Xuan Zhang, Zhelong Lin, Jian Wang, Hangqin Liu, Leina Zhou, Shuyang Zhong, Yan Li, Can Zhu, Jiacheng Liu & Zhongwei Lin
https://www.nature.com/articles/s41467-019-13425-6/
Le maïs a été domestiqué à partir de sa téosinte progénitrice sauvage il y a environ 10 000 ans1. La sélection humaine a considérablement remodelé le maïs pendant la domestication. Une transition révolutionnaire a été de plusieurs motoculteurs dans la téosinte à une seule tige dans le maïs2. Teosinte a généralement plusieurs talles et porte de petites oreilles avec quelques noyaux sur les nœuds de talles, qui occupent plus d’espace et répriment la croissance d’autres graminées et distribuent des graines sur la plante entière, ce qui en fait une stratégie de survie puissante dans la nature. En revanche, le maïs moderne a généralement une seule tige épaisse et fibreuse qui lui permet d’être cultivé à haute densité et de porter ensuite des épis lourds avec un bon potentiel de rendement.3. Cette voie de domestication commune, de plusieurs talles à une seule tige, est généralement présente dans le maïs3 (Fig. 1). Cependant, la diversification de deux types de maïs, dont le maïs doux et le maïs soufflé, s’est écartée de cette voie de domestication commune avec le maïs doux et le maïs soufflé a partiellement conservé l’habitude de tallage, comme la téosinte4,5,6. Dans la plupart des cas, le maïs doux et le maïs soufflé portent généralement deux à trois talles avec des épis (Fig. 1). La base génétique moléculaire qui sous-tend la façon dont ces types de maïs ont conservé l’habitude de tallage reste inconnue.

On sait que pour vous l'anglais c'est du chinois, mais pour les ignares il y a des images :gene
Image
Image

Certains types de maïs, y compris le maïs sucré et le maïs soufflé, ont conservé l’habitude de tallage pendant la diversification du maïs. La raison en est probablement due à des changements dans l’architecture de la plante, dans lesquels une plante avec une tige principale plus deux ou trois talles portera plus d’épis par plante, avec des augmentations de rendement potentielles. Des études antérieures ont montré que l’enlèvement du motoculteur diminuait la production de maïs doux.
Jeu 27 Oct 2022 18:35 #999
Miloux11 a écrit:
Tiens Professeur, pour soigner en particulier votre tallophobique obsessionnelle (du maïs) et au sujet de votre ignorance involontaire en général de la génétique des plantes cultivées.

Nature : Le gène tin1 conserve la fonction de promotion du tallage dans le maïs
Parution/ revue scientifique de Xuan Zhang, Zhelong Lin, Jian Wang, Hangqin Liu, Leina Zhou, Shuyang Zhong, Yan Li, Can Zhu, Jiacheng Liu & Zhongwei Lin
https://www.nature.com/articles/s41467-019-13425-6/
Le maïs a été domestiqué à partir de sa téosinte progénitrice sauvage il y a environ 10 000 ans1. La sélection humaine a considérablement remodelé le maïs pendant la domestication. Une transition révolutionnaire a été de plusieurs motoculteurs dans la téosinte à une seule tige dans le maïs2. Teosinte a généralement plusieurs talles et porte de petites oreilles avec quelques noyaux sur les nœuds de talles, qui occupent plus d’espace et répriment la croissance d’autres graminées et distribuent des graines sur la plante entière, ce qui en fait une stratégie de survie puissante dans la nature. En revanche, le maïs moderne a généralement une seule tige épaisse et fibreuse qui lui permet d’être cultivé à haute densité et de porter ensuite des épis lourds avec un bon potentiel de rendement.3. Cette voie de domestication commune, de plusieurs talles à une seule tige, est généralement présente dans le maïs3 (Fig. 1). Cependant, la diversification de deux types de maïs, dont le maïs doux et le maïs soufflé, s’est écartée de cette voie de domestication commune avec le maïs doux et le maïs soufflé a partiellement conservé l’habitude de tallage, comme la téosinte4,5,6. Dans la plupart des cas, le maïs doux et le maïs soufflé portent généralement deux à trois talles avec des épis (Fig. 1). La base génétique moléculaire qui sous-tend la façon dont ces types de maïs ont conservé l’habitude de tallage reste inconnue.
>>>Alors à nouveau lol.
Vous avez à dessein un volontaire problème (maladif ?) de compréhension (et peu importe la langue lol) avec le maïs grain cultivé vs les autres maïs cultivés. Votre pitoyable tentative de mixer les caractéristiques de ces différents maïs (Doux/Popcorn/maïs grain) afin de pouvoir tenter de justifier votre ânerie vous ridiculise au possible.
Bon d'accord vous devez vaille que vaille tout essayer afin de pouvoir satisfaire le blocage ad hominem qui vous ronge en permanence.
Encore une fois la faculté de tallage du maïs n'est pas une caractéristique procurant un avantage agronomique/technico-économique pour la culture du maïs grain ou maïs ensilage (Si cela était le cas, il y a belle lurette que le tallage serait une faculté volontairement exprimée dans toutes les variétés de maïs grain cultivées chez nous et ailleurs). Donc les sélectionneurs travaillant dans la création variétale ne proposent pas des variétés de maïs grain exprimant un tallage destiné à procurer un avantage agronomique (potentiel). Désolé mais pour l'instant aucun intérêt agronomique !
Allez vous pouvoir enfin réussir à comprendre cette réalité facilement vérifiable sur le terrain par qui le veut bien lol ?
D' ailleurs depuis le temps lol vous n'avez jamais eu le courage de vous remuer, d'aller en plaine pour le constater.
Miloux11 vous démontrez à nouveau que vous n'êtes pas du tout un personnage sérieux, absolument pas digne de confiance.

On sait
>>>Au fait, qui est-ce "On sait" (sic) ?

que pour vous l'anglais c'est du chinois,
>>>Non l'anglais est très, très différent X fois lol mais à l'évidence vous êtes tellement rongé/obnubilé/obsédé par votre blocage ad hominem que vous n'êtes pas capable de comprendre les spécificités abordées dans cette étude (bien connue) concernant les différents maïs.

mais pour les ignares
>>>Justement et vous concernant, il est maintenant très, très urgent pour vous d'aller enfin en plaine afin de pouvoir constater qu'il n'y a pas de variété de maïs grain cultivée comme elle se doit de l'être caractérisée par un tallage afin de pouvoir posséder plusieurs épis dignes de ce nom.
Il y a urgence lol.

il y a des images :gene
>>Oui il y en a lol et vous voulez tenter de les utiliser bêtement pour enfin pouvoir me citer une variété cultivée de maïs grain se caractérisant par un tallage afin de permettre à cette variété de posséder plusieurs épis dignes de ce nom.
Est-ce bien cela Miloux11 ?
Image
Image

Certains types de maïs, y compris le maïs sucré et le maïs soufflé, ont conservé l’habitude de tallage pendant la diversification du maïs. La raison en est probablement due à des changements dans l’architecture de la plante, dans lesquels une plante avec une tige principale plus deux ou trois talles portera plus d’épis par plante, avec des augmentations de rendement potentielles. Des études antérieures ont montré que l’enlèvement du motoculteur diminuait la production de maïs doux.

.


Alors pour le fun, nouveau test;
Miloux11 allez vous enfin vous remuer/pouvoir vous décider à ^etre concret.
Qu'attendez vous (depuis le temps lol) pour citer une variété (ou des) de maïs grain cultivée en France (où ailleurs) procurant un (ou plusieurs) avantage agronomique/technico-économique (potentiel) car son pouvoir de tallage permet à cette variété de maïs grain (ou ces) de posséder plusieurs épis dignesd de ce nom ?


Autrement:
"Professeur" (sic)
Que doit faire un adepte toujours intolérant (et pour cause ! lol), aigri et fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM/vaccins se caractérisant par une rigolote idéologique phobie sélective de la chimie, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, à d'éventuelles rigolotes théories du complot (Qanon) et aux charlatans, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "Professeur" (sic)

Pathétique !

À la prochaine fois

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut