Recherches sur l'amélioration des plantes cultivées.

Ouvert par trouspinette, 29 mars 2015

Dim 22 Mai 2016 18:18 #201
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
>>>>>>Vous êtes l'exemple typique de celui qui refuse volontairement toutes conaissances sur la création variétale et l'amélioration des P C afin de satisfaire lamentablement ses lubies qui, là sont à l'évidence idéologiques.Édifiant comportement sophistique !


C'est ca, je ne suis en effet pas réceptif á la ''vérité vraie", aux ''preuves probantes'', aux ''raisonnements raisonnables'' et autres ''rationalismes rationnels'' de vos sermons professoraux (cf /vos posts ).
>>>>>Vous refusez tout simplement volontairement la réalité des faits concernant la création variétale et l'amélioration des PC pour satisfaire lamentablement vos lubies.Assumez.

Et comme vous étes grand amateur de sophismes á deux balles vous pouvez vous encadrer celui-lá qui est proche du chef d'oeuvre:
>>>>Je ne vois pas de sophisme dans le fait évident que le maïs est une création variétale de l'homme.Le maïs n'est pas une plante naturelle sauf peut-être dans vos fantasmes idéologiques.Tentez d'essayer enfin d'apprendre à minima l'histoire des plantes cultivées pour sortir de votre refus idéologique les concernant.
Refuser cette évidence volontairement en la qualifiant de sophisme pour satisfaire vos lubies est de plus en plus ridicule.

trouspinette a écrit:
L'important pour l'agriculteur est d'avoir un maïs cultivable, mécaniquement et industriellement exploitable donnant satisfaction quant à tous les caractères nutritifs souhaités pour lequel celui-ci a été créé.Pas autre chose

>>>>C'est le but évident de cette création variétale destinée uniquement à l'agriculture dans un lieu dédié (le champ) et l'homme essaye en permanence d'améliorer les variétés cultivées de maïs toujours dans le même but.
Dim 22 Mai 2016 19:44 #202
trouspinette a écrit:
...
le maïs est une création variétale de l'homme.Le maïs n'est pas une plante naturelle sauf peut-être dans vos fantasmes idéologiques.Tentez d'essayer enfin d'apprendre à minima l'histoire des plantes cultivées pour sortir de votre refus idéologique les concernant.
....
C'est le but évident de cette création variétale destinée uniquement à l'agriculture dans un lieu dédié (le champ) et l'homme essaye en permanence d'améliorer les variétés cultivées de maïs toujours dans le même but.

De l’ancêtre teosinte au maïs des Mayas il y a 9000 ans on ne sait á peut prés rien d''autre que la parenté génétique. Vous ne savez pas faire la différence entre une sélection massale de plusieur milliers d'années et une mutilation génétique d'un mécanisme de feedback, alors vous pouvez cacher votre ignarité volontaire derrière des références historiques bidon.
Dim 22 Mai 2016 20:10 #203
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
...
le maïs est une création variétale de l'homme.Le maïs n'est pas une plante naturelle sauf peut-être dans vos fantasmes idéologiques.Tentez d'essayer enfin d'apprendre à minima l'histoire des plantes cultivées pour sortir de votre refus idéologique les concernant.
....
C'est le but évident de cette création variétale destinée uniquement à l'agriculture dans un lieu dédié (le champ) et l'homme essaye en permanence d'améliorer les variétés cultivées de maïs toujours dans le même but.

De l’ancêtre teosinte au maïs des Mayas il y a 9000 ans on ne sait á peut prés rien d''autre que la parenté génétique.
>>>>>De cette ancêtre (sic) l'homme en a fait le maïs que nous connaissons aujourd'hui.Oui ou non ?

Vous ne savez pas faire la différence entre une sélection massale de plusieur milliers d'année et une mutilation génétique d'un mécanisme de feedback, alors vous pouvez cacher votre ignarité volontaire derrière des références historiques bidon.
>>>>>>Venant de quelqu'un incapable de faire le distinguo entre la création variétale et l'amélioration des PC c'est comique.Encore une fois apprenez à minima l'histoire des plantes cultivées et à faire ces distinguos.

Allez pour le fun expliquez ce qui est bidon selon vous.
http://www.gnis-pedagogie.org/mais-origine-et-caracteristiques.html

http://www.gnis-pedagogie.org/biotechnologie-amelioration-histoire-selection.html
Dim 22 Mai 2016 21:59 #204
trouspinette a écrit:
De l’ancêtre teosinte au maïs des Mayas il y a 9000 ans on ne sait á peut prés rien d''autre que la parenté génétique.
>>>>>De cette ancêtre (sic) l'homme en a fait le maïs que nous connaissons aujourd'hui.Oui ou non ?

Je ne suis pas archéologue et n'en sais rien, pas plus que vous.
Ce qui est avéré c'est que le maïs possède quelques 50 000 gènes soit le double de la ''main de l'homme'' et que les Mayas qui ont bossés 9000 ans sur le sujet, ( et subsidiairement exterminés) ne sont pas lá pour en causer avec les firmes revendicatrices des hybridations ''modernes''.
Prétendre ouvrir la voie á une augmentation de 50% des rendements du maïs et autre céréales sur la base d'une prolifération anarchique, du grains/épi sans même envisager la question des ressources culturales pour alimenter cette production n'a aucun sens agronomique, c'est une escroquerie intellectuelle, que vous supportez avec une parfaite mauvaise foi.
Lun 23 Mai 2016 12:58 #205
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
De l’ancêtre teosinte au maïs des Mayas il y a 9000 ans on ne sait á peut prés rien d''autre que la parenté génétique.
>>>>>De cette ancêtre (sic) l'homme en a fait le maïs que nous connaissons aujourd'hui.Oui ou non ?

Je ne suis pas archéologue et n'en sais rien, pas plus que vous.
>>>>>>Tentez d'essayer de réfléchir sur le maïs cultivé aujourd'hui vs l'ancêtre (sic).
J'insiste:
De cette ancêtre (sic) l'homme (Mayas compris si vous voulez) au fil du temps en a fait le maïs que nous connaissons aujourd'hui. Oui ou non ?

Ce qui est avéré c'est que le maïs possède quelques 50 000 gènes soit le double de la ''main de l'homme'' et que les Mayas qui ont bossés 9000 ans sur le sujet, ( et subsidiairement exterminés) ne sont pas lá pour en causer avec les firmes revendicatrices des hybridations ''modernes''.
>>>>>Ce qui est avéré et peu importe les comparaisons génomiques de qui vous voulez c'est qu'au fil du temps l'ancêtre(sic) est devenu le maïs que nous connaissons aujourd'hui grace à l'action de l'homme. Oui ou non ?

Prétendre ouvrir la voie á une augmentation de 50% des rendements du maïs et autre céréales sur la base d'une prolifération anarchique, du grains/épi sans même envisager la question des ressources culturales pour alimenter cette production n'a aucun sens agronomique, c'est une escroquerie intellectuelle, que vous supportez avec une parfaite mauvaise foi.
>>>>>Le seul de mauvaise foi ici c'est vous.
Vos "caprices morphologiques" vous font écrire à nouveau des contrevérités.
Où avez vous lu que cette éventuelle variété améliorée (actuellement elle n'existe pas) à l'aide de cet outil une fois fixée aurait obligatoirement une "prolifération anarchique du grain" (sic) ?
Autrement, les ressources culturales pour alimenter cette production (sic) ne sont pas le but de cette recherche.
Pouvez vous arriver à le concevoir/comprendre ?
De plus personne à part vous bien sûr affirme de façon péremptoire qu'il n' y aura pas d'évaluation agronomique si l'utilisation de cet outil aboutit à l'obtention d'une variété (ou plusieurs) en tant que telle.

Il y avait peut-être des personnages avec des caprices anxiogènes comme vous quand les hommes par leurs actions au fil du temps ont eu des prétentions sur le potentiel (50%, plus ?) de cet ancêtre (sic). Ont ils été mis au bûcher ?


Vous avez oublié de répondre à cette question.
Allez pour le fun expliquez ce qui est bidon(sic) selon vous.
http://www.gnis-pedagogie.org/mais-orig ... iques.html

http://www.gnis-pedagogie.org/biotechno ... ction.html
Lun 23 Mai 2016 14:27 #206
trouspinette a écrit:
Miloux11 a écrit:
Prétendre ouvrir la voie á une augmentation de 50% des rendements du maïs et autre céréales sur la base d'une prolifération anarchique, du grains/épi sans même envisager la question des ressources culturales pour alimenter cette production n'a aucun sens agronomique, c'est une escroquerie intellectuelle, que vous supportez avec une parfaite mauvaise foi.
>>>>>Le seul de mauvaise foi ici c'est vous.
Vos "caprices morphologiques" vous font écrire à nouveau des contrevérités.
Où avez vous lu que cette éventuelle variété améliorée (actuellement elle n'existe pas) à l'aide de cet outil une fois fixée aurait obligatoirement une "prolifération anarchique du grain"


trouspinette a écrit:
Une nouvelle piste pour améliorer le potentiel du maïs et d'autres plantes cultivées.
...
http://www.cshl.edu/news-and-features/discovery-of-new-stem-cell-pathway-indicates-route-to-much-higher-yields-in-maize-staple-crops.html
David Jackson and colleagues have discovered that gently releasing a brake on stem cell proliferation in maize (and other plants) leads to slightly more stem cells and increases in yield up to 50%.

Comme quoi, vous ne lisez toujours pas les sottises dans les liens que vous nous collez
Lun 23 Mai 2016 14:44 #207
pour les zozos qui n'ont jamais du cultiver de maïs , ni rien du tout , d'ailleurs , :eusa_whistle le nombre de grains par épi n'est qu'une composante du rendement :idea: ( rdt = nombre de grains par épi x poids des grains x nombre d’épis / ha )
un pied de maïs peu produire plusieurs épis , c'est la photosynthèse et la capacité de la plante a puiser les éléments essentiels a celle ci qui détermine la capacité de rendement :idea:
si le nombre de grains par ha suffisait a avoir un meilleur rendement , il suffirait de semer a une densité plus élevée , or , les essais ont tendance a prouver que c'est faux , les épis sont , certes, plus nombreux , mais les grains sont plus petits du fait du manque d'exposition au soleil des plantes , le rayonnement solaire étant le même pour plus de plantes :idea:
Lun 23 Mai 2016 15:01 #208
une chose très simple a voir , il suffit de regarder une parcelle de maïs , les deux ou trois premiers rangs , autour de la parcelle , ont des pieds de maïs portant souvent 2 épis bien remplis , si on va un peu plus loin , on y voit des pieds de maïs avec 2 épis , dont un seul est bien rempli :idea:
Lun 23 Mai 2016 19:21 #209
:mdr
padel50 a écrit:
une chose très simple a voir , il suffit de regarder une parcelle de maïs , les deux ou trois premiers rangs , autour de la parcelle , ont des pieds de maïs portant souvent 2 épis bien remplis , si on va un peu plus loin , on y voit des pieds de maïs avec 2 épis , dont un seul est bien rempli :idea:


Ouai mais ça padel c'est parce que chez toi on ne voit le soleil que plusieurs fois par jour.
Tu serais pas si près du cercle polaire tu aurait pas ce genre de problème.
:tirelang
:exit
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Lun 23 Mai 2016 20:04 #210
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
Miloux11 a écrit:
Prétendre ouvrir la voie á une augmentation de 50% des rendements du maïs et autre céréales sur la base d'une prolifération anarchique, du grains/épi sans même envisager la question des ressources culturales pour alimenter cette production n'a aucun sens agronomique, c'est une escroquerie intellectuelle, que vous supportez avec une parfaite mauvaise foi.
>>>>>Le seul de mauvaise foi ici c'est vous.
Vos "caprices morphologiques" vous font écrire à nouveau des contrevérités.
Où avez vous lu que cette éventuelle variété améliorée (actuellement elle n'existe pas) à l'aide de cet outil une fois fixée aurait obligatoirement une "prolifération anarchique du grain"


trouspinette a écrit:
Une nouvelle piste pour améliorer le potentiel du maïs et d'autres plantes cultivées.
...
http://www.cshl.edu/news-and-features/discovery-of-new-stem-cell-pathway-indicates-route-to-much-higher-yields-in-maize-staple-crops.html
David Jackson and colleagues have discovered that gently releasing a brake on stem cell proliferation in maize (and other plants) leads to slightly more stem cells and increases in yield up to 50%.

Comme quoi, vous ne lisez toujours pas les sottises dans les liens que vous nous collez


Comme quoi vous continuez à écrire encore des contrevérités faute de mieux.
En quoi l'augmentation de rendement de 50% change la teneur de mes propos concernant votre affirmation péremptoire "sur la base d'une prolifération anarchique, du grains/épi"(sic) ?
Sachant déjà que l'estimation possible de la potentialité (Rdt) limite du maïs actuellement approche/avoisine les 2OO Qtx/ha.Quel est donc alors votre problème avec ces 50% d'augmentation ?

........................................................................

@padel50

Des variétés portant 2 épis de maïs par pied de place en place ne sont pas rares.Je partage aussi vos explications logiques.
Mais bon, c'est peut-être monstrueux pour les anxiogènes patentés de savoir qu'un pied de maïs peut avoir 2 épis.

Les études sur l'amélioration du maïs et donc celles dédiées à l'amélioration de son potentiel intrinsèque sont logiques, indispensables et tous les outils disponibles doivent être utilisés pour cela.Je ne vois pas de raison rationnelle justifiant une opposition à celles-ci.
Lun 23 Mai 2016 21:37 #211
trouspinette a écrit:
@padel50
Des variétés portant 2 épis de maïs par pied de place en place ne sont pas rares.Je partage aussi vos explications logiques.
Mais bon, c'est peut-être monstrueux pour les anxiogènes patentés de savoir qu'un pied de maïs peut avoir 2 épis.

Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr
Lun 23 Mai 2016 21:48 #212
quoi qu'on fasse , il n'y aura jamais plus de 10 000 m2 de soleil / ha ,et ceci uniquement en période diurne , le facteur limitant est la :idea:
on peut toujours tenter d'augmenter la durée d'ensoleillement , certains ont déjà essayé http://dedales563.canalblog.com/archives/2010/03/30/17407216.html
Mar 24 Mai 2016 12:43 #213
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
@padel50
Des variétés portant 2 épis de maïs par pied de place en place ne sont pas rares.Je partage aussi vos explications logiques.
Mais bon, c'est peut-être monstrueux pour les anxiogènes patentés de savoir qu'un pied de maïs peut avoir 2 épis.

Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr


Certains anti-agriculture conventionnelle et anti-OGM balancent leurs fantasmes ad hominem et sophistiques à l'encontre des intervenants ne partageant pas leurs lubies.Cela faute de mieux afin de pallier à l' indigence étalée dans leur argumentation.
Ne sachant pas faire autre chose à part du HS, comme toujours vous écrivez encore une contrevérité gratuite et arbitraire afin de vous enfoncer un peu plus dans le ridicule.En l'occurrence ici c'est édifiant.
Personne dans ce fil a évoqué le tallage éventuel du maïs. Personne.
padel50 a tout simplement fait la remarque justifiée que certains pieds de mais peuvent posséder 2 épis et cela sans parler du tallage du maïs qui est lui, autre chose.
Mer 25 Mai 2016 12:47 #215
Miloux11 a écrit:
:facepalm de mieux en mieux :mdr
:mdr mais ne vous i pas inquiétez pas de trop le ridicule ne tue pas vous avez encore quelques chances de survie pour nous faire rire :mdr
>>>>>>Comme vous insistez très lourdement.
Vous avez fallacieusement prétendu/décrété/inventé pour satisfaire votre besoin habituel d'écrire des âneries/contrevérités gratuites et arbitraires afin de satisfaire votre blocage ad hominem et vos lubies que; "je découvre le tallage des graminées"(sic)............
Je vous cite:
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)

Rappel:
Certains anti-agriculture conventionnelle et anti-OGM balancent leurs fantasmes ad hominem et sophistiques à l'encontre des intervenants ne partageant pas leurs lubies.Cela faute de mieux afin de pallier à l' indigence étalée dans leur argumentation.
Ne sachant pas faire autre chose à part du HS, comme toujours vous écrivez encore une contrevérité gratuite et arbitraire afin de vous enfoncer un peu plus dans le ridicule.En l'occurrence ici c'est édifiant.
Personne dans ce fil a évoqué le tallage éventuel du maïs. Personne.
padel50 a tout simplement fait la remarque justifiée que certains pieds de mais peuvent posséder 2 épis et cela sans parler du tallage du maïs qui est lui, autre chose.


Tiens, si toi pas comprendre... toi pouvoir essayer de lire ici, avant de t'enfoncer encore dans les d'áneries professorales
http://www.dekalb.ca/_uploads/documents/Agronomic_Information/CornAgronomy/FR_Spotlight_Tillers_in_Corn.pdf
>>>>>>Alors concernant votre lien.
Je ne vois pas en quoi ce lien sur le tallage du maïs qui se veut être une échappatoire ou un problème cognitif volontaire "cache misère" fait que vos âneries ad hominem prétendues/décrétées/inventées gratuitement et arbitrairement à mon encontre sont justifiées.
Les écrits restent et il est très facile de vérifier.
À nouveau personne dans ce fil a parlé du tallage du maïs.Personne.
Si je fais erreur. Il vous sera très aisé de retrouver et citer le(s) passage(s) qui fait(font) que le tallage du maïs est abordé dans ce fil et pourquoi vos allégations ad hominem gratuites et arbitraires sont justifiées.
Courage, qu'attendez vous afin de ne pas être ridicule ?

Autrement et afin de toujours vous civiliser un tout petit peu pour éviter d'écrire des contrevérités ridicules ad hominem.Je ne suis pas professeur.

Désolé mais là encore vous démontrez uniquement que vous êtes un adept fanatique du comment faire:
Pour satisfaire vos lubies et vos attaques personelles (ad hominem ad personam) à l'encontre d'un intervenant ne partageant pas celles-ci.Cela bien sûr par n'importe quels moyens fallacieux.
Cette démarche comportementale fait que vous êtes ridicule au possible.
Mer 25 Mai 2016 14:27 #216
Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes.
Tiens d'ailleurs puisque vous insistez, le tallage est un in-sujet tout a fait intéressant et révélateur des stratégies de sélection pour l'amélioration des plantes cultivées.
Le tallage qualité naturellement présente dans les gènes des graminées, ça a de nombreux avantages et intérêts puisque il permet de ne pas mettre toutes les graines dans le même panier, si un ravageur attaque un épis ou une tige il en reste d'autres qui prennent le relais, le tallage permet une meilleure couverture du sol limitant (sans glypho) la concurrence indésirable , favorise l'aération contre les maladies cryptogamique, resiste mieux á la verse, optimise la photosynthèse donc la productivité, augmente le développement racinaire et l'exploration des resources du sol pour chaque plantes l'etc...
Mais le plus remarquable c'est qu'avec une graine la plante dans des conditions pédologique favorables peut potentiellement multiplier énormément le nombre d'épis et donc de graines.
Des essais ont montrés que pour des blés par exemple un plant cultivé dans ce sens peut développer une dizaine de tiges portants des épis d'une cinquantaine de grains chacun; soit un rendement de x500 et une productivité théorique qui peut atteindre 120 á 150 quintaux/h en semi de très faible densité.

Les spécialistes sélectionneurs et fournisseurs de semences n'ignorent évidemment rien de cette particularité qui leur permet une multiplication optimale au stade du développement d'une nouvelle variété, ... curieusement les hybrides ''améliorés'' qu'ils fournissent ont été génétiquement amputés des cette faculté avant leur mise sur le marché et ces même firmes nous ont inventé le concept de semi haute densité qui á l'énorme avantage de générer une demande beaucoup plus importante en volume de semences (sans compter les phyto qui vont avec ) et en conséquence directe de capter une bien plus grande part du gâteau dans la chaîne de production céréalière au dépend évidemment des agriculteurs.
''Recherche sur l'amélioration des plantes cultivés'' pour qui ? vous n'avez toujours pas envie de répondre á la question?
Étonnant , non ?
Mer 25 Mai 2016 15:36 #217
Miloux11 a écrit:
Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes.

désolé miloux, mais la , tu est complètement dans les choux :dingue
le maÏs a cette propriété de pouvoir faire plusieurs épis sur une seule tige , j'en vois régulièrement jusqu’à trois sur une tige , generalement un seul est totalement fecondé , le deuxième ne l'est qu'en partie et le troisième ne l'est pas , et ce pour une raison simple , le maïs produit une fleur mâle indépendante de la fleur femelle ( epi) ,le troisième épi sortant tardivement , il n'y a plus de pollen pour le féconder :idea:
le tallage du maïs n'est pas souhaité , c'est synonyme de problème de croissance ,et n'a aucun rendement en grain
pour ce qui est du tallage d'autres cereales , trop de tallage n'est pas synonyme de meilleur rendement , sur un blé , en général , trois ou quatre talles sont productives , en avoir plus ne fait que consommer inutilement des éléments minéraux , c'est ce qui m’amène a dire que le facteur limitant est la quantité de soleil reçue par plante , plus de plantes = moins de soleil / plante :idea:
Mer 25 Mai 2016 17:07 #218
padel50 a écrit:
Miloux11 a écrit:

désolé miloux, mais la , tu est complètement dans les choux :dingue

j'avoue volontiers dans les choux, que je fais partie des zozos qui ne cultivent pas le maïs. Mais bon comme tu l'expliques que ce soit par tallage ou sur la même tige la plante rempli ses grains surtout en fonction des ressources et de la lumière dont elle dispose.
C'est pourquoi concernant le tallage je parle de graminées en général et du blé en particulier.
Avec des blés d'ancienne génération tu peux très bien avoir une dizaine et plus de tiges avec de vrais épis, mais il faut pas les serrer, on peut considérer que c'est du mode ''maraîchage'' mais bien utile quand on veut multiplier quelques graines sélectionnées ou retrouvées au fond d'un grenier.
Après au champs c'est sur que la densité doit être adaptée pour trouver un optimum en fonction des ressources et des objectifs, en Bio sur des variétés anciennes et en semis faible densité la plante adapte son tallage sans inconvénients particuliers.
Mer 25 Mai 2016 19:06 #219
Miloux11 a écrit:
Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes.
>>>>>>Vous êtes sans doute peut-être le seul sur ce forum dédié à l'agriculture à ne pas connaitre le maïs et ne pas l'avouer afin de satisfaire vos lubies.Si vous ne savez pas ou si vous êtes ignare dites le ce n'est pas une tare.Nous sommes tous ignare de quelque chose.
Rappel:
Vous avez fallacieusement prétendu/décrété/inventé pour satisfaire votre besoin habituel d'écrire des âneries/contrevérités gratuites et arbitraires afin de satisfaire votre blocage ad hominem et vos lubies que; "je découvre le tallage des graminées"(sic)............
Je vous cite:
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)

Faute de mieux pour soutenir vos fallacieuses allégations farfelues ad hominem me concernant vous prétendez maintenant et de façon péremptoire que l'éventuel tallage du maïs est identique à celui des autres graminées cultivées quant à l'initiation d'un épis sur talle.Simple, pas fatiguant et convient à satisfaire vos lubies.Vous avez raison le ridicule ne tue pas. N'est-ce pas ?
Et bien non c'est une contrevérité (encore une), le tallage du maïs n'est pas une constante au champ, il n'est qu'éventuel.
Celui-ci est initié dans certaines conditions/situations (biotiques, abiotiques et selon la génétique variétale) qui font qu'il peut y zvoir une réduction de la dominance apicale. Celle-ci favorise alors le développement dr talles à partir de bourgeons axillaires situés à la base du pied de maïs.Et bien sûr ces talles ne donnent pas d'épis.Très rarement vous pouvez avoir quelques grains sur quelques panicules toujours insignifiantes de place en place.Rien d'autre.
Encore une fois, personne sur ce fil a parlé de tallage et d'épis sur des talles.Uniquement d'épis sur le maitre pied pour la seule et unique raison que seul lui peut avoir des épis en tant que tels.
D'ailleurs votre lien qui vous sert d'échappatoire ridicule n'indique pas une présence d'épis sur les talles. Oui ou non ?

Tiens d'ailleurs puisque vous insistez, le tallage est un in-sujet tout a fait intéressant et révélateur des stratégies de sélection pour l'amélioration des plantes cultivées.
>>>>>>Vous écrivez encore une contrevérité et vous tenez à les accumuler.C'est vous et uniquement vous qui avez dévié sur le tallage du maïs afin d'expliquer la présence éventuelle de 2 épis sur celui-ci.
Moi j'insiste surtout pour vous faire comprendre que "le tallage" ne vous donne pas le droit d'écrire des flopées d'âneries/contrevérités ad hominem gratuites et arbitraires en permanence.
Je vous cite:
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)
"Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes."(sic)

Le tallage qualité naturellement présente dans les gènes des graminées, ça a de nombreux avantages et intérêts puisque il permet de ne pas mettre toutes les graines dans le même panier, si un ravageur attaque un épis ou une tige il en reste d'autres qui prennent le relais, le tallage permet une meilleure couverture du sol limitant (sans glypho) la concurrence indésirable ,
>>>>>>En Grandes Cultures le tallage même si celui fait partie du génotype des graminées cultivées (Ex;BTH, escourgeon plus efficient...) ne suffit pas a lui seul pour limiter la concurrence.Nous sommes bien d'accord.
Aussi, cela n'est toujours pas un argument d'autorité vous donnant le droit d'écrire des flopées d'âneries ad hominem gratuites et arbitraires.
Je vous cite:
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)
"Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes."(sic)


favorise l'aération contre les maladies cryptogamique,
>>>>>>Non pas forcément, nombreuses talles comme forte densité favorisent celles-ci.

resiste mieux á la verse, optimise la photosynthèse donc la productivité, augmente le développement racinaire et l'exploration des resources du sol pour chaque plantes l'etc...
>>>>>Parfois oui parfoid non.Là le génotype variétale y est pour beaucoup.

Mais le plus remarquable c'est qu'avec une graine la plante dans des conditions pédologique favorables peut potentiellement multiplier énormément le nombre d'épis et donc de graines.
Des essais ont montrés que pour des blés par exemple un plant cultivé dans ce sens peut développer une dizaine de tiges portants des épis d'une cinquantaine de grains chacun; soit un rendement de x500 et une productivité théorique qui peut atteindre 120 á 150 quintaux/h en semi de très faible densité.
>>>>>>>Vous avez laissé tomber le tallage du maïs comme une vieille chaussette.Un moment de lucidité ?
Les talles du blé donnent normalement des épis si l'agriculteurs travaille pour que cela soit.Pas le maïs comme vous le prétendez.
C'est bien beau tout ça mais cela ne vous donne toujours pas le droit d'écrire des flopées d'âneries/contrevérités ad hominem gratuites et arbitraires en permanence.
Je vous cite:
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)
"Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes."(sic)


Les spécialistes sélectionneurs et fournisseurs de semences n'ignorent évidemment rien de cette particularité qui leur permet une multiplication optimale au stade du développement d'une nouvelle variété, ... curieusement les hybrides ''améliorés'' qu'ils fournissent ont été génétiquement amputés des cette faculté avant leur mise sur le marché et ces même firmes nous ont inventé le concept de semi haute densité qui á l'énorme avantage de générer une demande beaucoup plus importante en volume de semences (sans compter les phyto qui vont avec ) et en conséquence directe de capter une bien plus grande part du gâteau dans la chaîne de production céréalière au dépend évidemment des agriculteurs.
>>>>>>Si ceux-ci lisent cette litanie généraliste, acusatrice destinées aux alter mondialistes rosado-verdâtres aigris et ignares volontaires ils vont certainement rigoler.

''Recherche sur l'amélioration des plantes cultivés'' pour qui ? vous n'avez toujours pas envie de répondre á la question?
>>>>>Pourquoi n'aurai-je pas envie dr répondre ? Encore une de vos inventions ?
C'est simple mais il va falloir sortir de votre obscurantisme volontaire.Pour l'agriculteur, les consommateurs et tous les métiers attenants à l'agriculture.Bref, pour tout le monde.
Réfléchissez et par exemple commencez par demander aux céréaliers si c'était mieux avant et si actuellement ils aimeraient se passer d'une moissoneuse-batteuse.

Étonnant , non ?
>>>>>Pas du tout, aucune surprise.Vous êtes bien incapable de citer les passages dans lesquels il est fait allusion à l'éventuel tallage du maïs afin de justifier ceci:
Je vous cite;
"Voilá que le Prof nous découvre le tallage des graminées maintenant, il va bientôt nous expliquer que ca serait peut etre une invention de la technologie OGM. :mdr"(sic)
"Vous êtes sans doute le seul a ignariser que pour faire deux épis ( voir plus) une graminée développe une deuxième (ou plus) tiges qui porte un autre ( ou plus) épis, ceci se constatant sur le maïs puisque c'est vous qui y faites référence. Ça s'appelle le tallage et c'est une propriété générique naturelle très utile des plantes."(sic)


Votre démarche comportementale fait que vous êtes ridicule au possible.
Dim 29 Mai 2016 12:02 #220
"La variabilité génétique comme outil pour décrypter les génomes"

"L’étude de la diversité génétique permet de mieux connaître le fonctionnement du génome et ses différents niveaux de régulation (au niveau des gènes, des ARN ou des protéines). Une communauté internationale se mobilise autour du modèle Arabidopsis pour mieux comprendre les mécanismes de variations quantitatives des caractères d’intérêt agronomique et proposer des pistes en amélioration des plantes."

http://www.inra.fr/Chercheurs-etudiants/Biologie-vegetale/Toutes-les-actualites/Regards-d-expert-Pourquoi-etudier-la-variabilite-naturelle

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut