Le Glyphosate cancérogène probable.

Ouvert par trouspinette, 21 mars 2015

Mer 2 Oct 2019 23:13 #761
titian a écrit:
Milou pour attiser la haine, Élise est pas mal dans le style :

https://www.francetvinfo.fr/monde/envir ... 38231.html

APPEL A TEMOIGNAGES. Tensions autour des pesticides : riverains ou agriculteurs, racontez-nous comment cela se passe chez vous
Le 24 octobre, "Envoyé spécial" diffusera un reportage consacré aux tensions entre riverains et agriculteurs sur la question des pesticides. Pour l'occasion, l'émission de France 2 s'associe avec franceinfo.fr pour vous donner la parole


Ouai, un peut comme si elle était journaliste. A choisir , perso á tout prendre je préfères avoir des journalistes militants horripilants , qu'un ministère de l'information qui pense á ma place et la police de l'opinion qui va avec.

Notes, que rien ne t’empêche de proposer ton témoignage pour expliquer que la vie de sols et la culture sans labours sont des enjeux majeurs et que le glyphosate bien pensé dans un parcours TCS ce n'est pas la méme chose que les GlyphOGM de agro-industrie.
Jeu 3 Oct 2019 09:40 #762
Miloux11 a écrit:

Notes, que rien ne t'empêche de proposer ton témoignage...

Ça va servir à quoi ? Sur France TV ils ont quand même un gros soucis d'idéologie sur le sujet...

https://www.terre-net.fr/observatoire-t ... 44353.html

https://www.terre-net.fr/actualite-agri ... 50013.html

Finalement c'est bien un ancien ministre de l'agriculture qui pour moi fait la meilleure description du problème : "d'un excès à un autre"
Ven 4 Oct 2019 16:52 #763
Mer 23 Oct 2019 21:01 #768
trouspinette a écrit:
Thailande: Au sujet de la saga anti-glyphosate/Monsanto/Bayer.
https://www.channelnewsasia.com/news/asia/thailand-to-ban-glyphosate-and-other-high-profile-pesticides-12024434
BANGKOK: La Thaïlande s'est rapprochée mardi (22 octobre) de l'interdiction du glyphosate et de deux autres pesticides controversés malgré les protestations des agriculteurs d'un secteur agricole de plusieurs milliards de dollars visant à devenir la "le garde manger du monde".

L'agriculture emploie 40% de la population thaïlandaise et le pays de l'Asie du Sud-Est est l'un des principaux exportateurs mondiaux de riz et de sucre.

C'est également l'un des plus gros consommateurs de pesticides bannis ou supprimés dans le monde en raison de leurs liens avec diverses maladies.

Le comité national thaïlandais sur les substances dangereuses a voté en faveur de l'interdiction du glyphosate et des produits chimiques, le paraquat et le chlorpyrifos, ont indiqué des responsables.

"L'interdiction entrera en vigueur le 1er décembre", a déclaré aux journalistes Panuwat Triangjulsri, président du comité, du ministère de l'Industrie.

Le paraquat, un herbicide qualifié de "très toxique" par les centres américains de contrôle des maladies (USP), est interdit en Europe depuis 2007.

Des études ont établi un lien entre le chlorpyrifos, un pesticide, et les retards de développement chez les enfants, alors que des critiques affirment que le glyphosate de désherbant est une cause probable de cancer.

Les organisations agricoles et l'industrie chimique ont fait pression pour que le glyphosate soit utilisé, vendu sous le nom commercial Roundup fabriqué par Monsanto, filiale de Bayer.

Aux États-Unis, il y a plus de 13 000 actions en justice intentées par des plaignants qui affirment que le glyphosate a provoqué différents types de cancer, même s'il est largement utilisé dans l'agriculture.

La société a essuyé plusieurs défaites devant les tribunaux pour lesquelles elle prévoit de faire appel.

L'Autriche est devenue le premier membre de l'Union européenne à interdire toute utilisation de glyphosate en juillet, des restrictions étant également en vigueur en République tchèque, en Italie et aux Pays-Bas. La France est en train de le supprimer d'ici 2023.

Le Vietnam a interdit tous les herbicides contenant du glyphosate peu de temps après l'affaire Roundup aux États-Unis, mais la décision a été rapidement dénoncée par le secrétaire américain à l'Agriculture, qui a déclaré que cela aurait un impact sur la production agricole mondiale.

Le ministre thaïlandais de la Santé, qui a soutenu que les pesticides mettaient des vies en danger, a qualifié de "héroïque" la décision de mardi sur sa page Facebook, alors même que plusieurs dizaines d'agriculteurs ont protesté, en invoquant une augmentation des coûts de production.

"Si nous n'avons pas les produits chimiques pour éradiquer les mauvaises herbes, nous devrons utiliser plus de travailleurs", a déclaré Charat Narunchron d'une association d'agriculteurs de la province de Chanthaburi, qui a qualifié l'interdiction "d'inéquitable".

Le réseau thaïlandais de surveillance des pesticides, qui préconise depuis longtemps l'interdiction, a remercié le gouvernement mais a déclaré qu'il devait aider les agriculteurs à s'adapter à d'autres méthodes.

Source: AFP / ec


L'horreur ultime selon la Trouspi&Corp : "Si nous n'avons pas les produits chimiques pour éradiquer les mauvaises herbes, nous devrons utiliser plus de travailleurs"
Ven 25 Oct 2019 19:12 #769
Avec les mensonges et afin de tenter de vous exprimer il vous reste faute de mieux et toujours par défaut les pitoyables affabulations/insinuations gratuites et arbitraires entre autres rigolotes âneries.
Parmi les adeptes de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM mais pas que vous êtes bien un cas d'école dans le genre (lol).

C'est très simple à comprendre.
Des travailleurs/des travailleuses forcément nombreux/nombreuses vont utiliser la binette et faire aussi éventuellement de l'arrachage manuel.Le glyphosate peut permettre d'éviter cela et doncv éviter la pénibilité/le mal de dos qui va souvent avec ce travail.
Pour le fun:
D'accord l'horreur ultime pour le militant forcément égocentrique comme Miloux11 est de concevoir 1 seule seconde qu'il est possible qu'un travailleur/une travailleuse asiatique peut avoir mal au dos à force d'effectuer ce travail.


Autrement:
"la Trouspi&Corp"(sic).
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la Trouspi&Corp"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Sam 26 Oct 2019 11:39 #770
trouspinette a écrit:
Avec les mensonges ... ( entre nous Pofesseur il s'agit lá du contenu de votre lien collé en réf)
C'est très simple à comprendre.
Des travailleurs/des travailleuses forcément nombreux/nombreuses vont utiliser la binette et faire aussi éventuellement de l'arrachage manuel.Le glyphosate peut permettre d'éviter cela et doncv éviter la pénibilité/le mal de dos qui va souvent avec ce travail.

Au sujet de la lutte contre le mal de dos, un nouveau marché s''ouvre pour la Trouspi&Corp:
Le RoundUp bientôt remboursé par la sécurité sociale !

''Le mal de dos est le mal du siècle et progresse d’année en année. France 84% des personnes ont eu, ont ou auront une lombalgie. La phase douloureuse est traitée à coup de repos, d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, de séances de kinésithérapie…
Dans son livre Bougez, faites confiance à votre dos, Marc Picard, kinésithérapeute-ostéopathe fait un rappel édifiant du compte-rendu de la Sécurité sociale de 2015 :
– 40 millions de jours d’arrêt de travail, soit l’équivalent de 160 000 emplois perdus,
– 1 milliard d’euros de dépenses pour la Sécurité Sociale,
– Des milliers d’incapacités de travail pour inaptitude ou invalidité,
– 167 000 arrêts de travail pour des lombalgies.
Et à cela s’ajoutent les coûts des examens, radios, scanners, IRM prescrits par centaines de milliers. Rappelons que la cause du mal de dos est souvent « mécanique »,...
Et il ne faut pas oublier non plus les millions de séances de kinésithérapie !
''

C'est vrai après tout ... pourquoi se casser le cul et le dos á travailler, quand en Thaïlande il suffit d'aller se faire masser au bord de la plage en sirotant un p'ti cocktail sous les paillotes de Phuket
Lun 28 Oct 2019 20:42 #771
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
Avec les mensonges ... ( entre nous Pofesseur il s'agit lá du contenu de votre lien collé en réf)
C'est très simple à comprendre.
Des travailleurs/des travailleuses forcément nombreux/nombreuses vont utiliser la binette et faire aussi éventuellement de l'arrachage manuel.Le glyphosate peut permettre d'éviter cela et doncv éviter la pénibilité/le mal de dos qui va souvent avec ce travail.

Au sujet de la lutte contre le mal de dos, un nouveau marché s''ouvre pour la Trouspi&Corp:
Le RoundUp bientôt remboursé par la sécurité sociale !
>>>C'est bêta mais vous avez perdu toute logique.
Le remboursement éventuel (en Thaïlande ?) ne concerne pas l'utilisation d'un désherbant total mais concerne si celui-ci existe uniquement les prestations médicales destinées à soigner le mal de dos.

''Le mal de dos est le mal du siècle et progresse d’année en année. France 84% des personnes ont eu, ont ou auront une lombalgie. La phase douloureuse est traitée à coup de repos, d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, de séances de kinésithérapie…
Dans son livre Bougez, faites confiance à votre dos, Marc Picard, kinésithérapeute-ostéopathe fait un rappel édifiant du compte-rendu de la Sécurité sociale de 2015 :
– 40 millions de jours d’arrêt de travail, soit l’équivalent de 160 000 emplois perdus,
– 1 milliard d’euros de dépenses pour la Sécurité Sociale,
– Des milliers d’incapacités de travail pour inaptitude ou invalidité,
– 167 000 arrêts de travail pour des lombalgies.
Et à cela s’ajoutent les coûts des examens, radios, scanners, IRM prescrits par centaines de milliers. Rappelons que la cause du mal de dos est souvent « mécanique »,...
Et il ne faut pas oublier non plus les millions de séances de kinésithérapie !
''

>>>Justement tout ça fait bien qu'il est dommage que des travailleurs/travailleuses asiatiques subissent ce mal de dos en effectuant ce travail.

C'est vrai après tout ... pourquoi se casser le cul et le dos á travailler, quand en Thaïlande il suffit d'aller se faire masser au bord de la plage en sirotant un p'ti cocktail sous les paillotes de Phuket
>>>Faute de mieux et toujours par défaut maintenant vous en êtes rendu a assimiler/amalgamer volontairement et de façon sophistique les travailleurs/travailleuses jouant de la binette ou faisant de l'arrachage manuel à un choix pour eux/pour elles entre ce travail pénible et des activités de touristes.Édifiant !
Miloux11 vous êtes vraiment quelqu'un d'égocentrique au possible mais pas que.

Autrement:
"la Trouspi&Corp" (sic).
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la Trouspi&Corp"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut