Le Glyphosate cancérogène probable.

Ouvert par trouspinette, 21 mars 2015

Ven 10 Nov 2017 21:05 #341
trouspinette a écrit:
"Au sujet de la stratégie de désinformation en mode mille feuilles ... un travail d’orfèvre, ou l'art d'en rajouter une couche pour prétendre inverser la charge de la preuve.
https://theierecosmique.com/2016/07/31/ ... s-25-mins/
C'était avant la sortie des Monsanto papers, et prend toute sa saveur avec un peut de vieillissement
Il ne manque que la dédicace de l'auteur ...un petit mot Non-Professeur?"(sic)
>>>Les Monsanto papers sont excellents.Vous allez aimer la suite de ce feuilleton concernant la saga anti-glyphosate/Monsanto papers.Soyez patient.
Par contre votre nouvelle tentative pansement échappatoire de faire des amalgames toujours faute de mieux et par défaut est encore totalement incongrue car le glyphosate est bien une m a ayant un profil toxicologique et environnemental très satisfaisant.

Non-Professeur (sic).
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame ou du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration toujours affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose "non professeur"(sic).
Pathétique !
..............................................

xavier courboin a écrit:
sujet technique et sanitaire qui se trouve être l'enjeu de joutes et jeux politiques.......
s'il s'avère que l'usage de cette molécule demande à être requalifié il serait peut-être opportun
>>>Les nombreuses évaluations de cette molécule font le consensus quant à son usage.Bon profil toxicologique et environnemental.Être" requalifiée" (sic) ?

- dans un premier temps de suspendre la consommation, même indirecte, des plantes et produits dérivés qui ont subit une pulvérisation de cette molécule : plantes round-up ready , et plantes défoliées avec cette molécule avant récolte .
ce serait une première précaution
parce que là on consomme !
>>>Il n'y a aucune raison rationnelle scientifique de faire cela.
Aussi et pourquoi pas, vous en avez peut-être une à dévoiler ?

- suspendre tous usages de confort : le désherbage de toutes zones non agricole, puisque nous dit-on c'est là que les migrations indésirables sont les fortes et on peut comprendre de minimiser
parce qu'on les côtoie
>>>Si vous voulez afin de vous faire plaisir.


Reste l'usage agricole agronomique , tant pour limiter le désherbage avec d'autres molécules en végétation , soit dans les "pratiques nouvelles " dites de conservations ou autres , très souvent sous la pression forte de l'expression de la société qui se sont bâties avec cette notion de désherbant total pour conserver carbone et matières organiques dans un cercle vertueux.
>>>Cette m a est idéale pour "les pratiques nouvelles " dites de conservations"(sic)


De fait d'aucuns grincheux prétendent que d'autres solutions alternatives dans ce cadre existent.....mais ils oublient trop facilement que et les sols français et les conditions météorologiques sont très divers...nous qualifiant au passage d'inconséquents bas de plafond...
>>>Les solution alternatives ne sont pas interdites quand elle sont possibles.Il n'y a aucune raison rationnelle de les ignorer.Aussi comme vous le précisez à juste titre "mais ils oublient trop facilement que et les sols français et les conditions météorologiques sont très divers...nous qualifiant au passage d'inconséquents bas de plafond..."(sic) fait qu'interdir le glyphosate m a ayant un très bon profil tox et environnemental est un non sens ou une démarche uniquement idéologique chimiophobe.

ce troisième volet nécessite adaptation dans le temps et respect dès l'immédiat
Dans l'attente d'une requalification circonstanciée
>>>Requalifier quoi exactement concernant le glyphosate ?


à lire on est très loin aujourd'hui d'un tel pragmatisme. Le feu voire la haine de propos superficiellement étayés flattant tellement les Egos de leurs auteurs et l'applaudissement de leurs groopies
Mais c'est peut être vu de mon "HUBLOT" pas pour autant la pierre philosophale des "Devants et Derrières " Nicolas Hulot
>>>Les P P seront toujours des sujets à polémiques.Ne soyez pas surpris par cette évidence.
Autrement être pragmatique ne signifie pas ignorer les éléments de preuve que fournissent la science ou la réalité des faits qui font consensus concernant le glyphosate.Les faits sont toujours têtus et les ignorer volontairement ressemble alors fortement à une démarche idéologique.


..................................

"L’Union européenne n’a pas trouvé d’accord sur le renouvellement du glyphosate. Retour sur un scandale politique et idéologique."
https://www.contrepoints.org/2017/11/10/302819-glyphosate-lindignite-nationale-europeenne


sujet technique et sanitaire
s'il s'avère que l'usage de cette molécule demande à être requalifié
ne vous est pas clair :fache
Lun 13 Nov 2017 13:15 #342
Sachant que cette m a (décrétée bouc-émissaire par la mouvance anti-agriculture Conv et les politiques volontairement ignares, certains médias pas regardants en quêtes de sujets anxiogènes, les chimiophobes patentés et (ou) les anti-Monsanto) est la plus souvent étudiée, toujours normalement réévaluée depuis x années quant à son profil Tox et Environnemental et forcément quant à son utilisation.

Concrètement, pouvez vous alors expliquer pourquoi et en quoi consiste votre souhait/vos désidérata/vos raisons/cette demande de "requalification" de cette m a très, très bien connue concernant le "sujet technique et sanitaire"(sic) ?
Ven 17 Nov 2017 14:30 #346
Ven 17 Nov 2017 15:07 #347
Mar 21 Nov 2017 14:04 #349
"Glyphosate : L’insoutenable légèreté du CIRC
Résumé : dans le feuilleton politico-médiatique sur le glyphosate, le CIRC, bien que complètement isolé sur le plan scientifique, a réussi à faire croire que le consensus scientifique était de son côté, alors que toutes les agences sanitaires ont refusé de suivre son avis et ont longuement expliqué pourquoi (mais de façon peu compréhensible pour les non-initiés). Les opposants au CIRC ont montré le caractère lacunaire des données qu’il a utilisées, et les conflits d’intérêt de son représentant le plus engagé sur ce dossier, Christopher Portier. Il y a pourtant une façon encore plus simple de comprendre pourquoi les agences sanitaires n’ont pas voulu suivre son classement : il suffit de lire la monographie du CIRC sur le glyphosate, pour comprendre que son dossier à charge est vide."
http://www.forumphyto.fr/2017/11/20/glyphosate-linsoutenable-legerete-du-circ/
Jeu 23 Nov 2017 20:27 #350

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut