Le Glyphosate cancérogène probable.

Ouvert par trouspinette, 21 mars 2015

Ven 10 Nov 2017 21:05 #341
trouspinette a écrit:
"Au sujet de la stratégie de désinformation en mode mille feuilles ... un travail d’orfèvre, ou l'art d'en rajouter une couche pour prétendre inverser la charge de la preuve.
https://theierecosmique.com/2016/07/31/ ... s-25-mins/
C'était avant la sortie des Monsanto papers, et prend toute sa saveur avec un peut de vieillissement
Il ne manque que la dédicace de l'auteur ...un petit mot Non-Professeur?"(sic)
>>>Les Monsanto papers sont excellents.Vous allez aimer la suite de ce feuilleton concernant la saga anti-glyphosate/Monsanto papers.Soyez patient.
Par contre votre nouvelle tentative pansement échappatoire de faire des amalgames toujours faute de mieux et par défaut est encore totalement incongrue car le glyphosate est bien une m a ayant un profil toxicologique et environnemental très satisfaisant.

Non-Professeur (sic).
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame ou du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration toujours affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose "non professeur"(sic).
Pathétique !
..............................................

xavier courboin a écrit:
sujet technique et sanitaire qui se trouve être l'enjeu de joutes et jeux politiques.......
s'il s'avère que l'usage de cette molécule demande à être requalifié il serait peut-être opportun
>>>Les nombreuses évaluations de cette molécule font le consensus quant à son usage.Bon profil toxicologique et environnemental.Être" requalifiée" (sic) ?

- dans un premier temps de suspendre la consommation, même indirecte, des plantes et produits dérivés qui ont subit une pulvérisation de cette molécule : plantes round-up ready , et plantes défoliées avec cette molécule avant récolte .
ce serait une première précaution
parce que là on consomme !
>>>Il n'y a aucune raison rationnelle scientifique de faire cela.
Aussi et pourquoi pas, vous en avez peut-être une à dévoiler ?

- suspendre tous usages de confort : le désherbage de toutes zones non agricole, puisque nous dit-on c'est là que les migrations indésirables sont les fortes et on peut comprendre de minimiser
parce qu'on les côtoie
>>>Si vous voulez afin de vous faire plaisir.


Reste l'usage agricole agronomique , tant pour limiter le désherbage avec d'autres molécules en végétation , soit dans les "pratiques nouvelles " dites de conservations ou autres , très souvent sous la pression forte de l'expression de la société qui se sont bâties avec cette notion de désherbant total pour conserver carbone et matières organiques dans un cercle vertueux.
>>>Cette m a est idéale pour "les pratiques nouvelles " dites de conservations"(sic)


De fait d'aucuns grincheux prétendent que d'autres solutions alternatives dans ce cadre existent.....mais ils oublient trop facilement que et les sols français et les conditions météorologiques sont très divers...nous qualifiant au passage d'inconséquents bas de plafond...
>>>Les solution alternatives ne sont pas interdites quand elle sont possibles.Il n'y a aucune raison rationnelle de les ignorer.Aussi comme vous le précisez à juste titre "mais ils oublient trop facilement que et les sols français et les conditions météorologiques sont très divers...nous qualifiant au passage d'inconséquents bas de plafond..."(sic) fait qu'interdir le glyphosate m a ayant un très bon profil tox et environnemental est un non sens ou une démarche uniquement idéologique chimiophobe.

ce troisième volet nécessite adaptation dans le temps et respect dès l'immédiat
Dans l'attente d'une requalification circonstanciée
>>>Requalifier quoi exactement concernant le glyphosate ?


à lire on est très loin aujourd'hui d'un tel pragmatisme. Le feu voire la haine de propos superficiellement étayés flattant tellement les Egos de leurs auteurs et l'applaudissement de leurs groopies
Mais c'est peut être vu de mon "HUBLOT" pas pour autant la pierre philosophale des "Devants et Derrières " Nicolas Hulot
>>>Les P P seront toujours des sujets à polémiques.Ne soyez pas surpris par cette évidence.
Autrement être pragmatique ne signifie pas ignorer les éléments de preuve que fournissent la science ou la réalité des faits qui font consensus concernant le glyphosate.Les faits sont toujours têtus et les ignorer volontairement ressemble alors fortement à une démarche idéologique.


..................................

"L’Union européenne n’a pas trouvé d’accord sur le renouvellement du glyphosate. Retour sur un scandale politique et idéologique."
https://www.contrepoints.org/2017/11/10/302819-glyphosate-lindignite-nationale-europeenne


sujet technique et sanitaire
s'il s'avère que l'usage de cette molécule demande à être requalifié
ne vous est pas clair :fache
Lun 13 Nov 2017 13:15 #342
Sachant que cette m a (décrétée bouc-émissaire par la mouvance anti-agriculture Conv et les politiques volontairement ignares, certains médias pas regardants en quêtes de sujets anxiogènes, les chimiophobes patentés et (ou) les anti-Monsanto) est la plus souvent étudiée, toujours normalement réévaluée depuis x années quant à son profil Tox et Environnemental et forcément quant à son utilisation.

Concrètement, pouvez vous alors expliquer pourquoi et en quoi consiste votre souhait/vos désidérata/vos raisons/cette demande de "requalification" de cette m a très, très bien connue concernant le "sujet technique et sanitaire"(sic) ?
Ven 17 Nov 2017 14:30 #346
Ven 17 Nov 2017 15:07 #347
Mar 21 Nov 2017 14:04 #349
"Glyphosate : L’insoutenable légèreté du CIRC
Résumé : dans le feuilleton politico-médiatique sur le glyphosate, le CIRC, bien que complètement isolé sur le plan scientifique, a réussi à faire croire que le consensus scientifique était de son côté, alors que toutes les agences sanitaires ont refusé de suivre son avis et ont longuement expliqué pourquoi (mais de façon peu compréhensible pour les non-initiés). Les opposants au CIRC ont montré le caractère lacunaire des données qu’il a utilisées, et les conflits d’intérêt de son représentant le plus engagé sur ce dossier, Christopher Portier. Il y a pourtant une façon encore plus simple de comprendre pourquoi les agences sanitaires n’ont pas voulu suivre son classement : il suffit de lire la monographie du CIRC sur le glyphosate, pour comprendre que son dossier à charge est vide."
http://www.forumphyto.fr/2017/11/20/glyphosate-linsoutenable-legerete-du-circ/
Jeu 23 Nov 2017 20:27 #350
Sam 25 Nov 2017 06:25 #351
Puisque le sujet vous passionne non-professeur , une petite bibliographie sur les procès en cours
https://usrtk.org/pesticides/mdl-monsanto-glyphosate-cancer-case-key-documents-analysis/
The Monsanto Papers: MDL Glyphosate Cancer Case - Documents et analyses
Plus de 280 procès sont en cours contre Monsanto Co. devant le Tribunal de district de San Francisco, déposés par des personnes affirmant que l' exposition à l'herbicide Roundup les a amenés, eux ou leurs proches, à développer un lymphome non hodgkinien et que Monsanto a couvert les risques. Les affaires ont été combinées pour être traitées en tant que litiges multidistrict sous le juge Vince Chhabria. Le cas principal est 3:16 -md-02741-VC. De plus, des milliers d'autres plaignants ont présenté des réclamations similaires contre Monsanto devant les tribunaux de l'État. Les avocats des plaignants estiment le nombre total de demandeurs à environ 3 500. Le premier procès du litige Roundup aura lieu le 18 juin 2018 à la Cour supérieure du comté de San Francisco.
Sam 25 Nov 2017 13:46 #352
non-professeur(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame ou du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin toujours affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose "non-professeur"(sic).
Pathétique !


C'est tout simplement un sujet attenant à l'agriculture qui semble aussi vous intéresser.
Alors les fameux et très rigolos "Monsanto papers".
http://www.forumphyto.fr/2017/10/16/gly ... to-papers/
À suivre de très près tellement ceux-ci sont rigolos.

Et maintenant afin de satisfairre votre phobie chimiophobe vous semblez vouloir soutenir les fameux avocats spécialisés (aux USA ils sont nombreux) dans le pitoyable, lamentable et pathétique "comment faire du business avec des gens malades en utilisant un bouc-émissaire (le glyphosate/Monsanto) d'opportunité qui va bien dans l'air du temps".
Mais avec cela faire du business à l'aide du glyphosate/Monsanto et la détresse de gens malades ne sera pas très facile même pour ceux qui n'ont aucun scrupule.
https://academic.oup.com/jnci/advance-a ... 33/4590280

Un petit rappel sur cette saga anti-glyphosate/Monsanto.
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/lettre-n ... embre-2017
Mar 28 Nov 2017 19:25 #356
C'est étonnant cette histoire du glyphosate.
Une agence de l'OMS (le Circ) l'a classé "cancérogène probable", c'est à dire au niveau où il avait classé la viande rouge. Et ce même Circ a encore plus mal classé la charcuterie : "cancérogène", avéré donc. Alors j'aurais cru que c'est rassurant, on mange davantage de viande rouge ou de charcuterie que de glyphosate.
La tempête que ce classement a déclenché est difficilement compréhensible sur la base de ces simples faits.
En plus, l'OMS a bien sûr d'autres agences et 3 d'entre elles (eau potable, risque chimique, pesticides) n'ont pas suivi le Circ dans son classement, au point que l'OMS a délivré un communiqué commun avec la FAO où ils jugent qu'aucun résultat scientifique ne permet de classer le glyphosate comme cancérigène.
Et puis il y a toutes ces agences nationales, européennes, une dizaine, qui ne classent pas le glyphosate comme cancérigène.
A entendre les médias et personnes politiques parler du glyphosate comme s'il était le poison du siècle, ça rend perplexe quelqu'un qui voit ça un peu à distance, pas vraiment impliqué dans l'affaire (à part le désherbage de son allée de gravillons).
Mar 28 Nov 2017 20:51 #357
@titian
L'irrationalité concernant le bouc-émissaire glyphosate/Monsanto est aussi forcément présente à tous les niveaux de l'état.
Aucun scrupule à bafouer les avis des scientifiques quand il s'agit de satisfaire des phobies chimiophobes pouvant servir des intérêts politiques.
Pathétique !

Pour le fun:
Début 2018 (à vérifier) il y a le renouvellement de l'AMM du "sulphate de Cu".
Le profil Tox et Environnemental de celui-ci comparé à celui du glyphosate; il n'y a pas photo.
Pour l'instant et concernant celui-ci aucune prise de position, vocifération anti pesticides, haine affichée à l'encontre des fabricants comme avec Monsanto, silence médiatique et politique, bref, que dalle de la part de nos politiques écolo-environnementalistes volontairement ignares et doublons du ministre de l'agriculture afin de soutenir l'ambiance chimiophobe irrationnelle.
Mais que fait monsieur Hullot et la mouvance anti-agriculture Conventionnelle/pesticides.............Rien que dalle !
Mar 28 Nov 2017 22:05 #358
J'ai regardé une émission TV ou l'on montrait une société bretonne qui a développé un herbicide naturel testé par la SNCF pour désherber les voies
Reconnu 100% efficace par SNCF sans danger
Mais....
Cela fait 2 ans que cette société attend l'autorisation de mise sur le marché
Pourquoi ?
Monsanto graisse la patte des commissaires européens qui sont TPS pourris
Barroso était président de la commission européenne et maintenant il est parti dans la banque Américaine qui a provoqué les subprimes
Pas pourri cela
Votre santé ils s'en foutent
L'Inde a interdit le glyphosate après avoir constaté une augmentation très importante des maladies reinales les exploitant avaient dans le sang des quantités importantes de glyphosate
Mer 29 Nov 2017 00:10 #359
Paraît que Bourguignon a parlé de l'acide sulfurique en alternative du glypho sur France Info, on arrête pas le progrès.
C'est vrai, ça doit être top pour la vie du sol ce truc, pas dangereux non plus pour l'utilisateur.
Même si bien sûr le soufre est un élément important.

http://m.ina.fr/video/VDD09005628
Mer 29 Nov 2017 10:24 #360
Andre Romain a écrit:
J'ai regardé une émission TV ou l'on montrait une société bretonne qui a développé un herbicide naturel testé par la SNCF pour désherber les voies
Reconnu 100% efficace par SNCF sans danger...

Je crois savoir de quoi tu parles, j'ai lu ailleurs que le profil toxicologique n'était pas à piqué des vers pour un simple defoliant.
Alors moi j'ai définitivement arrêté de rêver.
Ça va être compliqué de rester en semis direct sous couvert.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut