Le Glyphosate cancérogène probable.

Ouvert par trouspinette, 21 mars 2015

Sam 26 Aoû 2017 01:33 #261
un technicien coop m a dit qu il fallait faire une déclaration à la ddt ,quand on est agri , pour épandre du ghyphosate
comment ?????
Sam 26 Aoû 2017 21:47 #262
Le Prof ri jaune quand, les brouillons des articles ne sont pas préparés aux petits soins de Sonsanto
Dim 27 Aoû 2017 03:16 #263
Un article désopilant extrait du Topic hilarant du Prof ( Rions un peut )
https://ehjournal.biomedcentral.com/art ... 016-0117-0
Préoccupations concernant l'utilisation d'herbicides à base de glyphosate et les risques associés aux expositions: déclaration de consensus
Résumé
L'herbicide à large spectre glyphosate (nom commercial "Roundup") a d'abord été vendu aux agriculteurs en 1974. Depuis la fin des années 1970, le volume d'herbicides à base de glyphosate (GBH) appliqué a été multiplié par environ 100 fois. D'autres augmentations du volume sont probablement attribuables à des dosages d'application de plus en plus élevés en réponse à l'émergence généralisée d'herbes résistantes au glyphosate et aux nouveaux modèles d'utilisation en dessicant /défoliant pré-récolte. Les GBH ont été développés pour remplacer ou réduire la dépendance à l'égard des herbicides, ce qui a causé des problèmes bien documentés liés à la dérive , aux dommages aux cultures, à la perte d'efficacité et aux risques pour la santé humaine. Les tests initiaux de toxicité conduits par l'industrie ont suggéré que les GBH posent des risques relativement faibles pour les espèces non ciblées, y compris les mammifères, afin de pousser les principales autorités réglementaires du monde entier a fixer des limites d'exposition élevées. Pour tenir compte des changements dans les modèles d'utilisation GBH associés aux cultures génétiquement modifiées, tolérantes aux herbicides, les législateurs ont considérablement augmenté les niveaux de tolérance dans le maïs, les graines oléagineuses (soja et le canola) et les cultures de luzerne et les aliments pour bétail connexes. Les études sur l'animal et l'épidémiologie publiées au cours de la dernière décennie indiquent toutefois la nécessité d'un nouveau regard sur la toxicité du glyphosate. En outre, l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé a récemment conclu que le glyphosate est «probablement cancérogène pour les humains». En réponse à la modification des modèles d'utilisation de GBH et aux progrès dans la compréhension scientifique de leurs dangers potentiels, nous avons produit un énoncé de préoccupation (soc) sur les avancées scientifiques pertinentes pour la sécurité des GBH.Notre énoncé de préoccupation considère la littérature publique actuelle décrivant les utilisations de GBH, les mécanismes d'action, la toxicité chez les animaux de laboratoire et les études épidémiologiques. Il examine également la dérivation des normes actuelles de sécurité humaine. Nous concluons que: (1) les GBH sont l'herbicide le plus fortement utilisé dans le monde et l'utilisation continue à augmenter; (2) Dans le monde entier, les GBH contaminent souvent les sources d'eau potable, les précipitations et l'air, en particulier dans les régions agricoles; (3) La demi-vie du glyphosate dans l'eau et le sol est plus longue que précédemment reconnue; (4) Le glyphosate et ses métabolites sont largement présents dans l'approvisionnement mondial en soja; (5) L'exposition humaine aux GBH augmente; (6) Le glyphosate est maintenant officiellement classé comme cancérogène humain probable; (7) Les estimations réglementaires des apports quotidiens tolérables pour le glyphosate aux États-Unis et dans l'Union européenne sont basées sur des considérations scientifiques dépassées. Nous proposons une série de recommandations relatives à la nécessité de nouveaux investissements dans des études épidémiologiques, des études de biomonitorisation et de la toxicologie qui s'appuient sur les principes de l'endocrinologie afin de déterminer si les effets des GBH sont dus à des activités perturbatrices endocriniennes. Nous suggérons que les formulations commerciales courantes de GBH soient classées par ordre de priorité pour être incluses dans les programmes de dépistage de la toxicologie dirigés par le gouvernement, tels que le Programme national de toxicologie des États-Unis, ainsi que pour la biosurveillance menée par les centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies.
Dim 27 Aoû 2017 11:38 #264
Miloux11 a écrit:
Le Prof ri jaune quand, les brouillons des articles ne sont pas préparés aux petits soins de Sonsanto
>>>Vos fantasmes ad hominem qui faute de mieux et par défaut jalonnent en permanence votre présence sur ce genre de fil ne remplacent pas 1 seule seconde votre absence d'argument rationnel, concret sur le glyphosate.
Pathétique !
Pour le fun:
Eventuellement et par hasard, concernant le glyphosate.Miloux11 allez vous enfin réussir à trouver quelque chose de sérieux ?


..........................................

"Un article désopilant extrait du Topic hilarant du Prof ( Rions un peut )
https://ehjournal.biomedcentral.com/art ... 016-0117-0"(sic)
>>>Je suis d'accord avec vous, "désopilant" est le bon mot.Cet article mérite bien sa place dans "Rions un peu".
https://www.acsh.org/news/2015/07/17/junk-science-ask-a-lawyer
L'économiste agricole militant anti, monsieur Charles Benbrook est un fan de monsieur Séralini et de sa team qu'il utilise pour la cause anti et forcément sans aucun scrupule il n'hésite pas à citer comme référence ses publications retoquées. Ce personnage est je vous l'accorde très, très rigolo.
http://seppi.over-blog.com/2015/10/le-n ... erets.html
https://geneticliteracyproject.org/glp- ... -industry/
https://www.agriculture-environnement.f ... s-benbrook
http://gmopundit.blogspot.fr/search?q=C ... activists/
http://seppi.over-blog.com/2015/09/benb ... -plus.html
http://www.science20.com/science_20/the ... ity-156906

Comme vous aimez la junk science pour militants chimiophobes jamais regardants dont celle amusante de monsieur Charles Benbrook, voici d'autres publi qui peuvent encore vous servir afin de tenter d'essayer de soutenir la cause de la mouvance anti.
https://t.co/K3zU8woI5P
Les "endroits" afin de vous aider à trouver des articles tous rigolos.
https://geneticliteracyproject.org/glp-facts/

Autrement "Le Prof et du Prof"(sic)
>>>Votre fixette de gamin fait que malheureusement cela est à nouveau nécessaire.
À chaque intervention sur ce genre de fil les personnages dans votre genre ne peuvent pas faute de mieux et par défaut faire autre chose que cumuler fallacieusement ceci:
Affabuler, inventer/mentir, insinuer arbitrairement en évitant le contenu intrinsèque du sujet afin uniquement de lamentablement se fourvoyer en permanence dans l'ad hominem. Je ne suis pas professeur.
Dim 27 Aoû 2017 16:19 #265
Dites nous donc Grand Inquisiteur Trouspinette, C'est quoi la ''JUNK SCIENCE''?
Celle qui n'est pas pre-écrite ou corrigée sous l'imprimatur de Monsanto ou Bayer ?
Dim 27 Aoû 2017 19:01 #266
Et puisque vous les citez pour mieux vous en glauser, quelques extraits pour rire jaune :
L'Utilisation de glyphosate dans le monde : selon les estimations en 2014 près de 0,5 kg glyphosate en moyenneont été pulvérisés sur chaque hectare de terres cultivées sur la planet.
En plus de l'utilisation comme herbicides de désherbage, il est maintenant utilisés comme déshydratants avant récolte pour accélérer artificiellement le séchage des grains que nous consommons. Ces méthodes culturales devraient augmenter les niveaux de résidus de glyphosate dans les produits récoltés. Bien que ces effets doivent encore être évalués dans les études contrôlées, les résidus d’acide de glyphosate et aminométhylphosphonique (AMPA) (le métabolite bioactif de glyphosate) sont désormais systématiquement détectés en soja, blé, orge et beaucoup d’autres cultures alimentaires.
Dim 27 Aoû 2017 19:21 #267
Bien que l’utilisation des GBH a augmenté considérablement dans les dix dernières années, la plupart des études scientifiques utilisées dans l’évaluation des risques pour évaluer son innocuité ont été effectuées il y a plus de 30 ans.Dans l'"US EPA's 1993 registration review of GBHs" Par exemple, 73 % des près de 300 citations ont été publiées avant 1985 ; ce qui est important, seulement 11 ont été évaluées par des pairs. Une recherche dans PubMed (réalisée le 6 novembre 2016 sur le glyphosate) révèle en fait que plus de 1500 études ont été publiées depuis dans la dernière décennie. Il est absurde que les évaluations de l’innocuité supposée de l’herbicide le plus largement utilisé sur la planète se base sur moins de 300 études qui n'ont pas été publiées ni revues par des pairs, en excluant la vaste littérature plus récente publiée et revue sur les effets du glyphosate.
Étant donné l’augmentation d'un facteur 100 dans l'utilisation GBH au cours des quatre dernières décennies, l'augmentation drastique de l’exposition humaine est presque certaine.
Lun 28 Aoû 2017 13:07 #268
Miloux11 a écrit:
Dites nous donc Grand Inquisiteur Trouspinette,
>>>Le grand inquisiteur Miloux11 n'est plus à un fantasme ad hominem près.

C'est quoi la ''JUNK SCIENCE''?
Celle qui n'est pas pre-écrite ou corrigée sous l'imprimatur de Monsanto ou Bayer ?
>>>La science poubelle est celle qui est rejetée/retoquée (tellement les biais sont nombreux et les conclusions farfelues) par la communauté scientifique après évaluation et peu importe la provenance.



Pour les anxiogènes patentés chimiophobes sélectifs comme vous ou pas.
Utilisé comme il doit l'être il n'y a aucun souci.Les fifrelins de trace détectés ne représentent aucun risque/danger.
D'ailleurs les autorités suisses l'expliquent très bien ici:
https://www.blv.admin.ch/blv/fr/home/le ... hosat.html
Bref, le glyphosate a un profil toxicologique et environnemental très favorable.Parcontre cela n'est pas le cas des produits chimiques tels que les produits cupriques.

Pour le fun:
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2590
https://www.acsh.org/news/2017/06/13/99 ... lves-11415

Seul l'important est qu'une étude d'une firme ou indépendante n'est pas de biais dans son contenu, qu'elle soit reproductible (BPL) et que les conclusions des évaluations de celles-ci par les autorités sanitaires compétentes fassent l'unanimité scientifique.Cela est valable pour le glyphosate comme pour tous les autres produits dont les produits cupriques que vous utilisez.
Désolé pour vous et les autres chimiophobes sélectifs ou pas mais pour le glyphosate c'est le cas au niveau mondial à chaque évaluation de celui-ci.
https://gmo.geneticliteracyproject.org/ ... dangerous/
https://echa.europa.eu/-/glyphosate-not ... en-by-echa
http://www.who.int/foodsafety/jmprsummary2016.pdf?ua=1
https://www.blv.admin.ch/blv/fr/home/le ... osat.html#
http://www.newswire.ca/fr/news-releases ... =eml_mycnw

Concernant faute de mieux, la polémique sur les études évaluées:
http://amgar.blog.processalimentaire.co ... r-portier/
http://www.bfr.bund.de/cm/349/glyphosat ... ortier.pdf
http://fytoweb.be/fr/produits-phytophar ... glyphosate
http://www.efsa.europa.eu/sites/default ... 1112fr.pdf
http://src.bna.com/iE2

Il y a des études récentes comme celle-ci:
https://geneticliteracyproject.org/2017 ... c-changes/
Et aussi celles de monsieur Séralini, de madame Stephanie Seneff, celles de Générations futures, Greenpeace.
Demandez aussi les études évaluées par les représentants du CIRC.
http://seppi.over-blog.com/2017/06/glyp ... reste.html
https://www.reuters.com/article/us-heal ... SKBN1AO2MN

Aussi et pourquoi pas.
Nouveau test:
Miloux11 avez vous connaissance de mensonges, contrevérités et biais scientifiques avérés concernant le contenu des évaluations du glyphosate par les autorités sanitaires mondiales compétantes ?
Sam 9 Sep 2017 16:41 #270
Effectivement avec 0,7litre d'équivalent RoundUp par an et par habitant la France serait irresponsable.

En moyenne sur la planète les quelques 2 Milliards de kilos répandus annuellement ( Glypho Matiére Active sans adjuvants) ca représentent 2litres/an de RoundUp equivalent par humain terrestre.
A ces 2 milliards de kilos il faut ajouter les déchets industriels que sa production majoritairement en Chine / Inde et USA délestent négligemment dans l’environnement.

Nos amis Américains champions de la biotechnologie RoundUp Ready s'en prennent eux pour á peu prés 10litres/ citoyen /an ce qui explique une concentration dans leur urines 8 x plus élevé que la moyenne mesurée en Europe , les bébes subissent eux des concentrations de 100ug/litre direct au sein maternel ( soit a peu prés 1000x la norme max legale dans l'eau potable en Europe)

Et vous Professeur combien de litre vous envoyez vous au petit dej á la place de votre café?
Sam 9 Sep 2017 19:09 #271
Miloux11 a écrit:
Effectivement avec 0,7litre d'équivalent RoundUp par an et par habitant la France serait irresponsable.
>>>C'est bien de le reconnaitre enfin.

En moyenne sur la planète les quelques 2 Milliards de kilos répandus annuellement ( Glypho Matiére Active sans adjuvants) ca représentent 2litres/an de RoundUp equivalent par humain terrestre.
A ces 2 milliards de kilos il faut ajouter les déchets industriels que sa production majoritairement en Chine / Inde et USA délestent négligemment dans l’environnement.
>>>En effet si vous dites la vérité la Chine/l'Inde/les USA ont une attidude irresponsable en ne rspectant pas l'environnement avec les déchets industriels de sa production.J'espère qu'ils ne font pas la même chose avec les produits cupriques.

Nos amis Américains champions de la biotechnologie RoundUp Ready s'en prennent eux pour á peu prés 10litres/ citoyen /an ce qui explique une concentration dans leur urines 8 x plus élevé que la moyenne mesurée en Europe , les bébes subissent eux des concentrations de 100ug/litre direct au sein maternel ( soit a peu prés 1000x la norme max legale dans l'eau potable en Europe)
>>>Et bien sont fous ces ricains champions !
Ils vont tuer tous les bébés et imberbes ils vont tous devenir les amis américains survivants.Attention !!! sauf M bien sûr qui lui a certainement un antidote.
Ouf ! en France nous sommes plus sérieux.

Et vous Professeur
>>>Votre fixette de gamin aigri et toujours dépité fait que malheureusement cela est à nouveau nécessaire.
À chaque intervention sur ce genre de fil les personnages dans votre genre ne peuvent pas faute de mieux et par défaut faire autre chose que cumuler fallacieusement ceci:
Affabuler, inventer/mentir, insinuer arbitrairement en évitant le contenu intrinsèque du sujet afin uniquement de lamentablement se fourvoyer en permanence dans l'ad hominem. Je ne suis pas professeur.

combien de litre vous envoyez vous au petit dej á la place de votre café?
>>>Comme trouspinette est votre principal centre d'intérêt je vais être franc avec vous.
En effet, le café est plein de vilains produits chimiques.Berk !
Alors, me concernant je dois frôler les x litres par jour.Bref je ne compte pas tellement c'est bon. Mais bon, juré ! je fais très attention, pas question de rajouter du sucre.Berk !
Jeu 14 Sep 2017 13:22 #274
avant de jeter la vindicte sur nos pratiques agricoles et vouloir réglementer sur le chaud , il serait au moins un minimum de connaître la provenance des grains et graines base de toutes ces préparations
curieusement pour ces " procureurs ", la question ne s'est pas posée dans leurs recherches
Jeu 14 Sep 2017 19:31 #275
tacyst vous m'avez devancé.
Encore une fois, le bouc-émissaire "glyphosate" fait le buzz médiatique avec cette ONG spécialisée dans le "comment faire peur aux citoyens" afin de satisfaire ses lubies chimiophobes entre autres.
Il y avait eu aussi ces analyses rigolotes "glyphosate dans l' urine".Tout un programme bien anxiogène pour les adeptes du "fait moi peur je suis chimiophobe".
http://www.forumphyto.fr/2017/04/09/gly ... res/#_ftn1

Maintenant ce sont des analyses concernant des denrées alimentaires et le glyphosate.
Les teneurs sont sans aucune surprise et toujours rigolotes à lire quant à la DJA /les LMR du glyphosate versus les aliments choisis.
Constat évident, aucun souci/danger sanitaire avec ça.
http://seppi.over-blog.com/2017/09/glyp ... scandaleux.
htmlhttps://www.facebook.com/LeBunkerD/ ... 3895878494

Autrement pour ceux intéressés:
https://link.springer.com/article/10.10 ... ltext.html
http://www.bfr.bund.de/en/press_informa ... 96773.html
http://fytoweb.be/fr/produits-phytophar ... e-aliments
Lun 18 Sep 2017 19:28 #277
Au sujet du glyphosate et de l’ancienne ministre de l’environnement Ségolène Royal.
https://agriculture-environnement.fr/edito/glyphosate-caprice-royal-a-2-milliards-euros

........................;

"Glyphosate : une désinformation que vous avalez dès le matin"
https://theierecosmique.com/2017/09/15/glyphosate-desinformation-avalez-matin/

............................

"Glyphosate : s'il n'en reste qu'un, ce sera Europe 1 Matin..."
Félicitations à ces journalistes qui contrairement à d'autres ne se laissent pas enfumer par le truc rigolo du "comment faire peur" de Générations Futures.
http://seppi.over-blog.com/2017/09/glyphosate-s-il-n-en-reste-qu-un-ce-sera-europe-1-matin.html
http://www.europe1.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-info2/glyphosate-comment-effrayer-la-menagere-en-detournant-une-etude-pourtant-rassurante-3438953
Mar 19 Sep 2017 12:49 #278
"Le BfR répond aux diffuseurs de peur"
"Des articles dans les médias (ici la référence du journal Le Monde, mais il y en a eu beaucoup d’autres qui ne font que répéter ce que le premier a dit –aa) ont suggéré que le BfR ait copié son évaluation à partir de la demande d’autorisation du demandeur. En réalité, le BfR a minutieusement et en détail, examiné et évalué sous sa propre responsabilité à la fois les études légalement requises du candidat ainsi que toutes les autres études pertinentes et disponibles."
http://amgar.blog.processalimentaire.com/reglementation/evaluation-du-glyphosate-le-bfr-repond-aux-diffuseurs-de-peur/
http://www.bfr.bund.de/cm/349/glyphosate-bfr-has-reviewed-and-assessed-the-original-studies-of-the-applicants-in-depht.pdf

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut