La Xylella Fastidiosa.

Ouvert par trouspinette, 25 février 2015

Mer 25 Fév 2015 22:36 #2
Eh beh,il nous manque plus que ça!!!
Mer 25 Fév 2015 23:00 #3
Bonsoir à tous !
Là , c'est l'Oléïculteur qui parle ... le phénomène est effrayant ... en Puglia ( les pouilles - Italie ) les oliviers sont dévastés ... morts ....
30.000 Ha d'oliviers y sont détruits
Image

Effectivement , la Corse est menacée ... en 1er ! Mais ça peut tout aussi bien venir sur notre cote méditerranéenne ...et c'est irréversible ; sans traitement possible ( pour l'instant ) . Apparemment , encore cette bordille de cicadelle , qui en serait le vecteur :itsnot
C'est un sujet , sur notre forum oléïcole .
L'olivier n'y résiste pas ( suivant tout un ensemble de conditions ) ; par contre , " de ce qu'il est dit" , les viticulteurs , en Californie , ont appris à vivre avec la bactérie .
Cette bactérie tue quasiment tout ... olivier , pêcher , café , agrumes , plantes ornementales .
Un drame pour ceux qui le vivent ... un drame si ça vient chez nous .
Aprés la flavescence , la xylella ( possible ) ... c'est bien simple ; chaque 10 ans , y a nouveau "truc" :eusa_snooty ....
"Amendonné " ...avant de nous interdire tout phyto. , faudrait peut être que nos chercheurs ( :fatigue )" trouvent" enfin des traitements efficaces !!!! Mis à part changer le nom commercial ou bidouiller à la marge les molécules , ça serait sympa qu'ils innovent sérieusement !!!
Quand je vois mes carignans crever de l'Esca .... et que je reste démuni , désarmé ... je me dis que cette fameuse "recherche " n'en branle pas une !!! :itsnot
ça devient pénible !!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 26 Fév 2015 23:08 #4
Hé oui, c'est inquiétant. D'autant que ça ce propage par les cicadelles, donc rapidement.
Le gros problème que l'on a, c'est les finances. Le pays n'a plus un rond, et nos voisins frontalier non plus.
Faute de financement, la recherche piétine. Visiblement, l'agriculture ne fait pas partie des priorités dans ce pays.
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Ven 27 Fév 2015 01:03 #5
SI si , va falloir mettre un drone sur le coup ....
Ven 13 Mar 2015 23:23 #6
Grave ! Trés grave ! :eusa_snooty Alarmant !
Vous l'avez vu aujourd'hui ... un désastre !
Voici le lien vidéo ( j'ai pas réussi à mettre directement la vidéo )
http://www.francetvinfo.fr/monde/italie ... 47543.html
Là , fini le "renconnage" scientifique , l'eau tiède et les demies mesures ! Que vont dire Royal et Le Foll ? Là , y a pas de traitements bios qui tiennent !!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 14 Mar 2015 20:46 #7
Quand on voit le pataquès que font certains bien pensants dès que l'on sort un bidon d'insecticide , on n'a pas le c*ul sorti des ronces :eusa_wall
Dim 15 Mar 2015 09:50 #9
l'insoumis a écrit:
Grave ! Trés grave ! :eusa_snooty Alarmant !
Vous l'avez vu aujourd'hui ... un désastre !
Voici le lien vidéo ( j'ai pas réussi à mettre directement la vidéo )
http://www.francetvinfo.fr/monde/italie ... 47543.html
Là , fini le "renconnage" scientifique , l'eau tiède et les demies mesures ! Que vont dire Royal et Le Foll ? Là , y a pas de traitements bios qui tiennent !!!


Franchement triste de voir ça ! ça flanque la trouille.
Un cataclysme en perspective.
S'il n'y a pas de moyen financier pour la recherche, inutile de ce voiler la face, on cour à la catastrophe.
ça donne des frissons tout ça .... :eusa_doh
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Dim 15 Mar 2015 14:35 #10
En effet,on peut penser qu'on s'en sortira grace aux insecticides mais franchement s'empoisonner et tout empoisonner alentours n'est pas réjouissant non plus....
Tiens il pleut....beaucoup et visiblement c'est parti pour trois jours....
Dim 15 Mar 2015 14:58 #11

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut