global dairy trade

Ouvert par pv 53, 06 janvier 2015

Mar 28 Fév 2017 22:17 #382
La question est : Que vont il lacher pour maintenir le systeme de gestion de la production laitière , ou plutot que va leur demander l'ami du petit dejeuner..... donald....... parce pour l'europe c'est plié. .... ceta signé et couts du transport .....
Mar 28 Fév 2017 22:25 #383
ceux sont les laiteries au canada qui font pression pour que la gestion des volumes leurs reviennent mode ue
c est fini pour tout le monde la garantie de prix , place à la finance la pompe à fric pour les rentiers
Mar 28 Fév 2017 23:13 #384
Je croyais que l'esclavage avait été aboli.....
c'est la fin d'un monde et ceux qui c'etait assis sur cette rente risque d'avoir u reveil dificile.....
Il reste un element qui peut etre mis en avant avec la contractualisation compte tenu de la nature du lait.... perissable et couteux a stocker.....
Ce qui a été mis en place en France reste ,quoi que l'on en dise , avec une production theorique libre mais une obligation de contractualisation , un embryon de solution.... elle ne regle pas les rapports entre les industriels.... et leurs habitude a toujours tirer la ficelle vers le bas.....
Mer 1 Mar 2017 00:19 #386
http://www.fao.org/publications/card/fr/c/d48b7d02-c178-4743-9a14-2f30837ac80d/

22 février 2017, Rome - Les pressions sur les ressources naturelles, de plus en plus intenses, les inégalités qui continuent de se creuser et les répercussions négatives du changement climatique compromettent la capacité de l'homme à se nourrir par lui-même à l'avenir. Tel est le message alarmant d'un nouveau rapport de la FAO publié aujourd'hui.
http://www.fao.org/news/story/fr/item/471650/icode/
Jeu 2 Mar 2017 22:27 #387
Si sur le fond j'accorde un certain crédit au propos, les plus éminents spécialistes te parle de 2050 alors qu'ils se plantent a 6 mois.... cherchez l'erreur....
le secteur laitier reste un marché a part tant par la nature du produit, perissable, que par la quantité de critère qui peut faire varié sa valeur .... enfin en théorie .... et pour se qui concerne le producteur......
Jeu 2 Mar 2017 23:19 #388
mimi49 a écrit:
Ce qui a été mis en place en France reste ,quoi que l'on en dise , avec une production theorique libre mais une obligation de contractualisation , un embryon de solution....
Ven 3 Mar 2017 07:04 #389
et?
Ven 3 Mar 2017 09:38 #390
mimi49 a écrit:
et?



et........ ça reste un embryon :eusa_wall :sill , engendré par les indus et nos "élites" agricole , on se raccroche à ce qu'on peut .... :eusa_whistle en attendant ....les producteurs l'on eu bien profond et sont incapables de demander des comptes aux vrais responsables ( leurs bergers .. ) , je me souviens d'une réflexion :"quand on sera moins nombreux ça ira mieux " .... :dingue , ben voilà on y arrive ...pourtant il semble qu'il faille attendre encore un peu .....
Ceux qui ont sabordé la production laitière n'étaient en grande partie pas concerné par celle-ci et je ne parle pas de ceux qui quittent le navire aujourd'hui ...
Dim 5 Mar 2017 15:22 #391
From www.nbr.co.nz - March 4, 10:04 AM
Les contrats à terme sur le lait entier en poudre pour le mois de mars sont échangés à 2980 $ US la tonne sur NZX, soit 5,7% de moins que le prix équivalent au dernier GDT, tandis que les contrats de lait écrémé en poudre ont chuté de 12% à 2290 $ la tonne.
Cela implique que les prix des poudres de lait chuteront d'environ 7% à la vente aux enchères du mardi soir, a déclaré l'analyste laitière senior d'AgriHQ, Susan Kilsby.

:eusa_think
Dim 5 Mar 2017 15:27 #392
comment expliquer la différence de 550 $/t entre le prix Océanie et Europe au niveau de la poudre de lait : 2 550 $ en Océanie et 2 000 $ en Europe (source France AgriMer semaine 8)
Dim 5 Mar 2017 15:41 #393
nicolas2129 a écrit:
comment expliquer la différence de 550 $/t entre le prix Océanie et Europe au niveau de la poudre de lait : 2 550 $ en Océanie et 2 000 $ en Europe (source France AgriMer semaine 8)

stocks de poudre européens arrivant en date limite de vente ( risques de déclassement en poudre animale ) :idea:
Mar 7 Mar 2017 22:54 #395
c'est peut être juste l'alignement du prix Fronterra sur le prix européen : écart de 550 e avant cette baisse.
Mer 8 Mar 2017 23:48 #396
nicolas2129 a écrit:
c'est peut être juste l'alignement du prix Fronterra sur le prix européen : écart de 550 e avant cette baisse.


ou plutot ca

rom news.clal.it - Today, 12:57 PM
Fonterra a révisé ses prévisions de production laitière pour la saison en cours (qui se termine le 31 mai) de -7% à -5% par rapport à la saison laitière précédente. La prévision du prix du lait publiée en novembre dernier pour l'année de production en cours a été réaffirmée.

a 6,5 dollars nz ils sont au dessus du prix de revient......
Jeu 9 Mar 2017 00:43 #397
ouais et ils ont eu au moins 100 mm avant-hier et hier

ou est-ce qu'ils aident un peu pour que c'est surtout le SMP qui plonge ?
Ven 24 Mar 2017 07:05 #399
La cotation frontera est devenu , ou plutôt redevenu l'expression de l'État des surplus à l'instant T....... et ne présage en rien du niveau de prix des produits transformés......

Un indicateur d'État, pas plus pas moins........
Ven 24 Mar 2017 14:04 #400
le prix du lait européen va etre plombé par les stock de poudre equivalent à 30 % de la production annuelle européenne.
Ca été un belle connerie de supprimer les quotas,on va le payer cher et longtemps.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut