quel temps !

Ouvert par loict2006, 10 octobre 2014

Sam 6 Juil 2019 09:20 #2801
Roumegue a écrit:

Enfin , le paradoxe de cette histoire de "brûlures", c'est la punition pour tous ceux qui ont utilisé des produits bios ( soufre sur toutes ses formes , terpène …. ) :icon_frown
Un ami en bio m'a envoyé cette photo ….


Les terpènes pin et orange c'est sur qu'il faut les manier avec prudence dans des conditions de forte chaleur, mais le pire c'est avec le pyréVert.
Tu as beau faire de nuit avec demi dose de soufre, moi une semaine avant le coup de chaud j'ai grillé les jeunes pousses et les apex sur mon traitement FD, alors pour la semaine de canicule heureusement j'ai fait l'impasse.
Selon mes infos lá ou ca á été brulé á 100% c'est le traitement FD + soufre qui á été fatal.
Sam 6 Juil 2019 10:06 #2802
WESTVAR a écrit:
Roumègue, si il y a possibilité d'aides, renseigne toi.
Soufre, poudreuse, canicule, pour moi, le problème est ailleur : une année noire en agriculture, pour diverses raisons, ça arrive, ça est déjà arrivé et ça arrivera encore. Normalement, c'est inclus dans ce que l'on nomme le "bon sens paysan" qui est en réalité la possibilité de se faire une épargne de précaution les bonnes années pour pouvoir passer les mauvaises. Des mauvaises il y en a toujours eu et bien pire, mais pour vous j'ai l'impression que c'est les bonnes qui manquent, et le problème est là ! :eusa_think


Complètement d'accord avec toi. Mais il faut se rendre á l'évidence avec les gels tardifs , canicules précoces, sécheresses pluri-annuelles suivit directement d'année détrempée et d'inondation centenaire on passe dans un régime extrême qui n'a á priori aucune raison de se calmer.
Dans notre région qui se revendique comme premier vignoble de France, on est 16 000 vitis ( avec un revenu moyen de 750 euros/mois) á se prendre les aléas pour faire prospérer une filière qui assure 165 000 emplois et quelques fortunes multinationales qui font la course á la mondialisation en faisant des réserves ... non-distribuables.
En clair on est sur pirogue ou il y a 1 rameur pour 10 barreurs.
La filière c'est organisée avec l’inter-profession autour du postulat, que le rameur viti peut assumer la production du jus á coût contraint en collant au rendement nominal de l'IGP ou AOP pour se payer un bon smic dans le meilleur des cas si il fait un parcours sans faute et en faisant abstraction de la contrainte climatique.
De reserves tu n'as á aucun moment l'opportunité d'en faire et maintenant on nous dit, ''mais les gars, YAKA vous assurer FOCON fasse subventionner les primes par la PAC'' , et on organise la charité pour nous tenir les narines hors du niveau fatal sans remettre en question ou va la ''production de valeur'' á aucun moment et ou sont planquées les réserves de cash, ni ou est réinvestit le capital accumulé .
C'est á la filière dans sa totalité á assumer les aléas et á prendre les dispositions qu'impose la contrainte climatique.
Mar 9 Juil 2019 20:06 #2803
Miloux11 a écrit:
Dans notre région qui se revendique comme premier vignoble de France, on est 16 000 vitis ( avec un revenu moyen de 750 euros/mois) á se prendre les aléas pour faire prospérer une filière qui assure 165 000 emplois et quelques fortunes multinationales qui font la course á la mondialisation en faisant des réserves ... non-distribuables.
En clair on est sur pirogue ou il y a 1 rameur pour 10 barreurs.
.

Tu es sur de tes chiffres ? :eusa_think
Mer 10 Juil 2019 19:17 #2804
Hier il a enfin plu … enfin … 4mm , c'est proche de rien …. mais c'est mieux que rien . Un jour de respiration dans ce feu permanent !
De toute façon ici dans mon village , il faut que ça vienne d'Espagne et que tout le monde soit arrosé … sinon , jamais , mais vraiment jamais , aucun orage venant du Nord , ne passe chez nous ….. on les regarde au loin ceux-là !

Aujourd'hui je suis aller chez claas à gajan …….. par rapport à ici , il n'y a quasiment aucun dégat du 29 juin .
Et même ici , dans le secteur , je pense être le plus touché …. au village , c'est certain ! Aaaaah la soufreuse , elle soufre pas la grande motte ! Et à chaleur exceptionnelle , efficacité et dégats exceptionnels ! :eusa_doh

Du coup , je suis tellement écoeuré , tellement estomaqué , sidéré , que je ne fais plus rien :| ……… comme m'a dit un collègue , c'est terrible de morflé pour avoir trop travaillé ! :eusa_doh …. prime à la branle ! Qu'à cela ne tienne ! la 2eme génération des vers , je l'ai pas traité … je n'écime plus ….et je ne touche plus le sol !

Là , les couilles m'ont viré ! :blase … et mon plantier , 3 stratos , 5 passages griffes et compagnie … et ça pète de sorgho :shock: …… m'en branle aussi !

Y a pas plus simple que de rien foutre …. au début je me laillais …. hé bé maintenant , je m'habitue ! :badass


En ce qui concerne mes dégats massifs …… c'est ma faute ! C'est moi qui est fait la connerie de soufrer ( ceux qui n'ont pas soufré n'ont pas de dégats …. 1 grappe par ci par là à la Despey , c'est rien … 4 souches en bout de rangée , c'est pas grand chose …. et au final , globalement sur la région , ça sera infime )

J'ai choisi de ne pas m'assurer …. et bien je vais l'assumer !!!! ….. je ne demande rien à personne ! Je ne déclare ou renseigne rien !
Au moins , je suis cohérent ! .... et malgré cet épisode , je ne m'assurerai jamais ! C'est bien clair dans mon esprit .... comme jamais je n'installerai de gag dans mes vignes :eusa_think

Comme tu dis westvar .... le "bon sens paysan " ......... je sais pas , je dois être fatigué cette année ( de me bouffer des plantiers :eusa_doh ) ; je n'ai jamais fait autant de conneries !!
J'ai desherbé trop tôt ( comme tous les types ici ) .... con que je suis ! Je ne mets pas d'antigerminatif :eusa_snooty ... et allez ! 2ème passage :pascon
J'étais pressé de rien , aucune maladie ... ça soufrait de partout .... et j'y suis allé :eusa_doh Ils annonçaient 38°C ; ça passait ! Pas 46°C :icon_frown ............ mais je voulais passer à 12kg/ha de fluido ! Mais mon technicien insistait sur le 25kg :eusa_snooty ...... et j'ai pas une "enfoutpartout"
Bref ! J'ai fait mon cono de base ! :dingue …… j'ai perdu à certains moments mon "bon sens paysan" :icon_frown

Mais je suis prévoyant ….. depuis avril , et les nouveaux acomptes ….25% de + sur la récolte 2018 , par rapport à 2017 ….
je mets de coté cette différence
Et je n'ai aucun crédit pro ……….. je fais les choses si j'ai l'argent , à l'ancienne ! Au forfait c'est plus raisonnable !

Donc je vais me démerder seul , en toute responsabilité !

Je pense que les dégats ne seront pas assez nombreux pour empêcher le négoce de nous mettre, pour cette récolte , la carotte prévue ……. ça , ça fera bien plus mal encore :blase ! A moi tout seul , je ne peux baisser la récolte de tout le Languedoc :lol:

Le but d'une nouvelle crise ? ( selon nos directeurs et œnologues ) :eusa_think …. y a pas surproduction ! La conso. mondiale augmente ! Les marges du négoce sont faramineuses ! :eusa_think

Foutre nos TVA ( trés vieux agriculteurs ) à la retraite anticipée , sans prime d'arrachage ?? :eusa_think je vois pas l'intéret !
Comme tu dis westvar ( et tu as raison ) , ils ont avec nous des esclaves à pas cher !

Il ne reste alors que "marger plus encore" :faim ..... le système est bien foutu ! :pouce Tous margent gras sur nos gueules ( fournisseurs et négoces ) ! Nous sommes la variable d'ajustement ( toujours à la baisse ou à la baise , au choix )

Tant que personne ne gueule , pourquoi voulez que ça change ? :dubitatif
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 10 Juil 2019 20:28 #2805
Bon courage Roumègue ! Bon, tien un minimum ton plantier et fait le minimum pour pouvoir rentrer ce qui te reste. :dubitatif
Je cogite, je vois que les bonnes années sont rares et il est facile de perdre une récolte. Alors si la viticulture devient un jeu de hasard, est ce qu'il ne faut vraiment calculer au plus juste les intrants pour ne pas jouer une grosse somme sur un coup de dé, la jouer minimaliste ? :eusa_think Je sais pas, c'est compliqué. :dubitatif
Mer 10 Juil 2019 21:43 #2806
WESTVAR a écrit:
Tu es sur de tes chiffres ? :eusa_think

Ce sont en tout cas les chiffres que présentent les filiérologues dans l’inter-profession, avec les économistes de la DRAAF et companies dans les ''milieux informés '' ou l'on cause de comment créer de la valeur en faisant baisser les coûts le l'hectolitre á la production chez les vitis .

Miloux11 a écrit:
http://forum.terre-net.fr/posting.php?mode=edit&f=24&p=921514
Tiens un petit coups de thermomètre pour les cancres du Languedoc Roussillon et merci au syndicat des coopératchiks qui se préoccupe de nous amener vers 'la sortie décente du métier' et de nous faire baisser les coûts de production :eusa_liar
Pour rappel des épisodes précédents ... 2015 c'est justement l'année ou VINADEIS lance son offensive moules frite au rosé , rachète le négoce Les Vignobles du Soleil et BAARSMA Wine en Hollande pour vendre 80% de ses bouteilles á travers sa holding Offshore.
Y aurait-il un lien avec la baisse vertigineuse de la rémunération (-69,6%) ? Cherchez l'erreur. :eusa_think
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/CCAN_resultats_eco_Rica_2017_18_12_2018-2.pdf (page7)
Tableau 2 - Indicateurs de synthèse des exploitations viticoles par bassins :
=============================================================
.....................................Exedent Brut / Exp.............................Résultat avant impôt / tête
..............................Euros % variation /an.....................Euro % variation / an
........................ 2017.....16/15....17/16.....17/15.....2017....16/15....17/16....17/15

Bordelais.............31 802..........2,2.........-49,4........-48,3......4 134.......-2,3....... -83,2.......-83,6
Bourg-Beauj.......93 209......-10,6.........17,6.............5,2.....66 865.....-16,7........25,7...........4,7
Champ...............107 399........-5,6..........11,3.............5,1.....83 997.......-8,1.......15,0............5,8
Charentes.........112 656.......-15,0.........-0,9.........-15,8.....76 467.....-22,3.......-3,3........-24,8
Lang-Rouss...27 769......-17,0......-26,6......-39,0....8 918.....-32,4.....-55,0....-69,6
Sud-Est...............49 387..........4,2...........-17,3........-13,8.....34 109........3,0.......-24,2........-21,9
Sud-Ouest........42 743........18,3...........-23,5..........-9,6.....20 859......29,6.......-39,8........-22,0
Val de Loire......60 379........16,1...........-11,9............2,3.....38 653......21,4.......-18,9..........-1,5
----------------- ----------- ------- ------- ----- ----------- ------ ------- ------
Tot France.........63 891........-4,2..............-6,1.........-10,1.....41 559.......-8,1.......-9,9.........-17,2

Aprés tout 30% des agriculteurs vivent avec 350 eurs/mois.... il y a de la marge avec 8 918 Euros ça nous fait encore royalement 750 euros/mois de quoi s'habituer en avance aux niveau de notre future retraite.
.
Jeu 11 Juil 2019 12:38 #2807
Miloux11, c'est surtout le ratio 1/10 de personnes "à charge" qui m'interpelle, ça voudrait dire qu'avec un revenu moyen de 8918€/ans la filière s'empocherait plus de 200000€ strict minimum vu les salaires et les charges, et ceci en plus des 27769€ de l'EBE. sans connaitre la taille moyenne d'une exploitation ça me parait beaucoup.
Ven 12 Juil 2019 12:21 #2809
ça craint . que feraient les marchés agricoles en cas de crise de production? priorité à la population française,ou au marché? sans parler des conséquences sociales ,chomage ,pauvreté, violence
Sam 13 Juil 2019 15:39 #2810
WESTVAR a écrit:
Miloux11, c'est surtout le ratio 1/10 de personnes "à charge" qui m'interpelle, ça voudrait dire qu'avec un revenu moyen de 8918€/ans la filière s'empocherait plus de 200000€ strict minimum vu les salaires et les charges, et ceci en plus des 27769€ de l'EBE. sans connaitre la taille moyenne d'une exploitation ça me parait beaucoup.

Si tu prends les stats économiques officielles c'est pas incohérent, et comme tu le calcules bien ca fait vraiment beaucoup de ''création de valeur'' qui ne ruisselle pas jusqu'au producteur coopérateur proprio virtuel de sa coop, et c'est bien la le gros scandale de la filière du Sud qui siphonne plus de 90% en payant aux vitis 0,50€/75cl pour le vendre au consommateur á 5,00€/ bouteille.
Une vieille tradition chez nous ...
Image

Le Languedoc-Roussillon c'est 226 000 ha de vignes sur les 780 000 ha en France. ( 29% du total)
La filière vin Francaise ca représente 560 000 emplois directs et induits , les 165 000 en LR que je mentionnais ca fait donc aussi 29% du total France .
https://www.economie.gouv.fr/entreprises/filiere-viti-vinicole-douane
https://occitanie.chambre-agriculture.fr/fileadmin/user_upload/Occitanie/076_Inst-Occitanie/Documents/Agriscopie/p21-24-viticulture.pdf
Sam 13 Juil 2019 20:36 #2811
Pas très efficace comme tradition si j'en crois tes chiffres...
Sam 13 Juil 2019 22:05 #2812
WESTVAR a écrit:
Pas très efficace comme tradition si j'en crois tes chiffres...

Tout dépend de quel coté de la balance tu regardes, du coté de la finance les vieilles recettes traditionnelles régalent toujours efficacement les mémes gosiers insatiables.
Image

et pour revenir au sujet ce ne sont pas ceux la qui proposent de partager les réserves en cas de coup dur ou les primes d'assurance climatique. Dans cette finance la on préférés gagner á tous les coups pendant que les autre en prennent.
Yaka faire payer par la PAC et le contribuable
https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/l-indemnisation-des-agriculteurs-en-pleine-evolution-205-150097.html
« Toute diminution du seuil de déclenchement aurait un impact budgétaire très important, non soutenable à ce stade par le budget 2014-2020 du Programme national de gestion des risques et assistance technique (PNGRAT) », explique en effet le ministère de l'agriculture. La solution serait de « profiter de la renégociation de la Pac puisque dans ce cadre-là le gouvernement français peut demander l'augmentation du taux de financement de l'assurance récolte »,

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut