Pour les anxiogènes patentés mais pas que.

Ouvert par trouspinette, 04 mai 2014

Sam 14 Déc 2019 16:31 #865
Lun 16 Déc 2019 13:26 #868
Les fongicides SDHI sont toxiques pour les cellules humaines
>>>Rien de surprenant à cela, n'ayez pas peur.
Beaucoup d'autres choses utilisées dans la vie de tous les jours testées in vitro sont toxiques pour les cellules humaines.
En toxicologie l'important est le profil tox in vivo.In vitro ne signifie pas danger/non utilisable en respectant les conditions d'utilisation.
http://seppi.over-blog.com/2018/05/fong ... pulus.html
http://seppi.over-blog.com/2019/11/fong ... -faim.html
http://alerte-environnement.fr/2018/04/ ... ribashing/
http://alerte-environnement.fr/2019/11/ ... inisation/
https://www.agriculture-environnement.f ... est-lancee

...........................

L'édition du génome en médecine se doit bien sûr d'être encadré de façon stricte (éthique/déontologie).
Aussi ce cas chinois ne doit pas occulter l'utilité évidente d'un tel outil afin d'ouvrir des pistes médicales prometteuses.
https://www.inserm.fr/information-en-sa ... -genomique
Concernant une plante cultivée améliorée avec cet outil soyez rassuré.
Comme les PGMs (transgenèse) avant de l'autoriser à être exploitée celle-ci subit des contrôles drastiques obligés pour justement déceler d'éventuels imprévus.Ce n'est pas le cas pour les autres plantes cultivées.

................;

Agrican nous indique aussi que le monde agricole n'est pas une catastrophe sanitaire comme nous l'indique aussi une étude américaine pour les USA.
Lun 16 Déc 2019 13:31 #869
"Vaccin possible contre la peste porcine africaine dans un délai raisonnable, selon une étude américaine"
https://leblogaa.blogspot.com/2019/12/vaccin-possible-contre-la-peste-porcine.html

...........................;

"Menus végétariens à la cantine : le président du Conseil Départementale du Cantal fait de la résistance"
http://seppi.over-blog.com/2019/12/menus-vegetariens-a-la-cantine-le-president-du-conseil-departementale-du-cantal-fait-de-la-resistance.html
Lun 16 Déc 2019 20:25 #870
Au sujet de la maladie Lyme.
https://geneticliteracyproject.org/2019/12/16/no-one-wanted-to-touch-it-why-the-quest-for-a-lyme-disease-vaccine-has-been-so-challenging/

...........................

"Neogen lance le premier test rapide pour détecter les alcaloïdes de l'ergot"
https://www.neogen.com/fr/neogen-launches-first-rapid-test-for-ergot-alkaloids

............................

Pour ceux intéressés par le blog de monsieur Kuntz.
http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/2019/12/lettre-n-268-16-decembre-2019.html
Mar 17 Déc 2019 20:33 #871
"Rapport d'audit de la DG Santé de la Commission européenne à propos de évaluation de l'utilisation des insectes dans l'alimentation animale en France"
https://leblogaa.blogspot.com/2019/12/rapport-daudit-de-la-dg-sante-de-la.html

........................

"Le rhume et la grippe courante semblent s'annuler, selon une étude"
https://leblogaa.blogspot.com/2019/12/le-rhume-et-la-grippe-courante-semblent.html
Mer 18 Déc 2019 23:22 #873
trouspinette a écrit:
Les fongicides SDHI sont toxiques pour les cellules humaines
>>>Rien de surprenant à cela, n'ayez pas peur.
Beaucoup d'autres choses utilisées dans la vie de tous les jours testées in vitro sont toxiques pour les cellules humaines.
En toxicologie l'important est le profil tox in vivo.In vitro ne signifie pas danger/non utilisable en respectant les conditions d'utilisation.
http://seppi.over-blog.com/2018/05/fong ... pulus.html
http://seppi.over-blog.com/2019/11/fong ... -faim.html
http://alerte-environnement.fr/2018/04/ ... ribashing/
http://alerte-environnement.fr/2019/11/ ... inisation/
https://www.agriculture-environnement.f ... est-lancee

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/11/19/pesticides-sdhi-l-avertissement-des-chercheurs-valide_6019714_3244.html
La Commission nationale de la déontologie et des alertes en matière de santé ­publique et d’environnement (cnDAspe), une instance officielle indépendante constituée de 22 experts bénévoles, a publié, mardi 19 novembre, un avis estimant que l’alerte, lancée par une dizaine de scientifiques fin 2017, sur les dangers de cette famille de fongicides, est fondée, étayée par « des données scientifiques de qualité ».


https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/une-etude-relance-linquietude-autour-des-fongicides-sdhi_3733069.html
De son côté, l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire préfère rester prudente sur ces résultats obtenus en laboratoire. Elle a lancé des études sur les effets de ces fongicides en conditions réelles d’utilisation. Les résultats devraient être connus au premier semestre 2020.
...........................


L'édition du génome en médecine se doit bien sûr d'être encadré de façon stricte (éthique/déontologie).
Aussi ce cas chinois ne doit pas occulter l'utilité évidente d'un tel outil afin d'ouvrir des pistes médicales prometteuses.
https://www.inserm.fr/information-en-sa ... -genomique
Concernant une plante cultivée améliorée avec cet outil soyez rassuré.
Comme les PGMs (transgenèse) avant de l'autoriser à être exploitée celle-ci subit des contrôles drastiques obligés pour justement déceler d'éventuels imprévus.Ce n'est pas le cas pour les autres plantes cultivées.
Si Crispr dirigé par un chercheur/scientifique chinois n'arrive pas à cisailler correctement alors quid ailleurs :blase
................;

Agrican nous indique aussi que le monde agricole n'est pas une catastrophe sanitaire comme nous l'indique aussi une étude américaine pour les USA.

elle prouve surtout qu'une cabine fermée et une combinaison de spationaute c'est un moyen efficace de protection...mais visiblement pas suffisant :eusa_whistle , et quid du riverain et du lièvre qui s'est pris un coup de rampe de pulvé dans les gencives :blase
Jeu 19 Déc 2019 13:26 #874
tacyst a écrit:
trouspinette a écrit:
Les fongicides SDHI sont toxiques pour les cellules humaines
>>>Rien de surprenant à cela, n'ayez pas peur.
Beaucoup d'autres choses utilisées dans la vie de tous les jours testées in vitro sont toxiques pour les cellules humaines.
En toxicologie l'important est le profil tox in vivo.In vitro ne signifie pas danger/non utilisable en respectant les conditions d'utilisation.
http://seppi.over-blog.com/2018/05/fong ... pulus.html
http://seppi.over-blog.com/2019/11/fong ... -faim.html
http://alerte-environnement.fr/2018/04/ ... ribashing/
http://alerte-environnement.fr/2019/11/ ... inisation/
https://www.agriculture-environnement.f ... est-lancee

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/11/19/pesticides-sdhi-l-avertissement-des-chercheurs-valide_6019714_3244.html
La Commission nationale de la déontologie et des alertes en matière de santé ­publique et d’environnement (cnDAspe), une instance officielle indépendante constituée de 22 experts bénévoles, a publié, mardi 19 novembre, un avis estimant que l’alerte, lancée par une dizaine de scientifiques fin 2017, sur les dangers de cette famille de fongicides, est fondée, étayée par « des données scientifiques de qualité ».


https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/une-etude-relance-linquietude-autour-des-fongicides-sdhi_3733069.html
De son côté, l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire préfère rester prudente sur ces résultats obtenus en laboratoire. Elle a lancé des études sur les effets de ces fongicides en conditions réelles d’utilisation. Les résultats devraient être connus au premier semestre 2020.
...........................


L'édition du génome en médecine se doit bien sûr d'être encadré de façon stricte (éthique/déontologie).
Aussi ce cas chinois ne doit pas occulter l'utilité évidente d'un tel outil afin d'ouvrir des pistes médicales prometteuses.
https://www.inserm.fr/information-en-sa ... -genomique
Concernant une plante cultivée améliorée avec cet outil soyez rassuré.
Comme les PGMs (transgenèse) avant de l'autoriser à être exploitée celle-ci subit des contrôles drastiques obligés pour justement déceler d'éventuels imprévus.Ce n'est pas le cas pour les autres plantes cultivées.
Si Crispr dirigé par un chercheur/scientifique chinois n'arrive pas à cisailler correctement alors quid ailleurs :blase
>>>Chinois ou autres nationalité le travail effectué doit être bien fait.Cela est valable pour n'importe quelle profession.
Concernant ce cas chinois:
---------------------------------
QUESTIONS ETHIQUES
-----------------------------------
Bébés CRISPR en Chine: révélations sur la publication (encore non-publiée) consacrée à cette expérimentation.
Le manuscrit de He Jiankui montre comment il a ignoré les normes éthiques et scientifiques en créant les jumeaux Lulu et Nana édités par édition de gène :
https://www.technologyreview.com/s/6147 ... kui-paper/
Le rapport décrivant la création des premiers bébés génétiquement modifiés au monde crée un dilemme éthique pour les revues scientifiques :
https://www.technologyreview.com/s/6147 ... ana-paper/
Le document de recherche non publié de He Jiankui montre que la tentative de modification génétique a mal tourné :
https://www.technologyreview.com/s/6147 ... -happened/

La Max Planck Gesellschaft soutient les cultures CRISPR et rejette la modification de la lignée germinale humaine :
https://geneticliteracyproject.org/2019 ... e-editing/
Le document :
Ethics council of the Max Plank society: Discussion paper focusing on the scientific relevance of genome editing and on the ethical, legal and societal issues potentially involved
https://www.mpg.de/13811476/DP-Genome-E ... EN-Web.pdf

Numéro special de The CRISPR Journal : The Ethics of Human Genome Editing. https://www.liebertpub.com/toc/crispr/2/5
Sources:http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/
................;

Agrican nous indique aussi que le monde agricole n'est pas une catastrophe sanitaire comme nous l'indique aussi une étude américaine pour les USA.

elle prouve surtout qu'une cabine fermée et une combinaison de spationaute c'est un moyen efficace de protection...mais visiblement pas suffisant :eusa_whistle ,
>>>C'est très simple et concernant la familles des SDHI qui à l'évidence vous inquiète fortement.
Cela prouve que vous devez faire attention au contenu des allégations/affirmations de chacun, à la réelle signification d'une étude cytologique Vs sa cible et donc vérifier tout.D'accord cela n'est pas évident pour tout le monde.
Sachez que les marchands de peur (qui s'ignorent ou pas) quelque soit la fonction de ceux-ci et les agendas qui les motivent (des scientifiques, politiques, journalistes, le business du "bio" etc....) savent très bien que la culture scientifique de nombreuses personnes est faible et surtout ils savent très bien que de nombreuses personnes "fonctionnent (parfois uniquement) à l'émotivité".
Donc, ils savent que de nombreuses personnes pour X raisons ont une propension à l'entretient d'une phobie de la chimie (d'ailleurs et c'est très comique celle-ci est souvent très sélective et ciblée "synthèse VS naturel"). Ce mot "chimie" (surtout de synthèse)(lol) fait très, très peur et se doit de favoriser un sentiment de méfiance/de peur/ de danger/de diabolisation/d'horreur/de dégou^t et même pour les plus sensibles ou motivés tout ça à la fois.D'ailleurs l'arnaque des glyphotest est un cas d'école dans le genre "comment faire peur".(lol)
Bref, avec cette aversion courante de la chimie ils savent que de nombreuses personnes ignorent (volontairement ou pas) certains fondamentaux:
-L'interprétation des résultats in vivo VS résultat in vitro.Le coup fumant d'exploiter la peur avec "le faire faire trempette à des cellules dans quelque chose" fonctionne très bien et la preuve avec les SDHI.
https://www.ineris.fr/sites/ineris.fr/f ... 689429.pdf
-La notion de risque VS danger VS exposition.
http://www.forumphyto.fr/2015/09/07/cla ... xposition/
https://www.eufic.org/fr/understanding- ... nfographie
-Le bon sens de la "balance bénéfice VS risque".
https://www.sciencedirect.com/science/a ... 0013000803
https://www.anses.fr/fr/content/valeurs ... iques-de-référence-vtr

et quid du riverain et du lièvre qui s'est pris un coup de rampe de pulvé dans les gencives :blase

>>>Heureusement que les riverains non masochistes sont très, très majoritaires "un coup de rampe de pulvé dans les gencives :blase" (sic).(lol)
Pour les lièvres avez vous quelque chose de factuel avec les SDHI ?
https://ec.europa.eu/food/sites/food/fi ... 2-2_en.pdf
https://www.anses.fr/fr/system/files/PH ... SA0020.pdf
https://www.csst.qc.ca/prevention/repto ... iques.aspx

Autrement et pour vous rassurer (je suis toujours optimiste).
http://www.arboriculture-fruitiere.com/ ... par-lanses
http://projetutopia.info/poisons-naturels/
http://projetutopia.info/breve-dutopia- ... -chimique/
https://oeil.secure.europarl.europa.eu/ ... 8/2153(INI)
https://www.anses.fr/fr/content/fongici ... uccinate-déshydrogénase-sdhi-l’anses-présente-les-résultats-de
https://www.agro.basf.fr/fr/qui_sommes_ ... e_humaine/
Ven 20 Déc 2019 18:52 #875
trouspinette a écrit:
Autrement et pour vous rassurer (je suis toujours optimiste).

On peut aussi se renseigner en lisant les documents originaux de cette études et ses conclusions plutôt que la pseudo science interprétative de la Trouspi&Co
https://www.anses.fr/fr/content/point-sur-les-sdhi
L’Anses rappelle que suite au signalement d’un collectif de scientifiques, elle avait réuni un groupe d’experts scientifiques indépendants et conclu le 14 janvier dernier à l’absence d’alerte sanitaire pouvant conduire au retrait des autorisations de mise sur le marché des fongicides SDHI. Elle lançait cependant un appel à la vigilance au niveau européen et international et décidait de poursuivre les travaux sur de potentiels effets toxicologiques pour l’Homme, de mieux documenter les expositions par le biais de l’alimentation, de l’air et des sols, et de déceler d’éventuels effets sanitaires sur le terrain via les dispositifs de surveillance existants.

L’Anses s’est également saisie de la question des expositions cumulées aux différents fongicides SDHI via l’alimentation et publiera ses résultats au premier semestre 2020.


L'étude en question est lá : :gene
PLOS|ONE 7 Nov 2019
https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0224132
Sensibilité conservée évolutivement de la chaîne respiratoire mitochondriale aux pesticides SDHI et ses conséquences sur l'impact des SDHI sur les cellules cultivées humaines
Chez l'homme, les mutations des gènes codant SDH conduisent à des défauts prononcés à des degrés divers dans l'activité SDH qui sont associés à un large spectre de maladies, avec une expression neurologique fréquente [ 3 ]. L'abolition complète de l'activité SDH entraîne une modification profonde du métabolome, du transcriptome et de l'épigénome et le développement de diverses tumeurs et cancers [ 3 , 7 ]. De manière générale, la dysfonction mitochondriale est désormais reconnue comme un facteur contribuant à la pathologie précoce de multiples pathologies humaines, dont les principales maladies neurodégénératives [ 8 ]. Cette découverte est cohérente avec le rôle des mitochondries en tant qu'organites de signalisation avec une multitude de fonctions, allant de la production d'énergie sous forme de chaleur ou d'ATP [ 9] à la régulation du métabolisme cellulaire [ 10 , 11 ], de l'homéostasie énergétique [ 12 ], de la réponse au stress [ 13 ] et du destin cellulaire [ 14 ].

Étant donné le rôle central des SDH, les SDHI sont désormais largement utilisés dans le monde agricole pour lutter contre la prolifération fongique [ 15]. Ces composés sont utilisés sur les cultures céréalières; pour la conservation des fruits, des légumes et des graines; et pour l'entretien des pelouses publiques et des terrains de golf. Cependant, en raison de la fonction pratiquement universelle de la SDH dans la respiration cellulaire et le métabolisme mitochondrial, on peut supposer que tout organisme vivant exposé à ces substances pourrait également être affecté, et les conséquences de l'exposition aux SDHI pour les organismes non cibles semblent un problème majeur. . Ces effets dépendent de la sensibilité SDHI du SDH, qui peut varier légèrement en fonction du SDHI et des espèces utilisées. La dose, la durée, la fréquence et la durée de l'exposition; Absorption et métabolisation du SDHI; et l'utilisation éventuelle de substances toxiques supplémentaires sont des facteurs évidents à considérer.

Conclusions
Ce travail établit d'abord que, à l'instar de leur prédécesseur, la carboxine [ 16 ], tous les SDHI testés inhibent la SDH chez toutes les espèces considérées, mais avec une efficacité variable. De plus, les SDHI de nouvelle génération testés contenant un groupement méthyl-pyrazole ( S2 Fig) inhibent également RC CIII. Ce manque de spécificité représente un problème majeur compte tenu de l'utilisation généralisée actuelle de ces SDHI. Bien que ce manque de sélectivité puisse être à l'origine de l'efficacité des SDHI de dernière génération, il pourrait également constituer un danger supplémentaire pour les organismes exposés. Notre étude a ensuite établi que les conditions standard utilisées pour tester la toxicité éventuelle des SDHI (ainsi que de tout autre pesticide ciblant les mitochondries) peuvent masquer un effet toxique potentiel. Ainsi, nous recommandons des tests réglementaires pour la détermination de la toxicité moléculaire et l'utilisation du milieu de croissance MitoMax dans lequel la glutamine est la seule source de carbone.

Enfin, nous montrons qu'un défaut mitochondrial préexistant, tel qu'un dysfonctionnement partiel de la SDH ou une hypersensibilité aux agressions oxydatives (FRDA, FAD), augmente la sensibilité aux SDHI, suggérant un risque particulier pour les individus présentant une telle dysfonction.

Ven 20 Déc 2019 20:15 #876
Après le glyphosate et les rigolos "Monsanto papers" vous avez une nouvelle saga pour tenter de satisfaire votre rigolote idéologique phobie sélective de la chimie(chimie de synthèse).Pas de souci des sagas anti pesticides il y en aura d'autres car les rigolos marchands de peur doivent impérativement trouver des boucs émissaires afin de pouvoir continuer à exister.(lol)
https://www.agriculture-environnement.f ... anses-sdhi

C'est bêta mais tout cela (cette étude cytologique donc in vitro) n'est pas un élément de preuve qui fait que l'utilisation de cette famille chimique doit ^etre interdite.Aucune étude in vivo seule pouvant avoir une importance concernant le profil tox obligatoirement lié à une homologation pour utilisation ne montre un danger sanitaire avec les doses d'utilisation homologuées de cette famille en condition réelle d'exposition.Aucune !
Même madame Carey Gillam d'USRTK n'a pas encore pondu un truc rigolo sur les SDHI.Mais cela est toujours possible.(lol)
Alors concrètement:
Miloux11 avez vous quelque chose de in vivo qui ferait que cette famille chimique se doit d'être légitimement interdite à l'utilisation ?
Faire faire trempette à des cellules humaines/animales dans un liquide contenant un (des) produit(s) chimique(s) de synthèse ou "naturel" (lol) fera que le résultat vous fera souvent très, très peur.Bref, malgré tout, cela ne sera pas un motif d'opposition légitime à l'utilisation normée de celui-ci (ceux-ci).Si vous tentez d'essayer de soulever un instant votre chape de plomb idéologique pouvez vous enfin le comprendre (je sais c'est trop demander mais je suis toujours optimiste) ?
Pour le fun:
http://seppi.over-blog.com/2018/05/fong ... pulus.html
http://webcache.googleusercontent.com/s ... =1&vwsrc=0
https://www.agro.basf.fr/fr/qui_sommes_ ... s_agit_il/
https://www.anses.fr/fr/content/avis-de-l’anses-relatif-à-«-l’évaluation-du-signal-concernant-la-toxicité-des-fongicides
https://www.agro.basf.fr/fr/qui_sommes_ ... e_humaine/


Autrement :
" la Trouspi&Co " (sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la Trouspi&Corp "(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Ven 20 Déc 2019 22:22 #878
trouspinette a écrit:

C'est bêta mais tout cela (cette étude cytologique donc in vitro) n'est pas un élément de preuve qui fait que l'utilisation de cette famille chimique doit ^etre interdite.Aucune étude in vivo seule pouvant avoir une importance concernant le profil tox obligatoirement lié à une homologation pour utilisation ne montre un danger sanitaire avec les doses d'utilisation homologuées de cette famille en condition réelle d'exposition.Aucune !
.

Donc d'aprés la Trouspi&Co si le responsable Toxico de BASF M.Urtziberea, le lobbyiste patente de l'UIPP GR Wekstein, le communicateur en chef de l'agro industrie W. Seppi le disent c'est forcément qu'il n'y a aucun problème avec les SDHI méme si des publications de vrais scientifiques ou du CNRS montrent les effets délétères de cette molécule qui se retrouve de plus en plus aux champs , sur les semences, les jardins , les golfs, les chambres froides de stockage des fruits et légumes etc ... les cobayes in vivo c'est nous mais circulez y a rien á voir.

C'est bêta en effet Professseur de vous mettre la téte dans le sable in vivo.
Mar 24 Déc 2019 16:07 #879
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:

C'est bêta mais tout cela (cette étude cytologique donc in vitro) n'est pas un élément de preuve qui fait que l'utilisation de cette famille chimique doit ^etre interdite.Aucune étude in vivo seule pouvant avoir une importance concernant le profil tox obligatoirement lié à une homologation pour utilisation ne montre un danger sanitaire avec les doses d'utilisation homologuées de cette famille en condition réelle d'exposition.Aucune !
.

Donc d'aprés la Trouspi&Co si le responsable Toxico de BASF M.Urtziberea, le lobbyiste patente de l'UIPP GR Wekstein, le communicateur en chef de l'agro industrie W. Seppi le disent c'est forcément qu'il n'y a aucun problème avec les SDHI méme si des publications de vrais scientifiques ou du CNRS montrent les effets délétères de cette molécule qui se retrouve de plus en plus aux champs , sur les semences, les jardins , les golfs, les chambres froides de stockage des fruits et légumes etc ... les cobayes in vivo c'est nous mais circulez y a rien á voir.
>>>D'accord vous n'avez pas/plus le choix que de patauger encore comme un gamin aigri et frustré dans les affabulations/insinuations farfelues et l'ad hominem faute de mieux.
Par contre c'est toujours comique de lire des vociférations/une diabolisation de principe concernant des produits (uniquement (lol) de synthèse (ici les SDHI)) quand celles-ci proviennent d'un personnage qui utilise sans aucun scrupule des produits chimiques ayant un profil toxicologique et environnemental très mauvais.Cela afin d'élaborer sans aucun état d'âme une boisson contenant un produit chimique cancérogène avéré/certain.Votre rigolote idéologique phobie sélective de la chimie fait de vous un personnage totalement incohérent et surtout de pas du tout sérieux.
Alors à nouveau:
Cette étude cytologique (donc in vitro) n'apporte rien de nouveau ou d'inconnu. L'essentiel est de savoir à quel dose la toxicité ne s'exprime pas avec un produit contenant des m a de la famille des SDHI utilisé comme il se doit de l'être en condition réelle.bref, cette étude est à l'évidence uniquement destinée à faire peur à monsieur tout le monde et satisfaire ainsi les adeptes jamais regardants (strictement interdit !!!) de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM mais pas que.
https://pbs.twimg.com/media/De_y2yDXUAAGDRx.jpg
https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2018SA0113Ra.pdf
http://seppi.over-blog.com/2019/12/fong ... monde.html
Surtout qu'il y a des indices (que vous tolérez ou (et) ignorez volontairement pour soutenir la cause(lol)) qui rappellent une façon de faire très, très rigolote.
--"Pierre Rustin organise ainsi la publication d’une étude puis fait partir un communiqué de presse signé du CNRS envoyé à quelques médias complaisants triés sur le volet avec mise sous embargo. Tiens, ça nous fait penser à la méthode d’un certain Seralini verrouillant sa communication pour faire croire à une « révélation » sur le danger des OGM…"
http://alerte-environnement.fr/2019/11/ ... inisation/
Avec pleins d'autres trucs très rigolos c"est du déjà vu dans "le comment faire pour faire peur".Il va peut-être falloir que l'UE et la France dépense un peu d'argent pour vérifier.Vous savez comme pour les PGMs RR testées avec le glyphosate sur des rats.(lol)

C'est bêta en effet Professseur de vous mettre la téte dans le sable in vivo.
>>>Désolé mais contrairement à vous je ne suis pas du tout perméable au rigolo "comment faire pour faire peur".
C'est surtout bêta de votre part de vouloir démontrer constamment et avec insistance que par n'importe quels moyens vous devez continuer à avoir l'intention d'être volontairement enfumé afin de pouvoir soutenir la cause de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM mais pas que.

Autrement :
" la Trouspi&Co--Professseur " (sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la Trouspi&Corp--Professseur "(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.

Je vous souhaite à vos proches et vous de bonnes fêtes de fin d'année.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut