Pour les anxiogènes patentés mais pas que.

Ouvert par trouspinette, 04 mai 2014

Lun 7 Oct 2019 12:24 #801
@titian

À l'évidence la titian&Corp est forcément/obligatoirement un troll de Monsanto mais pas que ! (lol)
Lun 7 Oct 2019 22:13 #802
trouspinette a écrit:
@titian

À l'évidence la titian&Corp est forcément/obligatoirement un troll de Monsanto mais pas que ! (lol)


Billevesée, prouvant un manque d'arguments rationnels
ou reste d'un w.e trop appuyé?


Mais pour rester dans le sujet, ne pas oublié que les éleveurs ont eux aussi sur leurs exploitations des placards remplis de "pesticides" qu'ils soient pulvérisés sur les animaux, pour-on ou bouclés aux oreilles
Lun 7 Oct 2019 23:31 #803
trouspinette a écrit:
@ Miloux11

Quel rapport avec les faits concernant cette réalité.
USA: "Plus de 99% des agriculteurs respectent les règles de l'EPA concernant l'utilisation des pesticides, alors pourquoi le public a-t-il peur des produits chimiques ?"
.

Pourquoi le public américain ne semble pas rassuré par une Agence de Protection de l’Environnement noyautée par l'industrie Chimique ....
https://www.commondreams.org/views/2018/08/11/toxic-corruption-chemical-industry-keeps-pulling-epas-strings
Corruption toxique: l'industrie chimique continue de tirer les ficelles de l'EPA
La protection de la santé publique était autrefois une priorité de l'EPA. Elle est désormais considérée comme un simple obstacle à la maximisation des bénéfices des entreprises
Même si Scott Pruitt, l’ancien directeur déshonoré de l’Environmental Protection Agency (EPA), est parti, l’agence reste aux prises avec le lobbying agressif de l’industrie chimique. Sous son remplaçant intérimaire, Andrew Wheeler, ancien lobbyiste de l'industrie des produits chimiques et du charbon, l'agence est désormais sur le point d'affaiblir fondamentalement la manière dont le gouvernement fédéral détermine la santé et la sécurité de certains des produits chimiques les plus dangereux sur le marché.


Sans surprise, l’EPA a donc proposé d’exclure les dommages potentiels causés par une exposition à des produits chimiques par l’air, le sol ou l’eau. Au lieu de cela, seul le contact direct sera utilisé pour déterminer le niveau de menace d'un produit chimique - mettant particulièrement en danger les populations vulnérables telles que les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, les travailleurs et les personnes souffrant de maladies chroniques. Selon le Fonds de défense de l'environnement, la nouvelle analyse des risques proposée par l'EPA ne tiendra pas compte d'environ 68 millions de livres d'émissions chimiques par an .

L’agence prévoit également de retarder ou de supprimer l’interdiction proposée pour toute une série de produits chimiques toxiques, notamment l’utilisation du trichloréthylène, solvant dissolvant des graisses , un EDC associé au cancer du rein, aux perturbations hormonales, au lymphome non hodgkinien et au foie. cancer. La destruction provoquée par TCE a été si grave que des Américains de tout le pays qui ont été blessés par ce produit chimique récemment rassemblé à DC se sont joints au sénateur Tom Udall (DN.M.) pour exiger que l'EPA tienne sa promesse et l'interdise. TCE a contaminé l'eau potable de 14 millions d'Américains dans 37 États.

...Déjà, une vaste coalition d'organisations de défense de l'environnement, de la santé publique et des droits des consommateurs représentant des millions d'Américains exige que l'EPA fasse son travail : protéger les personnes et l'environnement, et non les intérêts des entreprises. Rassurez-vous, nous allons maintenir la pression.
Mar 8 Oct 2019 09:26 #804
Mar 8 Oct 2019 11:44 #805
Ouai,... chacune voit midi á sa porte , la question reste ... qui est derrière la porte ? :interr
Si Ségolène Royal fait des commentaires á sensation très contestables ( elle se base apparemment sur les études que Agrican mentionne comme étant en désaccord avec les données recueillies en France), Emmanuelle Ducros ne fait pas mieux puisqu'elle se contente de rabâcher les interprétations biaisées ''prémâchées'' pour faire dire á Agrican ce qui arrange l'UIPP et l'agrochimie.

Si elle faisait son travail de journaliste au lieu de cirer les pompes aux lobbies elle n'aurait pas oublié de considérer les analyses largement disponibles par type de cultures qui sont beaucoup moins catégoriques que ce qu'elle ne prétend avec son aplomb habituel de circonstance.
De la á en déduire ''qu'elle fait des ménages'' pour l'UIPP ... il n'y a qu'un pas que certains on franchit ...
http://www.ecophytopic.fr/sites/default/files/actualites_doc/AGRICAN.pdf
Le rôle de l’exposition directe (lors de l’utilisation sur culture, animaux ou bâtiments) ou indirecte (tâches de ré-entrée et récoltes) aux pesticides est particulièrement étudié, globalement et par type de culture ou d’élevage. Ainsi, pour les cancers de la prostate, l’élevage de bovins et notamment l’utilisation d’insecticides et la désinfection des locaux seraient des facteurs de risque ainsi que la conduite de l’élevage porcin. En termes de cultures, les traitements pesticides du blé et de l’orge en plein champ, mais aussi de leurs semences, seraient également des facteurs de risque de cancers de la prostate ainsi que la réalisation des foins, le semis et la récolte du tabac ou des pommes de terre.
Enfin, les traitements pesticides en arboriculture fruitière ainsi que la récolte des fruits seraient par ailleurs des tâches à
risque de cancers de la prostate (Figure 2). A ce stade des analyses, aucune association n’a été trouvée avec les 3
autres élevages étudiés (équin, ovin/caprin et aviaire) ni avec les 8 autres cultures (viticulture, pois, maïs, colza, betteraves, tournesol, serres, cultures légumières en champs).
Pour les cancers pulmonaires, peu de facteurs de risque ont été identifiés mis à part l’implication dans les cultures de
pois fourragers et particulièrement lors des récoltes mais aussi les secteurs de l’arboriculture, des légumes et des
serres. Q

http://cancerspreventions.fr/wp-content/uploads/2014/12/AGRICAN.pdf
CES RÉSULTATS ONT-ILS ÉTÉ CONFIRMÉS PAR D’AUTRES ÉTUDES ?
RÉSULTATS DE LA COHORTE AMÉRICAINE
La cohorte américaine (cf. p. 11) confirme l’incidence plus faible des cancers chez les exploitants agricoles
par rapport à la population générale.
Ce résultat s’explique par : Moins de cancers liés au tabac, dans une population peu fumeuse (50% de moins qu’attendu).
Par contre, les agriculteurs de cette cohorte étaient plus souvent touchés par des cancers de la prostate
(19% de plus qu’attendu), des lignées sanguines (par exemple : pour les myélomes 20% de plus qu’attendu)
et des lèvres (30% de plus qu’attendu).
Les femmes utilisant des pesticides avaient deux fois plus de risque d’être atteintes d’un cancer des ovaires.

RÉSULTATS D’AUTRES ÉTUDES MENÉES DANS D’AUTRES PAYS
Comme dans Agrican, de nombreuses études avaient retrouvé une augmentation des risques pour :
 Le mélanome de la peau
 Certains cancers hématologiques(myélome multiple, lymphomes…)
 Le cancer des lèvres

A l’inverse des résultats actuels d’Agrican, d’autres études avaient retrouvé en excès certains cancers :
 Le cancer de la prostate
 Le cancer de l’estomac
 Les cancers du système nerveux central. Enfin, on confirme une incidence plus faible :
 Des cancers liés au tabagisme(poumon, œsophage et vessie)
 Des cancers liés à l’alimentation et/ou à l’activité physique (foie et côlon)
 Des cancers du sein chez les femmes
Mar 8 Oct 2019 12:15 #806
tacyst a écrit:
trouspinette a écrit:
@titian

À l'évidence la titian&Corp est forcément/obligatoirement un troll de Monsanto mais pas que ! (lol)


Billevesée, prouvant un manque d'arguments rationnels
ou reste d'un w.e trop appuyé?
>>>Mince désolé de vous avoir offusqué avec cette imitation de l'un des rigolos passages obligés de certains adeptes de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM mais pas que.
J'espère que vous pouvez comprendre que je ne pouvais pas deviner/savoir/imaginer que vous tacyst vous n'aimer pas les imitations de ceux qui utilisent des âneries pour compenser/remplacer la permanente absence d'une argumentation rationnelle.

Mais pour rester dans le sujet, ne pas oublié que les éleveurs ont eux aussi sur leurs exploitations des placards remplis de "pesticides" qu'ils soient pulvérisés sur les animaux, pour-on ou bouclés aux oreilles
>>>J'espère que personne a obligé ces éleveurs à avoir tout ça:
"les éleveurs ont eux aussi sur leurs exploitations des placards remplis de "pesticides" qu'ils soient pulvérisés sur les animaux, pour-on ou bouclés aux oreilles" (sic)
Mar 8 Oct 2019 12:17 #807
@Miloux11

D'accord avec un tel personnage c'est un peu normal d'avoir de sérieux doutes sur l'objectivité des responsables de l'EPA.
Aussi après la lecture du contenu de cet article je n'ai rien trouvé concernant d'éventuels biais avérés/falsifications scientifiques avérées concernant des évaluations de produits phytosanitaires.
Mar 8 Oct 2019 13:56 #808
trouspinette a écrit:
tacyst a écrit:

Billevesée, prouvant un manque d'arguments rationnels
ou reste d'un w.e trop appuyé?
>>>Mince désolé de vous avoir offusqué avec cette imitation de l'un des rigolos passages obligés de certains adeptes de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM mais pas que.
J'espère que vous pouvez comprendre que je ne pouvais pas deviner/savoir/imaginer que vous tacyst vous n'aimer pas les imitations de ceux qui utilisent des âneries pour compenser/remplacer la permanente absence d'une argumentation rationnelle.
Désolé de vous avoir offusqué en reprenant une de vos ritournelles
Mais pour rester dans le sujet, ne pas oublié que les éleveurs ont eux aussi sur leurs exploitations des placards remplis de "pesticides" qu'ils soient pulvérisés sur les animaux, pour-on ou bouclés aux oreilles
>>>J'espère que personne a obligé ces éleveurs à avoir tout ça:
"les éleveurs ont eux aussi sur leurs exploitations des placards remplis de "pesticides" qu'ils soient pulvérisés sur les animaux, pour-on ou bouclés aux oreilles" (sic)

Il semble que vous ne maîtrisiez guère l'élevage mais personne n'oblige les producteurs à traiter ni les gens à traiter leurs chiens contre les puces

Un peu de sérieux
http://www.leparisien.fr/societe/pesticides-il-y-a-bien-plus-de-cancers-de-la-prostate-en-milieu-agricole-27-10-2018-7929459.php
Interview de Pierre Lebailly , où l'on parle d'agrican, d'insecticides d'élevage, de cancer de la prostate et de l'ovaire ,du glypho mais aussi de protection

Zones d'enquête d'agrican :read
Les agriculteurs auraient une plus grande espérance de vie que la population générale, avec 27% de moins de risques de décéder de maladie chez les hommes et 25% de moins chez les femmes, selon les premiers résultats de l’étude AGRICAN (AGRiculture et CANcer) sur la santé en milieu agricole. Ce risque serait divisé par deux pour le cancer du poumon ou des bronches. Et même un risque 15% inférieur pour le cancer de la prostate. Les étonnants résultats de cette enquête rendue publique lors d’un colloque vendredi à Tours, a été proposée à partir de 2005 à 180 000 affiliés de la MSA (Mutualité Sociale Agricole), retraités ou actifs, des 12 départements disposant d’un registre de cancers (Calvados, Côte-d’Or, Doubs, Gironde, Isère, Loire-Atlantique, Manche, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Somme, Tarn et Vendée). Mais... pas sur les départements qui utilisent le plus les pesticides..

Chacun se fera son opinion sur les départements enquêtés, je ne l'ai connait pas tous mais en tout cas les plateaux haut doubistes ne me semblent pas très exposés aux pesticides :eusa_hand
Mar 8 Oct 2019 19:29 #809
tacyst a écrit:
trouspinette a écrit:

Il semble que vous ne maîtrisiez guère l'élevage
>>>Absolument je ne maitrise pas du tout l'élevage.Pourquoi ?

mais personne n'oblige les producteurs à traiter ni les gens à traiter leurs chiens contre les puces

>>>Bien sûr et heureusement cela est donc très rassurant quant au libre choix des éleveurs de vouloir posséder tout ça pour X raisons professionnelles.
Pour les chiens et les chats le "ménage" se fait.
https://twitter.com/Phyloge/status/1181 ... ment.fr%2F
https://www.liberation.fr/france/2018/0 ... es_1641626

Un peu de sérieux
http://www.leparisien.fr/societe/pesticides-il-y-a-bien-plus-de-cancers-de-la-prostate-en-milieu-agricole-27-10-2018-7929459.php
Interview de Pierre Lebailly , où l'on parle d'agrican, d'insecticides d'élevage, de cancer de la prostate et de l'ovaire ,du glypho mais aussi de protection

Zones d'enquête d'agrican :read
Les agriculteurs auraient une plus grande espérance de vie que la population générale, avec 27% de moins de risques de décéder de maladie chez les hommes et 25% de moins chez les femmes, selon les premiers résultats de l’étude AGRICAN (AGRiculture et CANcer) sur la santé en milieu agricole. Ce risque serait divisé par deux pour le cancer du poumon ou des bronches. Et même un risque 15% inférieur pour le cancer de la prostate. Les étonnants résultats de cette enquête rendue publique lors d’un colloque vendredi à Tours, a été proposée à partir de 2005 à 180 000 affiliés de la MSA (Mutualité Sociale Agricole), retraités ou actifs, des 12 départements disposant d’un registre de cancers (Calvados, Côte-d’Or, Doubs, Gironde, Isère, Loire-Atlantique, Manche, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Somme, Tarn et Vendée). Mais... pas sur les départements qui utilisent le plus les pesticides..

Chacun se fera son opinion sur les départements enquêtés, je ne l'ai connait pas tous mais en tout cas les plateaux haut doubistes ne me semblent pas très exposés aux pesticides :eusa_hand
>>>Oui vous avez raison mais il y a aussi le Calvados, La Manche, La Somme, La Gironde et les départements alsaciens.Donc sérieusement ?

C'est du sérieux mais c'est aussi pour le fun:
https://youtu.be/P8OcEwKtKZk
Mer 9 Oct 2019 22:41 #810
Lun 14 Oct 2019 19:15 #812
"Générations Futures fait du fact-checking et se trompe"
https://www.agriculture-environnement.fr/2019/10/14/generations-futures-fait-du-fact-checking-et-se-trompe

.......................................

"La valeur nutritive des fruits et légumes a diminué depuis les années 50"
https://www.agriculture-environnement.fr/2019/10/14/valeur-nutritive-fruits-legumes-a-diminue-depuis-annees-50-baliverne-22

..........................................

"Vidéo sur la création variétale ornementale"
http://www.angers-nantes.inra.fr/Toutes-les-actualites/video-creation-varietale-ornement

.........................................

"Biofertilisants microbiens et ingénierie écologique"
http://www.montpellier.inra.fr/Toutes-les-actualites/Biofertilisants-microbiens
Utiliser un champignon (Piriformospora indica) afin de rendre la tomate tolérante à la salinité des sols.
https://www.sciencemag.org/news/2019/10/salty-soil-no-problem-these-tomatoes-thanks-some-microbial-helpers
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0304423819304157
Dim 20 Oct 2019 15:20 #814
N'en déplaise á la Trouspi&Corp et ses spécialistes des luttes en tous genres contre les microbes, il est préférable d’être en bonne santé avec une bonne immunité, que malade et bourrés d'antibiotiques pour engraisser les dividendes des bigs-pharmas.
La condition étant de le traiter comme un produit frais et non comme une brique stérilisée UHT, et que les bébés qui ne sont pas des veaux se nourrissent de préférence avec du lait maternel essentiel pour leur bon développement et leur système immunitaire.

Vive la diversité, le lait cru et les vrais fromages fait avec ! sans oublier le chti canon pour faire passer :vin

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/produits-laitiers/lait-cru-c-est-quoi-exactement-632128
Les hommes ont consommé du lait cru pendant des milliers d'années. Des études montrant ses bienfaits pourraient bien le remettre au goût du jour. Zoom sur le lait cru avec Dominique Angèle Vuitton, professeur émérite d'immunologie clinique à l'université Bourgogne Franche-Comté.

Le lait cru, c'est le lait qui sort du pis de la vache et que l'on conserve immédiatement au frais. Il ne subit aucun traitement : pas de pasteurisation (chauffe à plus de 72 °C) ni de stérilisation (chauffe à plus de 115 °C) ou de microfiltration (passage à travers une membrane fine), des techniques qui visent à éliminer les bactéries. Par ailleurs, il n'a pas été écrémé ni "homogénéisé", un processus qui sert à réduire la taille des globules gras pour éviter que ceux-ci remontent à la surface. Sa texture est onctueuse et son goût prononcé. Rien à voir avec un lait "classique".

LE LAIT CRU PRÉSENTE-T-IL DES RISQUES ?
Dans notre société très à cheval sur l'hygiène, le lait cru est souvent mal vu.

"Je ne le conseillerais pas dans des pays où l'hygiène n'est pas parfaite, mais il n'y a aucun problème en Europe, rassure Dominique Angèle Vuitton, professeur émérite d'immunologie clinique à l'université Bourgogne Franche-Comté.

Au moindre doute, le produit est écarté. Il y a bien plus d'intoxications dues aux rillettes, au saumon fumé ou aux salades en barquette qu'au lait cru. Par précaution, les autorités le déconseillent aux plus fragiles : jeunes enfants, personnes immunodéprimées et femmes enceintes, chez qui une infection par Listeria peut avoir des conséquences graves.

QUELS SONT LES ATOUTS DU LAIT CRU ?
Il est riche en bactéries. On entend surtout parler des mauvaises, qui provoquent des intoxications, mais on sait peu que cette richesse présente des atouts. "L'étude européenne Pasture, menée pendant 15 ans auprès de 1000 enfants vivant en milieu rural, a montré que ceux dont la mère consommait du lait cru enceinte et ceux ayant été en contact petits avec une large diversité de bactéries étaient plus résistants aux infections et moins sujets aux allergies", indique le Pr Vuitton.

https://www.facebook.com/associationfromagesdeterroirs/posts/587925795038166/

Aujourd’hui, outre ce programme de recherche européen PASTURE ( que D.Vuitton aime à franciser en PATURE), il existe 40 autres études transversales dans le monde qui toutes retrouvent, à l’exception d’une seule au Vietnam, les mêmes résultats : l’environnement de la ferme protège des allergies. 75% de ces études démontrent aussi l’action indépendante protectrice du LAIT CRU.
La cohorte PASTURE est effectuée auprès de 1000 femmes, dans 5 pays, au 3ème trimestre de grossesse. Une partie de ses femmes sont à la ferme, les autres non. La première étude à été réalisée en 2002 et la prochaine visite aura lieu en 2020. Il s’agit du recueil de millions de données, de prélèvements à la ferme, de prélèvements sanguins…Qu’en résulte-t-il ? Que le contact avec les animaux, l’environnement de l’étable et de la grange et la consommation de lait cru protègent des allergies. Un recueil scientifique de témoignages des mères à également permis de montrer une baisse des infections de la petite enfance grâce aux propriétés antiinflammatoires du lait cru. Le facteur important est bien la diversité microbienne d’exposition et non pas sa quantité
Lun 21 Oct 2019 12:28 #815
Miloux11 a écrit:
N'en déplaise á la Trouspi&Corp et ses spécialistes des luttes en tous genres contre les microbes, il est préférable d’être en bonne santé avec une bonne immunité, que malade et bourrés d'antibiotiques pour engraisser les dividendes des bigs-pharmas.
>>>Vous avez raison il est toujours préférable d'être en bonne santé (lol).

La condition étant de le traiter comme un produit frais et non comme une brique stérilisée UHT, et que les bébés qui ne sont pas des veaux se nourrissent de préférence avec du lait maternel essentiel pour leur bon développement et leur système immunitaire.
>>>Vous avez raison les bébés ne sont pas des veaux et les mamans quand elles le peuvent doivent allaiter le plus longtemps possible.
Et même que:
https://leblogaa.blogspot.com/2019/10/u ... -lait.html

Vive la diversité, le lait cru et les vrais fromages fait avec ! sans oublier le chti canon pour faire passer :vin
>>>Vous avez raison c'est délicieux.

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/les-bons-aliments/produits-laitiers/lait-cru-c-est-quoi-exactement-632128
Les hommes ont consommé du lait cru pendant des milliers d'années. Des études montrant ses bienfaits pourraient bien le remettre au goût du jour. Zoom sur le lait cru avec Dominique Angèle Vuitton, professeur émérite d'immunologie clinique à l'université Bourgogne Franche-Comté.

Le lait cru, c'est le lait qui sort du pis de la vache et que l'on conserve immédiatement au frais. Il ne subit aucun traitement : pas de pasteurisation (chauffe à plus de 72 °C) ni de stérilisation (chauffe à plus de 115 °C) ou de microfiltration (passage à travers une membrane fine), des techniques qui visent à éliminer les bactéries. Par ailleurs, il n'a pas été écrémé ni "homogénéisé", un processus qui sert à réduire la taille des globules gras pour éviter que ceux-ci remontent à la surface. Sa texture est onctueuse et son goût prononcé. Rien à voir avec un lait "classique".

LE LAIT CRU PRÉSENTE-T-IL DES RISQUES ?
Dans notre société très à cheval sur l'hygiène, le lait cru est souvent mal vu.

"Je ne le conseillerais pas dans des pays où l'hygiène n'est pas parfaite, mais il n'y a aucun problème en Europe, rassure Dominique Angèle Vuitton, professeur émérite d'immunologie clinique à l'université Bourgogne Franche-Comté.

Au moindre doute, le produit est écarté. Il y a bien plus d'intoxications dues aux rillettes, au saumon fumé ou aux salades en barquette qu'au lait cru. Par précaution, les autorités le déconseillent aux plus fragiles : jeunes enfants, personnes immunodéprimées et femmes enceintes, chez qui une infection par Listeria peut avoir des conséquences graves.

QUELS SONT LES ATOUTS DU LAIT CRU ?
Il est riche en bactéries. On entend surtout parler des mauvaises, qui provoquent des intoxications, mais on sait peu que cette richesse présente des atouts. "L'étude européenne Pasture, menée pendant 15 ans auprès de 1000 enfants vivant en milieu rural, a montré que ceux dont la mère consommait du lait cru enceinte et ceux ayant été en contact petits avec une large diversité de bactéries étaient plus résistants aux infections et moins sujets aux allergies", indique le Pr Vuitton.

https://www.facebook.com/associationfromagesdeterroirs/posts/587925795038166/

Aujourd’hui, outre ce programme de recherche européen PASTURE ( que D.Vuitton aime à franciser en PATURE), il existe 40 autres études transversales dans le monde qui toutes retrouvent, à l’exception d’une seule au Vietnam, les mêmes résultats : l’environnement de la ferme protège des allergies. 75% de ces études démontrent aussi l’action indépendante protectrice du LAIT CRU.
La cohorte PASTURE est effectuée auprès de 1000 femmes, dans 5 pays, au 3ème trimestre de grossesse. Une partie de ses femmes sont à la ferme, les autres non. La première étude à été réalisée en 2002 et la prochaine visite aura lieu en 2020. Il s’agit du recueil de millions de données, de prélèvements à la ferme, de prélèvements sanguins…Qu’en résulte-t-il ? Que le contact avec les animaux, l’environnement de l’étable et de la grange et la consommation de lait cru protègent des allergies. Un recueil scientifique de témoignages des mères à également permis de montrer une baisse des infections de la petite enfance grâce aux propriétés antiinflammatoires du lait cru. Le facteur important est bien la diversité microbienne d’exposition et non pas sa quantité

>>>Bref concernant cet article très "anglo-saxon"; le lait cru c'est bien mais il est important de connaitre ses avantages réels comme il est important de connaitre les risques réels à l'aide de faits.Risques qui pour l'auteur de cet article semblent être plus importants que les avantages.

"En raison des dangers liés au lait cru la vente est souvent strictement réglementée. Par exemple, dans la majeure partie du Royaume-Uni il ne peut être vendu que par des éleveurs enregistrés utilisant des méthodes de production approuvées. Les fermes doivent être inspectées deux fois par an et le lait doit porter une étiquette d'avertissement concernant la santé et être testé quatre fois par an afin de détecter l'éventuelle présence d'agents pathogènes.
En Ecosse, la vente de lait cru pour la consommation est totalement interdite, comme c'est le cas au Canada et en Australie."

"La preuve des avantages de boire du lait cru est mitigée, mais les recherches suggèrent généralement que la contamination potentielle du lait cru par des bactéries nocives représente un risque trop important comparé à tout avantage perçu pour la santé."

Autrement:
"la Trouspi&Corp"(sic)
"Professeur"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la Trouspi&Corp"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Mar 22 Oct 2019 19:49 #817
Mer 23 Oct 2019 10:11 #818
trouspinette a écrit:
....................................
Au sujet du doc de France 5 " pour le meilleur et l’épi "
https://twitter.com/blondeau_anne/status/1186343575698718722
:gene
https://www.france.tv/france-5/le-doc-du-dimanche/1083857-mais-pour-le-meilleur-et-pour-l-epi.html
Très utilisé dans l’alimentation humaine et animale, le maïs dont les exportations ne cessent d'augmenter en France, serait parfois néfaste pour la santé. En effet, s'il est utilisé en conserve, en pop-corn, en farine ou encore en polenta, il est aussi présent de manière très transformé dans certains produits de consommation courante comme les soupes, les laitages, les sirops et les confiseries. Cette super plante tropicale, cultivée de manière massive aux Etats-Unis et en France, est irriguée intensément pour supporter nos climats. Les gros semenciers l'ont même transformée en clone stérile.

réalisé par : Olivier Ponthus
Mer 23 Oct 2019 12:37 #819
Concernant la santé il y a énormément de choses qui peuvent lui être néfastes si le bon sens comportemental est occulté.
Par exemple:
Vous Miloux11 à l'aide d'une plante cultivée vous produisez une boisson contenant un produit chimique cancérigène avéré/certain et donc sans aucun bon sens comportemental pour X raisons cette boisson peut être très néfaste pour la santé.
Si vous êtes réellement intéressé par le maïs.
https://www.semencemag.fr/mais-changeme ... tique.html
https://www.gnis-pedagogie.org/index.ph ... scateg=180
https://www.gnis-pedagogie.org/mais-pro ... -mais.html
https://www.biotechnologies-vegetales.c ... eriles-%3F
Pour le fun:
https://www.pseudo-sciences.org/La-guerre-des-graines

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut