produits de défense végétaux alternatifs

Ouvert par evergreen, 27 mai 2013

Lun 12 Juin 2017 15:29 #321
Tu ne serais pas en train de te poser une question á l'envers par hasard ?
A moins que tu ais un bosquet gênant plein d'écorce de saule ... c'est quoi l'énoncé de ton pb?
En gros le saule ça fabrique de l'acide salicylique , de l'aspirine pour maux de tête bio.
Lun 12 Juin 2017 15:38 #322
Non non c'est dans le bon sens,
Stimulation des défenses naturelles de la plantes et améliorations de la rhyzosphere

Donc meilleure efficacité des phytos.....

Mais très peu de doc la dessus, donc si tu as des infos, je prends :byec
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Lun 12 Juin 2017 21:37 #323
Ca c'est un sujet pour PR apparemment, :read


http://www.enroweb.com/misc/Rapport_SDN.pdf

Voie de l’acide salicylique et production de protéines PR
Les protéines de défense les plus connues sont les protéines PR (pathogenesis related). Elles ont la propriété de résister à l’activité de protéases issues de la plante ou du pathogène. Elles peuvent attaquer l’agresseur, comme les chitinases capables de dégrader la paroi des pathogènes [5]. La voie de signalisation principale conduisant à leur synthèse est celle de l’acide salicylique (fig. 2 p. 7).
Cette molécule dérivée de la phénylalanine (et précurseur de l’aspirine) joue un rôle clé de messager secondaire dans la mise en place des défenses de la plante. Des études tendent à montrer que l’acide salicylique est le signal responsable de l’établissement de la SAR, mais cela reste à prouver.
Des chercheurs ont cependant observé son accumulation dans les plantes suite à une infection locale [35, 37] mais il ne semble pas agir de façon systémique dans la plante [19]. Il participerait également à la réaction HR et au confinement de l’agresseur sur le site primaire [26].
Ven 6 Juil 2018 21:43 #330
Interessant les scientifiques de l’INRA, si on arrive à reprogrammer les pucerons pour en faire des auxiliaires plutot que des vecteurs de maladies. Curieusement encore des gens éduqués qui constatent que:
”Aujourd’hui, la lutte chimique reste le principal moyen de protection des cultures, mais elle génère des effets néfastes sur l’environnement et la santé humaine.”. Encore des scientiques qui se sont fait reprogrammés à l’insu de leur plein grés pas le BigBio Lobby.
Lun 9 Juil 2018 13:00 #331
À l'INRA aujourd'hui il est bien vu/obligatoire d'avoir dans le contenu un petit passage généraliste qui est dans l'air du temps (sans faire de distinguo -La chimie, OK c'est le mal ainsi présenté) sociétal dans tous les propos attenant à l'agriculture et en particulier ceux concernant la lutte contre les bioagresseurs et ravageurs.
Il faut malheureusement faire avec.
Jeu 2 Avr 2020 21:15 #334
trouspinette a écrit:
Une piste concernant un fongicide.
...
https://www.nature.com/articles/s41467-020-14949-y

Communications Nature Publié: 30 mars 2020
Abstrait
La résistance émergente des agents pathogènes des cultures aux fongicides pose un défi à la sécurité alimentaire et oblige à découvrir de nouveaux composés antifongiques. ...
Introduction:
Les champignons représentent le plus grand défi biotique pour la santé des plantes et donc pour la sécurité alimentaire . La monoculture intensive offre un environnement idéal pour l'émergence de souches résistantes aux fongicides . Ceci est particulièrement préoccupant car ~ 85% des fongicides actuellement utilisés ciblent des enzymes uniques et peuvent être surmontés par des mutations ponctuelles. En effet, le développement de résistances contre les azoles, les inhibiteurs de la succinate déshydrogénase (SDHI) et les inhibiteurs de la QoI (strobilurines) met à l'épreuve la sécurité agricole . Une autre approche consiste à utiliser des fongicides multisites, qui interfèrent généralement de multiples façons avec des processus cellulaires essentiels inconnus. Cependant, cette activité plus large s'accompagne souvent d'une toxicité accrue. Cela est bien illustré par la récente interdiction de l'Union européenne de chlorothalonil, un fongicide réactif au thiol essentiel pour le contrôle des maladies, mais avec une toxicité signalée pour les organismes aquatiques et les bourdons . Nous sommes donc confrontés à un besoin immédiat de nouveaux fongicides à modes d'action multisites (MoA) respectueux de l'environnement et de faible toxicité pour les mammifères.



Les champignons maillons indispensables, sont des éléments vitaux du départ de la chaine alimentaire du végétal en particulier et l’écosystème du vivant en général, postuler qu'ils seraient LA menace (sic) qu'ils représentent le plus grand défi biotique pour la santé des plantes et donc pour la sécurité alimentaire est une grosse absurdité et un non-sens énorme tant scientifique qu'agronomique.
Le vrai problème évident comme ils sont forcés de le constater mais dans la vision réductrice de l'agrochimie c'est :
- la mono-culture intensive pensée par des ingénieurs des mines
- La ''lutte fongicide conventionnelle'' pensée par des hygiéniste de l'industrie
- La toxicité croissante des '' agents de lutte '' tels SDHI et Inhib-QoI sur les organismes vivants mamiféres inclus pensée par des chimistes de la lutte guerrière.

Ce n'est pas les fongicides qu'il faut changer, se sont les faux agronomes pseudo scientifiques de la Trouspi&Corp qui rêvent d'un fongicide auto destructeur absolu avec ici des champions qui se suicideraient allègrement.

Faire du greenwashing en gardant la méme doctrine délétère qui a montré combien elle est mortifère pour les fondements du vivant, c'est s'enfermer dans une impasse irresponsable, en niant les connaissances et principes mémé de la science.
Ven 3 Avr 2020 12:25 #335
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
Une piste concernant un fongicide.
...
https://www.nature.com/articles/s41467-020-14949-y

Communications Nature Publié: 30 mars 2020
Abstrait
La résistance émergente des agents pathogènes des cultures aux fongicides pose un défi à la sécurité alimentaire et oblige à découvrir de nouveaux composés antifongiques. ...
Introduction:
Les champignons représentent le plus grand défi biotique pour la santé des plantes et donc pour la sécurité alimentaire . La monoculture intensive offre un environnement idéal pour l'émergence de souches résistantes aux fongicides . Ceci est particulièrement préoccupant car ~ 85% des fongicides actuellement utilisés ciblent des enzymes uniques et peuvent être surmontés par des mutations ponctuelles. En effet, le développement de résistances contre les azoles, les inhibiteurs de la succinate déshydrogénase (SDHI) et les inhibiteurs de la QoI (strobilurines) met à l'épreuve la sécurité agricole . Une autre approche consiste à utiliser des fongicides multisites, qui interfèrent généralement de multiples façons avec des processus cellulaires essentiels inconnus. Cependant, cette activité plus large s'accompagne souvent d'une toxicité accrue. Cela est bien illustré par la récente interdiction de l'Union européenne de chlorothalonil, un fongicide réactif au thiol essentiel pour le contrôle des maladies, mais avec une toxicité signalée pour les organismes aquatiques et les bourdons . Nous sommes donc confrontés à un besoin immédiat de nouveaux fongicides à modes d'action multisites (MoA) respectueux de l'environnement et de faible toxicité pour les mammifères.



Les champignons maillon indispensables, sont des éléments vitaux du départ de la chaine alimentaire du végétal en particulier et l’écosystème du vivant en général, postuler qu'ils seraient LA menace (sic) qu'ils représentent le plus grand défi biotique pour la santé des plantes et donc pour la sécurité alimentaire est une grosse absurdité et un non-sens énorme tant scientifique qu'agronomique.
>>>Votre volontaire absence de compréhension et de discernement afin d'être en quête d'un caca mou pouvant vaille que vaille satisfaire le blocage ad hominem qui vous ronge en permanence est exceptionnelle dans le genre mais il est vrai très, très comique.
Miloux11 vous avez le droit de volontairement ne pas comprendre qu'ilk s'agit de lutter contre certains champignons responsables des maladies cryptogamiques.Vous savez Miloux11 celles qui sans scrupule vous font utiliser des produits chimiques (fabriqués de façon synthétique par des industriels) ayant un profil toxicologique et environnemental très mauvais.

Le vrai problème évident comme ils sont forcés de le constater mais dans la vision réductrice de l'agrochimie c'est :
>>>C'est rigolo mais vous récitez bêtement le catéchisme des ONG et personnages marchands de peur volontairement ignares qui comme vous ont une rigolote phobie idéologique sélective de la chimie.Chimie uniquement de synthèse bien sûr. lol

- la mono-culture intensive pensée par des ingénieurs des mines
>>>Aucun intérêt agronomique de faire de la monoculture sauf si celle-ci au cas par cas selon la situation est un passage technico-économique obligé ou si vous cultivez une plante pérenne comme par exemple les viticulteurs/les arboriculteurs.

- La ''lutte fongicide conventionnelle''
>>>C'est ainsi depuis que l'homme pratique l'agriculture.Rien d'anormal Miloux11.

pensée par des hygiéniste de l'industrie
>>>Ouf ! enfin vous avez cité les vilains coupables qui vont bien avec vos fatras d' âneries.lol

- La toxicité croissante des '' agents de lutte ''
>>>Sans blague ! ?
Nouveau test:
Miloux11 lesquels ?
Miloux11 en utilisez vous ?

tels SDHI et Inhib-QoI sur les organismes vivants mamiféres inclus
>>>Aucun problème avec les produits à base de SDHI utilisés comme ils se doivent de l'être.
D'ailleurs sur les organismes vivants vous savez Miloux11 comme par exemple les plantes cultivées et les adventices.
La famille chimique des SDHI commence à dater.N'est-ce pas Miloux11 ?
Nouveau test:
Miloux11 concernant cette toxicité sur les plantes cultivées et les adventices (des organismes vivants) avez vous du concret/du factuel venant du terrain pouvant vous éviter de passer encore pour un menteur ?
Et sur les mammifères (des organismes vivants) avez vous du concret/du factuel venant du terrain pouvant vous éviter de passer encore pour un menteur ?

pensée par des chimistes de la lutte guerrière.
>>>Certains ont même osé élaborer des produits chimiques autorisés en "bio". Honteux !!!

Ce n'est pas les fongicides qu'il faut changer, se sont les faux agronomes pseudo scientifiques
>>>Normalement c'est très simple pour toutes les personnes non obscurantistes.lol
Il faut toujours chercher dans de nombreuses directions/pistes en évitant surtout les directions/pistes uniquement dictées/motivées par des phobies idéologiques (sélectives ou pas). Désolé Miloux11 mais encore une fois les idéologues d'une autre époque dans votre genre ne vont surtout pas nourrir grand monde.

de la Trouspi&Corp
>>>Pathétique !!! lol

qui rêvent d'un fongicide auto destructeur absolu avec ici des champions qui se suicideraient allègrement.
>>>Ce n'est pas un rêve.Il s'agit avec cette piste d'une hypothèse de travail très sérieuse.Être opposé à celle-ci avec uniquement des slogans incantatoires n'est pas très sérieux.Il est vrai que dans votre cas vous êtes très limité et faute de pouvoir faire mieux ce genre de litanies est comme d'habitude devenu un passage obligé militant.

Faire du greenwashing en gardant la méme doctrine délétère qui a montré combien elle est mortifère pour les fondements du vivant,
>>>Mince mais c'est du Greenpeace écrit par un personnage qui sur ses vignes utilise sans aucun scrupule des produits chimiques (fabriqués de façon synthétique par des industriels) ayant un profil toxicologique et environnemental très mauvais ! lol
Pour le fun:
Une prévision avérée d'une forte pression du mildiou sur vos vignes fait Miloux11 que vous n'intervenez pas afin de ne pas avoir "une doctrine délétère qui a montré combien elle est mortifère pour les fondements du vivant". (sic)
Si vous êtes à minima cohérent, c'est bien cela Miloux11 ?

c'est s'enfermer dans une impasse irresponsable,
>>>Votre obscurantisme caractérisé entre autres par votre rigolote idéologique phobie sélective de la chimie (uniquement de synthèse lol) fait que vous êtes exactement comme cela.Mais vous êtes très, très rigolo dans le genre enfermé.

en niant les connaissances et principes mémé de la science.
>>>Sans blague Miloux11 vous avez abordé la science ?
C'est très simple;
Dites moi où et quand ? lol

Autrement :
"la TRouspi&Corp" (sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimiophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "la TRouspi&Corp"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut