Sujet de reflexion.

Ouvert par trouspinette, 24 février 2013

Lun 14 Oct 2019 19:26 #644
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées.
https://geneticliteracyproject.org/2019/10/14/experts-overwhelmingly-endorse-crispr-edited-crop-safety-but-politics-could-stifle-technologys-progress/
Mar 15 Oct 2019 10:25 #645
trouspinette a écrit:
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées.
https://geneticliteracyproject.org/2019/10/14/experts-overwhelmingly-endorse-crispr-edited-crop-safety-but-politics-could-stifle-technologys-progress/


''Etre d'accord sur la sécurité des plantes améliorée par CRISP'' ca ne veut rien dire Professeur c'est du blabla opportuniste pour faire dire n'importe quoi ''á la majorité des experts '' :fatigue

Pour mémo ce que dit la vraie phrase dans la conclusion de cet article porte sur la technologie pas sur les plantes modifiées par CRISPR . La sécurité de l'utilisation d'un outil et la sécurité de la diffusion d'une culture induite par cet outils ca n'a rien a voir. Ca ne prouve juste votre ignarence de ce qu'est une méthode scientifique d'évaluation du risque Professeur.
La majorité des experts interrogés s'accordent à dire que l'édition du génome ne présente aucun risque significatif pour l'économie, l'environnement, la santé humaine et la société.

...Bien que les experts de cette enquête soutiennent en majorité l’innocuité de l’édition du génome et des produits qui en résultent, ils reconnaissent également que le strict respect des cadres réglementaires fondés sur la science ne facilitera pas la commercialisation des innovations futures.


Pour ceux qui auraient l'idée d'y réfléchir plutôt que de gober les interprétations tendancieuses de la Trouspi&Corp l'article original est lá : :gene
Considérations de risque et de sécurité des cultures éditées sur le génome: avis d'expert
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2590262819300024#bb0100
Abstrait
Il n’est pas surprenant que l’innovation soit liée à l’incertitude, en particulier lorsque ses effets sont étendus et difficiles à quantifier, comme c’est le cas pour l’édition du génome des plantes. L'innovation scientifique doit donc être menée de manière responsable. Les régulateurs et les entreprises cherchent des moyens de minimiser les incertitudes inhérentes au développement de ces technologies. L'évaluation des risques offre une base pour évaluer les problématiques pour l'homme, l'environnement et la société liés aux technologies naissantes et à leur application. Ce document décrit une série de problèmes potentiels liés à la sécurité de l'édition du génome, identifiés lors d'une enquête menée par un consortium d'experts internationaux en biotechnologie végétale. Une constatation clé est que les cultures éditées sur le génome posent un risque marginal pour l'économie, la santé humaine et l'environnement. Cependant, les réglementations encadrent la biotechnologie et certains groupes de défense ont tendance à décourager l'utilisation de nouvelles technologies géniques en agriculture. En effet, les discussions concernant les risques associés à l'édition du génome et aux techniques de sélection ciblées en général sont davantage motivées par des facteurs sociopolitiques que par des principes purement scientifiques.

Points forts
•Les cultures modifiées par le génome posent un risque marginal pour l'économie, la santé humaine et l'environnement

•Les réglementations nationales existantes découragent la modification du génome dans de nombreux pays

•Les groupes de plaidoyer ont tendance à décourager l'utilisation de nouvelles technologies géniques dans l'agriculture basées sur des risques spéculatifs

•Les risques associés à l'édition du génome sont davantage motivés par des facteurs sociopolitiques que par des principes scientifiques

•La majorité des experts sont pour l'inclusion de considérations socio-économiques dans la réglementation de la biotechnologie
Mar 15 Oct 2019 12:32 #646
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées.
https://geneticliteracyproject.org/2019/10/14/experts-overwhelmingly-endorse-crispr-edited-crop-safety-but-politics-could-stifle-technologys-progress/


''Etre d'accord sur la sécurité des plantes améliorée par CRISP'' ca ne veut rien dire Professeur c'est du blabla opportuniste pour faire dire n'importe quoi ''á la majorité des experts '':fatigue
>>>Désolé mais il n'y a aucun blabla opportuniste (sic) uniquement un constat évident qui est:
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées."


Pour mémo ce que dit la vraie phrase dans la conclusion de cet article porte sur la technologie pas sur les plantes modifiées par CRISPR .
>>>Vous êtes rigolo avec ce nouveau caca mou, la technologie "Édition du génome" est à risque, représente un éventuel danger/ ne serait pas sécuritaire pour ceux qui utilisent cet outil de travail.Est-ce cela ?
La technologie (l'outil) "Édition du génome"utilisée pour améliorer des plantes cultivées fait forcément partie intégrante du produit final obtenu(la plante cultivée).Autrement quel est l'intérêt d'utiliser cet outil ?(lol)

La sécurité de l'utilisation d'un outil et la sécurité de la diffusion d'une culture induite par cet outils ca n'a rien a voir.
>>Mais l'utilisation de cet outil est bien sécurisé pour ceux qui l'utilisent et quant au résultat obtenu celui-ci est forcément soumis à un contrôle drastique.
Pour le fun:
Vous pensez à quoi de terrifiant pour l'utilisateur de cet outil ?
Bref, la plante cultivée améliorée ainsi obtenue est forcément indissociable de l'outil utilisé pour son obtention.
Cela quelque soit l'outil utilisé pour l'améliorer.

Ca ne prouve juste votre ignarence de ce qu'est une méthode scientifique d'évaluation du risque Professeur.
>>>D'accord comme un gamin aigri et frustré vous vous devez d'entretenir votre rigolo blocage ad hominem avec là un rigolo caca mou.
Sachez Miloux11 que je n'ai absolument aucun complexe quand je lis le contenu de vos écrits ((lol).
Désolé mais l'utilisation de l'édition du génome implique bien de savoir si la plante cultivée ainsi améliorée à l'aide de cet outil risque de poser d'éventuels problèmes de sécurité en général.Pendant son exploitation au champ et concernant la consommation humaine et animale.

La majorité des experts interrogés s'accordent à dire que l'édition du génome ne présente aucun risque significatif pour l'économie, l'environnement, la santé humaine et la société.
>>>En effet c'est un constat de fait.

...Bien que les experts de cette enquête soutiennent en majorité l’innocuité de l’édition du génome et des produits qui en résultent, ils reconnaissent également que le strict respect des cadres réglementaires fondés sur la science ne facilitera pas la commercialisation des innovations futures.

>>>Ce qui fait bien que:
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées."


Pour ceux qui auraient l'idée d'y réfléchir plutôt que de gober les interprétations tendancieuses de la Trouspi&Corp l'article original est lá : :gene
Considérations de risque et de sécurité des cultures éditées sur le génome: avis d'expert
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2590262819300024#bb0100
Abstrait
Il n’est pas surprenant que l’innovation soit liée à l’incertitude, en particulier lorsque ses effets sont étendus et difficiles à quantifier, comme c’est le cas pour l’édition du génome des plantes. L'innovation scientifique doit donc être menée de manière responsable. Les régulateurs et les entreprises cherchent des moyens de minimiser les incertitudes inhérentes au développement de ces technologies. L'évaluation des risques offre une base pour évaluer les problématiques pour l'homme, l'environnement et la société liés aux technologies naissantes et à leur application. Ce document décrit une série de problèmes potentiels liés à la sécurité de l'édition du génome, identifiés lors d'une enquête menée par un consortium d'experts internationaux en biotechnologie végétale. Une constatation clé est que les cultures éditées sur le génome posent un risque marginal pour l'économie, la santé humaine et l'environnement. Cependant, les réglementations encadrent la biotechnologie et certains groupes de défense ont tendance à décourager l'utilisation de nouvelles technologies géniques en agriculture. En effet, les discussions concernant les risques associés à l'édition du génome et aux techniques de sélection ciblées en général sont davantage motivées par des facteurs sociopolitiques que par des principes purement scientifiques.

Points forts
•Les cultures modifiées par le génome posent un risque marginal pour l'économie, la santé humaine et l'environnement

•Les réglementations nationales existantes découragent la modification du génome dans de nombreux pays

•Les groupes de plaidoyer ont tendance à décourager l'utilisation de nouvelles technologies géniques dans l'agriculture basées sur des risques spéculatifs

•Les risques associés à l'édition du génome sont davantage motivés par des facteurs sociopolitiques que par des principes scientifiques

•La majorité des experts sont pour l'inclusion de considérations socio-économiques dans la réglementation de la biotechnologie

>>>Et bien après lecture de tout ça et de votre rigolo caca mou il y a bien un constat évident;
"La très grande majorité des experts sont d'accord sur la sécurité des plantes cultivées améliorées par CRISPR. Mais la politique pourrait être un sérieux frein au développement /à l'utilisation de cet outil d'amélioration des plantes cultivées."

Professeur-la Trouspi&Corp
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une rigolote "chimophobie" sélective, par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, balancer des mensonges et accusations gratuites et arbitraires, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri inventer n'importe quoi et toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose: "Professeur--la Trouspi&Corp "(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut