Sujet de reflexion.

Ouvert par trouspinette, 24 février 2013

Lun 17 Déc 2018 14:24 #461
Pas besoin d'imaginer ca existe et ca marche

Bref, de temps en temps afin de faire plus sérieux vous devez tenter d'essayer de faire semblant de penser aux autres productions/producteurs et donc éventuellement de tenter d'essayer de raisonner au cas par cas.
Prenons au cas par cas ... par exemple en élevage, en utilisant exactement le meme raisonnement débile de la surface comparée qui serait inversement proportionnelle á l'impact environmental on en déduit avec la pseudo-science pour naifs de la Trouspi&Co que l'élevage en batterie au soja argentin sous hangar comparé á un élevage en plein champs est forcément mille fois meilleur sur la question environnementale. CQFD Les riverains de l'élevage en question apprécieront.
Lun 17 Déc 2018 14:52 #462
Milou c'est l'A2C avec gratouille, ou dit autrement du SDCV d'opportunité.






Va voir les commentaires sur Félix c'est très instructif.


La meilleure des conclusions.
Lun 17 Déc 2018 19:47 #463
Miloux11 a écrit:
Pas besoin d'imaginer ca existe et ca marche

Bref, de temps en temps afin de faire plus sérieux vous devez tenter d'essayer de faire semblant de penser aux autres productions/producteurs et donc éventuellement de tenter d'essayer de raisonner au cas par cas.
Prenons au cas par cas ... par exemple en élevage, en utilisant exactement le meme raisonnement débile de la surface comparée qui serait inversement proportionnelle á l'impact environmental on en déduit avec la pseudo-science pour naifs de la Trouspi&Co que l'élevage en batterie au soja argentin sous hangar comparé á un élevage en plein champs est forcément mille fois meilleur sur la question environnementale.
>>>La seule personne volontairement naïve c'est bien vous.Concernant le choix de votre exemple libre à vous de refuser l'évidence.Un élevage sous bâtiment peut selon l'élevage pratiqué utiliser moins de surface.Cette surfaces ainsi libérée peut donc être utilisée pour cultiver.

CQFD Les riverains de l'élevage en question apprécieront.
>>>Les riverains savent très bien que venir habiter à la campagne fait qu" il est possible de trouver énormément de choses très différentes de celles présentes dans une ville.Et oui à la campagne il peut y avoir présence d'élevages.En définitive cela dépend de la démarche comportementale de chacun et aussi parfois de qui était présent en premier à la campagne; l'agriculteur/éleveur ou le riverain venu s'installer à côté de celui-ci tout en sachant qu'il y avait présence d'un élevage ?
D'ailleurs cela est valable aussi pour les riverains en bordure des champs de plantes cultivées.

Concernant la vidéo.
Je suppose que ce monsieur est en mode "bio".
Avec une date de semis (très) tardive, en Avril (Par obligation avril ? car il ne précise rien sur l'alternativité variétale ou si il s'agit d'un BTP).Semer à 200kg/ha ne veut pas dire grand chose (quel pmg ?) et produire que 20 Qtx/ha (variétés anciennes ou pas) n'est pas très viable et durable sauf si il avait l'intention d'en faire une parcelle de semences pour la prochaine campagne et encore (?).
Par contre cette vidéo a l'avantage de mettre en évidence l'importance des aides que doit recevoir le mode d'agriculture "bio".Avec un tel potentiel j'espère aussi que cela vous ouvre les yeux sur le fait que ce mode d'agriculture doit rester impérativement une niche afin d'avoir une rationalité économique/une durabilité.Aussi cela permet d'imaginer la surface qu'il faut en mode "bio" pour approcher le potentiel à l'Ha du blé en mode Conv.Car par rapport au potentiel/Rdt récolté (20 Qtx/ha) il faut en restant raisonnable 2 à 4 fois plus d'Ha/de surface.
Par contre les semis sous couvert ne sont pas une nouveauté et je n'ai absolument rien contre quand ce choix est possible.Bien sûr il faut pouvoir implanter correctement le couvert.
Et donc ?

Autrement:
"la Trouspi&Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la trouspi&Co"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Mer 19 Déc 2018 14:06 #466
Comment les agriculteurs sont victimes de la Trouspi&Co déconnectée de la réalité
C’est le même sentiment qui est traversé par le monde agricole. Et cela sur deux sujets en particulier. Premièrement les grandes promesses de l'agrochimie et de l'industrie de filière... qui s'en est mis plein les poches pendant que ... les agriculteurs n’ont pas envie de payer, surtout qu’ils n’ont pas les moyens de payer étant donné leurs moyens économiques.

On est très touchés par les condoléances du lobbyiste GRW qui se moque autant des agriculteurs que de l’environnement.
Mer 19 Déc 2018 20:03 #467
Miloux11 a écrit:
Comment les agriculteurs sont victimes de la Trouspi&Co déconnectée de la réalité
>>>Toujours par défaut et faute de pouvoir faire mieux, le contenu de vos propos est encore une démonstration dans le comment faire pour écrire n'importe quoi.Édifiant !

C’est le même sentiment qui est traversé par le monde agricole. Et cela sur deux sujets en particulier. Premièrement les grandes promesses de l'agrochimie et de l'industrie de filière...
>>>C'est très simple:
J'espère que vous n'êtes pas obligé de suivre une filière qui ne vous satisfait pas.
Afin que le contenu de vos propos ne reste pas comme d'habitude/toujours uniquement gratuit et arbitraire donc encore totalement farfelu.
Nouveau test;
Miloux11, concrètement quelles sont "les grandes promesses de l'agrochimie"(sic) ?

qui s'en est mis plein les poches pendant que ...
>>>La recherche d'un bouc émissaire simpliste toujours par défaut et faute de pouvoir faire mieux n'est pas un comportement honnête.D'accord avec votre démarche comportementale fanatisée vous n'avez pas/plus la possibilité de faire autrement.
Pour le fun:
"pendant que"(sic): Concrètement pendant que quoi Miloux11 ?
Aussi et à vous lire j'espère que vous êtes cohérent avec vous même.Donc vous n'achetez pas d'intrants à un fournisseur afin d'éviter que l'industrie de l'agrochimie ne se remplisse les poches.
Est-ce le cas Miloux11 ?
Alors différemment et toujours concrètement car malheureusement c'est nécessaire.
Nouveau test:
Miloux11 pouvez vous citer la (ou les) très vilaine firme d'agrochimie vous ayant obligé à acheter leurs produits afin de s'en mettre plein les poches(sic) ?

les agriculteurs n’ont pas envie de payer, surtout qu’ils n’ont pas les moyens de payer étant donné leurs moyens économiques.

>>>Dans ce cas là c'est encore très, très simple.
Sachant que les agriculteurs sont généralement honnêtes.
Ils doivent donc éviter d'acheter volontairement des produits à l'agrochimie car normalement dans la vraie vie si vous achetez volontairement quelque chose il y a toujours dans la foulée une facture à payer au fournisseur.

On est très touchés par les condoléances du lobbyiste GRW qui se moque autant des agriculteurs que de l’environnement.
>>>Vous êtes amusant car ici en réalité le seul à être déconnecté volontairement et qui se moque du monde en permanence en balançant des incantations au contenu gratuit et arbitraire c'est uniquement vous.
D'accord dans votre cas vous n'avez pas/plus le choix.
Au fait Miloux11 qui est-ce "on" (sic) ?


Autrement:
"la Trouspi&Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la trouspi&Co"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Lun 24 Déc 2018 13:37 #469
Lun 24 Déc 2018 16:05 #470
trouspinette a écrit:
"L'agriculture française primée : "Modèle le plus durable du monde""..
http://foodsustainability.eiu.com/1512-2/

La France conserve sa première place dans l'indice de durabilité de l'alimentation (FSI) de 2017, mis au point par The Economist Intelligence Unit avec le Centre Barilla pour l'alimentation et la nutrition. Le FSI englobe 34 pays à travers le monde. Il mesure la durabilité des systèmes alimentaires au travers de trois piliers: pertes et gaspillages alimentaires; défis nutritionnels; et agriculture durable.
...
En ce qui concerne le dernier pilier du FSI, l'agriculture durable, la France occupe le troisième rang mondial sur 34 pays. Cela représente une amélioration significative par rapport à son classement de 2016 (11ème sur 25 pays). Cela dit, la France est en retard sur l'Italie - le pays le plus performant de cette catégorie - pour un certain nombre d'indicateurs. Celles-ci incluent la diversification des cultures, la biodiversité environnementale et la déforestation. La France a également beaucoup moins de terres (3,9% du total) consacrées à l'agriculture biologique par rapport à l'Italie (10,5%).

Dans le même temps, la France poursuit son projet d’agroécologie, qui représente une tentative pour assurer une approche plus durable de l'agriculture. Un principe fondamental du concept agroécologique est que l'amélioration des performances agricoles ne doit pas se faire au détriment des conditions environnementales et sociales.
Ven 28 Déc 2018 13:39 #471
"Manche : les producteurs de carottes crient à la catastrophe économique après l'interdiction d'un pesticide"
https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/manche-les-producteurs-de-carottes-crient-a-la-catastrophe-economique-apres-l-interdiction-d-un-1545232207

...............................

"En interdisant les OGM et les pesticides, l’UE cède aux croyances dangereuses | Point de vue"
https://fr.euronews.com/2018/12/20/en-interdisant-les-ogm-et-les-pesticides-l-ue-cede-aux-croyances-dangereuses-point-de-vue
Jeu 10 Jan 2019 13:27 #475
"La Directive 2001/18 devrait être amendée, estime Alain Deshayes, président de l’AFBV."
https://www.agriculture-environnement.fr/2019/01/10/directive-2001-18-devrait-etre-amendee-estime-alain-deshayes-president-afbv

...........................................

"Les ayatollahs verts euthanasient le macronisme"
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/les-ayatollahs-verts-euthanasient-le-macronisme_2056132.html
Jeu 10 Jan 2019 14:16 #476
trouspinette a écrit:


Ou l'art de de la Trouspi&Co de faire dire n'importe aux études pour servir sa propagande anti-Bio.
Extrait des commentaires subsidiaires par l'ingénieur d'Arvalis commandité pour la cause de cette démo ridicule dont le principe consiste á démontrer que la monoculture industrielle Bio conduite sur les mèmes principe pseudo agronomiques conventionnels ne fonctionnerait pas mieux que le conventionnel chimique. :dingue
https://www.pleinchamp.com/elevage/bovins-lait/actualites/le-bio-epuise-t-il-ses-sols
Le problème de la durabilité se pose aussi dans les exploitations conventionnelles. La cartographie de la teneur des sols en phosphore montre une tendance généralisée à l'appauvrissement sur le territoire français. Mais les agriculteurs conventionnels auront la capacité à redresser beaucoup plus rapidement la barre que les agriculteurs en bio. « Il ne faut pas compter sur les engrais minéraux autorisés en bio pour corriger rapidement une baisse de performance liée au phosphore, souligne Régis Hélias. Par contre, les formes organiques sont plus efficaces.
Et de conclure que l'agriculture Bio ne pourrait être viable qu'avec le concours des mycorhizes et de la réinvention de l'agronomie des systèmes mixtes de culture diversifiées céréales/élevage.
Démonstration brillante d'une grande expertise d'Arvalis et son ''spécialiste du Bio'' Régis Hélias qui ont tout compris ... á la propagande.
Jeu 10 Jan 2019 14:38 #477
trouspinette a écrit:

Au sujet de la propagande mensongère et débile de la Trouspi&Co
Le mythe obsessionnel de la surface agricole supposée et de la déforestation Bio pour produire plus ...
Manger bio est-il dangereux pour la planète ?
« Alors que les bienfaits du bio pour notre santé font débat dans la communauté scientifique, un article publié dans la revue Nature en décembre dernier démontre que l’agriculture biologique aurait un impact négatif sur le réchauffement climatique. Dans ces travaux dont Le Figaro s’était déjà fait l’écho, les scientifiques montrent que les cultures biologiques relâchent plus de CO2 que les cultures traditionnelles. Les rendements moins élevés demandent davantage de surface pour permettre aux plantes de pousser, causant donc une déforestation plus importante. »


Pour dissiper un peut votre ignorance volontaire Professeur:
En terme de productivité la monoculture extensive conventionnelle ne se distingue que par le volume de production par tractoriste, ce qui est sans fondement d'un point de vue économique et écologique sur productivité et rendement. ( moins d'emplois moins de nourriture produite par unité de surface, moins d'efficacité énergétique moins de rendement éco, moins de résilience )

Toutes les études qui ont été approfondies sur le sujet démontrent que plus l'exploitation est grande, plus elle est inefficace et que la polyculture vivrière pratiquée á petite échelle et de très loin la plus productive.
Un système de ferme intégrée à petite échelle, dans lequel un fermier produit des grains, des fruits, des légumes, des produits animaux, (œufs, lait) est largement plus productif que tous les modèles de monoculture sur grandes parcelles, que ce soit en termes de tonnage, de calories ou de revenues, et évidemment d'emplois.

Selon une étude dirigée aux États-Unis en 2002, la plus petite catégorie de fermes, celles avec une taille de moins de 1 hectare, génère des revenus 10 à 50 fois plus élevés par unité de surface que pour la catégorie des fermes Américaines les plus grandes.
Plus précisément, les fermes avec une superficie inférieure à 15 hectares sont plus de 10 fois plus rentables (par unité de surface toujours) que les fermes les plus grandes qui aux mains de multinationales accaparent la très grande majorité des terres arables sur la planète (80%).
http://www.grezentransition.be/IMG/pdf/ ... OMIQUE.pdf
http://ageconsearch.umn.edu/bitstream/2 ... l01.pdf%20
http://web.worldbank.org/archive/websit ... 351332.PDF
.
Jeu 10 Jan 2019 20:37 #478
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:


Ou l'art de de la Trouspi&Co de faire dire n'importe aux études pour servir sa propagande anti-Bio.
>>>D'accord vous ne pouvez pas faire autre chose que mentir.
1)Désolé mais ce n'est pas n'importe quoi.Le constat de monsieur Hélias (ARVALIS) concernant (entres autres éléments fertilisants) la teneur des sols en phosphore est bien la réalité.C'est un fait qui ne fait que s'aggraver (Par Ex: Boigneville).Tout le monde à la possibilité de vérifier que ce constat n'est pas n'importe quoi(sic).https://www.arvalis-infos.fr/contact-@/ ... egory.html
N'hésitez pas ils sont sympas.
Bien sûr et sans surprise, libre à vous Miloux11 de bêtement refuser ce constat sans rien apporter (comme d'habitude) pour vous justifier.

2)Par principe je ne suis pas anti-"bio" car je n'ai pas de raison d'être arbitrairement opposé à un mode d'agriculture librement choisi.C'est à dire le "bio" qui connait bien ses limites (monsieur Hélias en aborde une) et qui n'utilise pas des contrevérités et des mensonges pour justifier son bien fondé.Vous savez le "vrai bio" , celui qui est honnête ou celui à vous lire que vous n'avez jamais connu et ne pouvez concevoir.
Alors pour le fun:
En réalité afin de ne plus mentir et vous faire plaisir vous pouvez me concernant écrire ceci:
"propagande anti-Bio bêtement idéologique"

Extrait des commentaires subsidiaires par l'ingénieur d'Arvalis commandité pour la cause de cette démo ridicule dont le principe consiste á démontrer que la monoculture industrielle Bio conduite sur les mèmes principe pseudo agronomiques conventionnels ne fonctionnerait pas mieux que le conventionnel chimique. :dingue
https://www.pleinchamp.com/elevage/bovins-lait/actualites/le-bio-epuise-t-il-ses-sols

>>>Vous mentez encore Miloux11.
En Grandes Cultures en mode "bio" je n'ai jamais vu un agriculteur faire de la monoculture.Jamais !
Pour le fun:
Vous en connaissez ?


Le problème de la durabilité se pose aussi dans les exploitations conventionnelles. La cartographie de la teneur des sols en phosphore montre une tendance généralisée à l'appauvrissement sur le territoire français. Mais les agriculteurs conventionnels auront la capacité à redresser beaucoup plus rapidement la barre que les agriculteurs en bio. « Il ne faut pas compter sur les engrais minéraux autorisés en bio pour corriger rapidement une baisse de performance liée au phosphore, souligne Régis Hélias. Par contre, les formes organiques sont plus efficaces.

Et de conclure que l'agriculture Bio ne pourrait être viable qu'avec le concours des mycorhizes et de la réinvention de l'agronomie des systèmes mixtes de culture diversifiées céréales/élevage.
Démonstration brillante d'une grande expertise d'Arvalis et son ''spécialiste du Bio'' Régis Hélias qui ont tout compris ... á la propagande.
>>>Miloux11 vous mentez encore.
Monsieur Hélias ne fait pas de propagande (sic).Il aborde un constat, qui encore une fois est la réalité des faits (ceux-ci sont toujours têtus) concernant la teneur des sols en phosphore.
Pourr qui le veux ce constat est facilement vérifiable en contactant ARVALIS.
Nouveau test:
Concrètement quel est votre problème avec cette réalité Miloux11 ?

Autrement:
"la trouspi&co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la Trouspi&Co"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Jeu 10 Jan 2019 20:43 #479
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:

Au sujet de la propagande mensongère et débile de la Trouspi&Co
Le mythe obsessionnel de la surface agricole supposée et de la déforestation Bio pour produire plus ...
Manger bio est-il dangereux pour la planète ?
« Alors que les bienfaits du bio pour notre santé font débat dans la communauté scientifique, un article publié dans la revue Nature en décembre dernier démontre que l’agriculture biologique aurait un impact négatif sur le réchauffement climatique. Dans ces travaux dont Le Figaro s’était déjà fait l’écho, les scientifiques montrent que les cultures biologiques relâchent plus de CO2 que les cultures traditionnelles. Les rendements moins élevés demandent davantage de surface pour permettre aux plantes de pousser, causant donc une déforestation plus importante. »


Pour dissiper un peut votre ignorance volontaire Professeur:
En terme de productivité la monoculture extensive conventionnelle ne se distingue que par le volume de production par tractoriste, ce qui est sans fondement d'un point de vue économique et écologique sur productivité et rendement. ( moins d'emplois moins de nourriture produite par unité de surface, moins d'efficacité énergétique moins de rendement éco, moins de résilience )

Toutes les études qui ont été approfondies sur le sujet démontrent que plus l'exploitation est grande, plus elle est inefficace et que la polyculture vivrière pratiquée á petite échelle et de très loin la plus productive.
Un système de ferme intégrée à petite échelle, dans lequel un fermier produit des grains, des fruits, des légumes, des produits animaux, (œufs, lait) est largement plus productif que tous les modèles de monoculture sur grandes parcelles, que ce soit en termes de tonnage, de calories ou de revenues, et évidemment d'emplois.

Selon une étude dirigée aux États-Unis en 2002, la plus petite catégorie de fermes, celles avec une taille de moins de 1 hectare, génère des revenus 10 à 50 fois plus élevés par unité de surface que pour la catégorie des fermes Américaines les plus grandes.
Plus précisément, les fermes avec une superficie inférieure à 15 hectares sont plus de 10 fois plus rentables (par unité de surface toujours) que les fermes les plus grandes qui aux mains de multinationales accaparent la très grande majorité des terres arables sur la planète (80%).
http://www.grezentransition.be/IMG/pdf/ ... OMIQUE.pdf
http://ageconsearch.umn.edu/bitstream/2 ... l01.pdf%20
http://web.worldbank.org/archive/websit ... 351332.PDF
.


Aucun mythe obsessionnel et aucun mensonge.Malgré vos habituelles incantations rosado-verdâtres il s'agit uniquement de la réalité des faits en Grandes Cultures en France et ailleurs.Libre à vous de refuser volontairement cette réalité afin de satisfaire bêtement vos lubies idéologiques.
Si vous êtes lucide, avec une ferme ayant une taille de moins de 1 Ha vous ne vous dirigez pas vers les Grandes Cultures pour en faire votre métier.Avec une ferme ayant une taille de moins de 1Ha vous n'avez pas une durabilité/viabilité en Grandes Cultures en France.Jamais vu.
Et vous Miloux11 ?
Aux USA en Grandes Cultures ?
Concernant en Grandes Cultures le potentiel de Rdt Conv et "bio" VS la surface exploitée.
C'est très simple, prenons un exemple concret en France avec du BTH.
1 Ha de BTH en mode Conv a un potentiel de Rdt qui est 2 à 3 fois plus élevé (et je suis très raisonnable) que le potentiel de Rdt d' 1 Ha de BTH en mode "bio".
Sur le terrain je n'ai jamais constaté le contraire ou constaté une équivalence de potentiel de Rdt.Jamais vu ! même en région/zones de "bonnes terres pour BTH" jamais vu !
Et vous Miloux11 ?
Cela signifie tout simplement que vous devez avoir 2 à 3 fois plus de surface en mode "bio" pour approcher le potentiel de Rdt d'une surface d'1 Ha en mode Conv.


Autrement:
"la Trouspi&Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par un fanatique soutien à la mouvance anti-vaccins, par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la Trouspi&Co"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.
Jeu 10 Jan 2019 23:40 #480
trouspinette a écrit:
Si vous êtes lucide, avec une ferme ayant une taille de moins de 1 Ha vous ne vous dirigez pas vers les Grandes Cultures pour en faire votre métier.Avec une ferme ayant une taille de moins de 1Ha vous n'avez pas une durabilité/viabilité en Grandes Cultures en France.Jamais vu.

Aux USA en Grandes Cultures ?
Concernant en Grandes Cultures le potentiel de Rdt Conv et "bio" VS la surface exploitée.
C'est très simple, prenons un exemple concret en France avec du BTH.
1 Ha de BTH en mode Conv a un potentiel de Rdt qui est 2 à 3 fois plus élevé (et je suis très raisonnable) que le potentiel de Rdt d' 1 Ha de BTH en mode "bio".
Sur le terrain je n'ai jamais constaté le contraire ou constaté une équivalence de potentiel de Rdt.Jamais vu ! même en région/zones de "bonnes terres pour BTH" jamais vu !

Cela signifie tout simplement que vous devez avoir 2 à 3 fois plus de surface en mode "bio" pour approcher le potentiel de Rdt d'une surface d'1 Ha en mode Conv.
...

Votre raisonnement de surface est faux, si vous voulez comparer des qtx/ha il est parfaitement possible de faire en mode jardinage sur de petites surface et sans intrants de synthèse du blé biné á la main en faible densité avec une productivité supérieure á 100 qtx/ha et des rendement récoltes/semences très largement supérieurs á une grande culture conventionnelle. Les grandes cultures et le BTH ne font pas exception á la constatation d'une productivité inversement proportionnelle á la grandeur de l'exploitation.
https://www.dropbox.com/s/orxkk97rvxfs7lf/Bl%C3%A9JardinPousset.pdf
Sans prétendre pour autant que le jardinage du blé est une solution alternative aux grandes cultures, on peut imaginer dans l'absolue fournir 40kg de pain/an/personne á une communauté de 250 avec un seul hectare d'une ferme en polyculture Bio; votre intox sur l'impact environmental focalisé sur les surfaces est complètement bidon le véritable enjeux est dans les modes de culture, la fertilité, la conservation des sols et la biodiversité.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut