Sujet de reflexion.

Ouvert par trouspinette, 24 février 2013

Lun 27 Aoû 2018 16:42 #421
trouspinette a écrit:
Quels sont donc mes arguments bidons (sic) et quelle est cette pseudo-science (sic) ?

Les arguments bidons sont par exemple de prendre comme vous le faites des données d’une étude sur la consommation alimentaire des allemands pour lui prêter arbitrairement des conclusions comparatives sur l'argiculture bio/conv qui sont précisément et explicitement écartées par les auteurs de cette étude.
Et finir par prétendre que l’impact environmental de ces modes d'agriculture ne serait essentiellement proportionnel qu'á la surface indépendamment du type de culture, ce qui est une sottise pseudo scientifique dans la lignée de vos litanies obsessionnelle du lobby glyphOGM.
Lun 27 Aoû 2018 19:53 #422
Désolé mais je ne vois aucune sottise et aucun argument bidon dans ce billet. https://theierecosmique.com/2018/08/20/ ... ronnement/
Il y a des faits et les faits sont toujours têtus.Aussi libre à vous de vouloir les ignorer sciemment.
C'est à dire et par exemple:
En grandes cultures il faut 2 à 3 fois plus de surface pour avoir la même quantité collectée Conv VS "bio".
Par exemple cette année un ami agriculteur ayant une ferme avec une partie en Conv et une autre en "bio" fait une moyenne 31,6 Qtx/ha en BTH "bio" (Très bien pour l'année sur 33 ha BTH "bio") précédents féveroles, pois de printemps, luzerne de 3 ans, maïs.
80,3 qtx en BTH Conv (sur envi 96 Ha de BTH, il fait souvent plus) précédents féveroles, P de P, B S, Colza d'hiver et une petite parcelle éloignée en blé sur blé.
Même si cela ne vous fait pas plaisir, cette différence de potentiel Conv vs "bio" est constatée à toutes les campagnes en Grandes Cultures.
Mar 28 Aoû 2018 00:21 #423
trouspinette a écrit:
Désolé mais je ne vois aucune sottise et aucun argument bidon dans ce billet. https://theierecosmique.com/2018/08/20/ ... ronnement/

( je vous cite donc / extrait des conclusions cette l'étude puisque vous ne savez tjr pas lire l'anglais des liens que vous postez):
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0959652617309666
''Les conclusions générales sur les performances globales de l'agriculture conventionnelle et biologique ne sont pas étayées par cette étude puisque seules les empreintes carbone et l'utilisation des terres ont été évaluées, tandis que d'autres questions importantes telles que la biodiversité , les impacts écotoxicologiques et le bien-être animal n'ont pas été prises en compte.''

Cela prouve juste que vous savez pas juger la différence entre une étude méthodologiquement scientifique et du radotage commercial opportuniste qu'il en est fait ici, pour servir votre désinformation.
Mar 28 Aoû 2018 12:37 #424
Votre commentaire prouve que vous êtes bien incapable (interdit) de différencier les divers parties/domaines/sujets abordés dans ce lien concernant la réalité des faits.
Allez pour le fun:
Quel radotage commercial ?

Autrement:
Concernant l'un des sujets abordé dans ce lien, je vous ai donné un exemple concret/factuel (en Grandes Cultures) en lien direct avec la pratique de l'agriculture (Conv et "bio"/potentiel) et l'environnement (la surface utilisée).
Potentiel Conv/surface utilisée VS potentiel "bio"/surface utilisée.

Bref, le contenu de ce lien aborde la réalité des faits et sans surprise vous refusez d'admettre celle-ci en ayant une posture mode militant "bio" fanatisé et surtout très frustré devant les divers évidences abordées dans ce lien.
Lun 10 Sep 2018 12:35 #425
Jeu 27 Sep 2018 19:40 #429
"Ce que l'édition de gènes CRISPR nous a appris sur le débat sur les PGM"
https://geneticliteracyproject.org/2018/09/27/what-crispr-gene-editing-has-taught-us-about-the-gmo-debate/

........................................

"Les bénéfices écologiques des cultures biotechnologiques pourraient-ils convaincre les environnementalistes idéologues ?"
https://reason.com/blog/2018/09/20/high-yield-modern-farming-better-for-the
Mer 17 Oct 2018 22:00 #435
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut