Pour les fans des abeilles !

Ouvert par trouspinette, 18 septembre 2012

Mar 14 Mai 2013 22:33 #21

[quote=trouspinette]


cane, si vous êtes fan des abeilles, voici quelques liens qui vont j'espère, vous aider à comprendre que le phénomène mondial du CCD est multifactoriel quelque soit le pays.


 


www.nytimes.com/2013/05/03/science/earth/government-study-cites-mix-of-factors-in-death-of-honeybees.html


 blogs.nature.com/news/2013/03/uk-study-casts-doubt-on-insecticide-link-to-bee-declines.html


www.fera.defra.gov.uk/scienceResearch/scienceCapabilities/chemicalsEnvironment/documents/reportPS2371Mar13.pdf


www.pseudo-sciences.org/spip.php


www.pseudo-sciences.org/spip.php


www2.cnrs.fr/presse/communique/2222.htm


www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0013181


onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1462-2920.2009.02123.x/abstract


vir.sgmjournals.org/content/92/1/151.abstract


www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/181841/pb13937-neonicotinoid-bees-20130326.pdf.pdf


[/quote]


ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit trouspinette. Et l'émission ne le dit pas non plus 


J'ai mis le lien car j'ai trouvé énorne le dégat acompli notamment en Californie, dont  exemple de plus d'une agriculture dont la seule chose durable reste la destruction du milieu naturel  

Mer 15 Mai 2013 06:34 #22

cane c'est nullement mon intention de vous faire dire quelque chose.Donc, pas de souci car vous n'aviez fort justement rien dit.


 


J'ai oublié de vous mettre les résultats de la recherche allemande (souvent ignorés.......Pourquoi ?) sur le colza cruiser.Celui-ci est cultivé en Allemagne depuis plusieures campagnes et il n'y a aucun problème.


Tout cela sur la surveillance des autorités sanitaires, environnementales et les organisationd apicoles allemandes (Et ce ne sont pas des gens à faire des cadeaux !).


 


www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/cruiser-sur-colza-precision-de-syngenta-21-12-2011-1543793.php


 


www.apidologie.org/index.php


 


link.springer.com/article/10.1051%2Fapido%2F2010014


 


 

Mer 15 Mai 2013 07:12 #23

[quote=trouspinette]


cane c'est nullement mon intention de vous faire dire quelque chose.Donc, pas de souci car vous n'aviez fort justement rien dit. 


J'ai oublié de vous mettre les résultats de la recherche allemande (souvent ignorés.......Pourquoi ?) sur le colza cruiser.Celui-ci est cultivé en Allemagne depuis plusieures campagnes et il n'y a aucun problème.


Tout cela sur la surveillance des autorités sanitaires, environnementales et les organisationd apicoles allemandes (Et ce ne sont pas des gens à faire des cadeaux !).


 www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/cruiser-sur-colza-precision-de-syngenta-21-12-2011-1543793.php 


www.apidologie.org/index.php 


link.springer.com/article/10.1051%2Fapido%2F2010014 


 


[/quote]


ah, l'allemagne, quel beau pays......


le pays où même les abeilles ont intéret voler droit.


vous allez nous donner des regrets

Mer 15 Mai 2013 20:27 #24

Cyrus, c'est très simple.


Afin de ne pas avoir de regret, il n'est jamais trop tard pour s'instruire.


 


N'hésitez pas !


 


 


 


 

Mar 21 Mai 2013 23:02 #25

L'acide p-coumarique, pinocembrin et pinobanksine 5-méthyl éther,  des constituants présents dans le miel induisent spécifiquement les gène de détoxification.


 


Cette étude nous ouvre une autre piste et confirme à nouveau la complexicité du phénomène multifactoriel concernant le CCD.


 


Le résumé de l'étude (traduction Google).


constituants de miel jusqu'à régulent


désintoxication et gènes de l'immunité dans le


miel ouest abeille Apis mellifera






  1. May R. Berenbaum a , 1





  1. Rédigé par R. Berenbaum mai, Mars 21, 2013 (envoyé à votre avis 8 Septembre 2012)






Résumé


Comme pollinisateur géré, l'abeille mellifère Apis mellifera est essentiel à l'entreprise agricole américaine. Pertes de colonies récentes ont donc soulevé des inquiétudes; explications possibles du déclin des abeilles à des défauts et des expositions aux pesticides et les pathogènes alimentaires. Nous avons déterminé que les constituants présents dans le miel, dont l'acide p-coumarique, pinocembrin et pinobanksine 5-méthyl éther, induisent spécifiquement les gènes de détoxification. Ces inducteurs sont principalement trouvés pas en nectar mais dans le pollen, dans le cas de l'acide p-coumarique (un monomère de sporopollénine, le principal constituant des parois des cellules de pollen) et la propolis, une matière résineuse recueillies et traitées par les abeilles à cellules de cire de ligne. Analyse de l'ARN-seq (séquençage massivement parallèle ARN) a révélé que l'acide p-coumarique spécifiquement mis réglemente toutes les classes de gènes de détoxification ainsi que de sélectionner des gènes de peptides antimicrobiens. Cette régulation à la hausse a une signification fonctionnelle dans ce que l'ajout d'acide p-coumarique à un régime de saccharose augmente le métabolisme intestin moyen de coumaphos, un acaricide en ruche largement utilisé par environ 60%. Comme une composante majeure de grains de pollen, l'acide p-coumarique est omniprésent dans l'alimentation naturelle des abeilles mellifères et peut fonctionner comme un nutraceutique régulation des processus immunitaires et de désintoxication. L'utilisation généralisée de l'apiculture substituts de miel, y compris le sirop de maïs à haute teneur en fructose, peut donc compromettre la capacité des abeilles à faire face aux pesticides et les agents pathogènes et de contribuer à la disparition des colonies.


 


www.pnas.org/content/early/2013/04/26/1303884110.abstract


 


news.illinois.edu/news/13/0501honey_detox_MayBerenbaum.html


Sam 25 Mai 2013 16:11 #26

Les abeilles pourraient éventuellement détenir la clé de la prévention de la transmission du VIH.


 


Des chercheurs de l'University School of Medicine de Washington à St. Louis ont découvert que le venin d'abeille tue le virus, tout en laissant les cellules du corps sains et saufs, ce qui pourrait conduire à un gel vaginal anti-VIH.


 


www.usnews.com/news/articles/2013/03/08/study-bee-venom-kills-hiv


 


news.wustl.edu/news/Pages/25061.aspx


 


 

Dim 23 Juin 2013 20:31 #27

"Le contraste de la survie de la colonie fondée sur une plus grande diversité génétique suggère qu'il ya des avantages tangibles importants avec un nombre accru d'accouplement de la reine chez les abeilles domestiques."


Le(les) mécanisme(s) exact (s) qui régit (ssent) ces avantages n'ont pas été complètement élucidé."


 


link.springer.com/article/10.1007/s00114-013-1065-y

Lun 1 Juil 2013 22:19 #29

Une étude comportementale de l'abeille domestique.


 


 


Traduction Google du résumé de celle-ci.


Capacités cognitives sophistiquées ont été documentés chez les abeilles, peut-être un aspect de leur socialité complexe. Chez les vertébrés asymétrie du cerveau améliore la cognition et les biais directionnel de la fonction cérébrale sont une adaptation putatif de comportement social. Ici, nous montrons que les abeilles montrent une préférence latérale forte d'utiliser leur antenne droit dans les interactions sociales. Dyades d'abeilles testées en utilisant seulement leurs antennes droite (RA) contacté après latence plus court et étaient significativement plus susceptibles d'interagir positivement (extension trompe) que les dyades d'abeilles en utilisant seulement leurs antennes gauche (LA). Ces derniers étaient plus susceptibles d'interagir négativement (C-réponses), même si elles étaient de la même ruche. En dyades de différentes ruches C-réponses ont été plus élevés dans la PR que La dyades. Ainsi, RA contrôle le comportement social approprié au contexte. Par conséquent, chez les invertébrés, ainsi que les vertébrés, les préjugés latérales de comportement semblent être associés avec les exigences de la vie sociale.


 


www.nature.com/srep/2013/130627/srep02045/full/srep02045.html

Jeu 29 Aoû 2013 22:51 #30

Bilan de l'enquête régionale sur les pertes hivernales des colonies d'abeilles 2012-2013 en Alsace.


 


www.google.fr/url

Mar 12 Nov 2013 22:47 #34
[quote=trouspinette]"Le gène qui détermine le sexe des abeilles est beaucoup plus complexe que ce qui a été supposé jusqu'à présent..........."







http://www.portal.uni-koeln.de/3963.html?&L=1&tx_ttnews[tt_news]=4188&cHash=1b4b9c80fde5f96d09460f84f4c6634f




[/quote]alors , une interpretation ?

en quoi le gène est-il plus complexe quand on a seulement trouvé d'avantage 

d'allelles (d'avantage de variantes ) du meme gène .

ça ne changera rien dans la mode de transmission , non ?

C'est meme plutot un preuve que l'abeille est beaucoup mieux armé 

pour éviter la consanguinité et donc à priori plus fort dans le survival of the fittest



Et comment ça se fait que dans un résumé d'un article scientifique ,

fait pour etre diffusé pour le plus grand nombre (de scientifiques), 

il y a une faute énorme ?

Cette faute devrait meme etre visible sur la traduction google !

Sauf si cette traduction est tellement peu fiable qu'ils ne relèvent meme pas .

Complété le 12/11/2013 à 21:49 :

qu'ils ne la relèvent meme pas
Mar 12 Nov 2013 23:35 #35
Bon , je vois que y'en a certains qui restent éveillés pour voir ce que c'est la faute ,

donc je vais le dévoiler :

Male honey bees (Apis mellifera) hatch from fertilized eggs and females from fertilized ones.

Meme ceux et celles qui ne connaissent rien en génétique buggent sur la phrase !

Ce devrait biensur etre :

Male honey bees (Apis mellifera) hatch from non-fertilized eggs and females from fertilized ones.

Complété le 12/11/2013 à 22:36 :

ni lu ni vu
Mer 13 Nov 2013 09:37 #36
C'est bien de vous intéresser uniquement au contenu.Gros progrès.







Cette étude du Dr Martin Hasselmann veut démontrer que la bibliographie scientifique sur le nombre d'allèles supposé jusqu'à maintenant et qui a priori faisait consensus, n'est plus d'actualité.



"Up until now, it was assumed that there were up to 20 csd alleles. In the dataset, which the research team under the direction of Hasselmann collected from all over the world and examined, there were, however, 53 csd alleles found in localities (in Kenya), and worldwide at least csd 87 alleles. Using an evolutionary model, the scientists extrapolated 116 -- 145 csd alleles. New csd alleles were created in a relatively quick period for evolution: ca. every 400,000 years."





Et en effet ce plus grand nombre est sources d'avantages.











"Meme ceux et celles qui ne connaissent rien en génétique buggent sur la phrase !

Ce devrait biensur etre :

Male honey bees (Apis mellifera) hatch from non-fertilized eggs and females from fertilized ones."(sic)



"unfertilized eggs" est plus correcte.













Aussi, si vous êtes fortement motivé par le contenu de cette étude et pour dénoncer d' éventuelles coquilles dans les "news" de l'université de Cologne vous pouvez demander plus amples infos/contacter le Dr

Hasselmann E-mail: martin.hasselmann(at)uni-koeln.de




Ou par cet intermédiaire.

http://www.popbee.uni-koeln.de/






Dr. Martin Hasselmann

Mer 13 Nov 2013 23:54 #38
se débarrasser de la patate chaude



vous avouez une faute dans un article scientifique , gros progrès , continuez !



reste plus qu'à avouez que le mot 'complexe' est très mal choisi . Mais bon ,

sans ce mot dans le titre on ne l'avez pas vu .

"le gènome des abeilles plus étendu que supposé , pour exclure toute hypothèse de dépression de consanguinité" , serait plutot un argument pour naturalistes .



Sinon , parenthèse intérressant sur l'apparition de mutations , 400.000 ans dans ce cas. Ce qui donnerait espoir à ceux qui dévelloppent des OGM RR par exemple .

Bien que ici c'est dans un environnement vierge de tout  produit pesticide mutagène et sans la pression de sélection extreme .

Parce que ça , ça change la donne .



'non-fertilized eggs' a plus de style quand c'est suivi par

'and females from fertilized ones '

ce sont les semaines des prix littéraires , faisons un peu d'effort 



Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut