sodiaal

Ouvert par @lm, 07 septembre 2012

Mer 9 Aoû 2017 09:17 #1421
steph 72 a écrit:
Non ce sont les adhérents les assistantes sociales,ils paient le gaspillage et la masse salariale trop elevé par rapport à la valeur ajoutée.

J'ai eut vent d'un audit externe sur une coop : constat qui c'est voulu gentil, 50% de monde en trop dans les bureaux.
J'en est parlé avec un ami cadre, sa réponse : et ils eut besoins de faire un audit en plus.
Il m'a cité cet l'exemple : un chef service informatique par pôle, le salaire qui va avec et cependant toute la maintenance est délégué.
Mer 9 Aoû 2017 11:12 #1422
C'est bien se que je dis.....
La structure coop est chargé de faire l'assistante sociale dans toutes les positions et sans cohérence industrielle......
Avec les adhérents en zone à faible densité, avec le personnel dans le cadre de pseudo restructuration, Et avec ca Le politique se glorifie de la vitalité des territoire
Mer 9 Aoû 2017 11:21 #1423
Exact titian
Il faut se souvenir de Yoplait qui n'était pas rentable quand gérée par la coop et qui est devenu un fleuron quand la gestion était faite par un fond privé propriétaire de 50% des parts.

Je pense qu'une coop en France ne peut être au service de ses adhérents qu'à condition qu'elle garde une taille permettant un lien de proximité.

Sodiaal veut atteindre la fameuse taille critique qui se trouve juste derrière l'horizon, c'est pour ça qu'on y arrivera jamais.

Et puis il y a la dimension sociale trop présente.
Les historiques ont payé les efforts et les nouveaux ont immédiatement les mêmes conditions.

l'exemple le plus frappant et la CAL de Blamont ( j'ai déjà du citer cet exemple)
Dans les années 90 leurs producteurs se moquaient des Sodiaal car les Blamont étaient mieux payés et avaient pleins d'avantages en nature.
Ils ont mis la cabane sur le chien et se raccrochés au radeau Sodiaal quand ils ont coulé.
Aujourd'hui ils se permettent même de faire la morale aux historiques de Sodiaal.
C'est un peu comme dans un village lorsque tu as des nouveaux habitants qui veulent imposer leur vision à ceux qui payent des impôts depuis toujours
Mer 9 Aoû 2017 13:24 #1424
attention Sylvain, ne lance pas une guerre entre nous (adhérents sodiaal). Le jour où il y aura quelque chose à partager pourquoi pas, mais à l'heure actuelle il faut mieux de l'unité.

vouloir opposé les "historiques" aux "pas historiques" , pour faire quoi? dans quel but?

Nous les "ex entremont", on a dû verser en 5 ans des parts sociales bien plus élevées (jusqu'à 2 fois plus) que ce que les "historiques" avaient acquis en 20 ans.
Mer 9 Aoû 2017 13:48 #1425
te trompes pas d'interprétation
les parts sociales ont une valeur suite à l'assemblée générale qui constate le résultat du dernier exercice de la coopérative ,et varie donc en plus comme en moins par rapport à l'année précédente selon décision ; les parts sociales dans le temps n'ont donc pas de lien avec leur "coût d'acquisition"
si je m'abuse
Mer 9 Aoû 2017 14:07 #1426
nicolas, je ne parlais pas d'entremont dont je sais que beaucoup de producteurs ne voulaient pas rentrer dans Sodiaal, je parle spécifiquement des petites coops qui ont fait beaucoup de compléments de prix pendant que nous financions les usines de transfo.
On nous disait alors que c'était pour préparer l'avenir et qu'on serait mieux armé que les cigales.
Sauf que lorsque la bise fut venue, les fourmis ont ouvert les portes aux cigales.

Dans les Vosges, la laiterie Ermitage fait plusieurs niveau de prix selon l'ancienneté il me semble.
Les dirigeants Sodiaal affirme que ce n'est pas un esprit coopératif mais en attendant je trouve que c'est plus juste pour les anciens. Rien n'empêche d'aligner les choses dans le temps mais pour l'instant il faut bien admettre que les couillons sont ceux qui ont toujours été chez Sodiaal.
Mer 9 Aoû 2017 14:26 #1427
et les producteurs français dont les prix sonnt aspirés à la baisse en sympathie avec les possibilités de Sodiaal reprises comme objectif concurrentiel utilisé par LACTALIS (chouette facile pour Manu) et donc les PME dont les produits sont en concurrence de Lactalis
ça fait du monde qui trinque pour une Sodiaal qui n'a pas la solidité d'une Friesland
et Michel Edouard et consorts s'en pourléchent sous la paupière mi-close de l'ETAT qui s'en félicite pour le pouvoir d'achat.....
Mer 9 Aoû 2017 14:47 #1428
C'est vrai xavier, j'aurais pu le préciser aussi mais on se répète tout le temps.
Effectivement, le prix Sodiaal est le "smic laitier" sur lequel Lactalis se base pour mal payer ses producteurs et faire un max de bénèf.

En ce sens la gestion de Sodiaal depuis 30 ans tire les prix vers le bas et augmente le revenu de la famille Besnier.
Mer 9 Aoû 2017 15:12 #1429
Sylvain tu sais bien que le cas blamont est plus compliqué que ce que tu écris.. On nous avait demandé de sauver l ULPL qui était le double de nous.. On nous l'a vendu comme une opportunité. En fait ça nous a coulé :cache
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mer 9 Aoû 2017 15:43 #1430
Je sais bien que c'est toujours plus compliqué.

Je veux juste dire que ceux qui se foutaient de nous en gagnant plus, simplement en vendant du lait et sans investir sont aujourd'hui à égalité avec nous. En attendant, tout ce qu'ils ont gagné avant n'est pas partagé avec les Sodiaal historiques.
Sodiaal est la voiture balai du peloton ce qui veut dire que lorsqu'une coop ou un groupement rejoint Sodiaal, c'est qu'il allait plus mal que Sodiaal. Comment avancer plus vite en reprenant tous les cagneux ? C'est impossible
Mer 9 Aoû 2017 21:21 #1431
sylvain 57 a écrit:
Je pense qu'une coop en France ne peut être au service de ses adhérents qu'à condition qu'elle garde une taille permettant un lien de proximité.

Sodiaal veut atteindre la fameuse taille critique qui se trouve juste derrière l'horizon, c'est pour ça qu'on y arrivera jamais.
Et Arla ou Friesland??? Ils me semblent qu'ils paient mieux avec une taille conséquente :eusa_boohoo
Dans les Vosges, la laiterie Ermitage fait plusieurs niveau de prix selon l'ancienneté il me semble.
Les dirigeants Sodiaal affirme que ce n'est pas un esprit coopératif mais en attendant je trouve que c'est plus juste pour les anciens. Rien n'empêche d'aligner les choses dans le temps mais pour l'instant il faut bien admettre que les couillons sont ceux qui ont toujours été chez Sodiaal.
Ils ne paient surtout pas de ristourne aux privés repris car on ne leur a pas donner le statut coopérateur. Les gars participent à l'effort collectif sans le pognon en retour. belle esprit d'abnégation d'un côté contre esprit d'en.....é de l'autre :eusa_wall
Le tout avec un mix produit très différent du votre
De plus en cas de reprise,les nouveaux sont bien passés au presse purée d'un montant d'acquisition faible et d'un apurement des dettes non?

Sodiaal est la voiture balai du peloton ce qui veut dire que lorsqu'une coop ou un groupement rejoint Sodiaal, c'est qu'il allait plus mal que Sodiaal. Comment avancer plus vite en reprenant tous les cagneux ? C'est impossible
Et tu proposes quoi?
Euthanasie active ou passive? :malade
Tu dissous la coop et chacun des coopérateurs se démerde pour être repris?
Tu laisses les gars de la coop de Beaune se noyer?
Ok, le sauvetage des petites coops vous pèse (bien que pas partout, pas à Beaune, pas dans les monts du Forez) mais s'était connu au départ, non? Quand tu achètes un tracteur d'occas, tu sais qu'il y a des risques? Donc tu anticipes, tu le gères mais chez vous ils semblent incapable de trancher, d'anticiper, d'avoir une stratégie d'entreprise
Jeu 10 Aoû 2017 07:52 #1432
Y en a t'il une?
Ou plutôt les adhérents souhaite t il la même chose.
Si non se différentiel peut -il être organisé
Mais dans tout les cas le sujet doit être clarifié pour que la maison retrouvé une tête solide et sereine....
Jeu 10 Aoû 2017 17:37 #1433
tacyst, je n'ai pas dit qu'il fallait laisser crever ceux qui ont une coop ou un groupement qui coule.

Simplement si Sodiaal a une dimension sociale, il faudrait que cet aspect soit financé par tout le monde.

Pour l'instant c'est les adhérents Sodiaal qui trinquent directement et les Lactalis indirectement puisque la perte de compétitivité de Sodiaal va dans les poches de la famille Besnier et ne profite pas aux livreurs Lactalis
Jeu 10 Aoû 2017 22:36 #1434
Image
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Ven 11 Aoû 2017 08:22 #1435
Sylvain, on s'est suffisamment étripé, pour que cette fois je salut le bon sens du lien entre la position de sodiaal sur le prix du lait et le lien avec la perte de valeur des Lactalis...
Ça invite à la cohésion, quelques soit le collecteur..... et à une analyse partagé du marché du lait..... ainsi qu'une stratégie commune de gestion des volume par les producteurs......indépendamment des op.....
Ven 11 Aoû 2017 10:24 #1436
mimi , tu vois bien avec l'affaire peni&coo , il y a une coorélation entre échiquier industriel et échiquier politique , ! :blase
tu peux être sur que la volonté du macron, avec son etat généraux sur l'alimentation , c'est encore de la poudre aux yeux , et que la montagne accouchera d'une souris, que les indus et gms pourront continuer de fidéliser leurs marges ! :eusa_whistle
et nous , ? nous contenter de miettes, as usual ( comme au moyen âge , le chien des seigneurs , qui reste prés de la table pour le peu qui peut en tomber et ronger les os .....). :pascon
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Sam 12 Aoû 2017 06:46 #1437
Oui c'est pas pour rien qu'ils ont mis un responsable de chez Danone pour ses états généraux.
L'industrie laitière veut garder la main,et neutraliser les exigences des producteurs.
L'esprit cohésion filière ne marche que si les autres maillons de la filières acceptent un partage des marges.
Parce que laisser 6% de la marge aux producteurs c'est se moquer d'eux et les considérer pour des moins que rien.
Sam 12 Aoû 2017 08:28 #1438
Et du coup, qu' est ce qu' ils attendent, les producteurs , pour se prendre en main? ????
Sam 12 Aoû 2017 13:48 #1439
frankiz a écrit:
Et du coup, qu' est ce qu' ils attendent, les producteurs , pour se prendre en main? ????


Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Sam 12 Aoû 2017 14:13 #1440
frankiz a écrit:
Et du coup, qu' est ce qu' ils attendent, les producteurs , pour se prendre en main? ????

euh sexuellement tu veux dire ????? :gne

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut