[OGM]Mise à jour

Ouvert par bocaorne, 10 mai 2012

Jeu 10 Mai 2012 18:31 #1

NOTRE-PLANETE.INFO


10 % des surfaces cultivées dans le monde sont dédiées aux OGM


441 lectures / 3 commentaires10 mai 2012,


Aujourd'hui, plus de 16,7 millions d'agriculteurs dans 29 pays cultivent environ 160 millions d'hectares de cultures transgéniques en croissance rapide.


Les cultures transgéniques gagnent du terrain dans le monde entier. Au cours de l'année 2011, 12 millions d'hectares supplémentaires ont été dédiés à ces cultures qualifiées également de biotechnologiques par ses promoteurs, un vocabulaire moins préjudiciable. Selon les estimations de Clive James, auteur du rapport annuel de l'ISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications), la hausse est de 8 % par rapport à 2010.


"Cette croissance sans précédent montre que des millions d'agriculteurs se tournent en toute sérénité vers les cultures biotechnologiques," explique le Dr James. "Depuis le début de leur commercialisation en 1996, elles ont été adoptées dans 29 pays du monde entier et l'on estime que quelque 100 millions de décisions ont été prises dans cette période (décision d'introduction et/ou de poursuite des cultures biotechnologiques) concernant une surface cultivée totale de l'ordre de 1,25 milliard d'hectares (25 % supérieure au territoire états-unien ou chinois)."


Au cours de l'année 2011, 160 millions d'hectares sont ainsi cultivés (contre 148 millions en 2010) par 16,7 millions d'agriculteurs dans 29 pays, dont 19 pays émergents et 10 pays industrialisés. Ce taux de croissance représente une multiplication de 94 fois la surface cultivée en 1996, faisant de la culture transgénique le segment agricole le plus dynamique de l'histoire récente. En effet, en 2004, les surfaces consacrées aux OGM représentaient 81 millions d'hectares soient deux fois moins qu'en 2011 !


Au total, les cultures OGM représentent près de 10 % des surfaces cultivées dans le monde[1].


Dans les pays en voie de développement, l'adoption est deux fois plus rapide et plus importante qu'ailleurs


Au cours de l'année 2011, les pays en voie de développement ont clairement affiché leur intérêt pour les cultures biotechnologiques : le Brésil et l'Argentine sont en tête en Amérique Latine, la Chine et l'Inde en Asie et L'Afrique du sud en Afrique. Ensemble, ces pays représentent 40 % de la population mondiale.


Dans les pays en voie de développement, le taux de croissance des cultures biotechnologiques s'élève à 11 % ou 8,2 millions d'hectares pour 2011, deux fois plus rapide et plus important que celui des pays industrialisés (5 % ou 3,8 millions d'hectares).


Les pays en voie de développement représentent 50 % de la croissance mondiale des cultures biotechnologiques en 2011 et devraient devancer les pays industrialisés en termes de surfaces cultivées dès 2012. De plus, plus de 90 % des agriculteurs dans le monde (environ 15 millions) ont de petites exploitations avec de faibles moyens revenus et vivent dans les pays en voie de développement, un nombre en hausse de 8 % (soit 1,3 million) sur un an, rapporte le Dr James.


Les cultures OGM en progression dans le monde entier


L'expansion des cultures transgéniques est observé dans le monde entier, transformant les conditions de commercialisation des biotechnologies.


Faits marquants du rapport de l'ISAAA :



  • Les Etats-Unis d'Amérique restent le principal producteur de cultures transgéniques avec 69 millions d'hectares cultivés et un taux moyen d'adoption proche de 90 % pour les principales cultures transgéniques.

  • Le Brésil occupe le deuxième rang avec 30,3 millions d'hectares dédiés aux cultures transgéniques. Pour la troisième année consécutive, Le Brésil affiche la plus forte progression (4,9 millions d'hectares), soit une impressionnante augmentation sur un an de 20 %. 

  • En Inde, la culture du coton transgénique est devenue la culture le plus productive du pays, avec 10,6 millions hectares cultivés  en 2011.

  • La Chine s'est tournée vers le coton transgénique à hauteur de 71,5 % de sa production représentant 3,9 millions d'hectares. Cette croissance est le fait de 7 millions de petits agriculteurs cultivant en moyenne un-demi- hectare.

  • Les Philippines affichent une augmentation de 20 % des surfaces cultivées en maïs transgénique, avec plus de 600 000 hectares. Les Philippines sont le seul pays d'Asie à le cultiver.

  • En Afrique, 2,5 millions d'hectares sont voués aux cultures biotechnologiques, et de nouvelles batteries d'essais en plein champ viennent d'être autorisées en prélude à une évolution favorable de la réglementation dans différents pays.


Le Brésil, moteur de la croissance mondiale


Grâce à une croissance impressionnante, le Brésil s'impose comme le moteur de la croissance des OGM dans le monde.


"Le Brésil s'est doté d'un dispositif d'approbation accéléré autour de trois axes," explique le Dr James. "Le modèle inclut : les cultures transgéniques appartenant au secteur privé, cultivées sur plus de 30 millions d'hectares ; les partenariats d'économie mixte ayant d'ores et déjà abouti à des produits autorisés ; et la capacité à développer et produire des cultures transgéniques domestiques (un haricot résistant à un virus). Pris ensemble, ces trois axes constituent une source diversifiée de produits biotechnologiques pour le pays. Cette approche donne d'excellents résultats et pourrait inspirer de nombreux autres pays dans le monde entier," conclut-il.


L'Europe résiste tant que bien que mal aux OGM


En Europe, les attitudes varient : en 2011 les surfaces plantées en maïs transgénique atteignent un niveau record de 114 490 hectares, en hausse de plus de 25% sur 2010. Pour autant, BASF a gelé le développement et la commercialisation de toutes ses cultures transgéniques destinées à l'Europe à la mi-janvier 2012. BASF continue la procédure réglementaire de l'UE pour les produits déjà démarrés comme la pomme de terre "Fortuna," capable de résister au mildiou.


En Amérique du Nord, les règles de commercialisation de blé génétiquement modifié ont été revues. De même de nombreux pays et de nombreux producteurs dans le monde, accélèrent le développement d'OGM pour le blé destiné aux zones arides et pour améliorer la qualité du grain. Le blé transgénique américain devrait être commercialisé avant 2020.


Auteur


Christophe Magdelaine / notre-planete.info -

Mar 28 Mai 2013 21:57 #2

Une situation paradoxale et inattendue bien expliquée par Louis-Marie Houdebine.


 


"Le brevet déposé par Monsanto sur le soja Roundup Ready 1 (RR1) résistant à un herbicide total, le glyphosate, va arriver à expiration en 2014. Cet événement parfaitement prévisible prend de court les intéressés, les agriculteurs comme les semenciers. Les agriculteurs des USA sont confrontés à une situation paradoxale. En 2014, lorsque le brevet sur le RR1 aura expiré, les agriculteurs pourront librement ressemer les graines de leur récolte et ils ne seront donc plus tenus d’acheter à Monsanto de la semence RR1 chaque année. C’est le bon côté de la situation. Mais les récoltants de soja RR1 sont inquiets car ils ont peur de ne plus pouvoir vendre leur soja en dehors des USA, ce qui serait catastrophique car 93% du soja des USA est du RR1 et 60% de ce soja est exporté dans plusieurs continents."


 


www.pseudo-sciences.org/spip.php


 


 

Lun 26 Aoû 2013 12:00 #4

OGM : USA et Brésil ensemble pour convaincre l’UE


 


FEA HEBDO     20 août 2013      SOCOPAG


 


En attendant, les deux pays visent l’Afrique  


 


Une mission américaine conduite par le ministre de l’agriculture Tom Vilsack s’est rendue au Brésil pour rencontrer une délégation brésilienne présidée par le ministre de l’agriculture Antonio Andrade et dans laquelle figurait également Katia Abreu la présidente de CNA, l’organisation professionnelle agricole brésilienne


 


Les deux pays ne se voient pas en concurrents mais en partenaires. Les deux sont de grands producteurs de denrées alimentaires qui veulent faire face aux défis alimentaires mondiaux et en particulier faire face aux besoins des marchés intéressants en Chine. Les expériences brésiliennes en agriculture tropicale devraient également servir à l’Afrique. Mais ils sont aussi décidés à agir en commun auprès de l’UE en ce qui concerne le génie génétique vert. Il faut présenter de nouveaux résultats scientifiques pour augmenter l’acceptation des OGM par l’UE. Il a été également question de collaboration dans le développement des infrastructures logistiques insuffisantes au Brésil.


 


Mais Tom Vilsack a également eu une mauvaise nouvelle à annoncer aux Brésiliens. S’il n’y a pas d’accord sur un nouveau Farm-bill, les USA ne pourraient pas continuer leurs paiements à l’industrie cotonnière brésilienne à partir d’octobre. Ces paiements ont été convenus en 2010 pour éviter aux USA des droits de douanes pénalisants. Le subventionnement américain à la production cotonnière avait été déclaré contraire au droit applicable par l’OMC, et dommageable notamment pour le producteurs brésiliens.


 

Lun 26 Aoû 2013 12:42 #5

Pour l'Europe y a du boulot. sans qu'ils soient forcement nombreux nous avons la particularité d'avoir des spécimens particulièrement résistant (intelectuellement  parlant j'entend...)

Mar 27 Aoû 2013 21:07 #6

En Espagne, plus d’un tiers du maïs est désormais OGM


20/08/2013



 


En 2013, la surface est évaluée à plus de 138000 hectares, ce qui représente une augmentation de 19% par rapport à 2012. Cette surface est équivalente à 32% de la surface de maïs en Espagne, soit environ 424000 hectares.


Les variétés de maïs Bt sont cultivées pour la 16ème année dans ce pays, avec une tendance à la croissance. 


 

En Espagne, le Ministère de l’agriculture et de l’environnement vient de publier des statistiques provisoires concernant les surfaces de maïs biotechnologique Bt (résistant aux insectes).
Mer 30 Oct 2013 11:51 #10
des aubergines GM , made in Bangladesh ?
Mer 30 Oct 2013 20:11 #11
Bravo pour l’indépendance des scientifiques du Bangladesch . Parce que l'aubergine Bt offre des potentiels énormes, y compris le bien-être des avantages aux agriculteurs d’aubergine avec un revenu augmenté, une réduction de l'utilisation d'insecticides, un gain de rendement, plus la sécurité alimentaire et nutritionnelle des consommateurs

L'utilisation d'hybrides Bt brinjal pourra entraîner une réduction significative de l'utilisation d'insecticides avec la quantité globale d'insecticides utilisés contre FSB réduit de 77,2%. Cette réduction s'élève à 41,8% dans la consommation totale d'insecticide dans l'aubergine
Son voisin le gouvernement indien a retardé son autorisation pour des raisons essentiellement politiques. Pourtant seuls 3 des 22 membres du panel OGM indien ont exprimé leur opposition à l’autorisation de l’aubergine BT. Ceux-ci ont invoqué un rapport fait par… Gilles-Eric Séralini, publié en janvier 2009. Sur le site du CRIIGEN, il est affirmé que « le Pr Gilles Eric Séralini a évalué pour le compte de la Cour Suprême de l’Inde les études de Mahyco ».
Pourtant ,six académies des sciences indiennes ( Indian Academy of Siences, Indian National Academy of Engineering, Indian National Science Academy, National Academy of Agricultural Sciences, National Academy of Medical Sciences et National Academy of Sciences) ont analysé les données sur l'aubergine Bt résistante à des insectes.
Elles en concluent que cette aubergine OGM ne présente pas de risques particuliers pour la santé ou l'environnement et elles recommandent sa commercialisation.
Mer 30 Oct 2013 22:19 #12
faut pas se leurrer , c'est un octroi americain 

donc le lobby pour les faire accepter par le pays le plus pauvre du monde ...



augmenter les prix des traitements ,

faire un prix d'introduction plus bas pour le GM et

donner un petit cargo de riz US gratos et le tour est fait
Mer 30 Oct 2013 22:21 #13
[quote=bocaorne] . Parce que l'aubergine Bt offre des potentiels énormes, y compris le bien-être des avantages aux agriculteurs d’aubergine avec ...[/quote]

ça veut dire quoi ça ?
Mer 30 Oct 2013 23:30 #14
Cette aubergine a été développée par la société indienne "Mahyco".











"faut pas se leurrer , c'est un octroi americain 

donc le lobby pour les faire accepter par le pays le plus pauvre du monde ...



augmenter les prix des traitements ,

faire un prix d'introduction plus bas pour le GM et

donner un petit cargo de riz US gratos et le tour est fait "(sic)





Les américain n'ont rien à octroyer.

Sauf si vous avez décrété selon vos idées reçues et préconçues que cette contrevérité écrite par vous doit de façon péremptoire devenir une réalité.












"bocaorne a écrit:

 . Parce que l'aubergine Bt offre des potentiels énormes, y compris le bien-être des avantages aux agriculteurs d’aubergine avec ...




ça veut dire quoi ça ? "(sic)





Cela veut dire que cette pyrale de l'aubergine ne nécéssite plus pour la combattre de pulvériser des insecticides en plein.



En découle toud ces avantages pour l'agriculteur dans un pays où l'aubergine est importante dans l'alimentation:

Donc moins de dépenses en insecticides.

Meilleur potentiel.

Meilleur revenu.

Meilleur impact environnemental.







Bref, tout est dans le message de bocaorne si vous lisez entièrement son message.



Jeu 31 Oct 2013 00:08 #15
en découle l'intégration technique .



http://www.thefinancialexpress-bd.com/index.php?ref=MjBfMDhfMjlfMTNfMV84OF8xODE1MzI=



je cite :


Multinational seed giant Monsanto and its Indian ally Mahyco, with the financial assistance of USAID, developed the Bt brinjal seed in India in 2005 which is now banned in that country amid massive protests from Indian environmentalists, biodiversity experts and ordinary citizens.

Jeu 31 Oct 2013 07:40 #16
citizens , c'est prour dire qu'il joue la montre?
Jeu 31 Oct 2013 08:42 #17
vous n'avez pas fini avec cette vieille technique has been.            il continue a vous payer pour mettre des messages sur des forum réservé au agriculteur et bien les firmes de produit phyto ont vraiment de l'argent a  jeté par les  fenêtres
Jeu 31 Oct 2013 09:12 #18
Le gène exprimant la protéine Cry 1Ac de Monsanto, ne fait pas que les américains(sic) vont bénéficier de la commercialisation de cette aubergine.



Surtout que cette société indienne, a fait don de la technologie attenante à cette aubergine a une ou deux universités (a vérifier).





Apporter une aide technique et financière pour développer quelque chose dans ce pays, ne signifie pas:

Je vous cite:



"faut pas se leurrer , c'est un octroi americain 

donc le lobby pour les faire accepter par le pays le plus pauvre du monde ...



augmenter les prix des traitements ,

faire un prix d'introduction plus bas pour le GM et

donner un petit cargo de riz US gratos et le tour est fait "(sic)





Car fondamentalement et c'est l'important pour l'agriculteur m^me si pour vous il est tentant dans ce cas là de faire de l'anti-américanisme primaire idéologique.



C'est simple et cela marche partout dans le monde:

Si l'agriculteur n'est pas satisfait par cette aubergine.Il la laissera tomber comme font tous les agriculteurs insatisfaits par une variété .Tout simplement.

Si l'agriculteur est satisfait, il continu à produire cette aubergine.Tout simplement.





Le reste n'est que slogan syndical et (ou) militant pour anti-OGM patenté.

Jeu 31 Oct 2013 09:54 #19
[quote=madcow]vous n'avez pas fini avec cette vieille technique has been.            il continue a vous payer pour mettre des messages sur des forum réservé au agriculteur et bien les firmes de produit phyto ont vraiment de l'argent a  jeté par les  fenêtres[/quote]





S'il vous plait, pouvez vous essayer d'écrire un message rationnel non ad hominem dans les sujets où vous avez l'intention de rester ignare volontaire.



Car voyez vous (oui je sais, je suis optimiste par nature) cette section du forum est réservée aux "OGM".Incroyable ! Non ?



Donc posez vous la question fondamentale qui est:

Pourquoi de temps en temps j'écris ici ce genre d'ânerie spécifique de l'argumentaire sophistique des anti-OGM ?







En mode madcow:



Vous êtes payé par qui madcow pour oser écrire ce genre d'ânerie ?
Jeu 31 Oct 2013 14:27 #20
cette section n'est pas réservé a cette technique has been mais bien au débats qu'elle engendre      je me souvient de débats que j'ai eue il y a bientôt 10 ans sur le même forum avec un certain Jensen.                               je confirme pour dire que cette technique n'as aucun intérêts pour les agriculteurs que seul les compagnies phyto sanitaire peuvent avoir un intêret .                      il y a bien d'autres axes de  agronomique plus intêressant que cette impasse. 

Complété le 31/10/2013 à 13:33 :

aujourd'hui ma seule paye est issue du produit de ma terre que je travail du mieux possible .   j'en vie je me passionne pour l'agronomie et je suis jaloux de ma liberté .   

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut