[OGM]De nouvelles générations d'OGM

Ouvert par bocaorne, 06 avril 2012

Lun 1 Mai 2017 11:08 #221
Je vois que le niveau s'élève. ....
Mar 2 Mai 2017 13:00 #222
@Miloux11

Pas de souci, j'ai très bien compris.Le contenu de vos propos est en effet très clair et surtout très, très simple.
Continuellement toujours par défaut et faute de mieux, le contenu de vos propos afin de justifier une opposition de principe n'est que çeci et surtout pas autre chose:
Affabuler et écrire des allégations péremptoires gratuites et arbitraires.
Aussi, vous êtes disposé à mentir sans aucun scrupule.
Ne pas oublier les llitanies incantatoires altermondialistes anti-agriculture Conv et anti-OGM plus ou moins politisées selon la pincée d'anti-capitalisme qui va bien avec.
Donc de l'ad hominem en permanence en mode commissaire politique aigri et dépité lors d'un interrogatoire.trouspinette ose (votre blocage ad hominem) partager quelque chose ici ("copié collé" (sic)) ne rentrant pas dans le cadre de vos phobies et lubies idéologiques.
D'ailleurs dans votre dernière intervention vous vous efforcez à le démontrer clairement et très simplement en écrivant encore comme d'habitude n'importe quoi pour les satisfaire.

Pathétique et édifiant quant à votre personnage !
Lun 19 Juin 2017 19:25 #224
Afin de lutter plus efficacement contre le moustique vecteur du paludisme.
Des chercheurs de l'Université du Maryland ont génétiquement modifié un champignon (déjà toxique pour les moustiques) en introduisant des gènes exprimant la toxicité des neurotoxines dérivées à la fois du venin d'araignées et de scorpions.
https://cosmosmagazine.com/biology/mutant-fungus-uses-spider-and-scorpion-venom-to-kill-malaria-mosquitos
https://www.nature.com/articles/s41598-017-03399-0
Sam 1 Juil 2017 13:36 #225
Sans minimiser le réel et immense problème de la malaria, est il judicieux de le poser encore en terme de guerre mondiale et de recourir aux tactiques d'escalades en super armement qui ont toujours montré leur limites en milieu naturel?

...Dans la guerre mondiale contre les moustiques porteurs de paludisme résistants aux insecticides, une nouvelle super-arme peut être disponible: un champignon peu modeste.
Une équipe de recherche de l'Université du Maryland a génétiquement modifié un champignon avec des toxines d'araignées et de scorpions pour améliorer son artillerie et augmenter son pouvoir de destruction des moustiques.


Je n'ose imaginer une armée de moustiques mutants exposés massivement au super cocktail en question, qui après avoir développé une immunité aurait l'idée ingénue d'intégrer génétiquement cette substance á son propre armement ...
Dim 2 Juil 2017 11:10 #226
Les populations vivant dans les régions concernées par la malaria ne font pas ce genre de fantasme/cauchemar arbitraire.Pour la bonne raison qu'elles contrairement à vous sont réellement concernées par la malaria.
Aussi et sans surprise à l'évidence vous n'avez pas lu cette étude.Cela confirme encore/à nouveau que la raison de votre présence sur ce fil qui est ici en "en mode cauchemar" mais pas que n'a comme d'habitude aucun rapport avec le sujet.

"The chemical insecticides used in mosquito control programs are directed at neuronal voltage-gated sodium (NaV) channels, as are many insect-specific neurotoxins derived from arthropods, including the scorpion toxin AaIT that has been approved for release in several countries7. A recombinant strain of the entomopathogenic fungus Metarhizium anisopliae expressing AaIT killed Ae. aegypti mosquitoes faster and at lower spore doses than wild-type (WT) fungus8. Since AaIT and pyrethroids bind to different sites on insect NaV channels and channel mutations that confer resistance to pyrethroids actually increase binding of AaIT, the use of both pyrethroids and AaIT should mitigate against resistance acquisition9. Furthermore, combining toxins with different targets, such as voltage-gated sodium, potassium (KV) and calcium (CaV) channels, could provide useful additive or synergistic effects and minimize the potential for cross-resistance. CaV and KV channels are previously unexploited insecticide targets, reducing the likelihood of pre-existing resistance."
http://www.nature.com/articles/s41598-017-03399-0
Dim 2 Juil 2017 13:15 #227
Réduire la probabilité de l’occurrence d'une résistance ne signifie en rien quelle devient négligeable, et en terme de probabilité la population mondiale de moustiques á quelques raisons de s’asseoir sur vos certitudes naïves de warrior.
Je ne revendique aucune compétences en la matière mais quelque chose me dit qu'aucun insecticide ne peut prétendre s'affranchir du processus de résistance sauf á pousser jusqu’à l'extinction totale de l’espéce ciblée en mode guerre totale ... et des conséquences qui vont avec sur la balance bénéfice/effet collatéral.
Dim 2 Juil 2017 19:28 #228
Bien sûr mais à condition d'avoir des indicateurs biologiques sérieux/probants pour le signifier.Et en l'occurrence avec cette piste basée sur une synergie de nouveaux moyens/nouveaux modes d'action possédant une grande potentialité/efficience ce n'est pas le cas et donc votre scénario cauchemardesque n'est pas justifié.
En résumé et concernant cette nouvelle piste bien expliqué par ces chercheurs.
La synergie représentée par l'empilement/le cumule de moyens avec des modes d'actions nouveaux différents, variés et associés donnant des résultats efficients sur des cibles biologiques différentes est justement recherché dans le but évident (et bien expliqué dans l'étude) de contourner en priorité les problèmes de résistance (même croisées) actuellement bien identifiés.Cela afin que les problèmes de résistance soient forcément que négligeables.
Ceci étant, la probabilité d'avoir une présence d'individus résistants à la synergie de ce nouveau cumule de moyens associés ayant des modes d'action nouveaux et variés/différents est improbable.Dans cette étude, parmi la population mondiale de moustiques(sic), les 3 principales espèces de moustiques bien connues/identifiées comme étant les vecteurs de la malaria exposées à la synergie de ce nouveau cumule de moyens associés ayant des modes d'action nouveaux et variés/différents n'ont pas mis en évidence le moindre individu exprimant une résistance dite avérée à ceux-ci.Rien de signalé par ces chercheurs.

Pour vous faire plaisir et afin d'éventuellement justifier votre scénario en "mode cauchemar".
Si concrètement vous avez des éléments de preuve (et pourquoi pas) qui font qu'il y a réellement présence d'individus résistants avérés à la synergie de cet empilement/cumule de nouveaux moyens associés ayant des modes d'action nouveau et varié/différents abordés dans cette étude, n'hésitez pas à les présenter.
Ven 7 Juil 2017 12:34 #230
Jeu 13 Juil 2017 13:10 #232
trouspinette a écrit:
"Des gènes la levure de boulanger peuvent aider des plantes à résister à la contamination des sols"
...une levure utilisée en boulangerie, dans le brassage et la vinification, est capable de résister aux effets toxiques des herbicides et des produits chimiques et peut transférer cette capacité à d’autres plantes par transfert de gènes, ce qui leur permet de pousser dans des sols contaminés.

Excellente nouvelle du professeur Amgar .... pour l'industrie qui n'aurait plus a se soucier de la transformation des terres arables en décharges contaminées par leurs produits chimiques .
Plutot que d’arrêter de contaminer ( les BPA ne suffirait donc pas ? le prof nous aurait-il menti?) suffit juste de modifier les plantes du 3eme type qui vont s'épanouir sur ces cloaques, fallait y penser.
Bon faudra sans doute aussi modifier génétiquement le consommateur :malade pour lui faire bouffer cette belle cuisine toxicogm , mais aux warriors de la science véritablement vraie rien d'impossible !
Lun 31 Juil 2017 13:38 #233
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
"Des gènes la levure de boulanger peuvent aider des plantes à résister à la contamination des sols"
...une levure utilisée en boulangerie, dans le brassage et la vinification, est capable de résister aux effets toxiques des herbicides et des produits chimiques et peut transférer cette capacité à d’autres plantes par transfert de gènes, ce qui leur permet de pousser dans des sols contaminés.

Excellente nouvelle du professeur Amgar ....
>>>Malgré votre permanent manque d'argumentation sur le contenu intrinsèque des sujets.Afin de pouvoir justifier une éventuelle opposition, un éventuel désaccord qui feront que votre présence sur ce fil n'est pas uniquement initiée par votre blocage ad hominem.Tentez d'essayer de vous civiliser en évitant les attaques personnelles/ l'affabulation ad hominem comme ce ridicule: "professeur Amgar"(sic).

pour l'industrie qui n'aurait plus a se soucier de la transformation des terres arables en décharges contaminées par leurs produits chimiques .
Plutot que d’arrêter de contaminer ( les BPA ne suffirait donc pas ? le prof nous aurait-il menti?) suffit juste de modifier les plantes du 3eme type qui vont s'épanouir sur ces cloaques, fallait y penser.
>>>Concernant l'agriculture en général, écrit par un utilisateur sans scrupule de produits cupriques cela ressemble à des propos de charlatans se caractérisant par une chimiophobie sélective.Pathétique personnage !

Bon faudra sans doute aussi modifier génétiquement le consommateur :malade pour lui faire bouffer cette belle cuisine toxicogm , mais aux warriors de la science véritablement vraie rien d'impossible !
>>>Il faudra surtout que vous évitiez d'être toujours opposé à "quelque chose" sans être capable de pouvoir l'expliquer 1 seule seconde de façon rationnelle.
Bref, écrire enfin pour une fois autre chose que de l'ad hominem, du n'importe quoi, des prêches, des slogans/litanies incantatoires farfelues pour militants anti-agriculture et forcément chimiophobes.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut