[Eleveurs]A chacun, sa ROLLEX.

Ouvert par @lm, 06 février 2012

Page 1 sur 1
Lun 6 Fév 2012 18:24 #1

Montres : les premières nouveautés de 2012










Précédentes









Suivantes









Précédente Image Diaporama Suivante

C'est une tradition pour les amateurs de belles montres : chaque année, le Salon International de la haute horlogerie de Genève ouvre le bal des nouveautés. L'édition 2012 n'a pas montré de tendance claire, mais s'est illustrée par de multiples nouveautés dans tous les styles. Tour d'horizon

© Richard Mille





 



 

 

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Lun 6 Fév 2012 19:34 #2

ALBA est une fervante de Swatch.... 

Lun 6 Fév 2012 19:45 #3

 A chacun son "LUXE" ----j'ai une cox de 79


Un de mes voisins n'a , de toute sa carrière , jamais changé de pneus de tracteur et malgré une surface inférieur et un assolement identique -----il en avait" 2 plus gros "( changé en même temps )


Il y a des 4x4 -------ou des saxo -----------------------------------------

Lun 6 Fév 2012 20:12 #4

Quand  j'étais  dans  l'aéroport  il  y  avait  plein  de  boutiques  de  luxe, j'ai  vu  une  rollex  a  plus  de  25000  euros, j'ai  regardé  en  deux  fois  pour  verifier  qu'il  n'y  avait  pas  un  zero  en  trop!

Lun 6 Fév 2012 22:29 #5

25000 roros,j'achete pas .Pas assez cher ,on est producteurs de lait ou on ne l'est pas m------de alors

Lun 6 Fév 2012 22:45 #6

[quote=Whitney]


ALBA est une fervante de Swatch.... 


[/quote]


Moi oui.....ils ont des jolies....

Lun 6 Fév 2012 23:26 #8

[quote=Dairy]


Quand  j'étais  dans  l'aéroport  il  y  avait  plein  de  boutiques  de  luxe, j'ai  vu  une  rollex  a  plus  de  25000  euros, j'ai  regardé  en  deux  fois  pour  verifier  qu'il  n'y  avait  pas  un  zero  en  trop!


[/quote]


 


avec une breloque à ce prix, l'heure est forcémment plus juste ,ou c'est juste une façon de prendre  les clients pour des cons éternels. le plus beau bijou que j'ai ,c'est ..................le regard de mes enfants

Mar 7 Fév 2012 11:44 #9

[quote=jojo56]


 


 


avec une breloque à ce prix, l'heure est forcémment plus juste ,ou c'est juste une façon de prendre  les clients pour des cons éternels. le plus beau bijou que j'ai ,c'est ..................le regard de mes enfants


[/quote]


+100000000


Et toute notre énergie devrait se concentrer sur ce problème .Quel avenir allons nous leur offrir ?c'est la seul peur compréhensible tout le reste est sans importance.Erigée nos valeurs humaniste mondial prioritairement à nos valeurs humanistes national est devenu la mode .Comment s'étonner que la France va mal .Encore un effet pervers du Mondialisme des esprits .C'est l'humanisme des nantis ...............du genre concert des Enfoirés qui s'expatrient pour payer moins d'impots et qui nous invitent à manifester pour des causes secondaires à nos priorités nationales

Mar 7 Fév 2012 11:56 #10
J’espère que vous n'avez jamais besoin d'aller au resto du coeur. Je ne sais pas combien de millions de repas distribué et pas seulement à des gens sans papiers. Si pour vous ça, c'est que un cause secondaire et pas national, vous êtes un grand égoïste. Personne est à l'abri d'avoir besoin un jour ces aides si précieuses quand tout le monde vous a laissé tomber. Et dans ses cas, ça peut venir un question de vie ou de mort
Mar 7 Fév 2012 19:10 #11

OK je me suis mal exprimer ......ca arrive .....,je pensais à un chanteur (je ne me rappel plus lequel) qui profitait de cette émission pour défendre la cause des "sans papiers" et des palestiniens et qui vie au canada


Je suis bénévole occasionnel au resto du coeur !!!!! et parmi eux je ne suis pas le seul à penser la même chose .Je n'ai rien contre les Restos du coeur mais seulement un peu choqué par la récupération politique qui en est faite parfois

Mar 7 Fév 2012 22:49 #12
Ok boyboy. C'est sur que il a des gens qui profite de l'image de "bien faire". Mais mine de rien, on a besoin de gens connue et aimé pour faire bouger des choses. C'est déja assez triste que les restos sont toujours la! 25.000 euros pour un rollex, c'est sur que on pourrai faire des choses utiles avec autant de argent. Mais on ne peut pas choisir pour les autres.....

Mer 8 Fév 2012 09:36 #13

 Le "luxe "fait vivre beaucoup de Français qui ne sont pas riches : il y a ceux qui le produisent et ceux qui le commerce 


 C'est une des filières exédentaire en France 


 C'est une des causes qui favorise le tourisme ( chaque Chinois qui vient en voyage organisé chez nous y consacre 1500 € )


 

Mer 8 Fév 2012 10:10 #14

[quote=nivelle ]


 Le "luxe "fait vivre beaucoup de Français qui ne sont pas riches : il y a ceux qui le produisent et ceux qui le commerce 


 C'est une des filières exédentaire en France 


 C'est une des causes qui favorise le tourisme ( chaque Chinois qui vient en voyage organisé chez nous y consacre 1500 € )


 


[/quote]


 


C'est certain , vu sous cet angle Merci à ceux qui font vivre ces s a lauds de pauvres Merci aux chinois qui viennent claquer leurs pognons aux champs elysées , ils permettent aussi aux pauvres de chez eux d'avoir aussi du travail 


" il y a ceux qui le produisent et ceux qui le commerce "


et aussi : il y a ceux qui le produise et ceux qui le dépense 


 

Jeu 9 Fév 2012 12:27 #16

[quote=nivelle ]


 Le "luxe "fait vivre beaucoup de Français qui ne sont pas riches : il y a ceux qui le produisent et ceux qui le commerce 


 C'est une des filières exédentaire en France 


 C'est une des causes qui favorise le tourisme ( chaque Chinois qui vient en voyage organisé chez nous y consacre 1500 € )


 


[/quote]


Jeu 9 Fév 2012 13:16 #17

Une question :


 Les salariées "Lejaby " tiraient leur salaire d'une marque haut de gamme : beaucoup de Françaises n'ont pas les moyens de s'offrir cette lingerie 


 Maintenant  leur salaire va dépendre du luxe ( que vous critiquez ironiquement )comment croyez vous qu'elles vont le vivre ?

Jeu 9 Fév 2012 21:27 #18

Il est certain que les ex Lejaby doivent être vraiment heureuses de constater qu'après que leur boutique se soit fait essorer 10 ans par les repreneurs successifs pour au final se faire remplacer par des tunisiennes plus compétitives , se soit Bernard Arnault qui arrive en sauveur ..jurant que l'opération n'est pas téléguidée  .

Ven 10 Fév 2012 13:38 #19

Tapis rouge à Paris pour les riches clients chinois


vendredi 10 février 2012







 




 

 

 

 







L'an passé, 28 millions de touristes ont visité Paris. Parmi eux, près de 900 000 Chinois, une clientèle en forte augmentation et très dépensière lorsqu'elle voyage ! Par cars entiers ou petits groupes, entre deux visites de monuments, ils consacrent au moins deux heures au shopping.



Difficile de se frayer un chemin en sortant de la bouche de métro Havre-Caumartin. Le trottoir déverse son flot de touristes bardés de sacs aux logos des grandes marques, de passants pressés et de vendeurs à la sauvette. Nous sommes boulevard Haussmann, le temple des grands magasins à Paris. C'est la période des soldes pour les uns, la course au luxe pour les autres. Deux mondes se croisent et consomment.


En cette fin janvier, l'enseigne du Printemps célèbre le Nouvel an lunaire chinois, l'année du dragon. À l'une des entrées de ce bâtiment du XIXe siècle, un périmètre de sécurité canalise la foule. Robe rouge de circonstance et ceinte de son écharpe tricolore, Delphine Wespiser, Miss France 2012, participe à l'opération séduction. Au son des tambours, cymbales et gong, des jeunes acrobates exécutent une danse du dragon et du lion, symbole de la puissance et de la réussite. Le spectacle scotche les badauds malgré un léger crachin.


Cet accueil est ciblé pour les ressortissants de l'Empire du milieu. « Les Chinois représentent 50 % des visiteurs étrangers, et cette clientèle internationale pèse 30 % du chiffre d'affaires global », explique Pierre Pelarrey, le directeur du Printemps Haussmann.


Les Chinois voyagent pour la plupart en groupe. Des séjours de huit à dix jours, entre l'Italie, la Suisse et la France. À Paris, après la tour Eiffel et l'Arc de triomphe, les grands magasins sont un passage obligé. Amoureux du luxe, ils sont aiguillés par les guides des tour-opérateurs vers les entrées stratégiques du Printemps. Beauté d'un côté, accessoire et luxe de l'autre, les rez-de-chaussée de deux des trois bâtiments concentrent la grosse partie de la clientèle. Le panier moyen « s'élève à 1 500 € et on retrouve dans le top 5 des produits la maroquinerie, la haute horlogerie, la joaillerie, les parfums et le prêt-à-porter », précise une assistante.


Trois femmes déambulent au rayon parfumerie. Pour son deuxième séjour en Europe, Yi Shan, commerçante à Canton, vient de passer dix jours entre la Suisse et la France. Accompagnée de sa fille et de sa mère, elle trouve « les Français vraiment chaleureux » et ne se lasse pas « de la beauté du musée du Louvre et du château de Versailles ». Le shopping ? « Parce que c'est moins cher et détaxé... », ajoute-t-elle avant de rejoindre sa fille, qui hésite entre deux parfums.


Des livraisons jusqu'en Chine


Des hôtesses parlant le mandarin repèrent les clients et les conseillent dans la plus grande discrétion. Ces dames et messieurs peuvent aussi bénéficier, sur rendez-vous, des conseils d'un expert de la mode, et essayer les vêtements, à l'abri des regards, au 4e niveau, dans des salons privés.


Problème de paiement ? Un bureau de change facilite les transactions, « même si les Chinois utilisent de plus en plus la carte de crédit Asie », constate une hôtesse. En tant que touristes résidant hors de l'Union européenne, ces clients bénéficient d'une détaxe de 12 %. Un service du magasin se charge des formalités pour éviter les temps d'attente à l'aéroport. On peut aussi faire livrer ces emplettes à l'autre bout du monde.


Un jeune couple, allure cool et sac à dos, est en repérage au rayon maroquinerie : Zhi et Bo Li sont comptables dans la province du Sichuan. L'homme, Zhi, précise fièrement que « c'est la région des deux pandas... » Maryvonne, l'interprète, ne manque pas de saluer l'arrivée des « grands ours-chats » prêtés par la Chine au zoo de Beauval (Loir-et-Cher). Le personnel est formé pour mettre à l'aise ces touristes, traditionnellement méfiants. Poids de l'histoire oblige !


Un peu plus loin, Monsieur Wang consulte les étiquettes. Travaillant à Shanghai, dans l'import-export en confection, il conseille sa femme et sa fille dans les choix des sacs. « Nous cherchons des souvenirs pour les amis et la famille », lance-t-il dans un anglais commercial, avant de rejoindre son beau-père qui s'éloigne vers un autre rayon.


Toujours pressés, la plupart de ces clients n'auront pas le temps d'accéder au 9e étage pour découvrir la terrasse panoramique qui offre une vue imprenable sur Paris... Dehors, des cars pullman en double file et une kyrielle de grosses berlines allemandes aux vitres fumées attendent ces hôtes privilégiés. Ils sortiront, indifférents aux odeurs de marrons grillés et aux vendeurs de breloques, tour Eiffel et porte-clés made in China, pour reprendre le cours de leur visite ou le chemin de l'aéroport.


Selon les estimations, le nombre de touristes chinois devrait exploser d'ici à cinq ans, pour atteindre 4 à 5 millions. Les grands magasins s'y préparent.



Raymond HORVAIS

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Tapis-rouge-a-Paris-pour-les-riches-clients-chinois-_3639-2043044_actu.Htm

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut