[Eleveurs]Bébête show !!!

Ouvert par @lm, 14 janvier 2012

Page 1 sur 1
Sam 14 Jan 2012 19:44 #1
vendredi 13 janvier 2012

Sanction d’une salariée

Ça se passe comme ça chez MacDonald’s


Lundi matin, une salariée du MacDonald’s de Houssen, arrivant un peu en avance pour ouvrir le restaurant, s’est fait braquer. La direction, considérant qu’en venant trop tôt la salariée avait contrevenu aux consignes données après deux braquages précédents aux MacDonald’s de Colmar et de Horbourg-Wihr, lui a signifié une mise à pied « à titre pédagogique »…


Une leçon à retenir : chez MacDo comme ailleurs, inutile de venir en avance au travail.



source :


Lutte Ouvrière

- BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Dim 22 Jan 2012 10:56 #2

Virée de son job pour avoir sauté un repas



Une employée administrative américaine a été congédiée après avoir refusé de prendre sa pause de midi.


Sharon Smiley travaillait depuis plus de dix ans comme réceptionniste et assistante administrative dans une agence immobilière de Chicago aux Etats-Unis. Pourtant le 28 janvier 2010, son ancienneté n'a absolument pas été prise en compte lorsque son employeur a décidé de la renvoyer pour non respect du règlement d'ordre intérieur.



Ce jour-là, Sharon avait décidé de ne pas prendre de pause. Elle était donc restée au bureau lorsque ses collègues ont pris leur pause déjeuner. Un responsable est venu la trouver en l'informant qu'il était temps pour elle d'aller manger mais Sharon n'avait pas faim et tenait absolument à s'avancer dans son travail.



Ce qu'elle ignorait à ce moment-là, c'est que l'affaire prendrait des proportions démesurées. En effet, cet après-midi-là, le directeur des ressources humaines est venu lui signifier son renvoi. Sharon n'avait pas respecté le règlement de l'entreprise dans lequel il est stipulé que les employés doivent prendre une pause de trente minutes à la mi-journée.



Mais ayant été renvoyée pour "faute professionnelle", Sharon n'a pas pu bénéficier d'allocations de chômage. Elle a donc entamé une procèdure judiciaire contre son ancien patron qu'elle accuse de licenciement abusif. L'affaire est toujours en cours de jugement. Neuf mois après son licenciement, Sharon a fini par retrouver du travail. L'histoire ne dit pas si celle-ci s'est encore risquée à sauter des repas au boulot. (CB)
18/01/12 10h59

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut