[Eleveurs]quand les intellos sèment la pagaille !

Ouvert par mono44, 26 décembre 2011

Lun 26 Déc 2011 21:40 #1





Bovins/Loi sur le génocide arménien


Jeunes Agriculteurs et la Coordination rurale inquiets pour les exportations vers la Turquie


Publié le lundi 26 décembre 2011 - 10h39




 







Bovins/Loi sur le génocide arménien : Jeunes Agriculteurs et la Coordination rurale inquiets pour les exportations vers la Turquie. © P. Parrot

Le syndicat Jeunes Agriculteurs (JA) s'est déclaré vendredi inquiet d'une éventuelle remise en cause des exportations de bovins vers la Turquie après le vote d'une loi réprimant la négation du génocide arménien.


 


« Depuis un an grâce aux efforts concertés des représentants des éleveurs et du ministère, le débouché à l'exportation pour la filière de la viande bovine a pu être développé, notamment vers la Turquie, le Maghreb et le Moyen-Orient provoquant ainsi une envolée rapide des cours des bovins, salvatrice pour les producteurs français », indique JA dans un communiqué. « Ces perspectives nouvelles donnent une bouffée d'air aux jeunes producteurs. Ils peuvent à nouveau, timidement, réfléchir à l'avenir et faire des projets. »


 


Les conséquences de l'adoption par les députés français d'un texte de loi pénalisant la négation du génocide arménien, que la Turquie a toujours nié, « préoccupent les producteurs », selon le communiqué de JA, qui fait état de son « inquiétude ».


 


« Nous appelons vivement la “cellule d'exportation” du MAAP (ministère de l'Agriculture) à identifier de nouveaux marchés internationaux très rapidement, aussi fiables et porteurs que ceux que nous pourrions perdre », déclarent les JA.


 


En relation avec les importateurs turcs, la Fédération nationale bovine (FNB) se veut pour sa part « prudente ».


 


« Pour l'instant, il n'y a pas de répercussion sur l'exportation d'animaux. Mais on hésite à mettre en route des camions vers l'exportation », a reconnu auprès de l'AFP Guy Hermouet, premier vice-président de la FNB.


 


De son côté, la Coordination rurale (CR) estime lundi dans un communiqué que le conflit entre la France et la Turquie, pour l'instant diplomatique, « risque d'évoluer très rapidement en guerre économique au grand désavantage de la France ». « Les premières mesures de rétorsion adoptées par les Turcs pourraient porter sur les importations de bovins français ».


 


La CR « déplore cette situation politique qui dépasse totalement les agriculteurs tout en leur causant de graves préjudices ».


 


La Coordination rurale « fait appel au sens des responsabilités des sénateurs et du président de la République pour que soit évitée une crise majeure avec la Turquie, crise dont les producteurs français de viande bovine seraient les premières victimes innocentes ».




"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Lun 26 Déc 2011 21:49 #2

la situation évolue , mono 44 passe les communiqués de la CR , je crois que tout va devenir possible (yes we can )

Lun 26 Déc 2011 21:51 #3

ben non c'est la new letter de la france agricole !

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Lun 26 Déc 2011 22:39 #4

[quote=patogaz]


la situation évolue , mono 44 passe les communiqués de la CR , je crois que tout va devenir possible (yes we can )


[/quote]


maintenant la cr se préoccupe du GIE export créé par d'autre

Lun 26 Déc 2011 22:48 #5

[quote=agriculteur72]


 


maintenant la cr se préoccupe du GIE export créé par d'autre


[/quote]désolé , agri  72 pour cette branche , fais appel à Camito , on a chacun nos spécialités !!!


Lun 26 Déc 2011 22:57 #6

Honnetement, vous  croyez  que  nos  politiques  se  préoccupent  de  prix  de  la  viande  suite  aux  conflits  avec  la  Turquie????

Lun 26 Déc 2011 23:03 #7

[quote=Dairy]


Honnetement, vous  croyez  que  nos  politiques  se  préoccupent  de  prix  de  la  viande  suite  aux  conflits  avec  la  Turquie????


[/quote]


non je ne pense pas  ... et maintenant encore moins de l'entrée de la Turquie dans l'union européenne


Complété le 26/12/2011 à 22:06 :

mono tu va te faire réprimander par chatodin ton topic tu aurais du l'ouvrir sur le forum élevage

Lun 26 Déc 2011 23:08 #8

pour des voix électorales ils vont devoir trouver une autre issue pour la viande , les intellos votent à gauche!


 


Complété le 26/12/2011 à 22:14 :

je me suis demander ou le mettre à cause du génocide !

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Lun 26 Déc 2011 23:32 #9

[quote=mono44]


pour des voix électorales ils vont devoir trouver une autre issue pour la viande , les intellos votent à gauche!


 




Complété le 26/12/2011 à 22:14 :


je me suis demander ou le mettre à cause du génocide !


[/quote]


 


les intellos votent à gauche   ah , tu vois , depuis que je te dis qu' à droite c' est pas des intellos !!!!!

Mar 27 Déc 2011 08:36 #10

 les turc ne vont pas tant bouger que ça !!! il y a le tourisme français qui est important la bas !!!  une des premieres ressources du pays !! je pense que c'est un effet d'annonces et ça va retomber doucement !!! 

Mar 27 Déc 2011 13:58 #11

[quote=patogaz]


désolé , agri  72 pour cette branche , fais appel à Camito , on a chacun nos spécialités !!!


[/quote]


Tu aurais du citer le nom de Yves311/galère (tu sais celui avec qui tu es pris de gueule sur ce forum) car je pense qu'il maitrise mieux le sujet que camito, d'ailleurs il a ouvert un topic sur le forum élevage


Complété le 27/12/2011 à 13:01 :

[quote=achille]


les turc ne vont pas tant bouger que ça !!! il y a le tourisme français qui est important la bas !!!  une des premieres ressources du pays !! je pense que c'est un effet d'annonces et ça va retomber doucement !!! 


[/quote]


vu les cyberattaques turques depuis quelques jours sur les intérêts français je ne pense pas que la hache de guerre va être enterrée si vite, la Turquie, par son histoire, a toujours pris ses voisins de haut ... il suffit de voir ses relations avec  Chypre, la Grèce ... maintenant la France est à mettre dans la liste des pays non fréquentable

Mar 27 Déc 2011 18:15 #13

[quote=agriculteur72]


 


vu les cyberattaques turques depuis quelques jours sur les intérêts français je ne pense pas que la hache de guerre va être enterrée si vite, la Turquie, par son histoire, a toujours pris ses voisins de haut ... il suffit de voir ses relations avec  Chypre, la Grèce ... maintenant la France est à mettre dans la liste des pays non fréquentable


[/quote]


 


je parlais niveau picardie , et yves 311 (que je connais d' ailleurs bien ) n' est pas picard , peu importe ça change peu le fait que mes spécialités soient grenelle / environnement , biologie des sols et tout ce qui a trait àà la PAC et son évolution


pour la sphère animale , je ne suis pas intervenant , même si on a bien planché sur le PMTVA de la future PAC

Mar 27 Déc 2011 22:41 #14

[quote=mono44]


pour des voix électorales ils vont devoir trouver une autre issue pour la viande , les intellos votent à gauche!


 




Complété le 26/12/2011 à 22:14 :


je me suis demander ou le mettre à cause du génocide !


[/quote


] 


Drôle d'endroit pour parler  de génocide 


Enfin ! Tant que cela ne te coupe pas la soif...


 


Mais agri72 se trompe, je trouve que c'est un bon endroit pour lire les communiqués des "représentatifs".


Pour le reste, j'ai envie d'exporter du JB (plutôt que de devoir le manger  ) et j'apprécie qu'on enquiquine les négationnistes. Mais j'ai beaucoup de mal à mettre ces 2 préoccupations en parrallèle 


 


 


 


 

Mar 27 Déc 2011 23:18 #15

opposer les morts de tant d'années aux vivants d'aujourd'hui c'est un peu se triturer la cervelle !

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 27 Déc 2011 23:55 #16

Génocide arménien : tout reprendre à zéro


Gilles Hertzog

 


La députée UMP Valérie Boyer

La députée UMP Valérie Boyer



Une courageuse parlementaire, Valérie Boyer, vient de faire voter à l’Assemblée nationale une loi pénalisant la négation de tous les génocides, entendez le génocide des Arméniens en 1915, seul des quatre grands génocides du XXème siècle, en effet, qui n’ait pas été reconnu – sans parler de ses auteurs ottomans – , par les continuateurs turcs de l’Etat ottoman et, de plus belle, par l’Etat turc d’aujourd’hui !


 


Valérie Boyer, députée de Marseille, a de la suite éthique dans les idées. BHL et moi-même avions croisé cette jeune et belle militante il y a presque dix ans, en mai 2002, à la veille des élections législatives, lors d’un meeting à Marseille, de François Bayrou contre le Pen, l’homme du « détail » qu’auraient été les chambres à gaz nazies, à l’heure où cet individu tenait immonde meeting à quelques blocs de là, au Pardo. L’engagement de cette femme contre les idéologies de la haine et le négationnisme, on le voit, ne date pas d’hier.


Marseille est la ville de Marcel Pagnol et Albert Cohen. Marseille est le port d’où partirent les Brigades de la mer allant ravitailler l’Espagne républicaine. C’est la ville de Varian Fry, ce conseil américain qui, en 1940-41, exfiltra par milliers artistes, intellectuels (dont André Breton, Claude Levi-Strauss, Max Ernst), les Juifs, les anti-fascistes allemands, pourchassés par Vichy. Marseille est la ville d’accueil depuis cent ans des humiliés, des proscrits, des affligés de toute la Méditerranée. Valérie Boyer est l’héritière et la continuatrice de ce Marseille-là.


Peu importe, aux yeux de la canaille idéologique et la canaille tout court. Outre qu’elle est menacée de mort et de viol, en Turquie mais aussi, ici ou là, en France, Valérie Boyer est accusée par nos petits Tartuffes d’électoralisme. Figurez-vous qu’il y a une forte communauté arménienne à Marseille. Hou, la politicienne ! Rendez-vous compte : la méchante tient compte de ses électeurs ; elle prend en compte leurs demandes ; elle répercute leur attente (ici de pure justice) à travers une loi ! Mais c’est très mal, tout ça ! A hypocrites, hypocrites et demi. Depuis quand, les élections ne serviraient-elles pas à faire entendre la voix des citoyens, de ces sans-voix que nous sommes tous, peu ou prou, le reste du temps ? C’est bien le seul moment ou presque, où tous peuvent faire pression sur le personnel politique, où leur « voix », au sens propre, compte, où les hommes et les femmes sans qualité que nous sommes pour la plupart d’entre nous, formons un corps politique et faisons œuvre, en effet, de politique. Et il faudrait que les Français d’origine arménienne, que vous et moi si nous sommes de Marseille, n’usent pas de ce droit et de ce pouvoir donnés durant cette bienheureuse parenthèse? Et il faudrait ne pas entendre ces Français, d’origine arménienne ou pas, n’en pas tenir compte, être au-dessus de cette vox populi, de ce vulgum pecus ? Cette subordination, le temps de l’élection, du politique au peuple souverain, s’appelle tout bonnement la démocratie. Je te donne mandat, pour que, de ce mandat, tu fasses bonne loi et chose politique utile. C’est ce qu’a fait Valérie Boyer, comme s’y prêteront demain, des centaines de candidats aux fonctions parlementaires et de représentation de nous-mêmes.


Il se trouve, de surcroît, que les intérêts « particuliers », les demandes « catégorielles », parfaitement dignes et légitimes en tant que tels, des électeurs marseillais de Valérie Boyer, expriment au-delà d’eux-mêmes, au-delà de leur « particularisme » et de la temporalité politique du moment, des idées et des enjeux qui les dépassent, les universalisent. Merci aux Arméniens de Marseille, qui, par l’universalité de leur exigence si peu « particulière » de justice, font de nous des sujets universels. De même que nous étions tous, en mai 68, face à la meute contre Daniel Cohn-Bendit, des Juifs allemands, nous sommes tous aujourd’hui des Arméniens de Marseille.


Autre obscénité : certains, pour ne pas dire beaucoup, en particulier dans les milieux économiques, crient haro sur notre perturbatrice qui, par ses foucades irresponsables, mettrait en péril, par ces temps de crise, notre beau commerce extérieur, en l’espèce nos échanges avec la Turquie. Ah, les éternels intérêts commerciaux, hier avec Kadhafi, aujourd’hui avec la Chine et la Turquie, demain avec Poutine, qui nous font mettre notre drapeau et le drapeau des droits de l’homme dans notre poche. Chantage au boycott des produits français à Istanbul ; chantage à la perte d’emplois ici. Chantez, braves gens.


Venons-en à la Turquie. Soi-disant « l’offensée ». Il suffit de voir la surréaction confinant à l’hystérie des autorités turques et d’une majorité de la population, à qui a continument été caché le génocide des Arméniens (maquillé en représailles limitées contre leur « trahison » -totalement inventée- au profit de l’ennemi russe). Cette tentative paranoïaque de recouvrement d’une culpabilité collective est, s’il en était besoin, la preuve-même du crime passé et du déni souterrain qui travaille le peuple turc, déni dont l’impossibilité, à la lettre, « le rend fou », car l’œil de Caïn est toujours dans la tombe. Quand on n’a rien à se reprocher, recourt-on à pareil tir de barrage ?


Ce qui échappe à bien des citoyens turcs par ailleurs parfaitement honnêtes, par la faute de leur gouvernements successifs et de l’enseignement négationniste dont ils sont abreuvés dès l’enfance, c’est qu’un peuple, en reconnaissant courageusement, douloureusement, les faces sombres de son histoire, – à commencer par nous-mêmes Européens, avec le colonialisme, les deux guerres mondiales, la Shoah –, non pas s’humilie et se déconsidère, mais, au contraire, se libère et se grandit. Les démons du passé, l‘œil de Caïn dans la tombe coûtent bien plus cher. Autant il est insupportable pour les victimes et leurs descendants – et, à travers eux, pour l’humanité tout entière – que les faits ne soient pas reconnus, et que le travail du deuil à l’endroit des morts et du pardon à l’endroit des coupables ne puissent se faire, autant pour ceux qui héritent en mauvaise part d’un crime qui ne laisse pas le choix, la dénégation est la plus coûteuse et la pire des « solutions ». Abaissement moral, haine obligée de l’autre par surcompensation (et, en retour, haine partielle de soi), cordon sanitaire du monde extérieur.


La Turquie, ce grand pays, à l’heure de sa belle expansion, mérite mieux que de porter ce boulet ad vitam aeternam.


Comment sortir ce cercle vicieux, de ce cas de névrose historique sans équivalent, où ce grand pays s’enferme, par crainte de perdre la face, et où il se perd lui-même ?


Des voies existent, qui éviteraient aux autorités et au peuple turc de perdre la face.


Tout reprendre à zéro. Constituer une commission internationale d’historiens, turcs et arméniens compris (ou, à l’inverse, tous deux exclus), sous l’égide d’un organisme moral incontesté. Ne pas tenir le génocide des Arméniens comme fait acquis et établi. Reprendre, archives turques pleinement ouvertes, toute la recherche.


Considérer cette possibilité serait un premier pas. Car le temps presse. Dans trois ans, ce sera le centième anniversaire de 1915.


Il faut, avant cette échéance, et pour la paix des nations, arriver à produire un travail scientifique sans appel, que nul ne puisse plus ignorer. Jetons cette bouteille à la mer.

Mer 28 Déc 2011 01:07 #17

le communiqué parle des JA mais pas de la fnsea .


 


Il parait que la fnsea prépare un courrier commun avec bigard qui serait envoyé à tous les sénateurs. 


Dans ce courrier, la fnsea demanderait aux sénateurs de ne pas oublier le role des turques au coté des allemands en 14-18 , histoire d'etre bien sur qu'il n'y ait plus de bovins français qui partent là-bas .


 


Trève de plaisanterie, ils n'ont rien d'autre à foutre nos députés. Entre le lobby semencier et le lobby arménien, on voit bien que le sort des paysans importe peu .


C'est à l'ONU de débattre de ça, pas à la France !

Mer 28 Déc 2011 08:03 #18

je comprend pas le jb c'est bien de la viande rouge.......


par contre si on ne vie que sur le passé ou aura du mal a avancer, d'autant que la france a aussi eu ces heures de gloire 39- 45 collab, l'algerie et encore récament la france-afrique.....


alors que l'on s'arroge le droit de dénoncer de la sorte ce qui a pu se passer en turquie, s'amuse un peu ....


je prefere ceux qui se préoccupe de l'évolution et du dégele des pays du bassin méditereanen car c'est a notre porte et ce seront nos partenaire privilégier a l'avenir (soleil, pétrole, gaz, alimentation technologie.....)


 

Mer 28 Déc 2011 18:13 #20

[quote=patogaz]


 


 


je parlais niveau picardie , et yves 311 (que je connais d' ailleurs bien ) n' est pas picard , peu importe ça change peu le fait que mes spécialités soient grenelle / environnement , biologie des sols et tout ce qui a trait àà la PAC et son évolution


pour la sphère animale , je ne suis pas intervenant , même si on a bien planché sur le PMTVA de la future PAC


[/quote]


Je me doute que tu connais Yves311 (que je connais et qui me connait aussi) sinon c'est bon vous vous êtes rabibochés suite à l'altercation de l'autre jour sur le forum élevage (il me semble) ... tu ne savais pas que Galère =Yves 311

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut